background preloader

Approche par compétences - Éducation nationale / Enfance / Jeunesse / Luxembourg

Approche par compétences - Éducation nationale / Enfance / Jeunesse / Luxembourg
L’approche par compétences consiste en un apprentissage plus concret, plus actif et plus durable. Elle est un des éléments clés des réformes actuelles pour adapter l’école luxembourgeoise aux besoins de notre temps. Il s’agit là d’une démarche dans laquelle sont engagés tous les systèmes éducatifs européens. Elle consiste à définir les compétences dont chaque élève a besoin pour passer à l'étape suivante de son parcours scolaire, pour accéder à une qualification et pour être préparé à l'apprentissage tout au long de la vie. Une compétence, c’est un ensemble de connaissances, de savoir-faire et de savoir-être que l’élève doit pouvoir utiliser pour répondre à un problème précis. Un mécanicien d'automobile doit avoir appris des éléments de mécanique, de pneumatique et d'électronique, mais il n’est considéré comme compétent que s’il est capable d'utiliser toutes ces connaissances pour détecter et réparer la panne de votre voiture. Les compétences ne remplacent pas les connaissances. Related:  Formation de formateursÉVALUATION PAR COMPETENCESApproche par les compétences

Définir les compétences transversales pour les enseigner Francis TILMAN, Le GRAIN asbl, 13 octobre 2006 Peut-on faire apprendre des compétences transversales ? Pour répondre à cette question, il faut pouvoir en priorité s’entendre sur ce qu’est une compétence transversale. Qu’est-ce qu’une compétence ? La compétence transversale est d’abord une compétence. Ce savoir-agir requiert la maîtrise d’un certain nombre d’aptitudes (connaissances, capacités cognitives, habiletés manuelles et attitudes socio-affectives) et la faculté de les mobiliser dans la résolution de problèmes. L’accent est mis d’abord sur le potentiel à acquérir pour pouvoir réaliser une tâche. Un « pouvoir agir » n’est donc jamais dissocié des potentialités qui en permettent l’exercice. Notre définition postule encore l’existence d’un savoir-faire particulier : le pouvoir de mobiliser des ressources pour résoudre des problèmes. Une telle conception de la compétence montre que cette dernière est toujours « contextualisée ». Les compétences transversales Il s’agit: Références

Évaluer pour mieux faire apprendre, un défi pour l’École, selon Olivier Rey Olivier Rey est ingénieur de recherche en éducation, responsable du service Veille & Analyses de l’Institut français de l’éducation à l’ENS de Lyon, spécialisé sur les questions d’évaluation, de curriculum et de développement des compétences en contexte scolaire. 1. Vous venez de publier, avec Annie Feyfant, un dossier de veille de l’Ifé intitulé « évaluer pour [mieux] faire apprendre » ? C’est un défi pour l’École car dans une large mesure, celle-ci est articulée autour d’épreuves d’évaluation qui ont pour fonction de contrôler ce qu’ont fait les élèves plus que de les aider dans les apprentissages. C’est en ce sens qu’on évoque parfois une faible culture de l’évaluation en France : on ne vise pas là le manque d’évaluations – il y en a même sans doute trop ! Les croyances restent fortes quand à l’usage de la notation-sanction pour motiver les élèves. 2. Sans prétendre à l’exhaustivité, voici quelques pistes de réflexion. 3. 4. Sélection de lectures : Rey Olivier, Feyfant Annie (2014) .

L’Approche par compétences (APC) en formation des maîtres: Analyse documentaire et critique Dyscalculie : Quelques éléments de réflexion sur la dyscalculie I] Le développement du calcul chez l’enfant : Les travaux de Piaget : Le modèle théorique sur la genèse du nombre chez l’enfant provient de Piaget : Pour Piaget, l'intelligence de l'enfant se développe selon différents stades. -Le premier, le stade "sensori-moteur", va de la naissance jusqu'à dix-huit mois ou deux ans : le bébé apprend à connaître le monde par les objets qu'il utilise. -Vers deux ans, l'enfant passe au stade "préopératoire" : il peut se représenter certains actes sans les accomplir ; c'est la période du jeu symbolique, qui correspond à l'acquisition du langage (voir La Représentation du monde chez l'enfant, 1926, et La Construction du réel chez l'enfant, 1937). -Vers sept ou huit ans, l'enfant entre dans la période des "opérations concrètes" : il se socialise, notamment sous l'influence de l'école. -Enfin, vers onze ou douze ans, il atteint le stade des "opérations formelles", celui de l'abstraction. Acquisitions ultérieures :

Dossier compétences | L'ÉCOLE DE DEMAIN | Page 3 Philippe Le Guen est professeur de Mathématiques au collège Anna Marly, à Brest (Finistère). Cet article est tiré de son blog « développer des compétences au collège » sous le titre original […] Lire l’Article → Thomas Reyser enseigne l’histoire-géographie au Collège Jean Campin, à la Ferté-Gaucher (77). Lire l’Article → Le Crap-Cahiers-pédagogiques a organisé le mercredi 4 janvier au collège Oeben (12e arr.) une rencontre sur le thème du socle commun où sont intervenus Anne-Marie Sanchez, Annie di Martino, Jean-Michel […] Lire l’Article → Comment faire en classe ? Lire l’Article → Retrouvez ici l’article et la vidéo présentant le livre d’Annie Di Martino et Anne-Marie Sanchez. Lire l’Article → Le dernier numéro des Cahiers pédagogiques (n°491, sept-oct. 2011) offre une bouffée d’oxygène et des balises aux enseignants qui se sont engagés dans le travail et l’évaluation par compétences. Lire l’Article → Lire l’Article →

De l’approche par les objectifs à l’approche par les compétences Bouallag Mohamed Université Mouloud Mammeri- Tizi-ouzou/Algérie L’approche par les compétences ne constitue pas dans le domaine de l’enseignement, une évolution indépendante de la pédagogie par objectif, n’est qu’un design parmi des nombreux design. Cette approche s’intègre dans ce qu’on appelle de manière générale, la pédagogie par objectifs. Les objectifs de la 1ère générationLes objectifs comportementaux Il est difficile – du moins dans le domaine de l’enseignement - de donner une définition au concept de la compétence sans définir ce qu’est un objectif pédagogique, ceci pour la raison qui ne permet de considérer, une compétence, en fin de compte, comme un objectif que les programmes d’enseignement visent à réaliser, soit au niveau cognitif de l’élève soit à son niveau socio- affectif, ou à son niveau psycho- moteur.Nous n’allons pas nous attarder sur les différentes définitions que les spécialistes ont donnés à un objectif pédagogique. Dans le domaine de l’éducation : C- Chez G.

Ingénierie de la formation : les trois niveaux d’intervention Qu’est-ce que l’ingénierie de la formation ? Qui en sont les acteurs ? Quelles en sont les différentes étapes ? Dans une nouvelle série d’articles, dont voici le premier, j’explorerai ce domaine qui gagnerait à être mieux connu. Aujourd’hui, je découvre avec vous les trois niveaux d’intervention de cette discipline. Je relis avec bonheur le livre de Thierry Ardouin « Ingénierie de la formation pour l’entreprise« , publié en 2003 aux éditions Dunod et qui reste pour moi un des ouvrages majeurs dans ce domaine. Bien sûr, c’est mon métier depuis des années, de concevoir et d’organiser des formations – la première remonte à 1989 – mais je ressens le besoin de revenir régulièrement aux sources, ne fut-ce que pour reformaliser mes pratiques professionnelles. Une méthodologie actuelle Le livre date de 2003 et n’aborde donc pas des méthodes pédagogiques nouvelles comme l’e-learning ou les MOOC‘s très en vogue en ce moment, mais il insiste sur une méthodologie qui me paraît toujours d’actualité.

L’approche par compétence Je vous propose un résumé des excellents travaux de M. Henri Boudreault professeur à L’UQAM (Canada). Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. L’écart est souvent grand entre la formation dispensée au sein des établissements de formation et le milieu du travail. Cet article qui n’est qu’un modeste résumé des travaux de M. Crédits photos UQAM. En deux mots un enseignant doit être capable de distinguer les objets d’apprentissage d’une formation, être capable de développer les concepts liés et de les rendre perceptibles et compréhensibles. 1) La compétence professionnelle c’est quoi ??? La compétence professionnelle est au-delà de la simple acquisition de connaissances ou du développement d’habiletés. 2) Les 4 étapes de la compétence Etape 1 : L’exploration faire prendre conscience de ce qu’il reste à découvrir, susciter l’envie. Elle porte sur la compétence à développer. Premier facteur :

Définition de l'ingénierie pédagogique L’ingénierie pédagogique Le début de l’association de ses deux concepts date de la fin des années soixante. Cette ingénierie de la formation se scinde en en deux grandes évolutions : une évolution de l’ingénierie de la formation vers l’ingénierie du développement des compétences, et une évolution de l’ingénierie séquentielle vers l’ingénierie concourante. De l’ingénierie de la formation vers l’ingénierie du développement des compétences : • L' ingénierie de la formation Selon Guy Le Boterf, l’ingénierie de formation est « l’ensemble coordonné des activités de conception d’un dispositif de formation (cursus ou cycle de formation, centre de formation, plan de formation, session, stage...) en vue d’optimiser l’investissement qu’il constitue d’assurer les conditions de sa viabilité». • L' ingénierie du développement des compétences : Depuis la fin des années 80, elle se développe dans les entreprises et organisations. Carte heuristique des grands champs de la formation:

Tutoriel : transformez votre carte mentale iMindMap en vidéo ! Avez-vous jamais rêvé de montrer une de vos présentations iMindMap en vidéo ? Avec iMindMap 6 vous pouvez exporter facilement vos cartes mentales et en faire des animations percutantes ! Read this article in English ! Vous avez réalisé une belle carte mentale iMindMap et vous voulez en faire profiter le monde entier ? Vous pouvez télécharger gratuitement cette carte mentale iMindMap depuis le site de Biggerplate. L’importance des jeux – carte iMindMap Vous pouvez régler votre présentation et ensuite l’exporter sous forme de vidéo. Voici comment procéder. Dabord, réalisez votre mindmap comme d’habitude. Ensuite, créez une présentation en cliquant sur le menu « Présentation » comme illustré ci-dessous : Cliquez sur « Présentation » Réglez votre présentation : autoprésentation, ordre de passage des branches, etc. Ensuite, lorsque vos réglages sont terminés, cliquez sur le bouton « Export video » comme ci-dessous : Bouton « Export Video » Réglages de votre vidéo Fenêtre de description Vidéo postée !

Évaluation par compétences by Mickael Fazilleaud on Prezi Des compétences pour qui ? Des compétences pour quoi ? | Le blogue du magazine du RESDAC L’approche par compétences oriente aujourd’hui les politiques de formation aussi bien dans un contexte formel que dans le milieu de travail. Plus généralement, le terme « compétence » est devenu incontournable lorsque l’on parle de la société actuelle. Pour bien comprendre la place des compétences, nous vous proposons une définition et des pistes pour en savoir davantage. Une compétence est une capacité à agir dans un contexte particulier afin d’accomplir une tâche complexe, c’est-à-dire mobiliser différentes sortes de savoirs et de ressources, puis les adapter à une situation précise afin de résoudre un problème. Par opposition à un savoir ou à une connaissance, une compétence est complexe : elle intègre des savoirs théoriques ou techniques, des aptitudes, des outils, des expériences, etc. Pour agir avec compétence, il ne suffit donc pas d’« être compétent ». C’est d’ailleurs la différence entre performance et compétence. L’acquisition de compétences n’est jamais terminée. Like this:

Définition de l'approche par les compétences; son but et indication des compétences clés dont un élève a besoin. by alimapulcherie Apr 11

Related: