background preloader

Les tiers lieux, relais de proximité pour tous les citoyens

Les tiers lieux, relais de proximité pour tous les citoyens

Dossiers technopédagogiques En septembre 2004 s’est tenu à Pamplona en Espagne le premier congrès international sur le Concept Mapping , dont on peut consulter les Actes en ligne . Cet événement confirme la maturité de ce domaine de recherche, qui a pris une ampleur grandissante depuis la fin des années 1970. Dans leur grande majorité, les recherches empiriques dans le champ éducatif concernent des expérimentations de construction de cartes au papier/crayon, mais la part des recherches impliquant des outils logiciels est en progression constante. 1. Déjà en 1993, Horton et al. (1993) publiaient une méta-analyse des recherches dans le domaine et en concluaient que la construction de cartes de connaissances a un effet positif modéré sur les apprentissages et des effets très positifs sur l’attitude des étudiants. 2. Certains chercheurs ont comparé des situations où les sujets devaient soit construire des cartes, soit simplement lire des cartes de connaissances. 3. 4. 5.

BercyCamp : l'administration à l'heure des réseaux sociaux A l’heure du web 2.0, les citoyens attendent de leurs administrations plus d’ouverture, de dialogue et de transparence. Eh bien celles-ci ne font pas la sourde oreille, à en juger par l’initiative des communicants des ministères de Bercy, qui organisaient ce mardi 27 avril à la Cantine le premier barcamp de l’administration publique : le BercyCamp. Pour ces professionnels de la communication publique, les réseaux sociaux représentent une préoccupation concrète qui interroge la nature même de leur activité. > Un événement original : le BercyCamp, ou la non-conférence de Bercy L’initiative mérite d’être saluée : c’est la première fois qu’une administration centrale accepte de se laisser déconstruire par des profanes, citoyens experts ou amateurs intéressés, dans un événement aussi ouvert qu’un BarCamp. Pour les représentants du ministère présents, c’est un moyen de « sortir des circuits fermés », en allant chercher les idées innovantes là où elles se trouvent.

Fablabs et connectivités Nés suite au développement des médiaslabs, et notamment de celui du MIT, le Massachusetts Institute of Technology de Boston, les Fablabs se sont répandus partout dans le monde, de la Norvège à l’Afrique du Sud, de l’Inde à l’Amérique centrale et du Sud. Il y en a même un en Afghanistan. On en compte aujourd’hui environ cent-cinquante dans le monde. Mais dans les pays développés ce sont les nouvelles cavernes d’innovation technonumériques. Ils s’efforcent tous d’ajouter une brique à la construction de l’« homme augmenté », cet homme doté de nouveaux pouvoirs dans tous les domaines de l’activité humaine, dont rêvent ces faiseurs d’interfaces magiques entre le monde d’ici-bas et le monde virtuel de là-haut, qui a pris ses quartiers dans les nuages informatiques. Incubateurs de petites entreprises, startup innovantes, ils fonctionnent de plus en plus en réseaux communautaires locaux et internationaux. Et ces fablabs ne sont pas des manufactures de rêves fantaisistes.

Tiers-lieu : 3 articles pour aider à définir ce type de lieu partagé Dans le champ pléthorique des définitions des lieux partagés, les mots se côtoient et les besoins de définitions s’affirment à mesure que les projets se structurent. Ainsi, on évoque souvent le terme polysémique de tiers-lieu (cf. l’article Third Place sur Wikipédia anglophone) autrement dit avec comme acceptation générale « un espace de travail réunissant des ressources matérielles et immatérielles propres à générer des synergies collectives, créatives, solidaires et économiques »mais sans connaître forcément avec précision ce que ce mot composé recouvre. Marie D. L’auteure introduit une démarche de réflexion peu usitée en France sur le concept de tiers-lieu via ces articles : On y apprend ainsi que le tiers-lieu tel qu’on l’entend communément relève d’une culture nord-américaine et a largement influencé le marketing des cafés de la marque Starbucks. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International

Constante macabre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. André Antibi considère que la constante macabre est à l'origine de nombreux échecs scolaires. La constante macabre est un phénomène qui serait observé lors de la notation d'examens, par lequel la proportion de mauvaises notes serait similaire quel que soit le sujet de l'examen et quel que soit le correcteur, indépendamment de la qualité véritable des réponses données par ceux qui passent l’examen. Le terme a été créé en 1988 par André Antibi[1], chercheur en didactique, qui a publié en 2003 un livre sur le sujet[2]. « Par “Constante macabre”, j'entends qu'inconsciemment les enseignants s'arrangent toujours, sous la pression de la société, pour mettre un certain pourcentage de mauvaises notes. Ce phénomène de « sociologie dans l'évaluation » a depuis fait l'objet de plusieurs études, notamment dans le cadre de la sociologie de l'éducation[4],[5]. Définition[modifier | modifier le code] Enquêtes et débats[modifier | modifier le code]

Cas inspirants Quelles sont les applications concrètes du design dans le secteur public ? La 27e Région a sélectionné une douzaine de cas significatifs, issus d’une grande diversité de secteurs, d’origine française mais aussi danoise, britannique ou finlandaise (version française et anglaise). Pourquoi s’intéresser à une série de cas ? Le design pour traiter les grands enjeux de service public - Changer la culture de gestion publique - Une dynamique internationale - Une grande variété d’applications. Cas 1. Cas 2. « La Région 15-25 » : Muscler la transversalité en Région Champagne Ardenne Cas 3. Cas 4. Cas 5. Cas 6. Cas 7. Cas 8. Cas 9. Cas 10. Cas 11. Cas 12.

Nos activités | Zoomacom Domiciliée au Comptoir Numérique comme structure résidente, l'activité principale de Zoomacom pendant 2 ans a consisté à animer ce "tiers lieu" porté par la société coopérative Openscop. Le Comptoir Numérique se positionne aujourd'hui comme outil de médiation numérique au service du département, de l'agglomération stéphanoise et de ses habitants. En 2013, Forte de cette expérience l'équipe de Zoomacom repart sur le terrain plus itinérante que jamais afin d'accompagner tous les publics dans leur appropriation des usages numériques. Que se soit pour s'initier, se perfectionner ou se faire accompagner dans l'intégration des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans ses pratiques sociales et professionnelles, l'association Zoomacom vous apporte ce que l'on appelle le "1er m2 de connaissance" que vous devez avoir pour devenir autonome dans vos pratiques et vos usages numériques. Pôle de Ressources Numériques de Saint Etienne Métropole Animations et formations multimédia

16 Cool Coworking Spaces You're automatically signed up for the Inc. Wire, so you never miss a single day's most important news, tips, or ideas. Roll over the name of the other Inc. newsletters to see how you can get great Inc. articles on the topics that matter most to you. The news-from all over the web-entrepreneurs need to know now. Brand, market, and sell your product or service, and how to use the latest apps, social media, and mobile devices to do it. News, trends, and tactics to help you launch your business idea today. Keep up with (and make sense of) business technology trends and tools available today and tomorrow. Grow fast, beat the competition, and take off with actionable advice and personal stories from serial entrepreneurs, experts, and others who have done it before. We vet new gadgets and offerings to make it easier for you to run your business better. How to raise capital, set budgets, price products, account properly, and map out an exit strategy.

Diagnostic école / Boris Cyrulnik. Vous avez cosigné une tribune du Monde intitulée « Contre l’école inégalitaire, vive le collège du XXIe siècle ». Qu’est-ce qui vous a motivé à entrer dans le débat autour de la réforme du collège ? C’est le constat que l’école a perdu sa capacité d’intégration : intégration des enfants des classes sociales défavorisées et intégration des enfants issus de l’immigration. Dans ma génération, seuls 3% des enfants faisaient des études supérieures, mais lorsque j’étudiais la médecine, il y avait plus de 10% d’enfants « pauvres », contre moins de 2% actuellement. Désormais, en France, faire un bon parcours scolaire suppose d’abord d’habiter dans les quartiers où sont situés les bons lycées et d’avoir accès à la culture. Le psy que vous êtes n’explique quand même pas cette fracture par la seule carte scolaire ! Non en effet, l’autre facteur déterminant c’est l’importance des interactions préverbales. Les enseignants ont-ils un rôle à jouer dans cette « sécurisation » de l’enfant ? Absolument !

La Transfo | Le nouveau programme de la 27e Région

Related: