background preloader

Plans de travail/ Évaluation autogérée

Plans de travail/ Évaluation autogérée
Voilà une phrase que j’entends souvent, et je comprends bien pourquoi. Sur le blog je vous parle de plein de petites choses. Séparément elles ne permettent pas toujours d’appréhender l’intégralité du dispositif (mélange de pédagogie institutionnelle et de numérique) en place qui est plutôt complexe. Je me suis donc dit que j’allais essayer de vous faire un descriptif d’une semaine type dans ma classe. Avant tout, il faut avoir quelques documents de référence pour bien comprendre comment tout s’emboite. D’abord, l’emploi du temps. Ensuite le plan de travail hebdomadaire. Enfin, un exemple de référentiel de ceintures de compétences pour les élèves. Les élèves disposent de 2 porte-vues. Le premier contient les référentiels ceintures de tous les domaines en français et en maths (avec des items du CP au CM2). Le deuxième porte vue est un sorte de portfolio avec les PDT de chaque semaine et les fiches de progrès associées. Maintenant c’est parti ! Vendredi 13h45 : le brainstorming Chaque élève doit : Related:  évaluation

Une échelle badgée d'autoévaluation des compétences Comment attester des compétences d’un élève par rapport à un travail de longue haleine (type TPE) individuel que je nommerai ici travail de fin de scolarité? Je n’ai rien inventé, il est l’oeuvre d’un mémoire d’une ancienne collègue. Un travail de fin de scolarité peut se présenter sous la forme d’un écrit alliant théorie et pratique rédigé sur Evernote et d’un objet à réaliser soit sur un temps d’atelier, soit à l’extérieur. A l’issue de ce travail, les élèves passent une mini soutenance devant un jury composé de différents adultes. Il peut leur être proposé d’utiliser un support de présentation type power point, keynote ou prezi. Tout au long du processus de création de ce travail d’études ou chef d’oeuvre, un référentiel de compétences est à leur disposition, il consiste en un tableau de bord leur permettant de poser des jalons dans la construction de leur pensée. réf: Marine Mottet, Faire une recherche, ça s’apprend. crédit images: ©cavaoubien ©canva

Pétillant® - Le site expert de la carte heuristique Classe Numérique | Plan de travail en ligne Évaluation des élèves du CP à la 3e. Un livret scolaire plus simple, un brevet plus complet Évaluer est un geste professionnel des enseignants qui doit avant tout être compris des élèves. Mais dans la majorité des cas, les évaluations sont aussi le premier point d’entrée des parents dans la scolarité de leurs enfants. A ce titre, elles peuvent être sources d’incompréhensions. Rapport du jury de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves Aujourd’hui, les pratiques sur le territoire divergent, les documents communiqués aux parents sont extrêmement différents d’une école à une autre, parfois peu clairs. Le nouveau livret scolaire unique de l’école et du collège est un outil simple et précis pour rendre compte aux parents des acquis de leurs enfants et permettre ainsi une évaluation plus complète et exigeante. Aujourd’hui, à quoi ressemble le livret scolaire ? Ce sont deux objets : Un livret de compétences créé localement, le plus souvent très complexe, pour le suivi des élèves à l’école élémentaire. À partir de 2016, à quoi ressemblera le livret scolaire ? Quid des notes ?

Pourquoi avoir opté pour le Plan De Travail ? D’abord le CE1/CE2, puis le CP/CE1… bref, cela fait quelques années que je dois gérer un double niveau. C’est banal me direz-vous… et pourtant, j’en ai testé des choses pour gérer les différences de rythmes et de niveaux de mes élèves ! Je suis parvenue à un système qui me convient bien : le plan de travail. Alors, je vous arrête tout de suite, pas de PMEV dans ma classe ! Info Cet article détaille mon organisation en CE1/CE2. Info Je réalise mes PDT avec le logiciel Publisher. Important ! Eviter le tas de fiches d’autonomie qui s’amoncèle Ca c’était ma problématique de base. Rebrasser sans cesse et laisser le temps de l’acquisition Le PDT contient des exercices sur des notions abordées en classe la (ou les) semaine(s) précédente(s), il s’agit donc d’exercices d’entrainement que les élèves peuvent faire en autonomie. Avoir le droit de se tromper et revenir sur ses erreurs Le PDT se fait intégralement au crayon à papier. Gérer les différences de rythmes Gérer les différences de niveaux

Des plans de travail en Sciences? Pourquoi pas !!!! Explications: Dans le premier plan (germination) vous trouverez 9 pages, tel un carnet de chercheur. Dans la mise en place en classe, lors de la distribution du premier plan, il faudra donc faire un peu plus de photocopies... Les photocopies: Sur une feuille A3: la Une + exercices + Expérience Sur A4, les autres feuilles qui resteront les mêmes pour chaque plan. La démarche: Le travail se fait par groupe (ou seul au choix) de 2 ou 3 élèves. Ils effectuent des recherches (BCD, livres de classe, Internet, DVD "C'est pas Sorcier", interviews d'adultes...), écrivent leurs réponses directement sur la feuille "exercice" qu'ils garderont. Les autres feuilles ( celles sous pochette) seront effacées à la fin du plan pour servir au suivant. La leçon et l'évaluation: A la fin de la période de chaque plan, les groupes passent avec leur dossier complet, pour les présenter rapidement au groupe classe. L'affichage:

Un coup de pouce pour les filles ? Les biais de genre dans les notes des enseignants et leur effet sur le progrès des élèves | Institut des Politiques Publiques – IPP Note IPP n°14 Décembre 2014 Auteur : Camille Terrier Un coup de pouce pour les filles ? To download the English version, follow this link Résumé: À l’entrée au collège, les résultats des filles sont meilleurs que ceux des garçons en français, mais moins bons en mathématiques. À l’aide de notes attribuées de façon anonyme et non-anonyme à des élèves de sixième de l’académie de Créteil, l’analyse fait apparaître une discrimination positive envers les filles en mathématiques et une absence de biais en français : à niveau (mesuré anonymement) identique, une fille reçoit de meilleures notes de son enseignant de mathématiques qu’un garçon. Points clés: Dans notre échantillon, les notes des enseignants de mathématiques font apparaître un biais en faveur des filles, qui obtiennent en moyenne des notes 6 % plus élevées que celles des garçons présentant des caractéristiques similaires en 6e. Supports complémentaires Le Monde, “L’école peut-elle vraiment vivre sans notes ?

Enseignement explicite VS enseignement traditionnel La pédagogie explicite n'est pas un enseignement traditionnel. Au cours de mes différentes recherches sur la pédagogie explicite, j'ai pu lire que celle-ci constituait un retour en arrière, qu'il s'agissait tout bonnement d'un retour de l'enseignement traditionnel. Au début, je vous avouerai que j'ai eu également ce sentiment. Pourquoi cette confusion? C'est simple: on confond trop rapidement la présentation magistrale de l'enseignement traditionnel où le maître parle, parle et parle encore au modelage de la pédagogie explicite. Quelles différences alors? La pédagogie explicite n'a pourtant rien à voir avec l'enseignement traditionnel même si sa forme apparente est trompeuse. 1. 2. 3. Ainsi, contrairement à cette image de péda traditionnelle, l'enseignement explicite s'occupe à la fois d'activer ou de présenter de façon claire et structurer (avec segmentation de la tâche globale en petites séquences) l'information et d'accompagner les élèves vers une maîtrise progressive.

Évaluation des élèves dans la classe « CNESCO À l’occasion de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves (les 11 et 12 décembre 2014), le Cnesco rend public un rapport sur : « L’évaluation des élèves par les enseignants dans la classe et les établissements : réglementation et pratiques. Une comparaison internationale dans les pays de l’OCDE. » Comment les élèves sont-ils notés à l’étranger ? Existe-t-il des pays sans notes ? Voir l’étude À l’occasion de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves lancée par le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) a été sollicité, dans le cadre de ses missions, par le Comité organisateur de la Conférence, pour rédiger un rapport présentant une comparaison internationale des évaluations des élèves dans la classe. Extraits du rapport « L’évaluation des élèves par les enseignants dans la classe et les établissements : réglementation et pratiques.

Related: