background preloader

Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Confl

Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Confl

http://www.obsarm.org/

Related:  christiancoppolaIls font de nos terres des bases militaires

Un dialogue Piketty-Graeber : comment sortir de la dette Il existe quatre méthodes principales pour réduire significativement une dette publique : la répudiation, l’impôt sur le capital, l’inflation et l’austérité. Mediapart a organisé une rencontre inédite entre l’économiste Thomas Piketty et l’anthropologue David Graeber. Dette, 5000 ans d’histoire, de l’anthropologue David Graeber, publié par Les Liens qui libèrent, et Le Capital au XXIe siècle de l’économiste Thomas Piketty, édité au Seuil, constituent sans doute les essais les plus forts, décapants et politiques de cette rentrée. Chacun des deux auteurs recourt à l’histoire longue – trois siècles pour Thomas Piketty et 5000 ans pour David Graeber – pour dresser un saisissant paysage de la manière dont nous sommes arrivés à une situation où l’inégalité entre les hommes et le poids des dettes atteint des sommets insoutenables. Vous semblez tous deux penser que le système économique et financier est en bout de course, et ne pourra pas tenir très longtemps en l’état.

Coopération militaire avec les monarchies islamistes - Que des démocraties ! Lundi 24 septembre 2012 1 24 /09 /Sep /2012 19:35 Selon le site « Secret défense », de Jean-Dominique Merchet, un exercice conjoint des forces militaires française et saoudienne aura lieu en Corse dans la première quinzaine d’octobre. Selon cette source, si l’affaire est menée en toute discrétion, la coopération avec l’Arabie Saoudite, la Jordanie, le Qatar et les Émirats est « très active ». Étonnant, non ? Rien que des « démocraties » ! Ce sont les rois et des princes arabes serviteurs de l’Empire !

Secret Défense Georges-Henri Bricet des Vallons est un spécialiste des Sociétés militaires privées (SMP). Il est l'auteur d'un livre "Irak, terre mercenaire" (Favre, 2009). Docteur en sciences politiques, il collabore à l'Institut Choiseul, pour lequel il a co-dirigé le numéro de Sécurité globale sur la privatisation de la guerre. Au lendemain du colloque de la FRS sur ce la privatisation de la sécurité, nous l'avons interrogé sur la polémique déclenchée par Bruno Delamotte, pdg de Risk&Co. Comment réagissez vous au propos de Bruno Delamotte ? Paulo Coelho Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Coelho. Paulo Coelho Paulo Coelho en 2007.

Force Barkhane Le dimanche 1er février 2015, le GTD-Est Bruno, majoritairement armé par le 3ème RPIMa, a été relevé par le GTD-Est Altor, majoritairement armé par le 2ème REP. Le colonel Jean-Michel Meunier succède au lieutenant-colonel Jean-Côme Journé à sa tête. Au cours de son mandat, le GTD-E Bruno a notamment largement participé à la montée en puissance de la base avancée temporaire (BAT) de Madama, au Nord Niger. Ses opérations de contrôle de zone réalisées en appui des forces armées nigériennes dans la région de Madama et sa participation à l’implantation de la BAT ont contribué à renforcer la sécurisation de cette zone frontalière riche en flux commerciaux, notamment à cause de la présence, à Madama, des premiers puits nigériens depuis la frontière libyenne.

Nationalisme en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nationalisme en France comme idée que ce pays est une nation "une et indivisible", est né à la fin du XVIIIe siècle dans la bourgeoisie, sous la plume des philosophes des Lumières. L'idée nationaliste française a lentement évoluée, le terme de Nation française apparaît dès les règnes d'Henri IV et de Louis XIII, lorsque le pouvoir central s'affirme clairement.

19/09/2014 Force Chammal en Irak Le 4 février, des chasseurs français ont neutralisé, lors d’une frappe d’opportunité, plusieurs véhicules terroristes et leurs occupants. Le 30 janvier 2015 matin, lors d’une mission de reconnaissance armée conduite entre Mossoul, Kirkourk et Baiji, un groupe de 150 combattants de Daecha été identifié en position de combat contre des forces peshmergas irakiennes. Une frappe des forces françaises a permis d’en neutraliser une cinquantaine. Le même jour et dans la même zone, les aéronefs ont également neutralisé une position de tir qui faisait feu sur des forces irakiennes. Le 3 février 2015 après-midi, alors que les chasseurs français intervenaient dans le nord du pays, entre Mossoul et Sinjar, ils ont été chargés de bombarder un groupe de combattants de Daech ainsi qu’un de leur véhicule dans la région de Tal Afar.

Le coût des Opex classé « secret défense » ! En fait de coût, c’est le surcoût des opérations (soldes majorées, frais de transport, etc.) qui est traditionnellement évalué, par comparaison avec les dépenses ordinaires des armées restant à domicile. Dans la mesure où l’armée française dans son ensemble, et non plus simplement quelques troupes d’élite, a désormais une vocation expéditionnaire et que son organisation est pensée en fonction de cet objectif, le mode de calcul actuel est très contestable et sous-estime le coût véritable des opérations extérieures. Par ailleurs, le coût des opex n’a, pendant longtemps, fait l’objet d’aucune budgétisation prévisionnelle. Ce n’est qu’en 2003 qu’une somme de 24 millions d’euros a été provisionnée dans le budget, pour des opérations dont le surcoût atteindra finalement… 630 millions. Circulez, y’a rien à voir ! Des rapports parlementaires pour la corbeille à papier

La diversité contre l'égalité par Walter Benn Michaels Lutter contre les discriminations semble être devenu la nouvelle priorité des dirigeants, tant politiques qu'économiques. Rien de moins consensuel à première vue, d'autant qu'un recrutement des élites plus ouvert semble offrir à la fois plus de justice et plus d'efficacité. Mais cela permet aussi et surtout d'escamoter le débat sur le creusement des inégalités économiques. Il n'est pas anodin que l'arrivée de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher au pouvoir ait précisément marqué le début des politiques de "discrimination positive" dans le monde anglo-saxon, avant d'arriver aujourd'hui en France. Car celles-ci "revien[en]t à analyser l'inégalité comme une conséquence de nos préjugés plutôt que de notre système social", écrit Walter Benn Michaels, qui ajoute que "le problème de la discrimination positive, ce n'est pas qu'elle viole (comme on le dit souvent) les principes de la méritocratie; le problème c'est qu'elle génère l'illusion qu'il existe vraiment une méritocratie".

Related: