background preloader

MémorialGenWeb - Accueil portail

MémorialGenWeb - Accueil portail

http://www.memorial-genweb.org/~memorial2/

Related:  Généalogie Guerre 1914 1918Devoir de Mémoire6. Bilan de la 1GMghis971généalogie

Journaux des marches et opérations Conservés par le département de l'armée de Terre du SHD à Vincennes, où ils sont librement communicables, les journaux des marches et opérations (JMO) de la Première Guerre mondiale constituent la mémoire de toutes les unités formant corps et des états-majors ayant pris part à la Grande Guerre. Véritable monument de papier, cet ensemble de 1370 cartons d'archives rassemble près de 18 000 journaux sous forme de registres, de cahiers ou de dossiers, qui totalisent environ 1 500 000 pages détaillant, jour après jour, avec précision et concision, les événements vécus par tous les corps de troupe engagés dans le conflit. Dépourvus de tout commentaire ou appréciation personnelle, en conformité avec l'instruction du 5 décembre 1874 qui les a institués, les JMO devaient servir à la rédaction d'un historique d'ensemble, destiné à maintenir la valeur morale de l'armée. Chaque jour sont notifiés les faits, combats, man?

CRDP Champagne-Ardenne - Première guerre mondiale : Sites des Musées et Mémoriaux En France Albert - Somme Musée Somme 1916 Blérancourt - Aisne Musée franco-américain du Château de Blérancourt Chemin des Dames / Caverne du Dragon - Aisne 1918 : la fin de la Première Guerre mondiale ? 1En modifiant un peu la citation la plus connue de Clausewitz, on pourrait dire que : « la paix, c’est la poursuite de la guerre par d’autres moyens ». Cette formule s’applique en tout cas très bien à la période qui commence le 11 novembre 1918. Théoriquement, un armistice est une suspension d’armes, qui ne met pas fin à l’état de guerre mais permet d’ouvrir des négociations, et qui reste politiquement neutre. En fait, l’Armistice de 1918 préjugeait d’entrée de jeu un certain nombre de questions essentielles pour la paix future. On pourrait d’ailleurs en dire autant des autres armistices de l’automne 1918, conclus avec la Bulgarie, la Turquie, l’Autriche-Hongrie, sans doute moins connus mais fort importants aussi. Il s’agissait non pas d’armistices militaires, mais politico-militaires.

Actes notariés < Retour au Lexique lettre A Présentation Les Archives notariales étaient tenues en double exemplaire : L'original (la minute) : il peut se trouver soit entre les mains du successeur du notaire soit aux Archives départementales si celui-ci a été déposé. Le double (l'expédition) qui était remis au client Pour rechercher le successeur d'un notaire adressez-vous : à la Chambre des notaires du département concerné qui vous indiquera alors les coordonnées de l'office à contacter.

Site IA05 - Culture humaniste L'histoire de la Première guerre mondiale a été particulièrement renouvelée depuis une quinzaine d'années. Ainsi, trois nouveaux musées ont été ouverts au public, à Péronne, à Suippes et depuis peu à Meaux. Cet engouement ne se limite pas aux seuls spécialistes. Morts pour la France de la Première Guerre mondiale Plus de 1,3 million de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention "Mort pour la France" figurent dans cette base de données. A l’occasion du 11 novembre 2014 et dans le cadre du centenaire du conflit, la direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives met également à disposition les 95 000 fiches des soldats n’ayant pas obtenu la mention et composant le reste du fichier général. Ces fiches correspondent en partie à des cas non instruits pour l’obtention de la mention. Cette base a été constituée par la numérisation et l’indexation des fiches élaborées au lendemain de la Première Guerre mondiale par l’administration des anciens combattants et aujourd’hui conservées par le ministère de la Défense.

Se souvenir “Si tu fais parler des troufions dans ton livre,est-ce que tu les feras parler comme ils parlent,ou bien est-ce que tu arrangeras ça, en lousdoc ?” Henri Barbusse, Le Feu. Se souvenir 90 ans après la signature de l’armistice, alors que les derniers soldats de la Grande Guerre tirent leur révérence les uns après les autres, français, allemands, britanniques… sans même en attendre la commémoration le 11 novembre 2008, que reste-t-il de cette période terrible ?

Présentation du dossier « L'armistice du 11 novembre 1918 » - Pour mémoire - CNDP L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H.

Related:  Ressourcestemps_C3Militairesrecherches en ligneBases de donnéesohmesaieux