background preloader

Numérique : C'est quoi le numérique?

Numérique : C'est quoi le numérique?
Le numérique, c'est un langage composé de chiffres, un code. On qualifie de "numérique" les machines (appareil photo, camescope, écran plat, ordinateur...) qui sont capables de comprendre ces langages, et les informations (photos, films, musiques...) qu'elles produisent ou qu'elles traitent. Les codes inventés pour enregistrer les informations numériques ou pour que les machines numériques communiquent entre elles est uniquement constitué de 0 et de 1. Ce sont les seules informations que les machines numériques comprennent. >> Comment les machines numériques se comprennent-elles? - Imaginons un "feu numérique" pour la circulation, commandé par un ordinateur... Le feu peut prendre 3 couleurs : vert, orange ou rouge. J'invente un langage pour le feu, uniquement constitué de 0 et de 1. rouge = 00orange = 01vert =11 Une fois le code inventé, il faut ensuite que j'apprenne à l'ordinateur et au feu à parler ce code. - Imaginons un appareil photo numérique! >> Numérique VS analogique

http://www.lenumeriquefacile.com/definition/numerique

Related:  Les enjeux du digital dans l'entrepriseTIC131 interactivité multimédiaQu'est-ce que le numérique ?

Chiffres réseaux sociaux - 2015 Il est toujours intéressant de disposer de chiffres en rapport avec les réseaux sociaux. Fréquentation, nombre de membres, utilisateurs actifs, activité sur le site et les applications mobiles… Sur le web, de nombreuses statistiques circulent mais certaines sont obsolètes. Afin d’être sûr de disposer des derniers chiffres disponibles, nous mettons régulièrement à jour cette page, rassemblant les principaux chiffres des réseaux sociaux en 2015, en France et dans le monde. Ils sont classés par réseau social et la source des statistiques utilisées est toujours indiquée. Facebook, Twitter et Google Plus sont les principaux médias sociaux représentés, mais nous rassemblons également les derniers chiffres disponibles pour d’autres plateformes, comme YouTube, Instagram, Pinterest, LinkedIn ou Viadeo.

Média, multimédia et interactivité Index Articles du même auteur parus dans les Actes Sémiotiques Auteurs cités : Jean-Pierre Balpe, Walter Benjamin, Jean-Jacques Boutaud, Jean-Claude COQUET, Edmond Couchot, Joseph COURTÉS, Anne-Marie Duguet, Umberto ECO, Jean-Marie FLOCH, Jacques FONTANILLE, jean-Paul Fourmentraux, Max Giardina, Algirdas Julien GREIMAS, Yves Jeanneret, Michèle Jouve, Olga Kisselera, Jean-Marie Klinkenberg, Bernard Lamizet, Thierry Lancien, Michel Lenoble, Michel Maffesoli, Alain Milon, Eleni Mitropoulou, Alex Mucchielli, Daniel Peraya, Ahmed Silem, Peter Stockinger, Christian Vandendorpe, Alain Vuillemin, Claude ZILBERBERG, Alessandro Zinna Texte intégral Version PDF [778 ko]

Pour une définition du « numérique » - Parcours numériques Questions de mots Le mot « numérique » est de plus en plus présent dans notre vocabulaire. Il est en train de devenir un mot passe-partout qui sert à définir un ensemble de pratiques qui caractérisent notre quotidien et dont nous avons peut-être encore du mal à saisir la spécificité. Mais qu’est-ce que le numérique précisément ? Baidu met en place un chatbot pour conseiller les médecins chinois dans leur diagnostic Baidu, le géant chinois de la Recherche internet, se la joue un peu à la Google en ce moment; et comme les robots-logiciel sont décidément très tendance, le numéro un local vient de lancer un chatbot destiné aux médecins chinois, et destiné à épauler les professionnels lors des diagnostics. Baptisé Baidu Doctor, ce logiciel de chat-assisté est disponible sur les plateformes iOS et Android (en Chine toujours), et a donc pour fonction d’aider les médecins chinois à établir le diagnostic le plus juste possible en s’appuyant sur une immense base de données médicale. L’intérêt du Chatbot, au niveau de l’interaction homme-machine, est de permettre aux médecins de poser des questions simples au lieu de devoir effectuer une recherche documentée classique (et qui souvent prendra beaucoup plus de temps).

L’interactivité Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. AARSETH E., 1997, Cybertext.

Le numérique ? Le vocabulaire de A à Z ! L’écoute de cette vidéo m’a fait réaliser tout le vocabulaire que j’ai appris dans les dernières années. Lorsqu’on parle d’économie numérique, qu’est-ce que c’est exactement? On affirme même qu’elle représente la 3e révolution industrielle. Celle-ci a été rendue possible grâce aux progrès des TIC (technologie de l’information et des communications) mais tout reste à faire, tout reste à découvrir. Pour ma part, je préfère utiliser le terme « numérique » plus inclusif et collaboratif que « TIC ». Communautés : « Groupe de personnes qui partagent quelque chose, plutôt dans la sphère digitale : des individus dispersés aux quatre coins du monde peuvent désormais se connecter et agir de concert. » (1)

Le Digital, une transformation de l’entreprise au service d’une vision 360 En 1998, nous parlions des NTIC - Nouvelles Technologies de la Communication et de l’Information. En 2013, quinze ans plus tard, certaines de ces technologies continuent à être vues comme « Nouvelles » alors que d'autres sont apparues et que le "Digital" a volé la vedette. 1. Qu’est-ce que le Digital ? Aujourd’hui nous n’utilisons plus le mot NTIC. La tendance est au mot « Digital ». La propagande des algorithmes ? Vraiment Cet été, Katharine Viner (@kathviner), rédactrice en chef du Guardian a publié un long article sur Comment la technologie bouleverse la vérité (un article que vient de traduire Courrier International, et qui a déjà été largement discuté sur Rue89 ou Big Browser par exemple). Sommes-nous dans un régime post-vérité ? L’article de Katharine Viner nous explique qu’à l’heure des réseaux sociaux, la vérité ne compte plus. La journaliste prend notamment l’exemple du Brexit détaillant le fait que les arguments de ceux qui ont fait campagne pour la sortie du Royaume-Uni de l’Europe se sont écroulés le lendemain même de l’élection. « Le Brexit a été le premier scrutin d’une nouvelle ère, celle de la politique post-vérité.

Technologies de l'information et de la communication Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir TIC et ICT. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) ouvrent des problématiques résultant de l'intégration de ces techniques au sein des systèmes institutionnels, recouvrant notamment les produits, les pratiques et les procédés potentiellement générés par cette intégration. Histoire[modifier | modifier le code] Après les premiers pas vers une société de l'information qu'ont été l'écriture puis l'imprimerie, de grandes étapes ont été le télégraphe électrique, puis le téléphone et la radiotéléphonie. Comprendre le digital : enjeux et opportunités en entreprise Digital, Numérique, Web, Business 2.0, toutes les terminologies sont bonnes pour désigner l’avènement d’Internet et de toutes ses applications aux marchés et aux entreprises. Là où en France nous passons en moyenne 4,1 heures par jour sur Internet sur un ordinateur et 1 heure sur un smartphone, le digital prend une place importante dans la vie de nombreux français. Mais la compréhension du digital, de sa culture, de ses enjeux et opportunités apparaît comme encore peu appréhendée par les entrepreneurs ainsi que par les générations plus anciennes.

La carte conceptuelle - Padagogie Les cartes conceptuelles permettent de dégager les idées fortes d’un document ou d’un schéma logique. Si visuellement elles ressemblent aux cartes mentales ou heuristiques elles n’ont pas les mêmes finalités. Si la carte mentale est souvent utilisée pour faire ressortir un « brainstorming » ; la carte conceptuelle vise à faire ressortir les liens logiques entre des concepts. Selon Ausubel (1968), la création de liens entre les connaissances est fondamentale dans le processus de construction de connaissances puisqu’une information ne peut devenir une connaissance tant qu’elle n’est pas reliée de façon signifiante aux connaissances antérieures d’un individu. La carte conceptuelle va également structurer la pensée de l’apprenant en créant des chemins et des logiques.

Hackerspace Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un hackerspace, hacklab ou media hacklab est un tiers-lieu où des gens avec un intérêt commun (souvent autour de l'informatique, de la technologie, des sciences, des arts...) peuvent se rencontrer et collaborer. Les Hackerspaces peuvent être vus comme des laboratoires communautaires ouverts où des gens (les hackers) peuvent partager ressources et savoir[1]. Le risque de l’individualisation de l’internet La lecture de la semaine, il s’agit d’une petite partie d’un article paru dans la New York Review of Books. Intitulé « Mind Control and the Internet » (Internet et le contrôle de l’esprit), l’article de Sue Halpern consiste, comme c’est le cas la plupart du temps dans la New York Review of books, en le développement d’une thèse qui s’appuie sur la critique de plusieurs livres récemment parus. Je n’ai gardé qu’un passage de ce long article, celui où Sue Halpern recense le livre de Eli Pariser, The Filter Bibble : What the Internet Is Hiding from You. Ce livre montre notamment que depuis décembre 2009, Google vise à donner à toute requête effectuée sur le moteur de recherche un résultat qui corresponde au profil de la personne qui fait la recherche. Cette correspondance s’applique à tous les usagers de Google, même si elle ne prend effet qu’après plusieurs recherches, le temps qu’il faut à l’algorithme Google pour évaluer les goûts de l’usager.

Living Lab (recherche en innovation ouverte) Un Living Lab, l’abréviation pour « Living Laboratory » en anglais, se traduit littéralement par « laboratoire vivant ». Un Living Lab est une méthodologie de recherche en innovation menée par une réunion d’acteurs publics, privés et citoyens qui travaillent en concertation continue, plutôt qu'en vase clos, pour concevoir, améliorer et valider dans le vécu, des produits, des services, des technologies, des outils, etc. Origine et évolution Le concept de Living Lab est né à la fin des années 1990 au Media Lab du MIT (Massachussets Institute of Technology). Il proposait une nouvelle méthodologie de recherche pour répondre aux enjeux d’innovation associés à l’utilisation, souvent peu conviviale, des technlogies de l’information et de la communication par les consommateurs. Le concept est ensuite exporté en Europe où l’organisme ENoLL (European Network of Living Labs) est créé en 2006. Caractéristiques Un Living Lab est :

le numerique est sources d'avance innombrables tant sesapplications sont diversesest variés by pilku_groupe_droit Mar 30

Related: