background preloader

Dossier Communication-Secretariat

Dossier Communication-Secretariat

Annuaire des acteurs des communautés - Les communautés & Microsoft [Falkra] Autodidacte, je me passionne pour tout ce qui touche au système et au monde logiciel au sens large, et comment régler les problèmes, avec une nette préférence pour la sécurité (virus, malwares, etc). Programme(s) : Les produis qui m'intéressent : Windows Jean-Baptiste Viet [[jeanviet]] Je suis accroc au média Internet depuis plus de 10 ans. Les produis qui m'intéressent : Windows Live Messenger , Excel , Help , Internet Explorer , Outlook , PowerPoint , Printing and Image , Word , Windows Vista , Office Azzam Alnijres [[Azzam]] Ingénieur en informatique de formation,Formateur Informatique, Développeur Web, Microsoft Certified Technology Specialist (MCTS), cofondateur de l'Association Informatique et Internet Pour Tous Les produis qui m'intéressent : Windows 7 Les produis qui m'intéressent : Windows 7 Les produis qui m'intéressent : Windows 7 Jean-Philippe AMBROSINO [Argyronet] Les produis qui m'intéressent : Access Jean-Francois Apréa [[Jeff]] David Aubert [[David Aubert]] Pascal Banken

Soyez efficace au bureau ! Le site Reference.be, consacre plusieurs articles et propose plusieurs outils pour travailler la communication non verbale. "55% du message est transmis par le langage corporel. La voix intervient pour 38%, tandis que les mots ne comptent que pour 7%." Des conseils pour la présentation : tenue vestimentaire et attitude, le GSM, la ponctualité, le sourire, la rencontre, la poignée de main, s'asseoir, le regard, l'attitude, les membres. - Un cours (10 pages en PDF) proposé par Claude Terrier sur son site --> La communication non verbale SAVEZ-VOUS GESTICULER FRANCAIS ?

Mon secrétariat Mais qu’est-ce qu’apprendre ? Que doit-on apprendre ? Comment apprend-on ? Quels dispositifs favorisent l’apprentissage ? Les pédagogues arrivent maintenant à mieux répondre à ces questions complexes. Questions complexes, car on se rend vite compte qu’il n’est pas facile de mettre en place des stratégies d’apprentissages efficaces, notamment en raison de quelques problématiques en lien avec l’apprentissage, en voici quelques exemples : - Chaque individu (apprenant) est différent et en est à des stades de développement différents. - Pour apprendre, il faut avoir quelque chose à apprendre. - Pour « matérialiser » la connaissance, il faut un support. Quoi qu’il en soit, les connaissances et les compétences ne se transmettent pas, elles se construisent, par l’individu, en interaction avec son environnement social. Le rôle des personnes sensées faciliter l’apprentissage est également déterminant (enseignants, animateurs de sites éducatifs, concepteurs de documents pédagogiques, médiateurs, …). D’autres problématiques en lien avec l’apprentissage sont importantes. 1.

Assistant de direction / Assistante de direction Que fait-il ?L'assistant de direction aide le directeur de service ou le directeur général en le déchargeant de toutes les tâches administratives. Il gère l'agenda et joue un rôle d'interface auprès des divers interlocuteurs de son employeur. Comment travaille-t-il ?L'assistant de direction commence sa journée par la lecture de l'ensemble du courrier de son directeur, parfois e-mails compris. Il le classe par ordre de priorité et l'archive si nécessaire. Où exerce-t-il ? Les +L'assistant de direction est indispensable pour le directeur. Les -Le directeur est toujours prioritaire, l'assistant de direction doit être disponible quels que soient l'heure et le moment de la journée.

Vidéo : Comment notre cerveau nous pousse à faire des efforts… ou pas Cette vidéo a été réalisée par Armance Gelaude, alias Helixis Felis, médiatrice scientifique et vidéaste, sur la base des travaux publiés par Mathias Pessiglione. Pourquoi faire un effort alors qu’on pourrait rester sans rien faire ? Ou procrastiner ? Ainsi, les travaux en neurosciences ont montré que la recherche de récompense implique plusieurs zones du cerveau, notamment le cortex orbitofrontal et le striatum ventral. Il est même possible d’inciter quelqu’un à continuer à travailler dans le simple but d’obtenir une récompense purement virtuelle. Lorsque certains paliers sont atteints, comme un certain nombre de kilomètres parcourus, les chauffeurs reçoivent des encouragements. Ce procédé est nommé la gamification ou, en français, ludification.

Mémoriser rapidement du vocabulaire avec les flashcards Vous devez étudier de nouveaux mots anglais ou néerlandais pour vos examens ? Et vous ne savez pas par où commencer ? Les « flashcards » peuvent sans doute vous tirer d’affaire. Et quelques exercices complémentaires renforceront votre mémorisation. Les flashcards sont très utilisées dans le monde anglosaxon. C’est dommage, car elles constituent une technique très simple et très efficace de retenir du vocabulaire français ou étranger. Le principe est très simple. Jouez à fond les associations pour mieux retenir ! Je vous conseille de ne pas vous limiter à ces deux éléments. Sur le côté anglais, ajoutez un dessin de votre crû : dessinez une route ou une avenue. Allons encore plus loin. Les trois genres néerlandais : masculin, féminin et neutre. Même s’il existe des règles, illustrées ci-dessus, il n’est pas évident de retenir le genre de tous les noms. Le plus simple est donc de s’inventer un code. Des associations visuelles et sonores pour renforcer la mémorisation Prenons un exemple.

Lettre type gratuite - Modeles de lettres types gratuites Comment visualiser pour mémoriser ? J’ai le plaisir d’accueillir aujourd’hui Patrick Boutain du site Mémoire Facile. Patrick nous a gâté en réalisant spécialement pour vous une série de vidéos sur le sujet de la mémoire visuelle. Voici les premières vidéos. Développer La Mémoire Visuelle Retranscription texte de la vidéo 1 Bien le bonjour à toutes et à tous. Aujourd’hui, suite à de nombreuses questions, notamment sur le blog de Cindy, je vais tout simplement aborder un domaine que vous exploiter tous les jours, consciemment ou inconsciemment, lié à votre imagination : « Comment développer votre mémoire visuelle… dans l’objectif du long terme » Dans tout objectif d’apprentissage, la première stratégie à mettre en place est celle de la compréhension. « Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement. » [Albert Einstein] La compréhension commence par un aperçu global de l’information ou de la connaissance à acquérir. Retranscription texte de la vidéo 2 Vocabulaire

Apprendre à mieux apprendre | apprentis.ch - la plate-forme des jeunes en formation professionnelle Trucs et astuces pour améliorer tes méthodes de travail Contrairement à ce que l'on peut penser, être en classe ne veut pas dire passer toute sa journée « le cul vissé sur sa chaise ». Enfin, pas seulement... Pour réussir les cours qui lui sont proposés en plus de la pratique, un apprenti doit se concentrer, organiser et structurer son travail. Si cela coule de source pour certains, d'autres peuvent vite se retrouver débordés. Avec l'aide de Pierre-Alain Délitroz, conseiller en méthodes de travail, apprentis.ch te propose quelques pistes pour optimiser tes techniques d'apprentissage. Prise de notes Selon certaines estimations, un élève attentif pendant les cours a déjà réalisé plus de 70% de son travail. Préfère les feuilles volantes aux cahiers. Gestion du temps Une bonne gestion du temps te permettra de profiter davantage de tes loisirs et de libérer ton esprit de toute culpabilité. Planifie ta semaine. Avant l'épreuve Il est important de s'y prendre à l'avance pour préparer une épreuve.

Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage S'investir dans un processus d’acquisition de savoirs n'est pas toujours aisé. Parfois, selon son histoire personnelle, il peut persister des blocages à l'apprentissage (échecs scolaires par exemple). Optimiser ses études nécessite une forte motivation à apprendre, de développer des capacités d’appropriation de connaissances, de méthode et d’organisation. De toute manière, s'engager dans un cursus d’enseignement nécessite de se « remettre dans le bain ». Les compétences à développer Tout d’abord, qu’est-ce qu’apprendre ? L’acquisition de connaissances est fortement favorisée si l’apprenant assimile des méthodes et des pratiques, comme par exemple, être capable de : Traiter efficacement l’information, Prendre des notes, Synthétiser, partager et reformuler les acquis, Résoudre des problèmes, S’auto évaluer et estimer sa capacité à réaliser une tâche, Planifier et gérer sa formation, S’auto motiver, Résilience (capacité à surmonter les épreuves). Quelques pistes méthodologiques Notes :

S'organiser au travail : arrêter le multitasking pour être plus productif "Le cerveau n'est pas dessiné pour répondre aux multiples sollicitations du monde digital sursaturé d'informations instantanées." De qui ce constat ? D'un technophobe rétrograde ? Pas du tout. Répondre au téléphone tout en écrivant un mail, converser avec un collaborateur tout en surfant sur le web pour vérifier une info, conduire en téléphonant... "Multitâche veut dire absence de concentration ! Dans la réaction aux infos plutôt que dans l'analyse Celui qui pratique le multitasking néglige la phase clé d'entrée des informations ("input" dans le langage des sciences cognitives) indispensable avant toute analyse ou décision. Avec l'invasion des nouveaux moyens de communication (smartphones, tablettes, fenêtres multi-écrans de l'ordinateur...) en quelques années, le bruit de fond s'est aggravé : nous sommes en permanence bombardés d'infos visuelles et auditives en tout genre. Face aux tâches longues, le réflexe de remettre à plus tard > Smartphone Rappelez-vous la priorité du jour.

Organisation au travail | S'organiser, c'est facile C’est Nat qui pose cette question. En effet, retenir une liste de courses ou des choses à faire semble un exercice salutaire à qui se soucie de la vivacité de ses neurones. C’est exact, jusqu’à un certain point. D’abord, notre mémoire à court terme n’est capable de retenir, en moyenne que 5 à 9 items. En sachant qu’il faut être attentif au moment où on "fait entrer" la liste à apprendre. Puis, il faut créer un sens à ce qu’on veut mémoriser (à l’aide d’images mentales, de rimes, d’associations…). Ensuite, pour que ces mots (ou chiffres, ou objets), restent en mémoire jusqu’à ce qu’on en ait besoin, il faut répéter et réviser. Autrement dit, pour mémoriser une liste de course composée de quelques éléments, il y aura un peu d’effort à déployer, mais pas vraiment de problème. Et quant à se souvenir au bon moment de toutes nos tâches, ce n’est guère mieux. C’est ici que la liste entre en jeu. Les enfants nous battent au jeu du mémory: ils sont plus attentifs - jouer. J'aime : J'aime chargement…

Apprendre à apprendre

Related: