background preloader

L’ère numérique : vers une démocratisation de l’art

L’ère numérique : vers une démocratisation de l’art
La résidence de Banksy en octobre 2013 à New York a consacré la renommée de l’artiste et a été baptisée « Better Out than In ». Il s’agit d’un paradoxe intéressant, car si les pièces de la résidence étaient réalisées dans la rue, il n’en demeure pas moins que c’est bien sur Internet que sa visibilité a été primordiale et que l’événement s’est vu acquérir une dimension internationale. Tous les jours, Banksy mettait en ligne ses œuvres et ses performances, et l’information était immédiatement relayée par maints médias et réseaux sociaux #banksyny est ainsi devenu l’un des mots-clés les plus populaires sur Twitter en octobre 2013. Better Internet than Out. C’est un fait connu depuis Exit through the gift shop, le film dédié à Banksy : l’artiste sait parfaitement gérer son image, l’alimenter de rumeurs et de mythes et la faire fructifier. En octobre dernier, son utilisation promotionnelle d’Internet a été exemplaire et a soulevé des questions et réserves applicables à tout le monde de l’art.

http://www.artistikrezo.com/2014022715543/actualites/Art/lere-numerique-vers-une-democratisation-de-lart.html

Related:  BTS M22 : Internet : nouvelles cultures, nouvelles économiescdimancyVeille informative sur Internet

Serge Tisseron Posté par Serge TISSERON le 7 juin 2012. La première révolution engagée par la culture numérique est culturelle La culture du livre est une culture de l’un, dominée par une conception verticale du savoir : celui qui sait écrit un livre pour ceux qui ignorent.

Le coût écologique d'Internet Laurent Lefèvre est chercheur dans l'équipe-projet reso, au Laboratoire lip (umr cnrs, École normale supérieure de Lyon, inria, Université Claude Bernard). Que représente Internet en termes d’équipements « physiques » ? Laurent Lefèvre : Internet est le « réseau des réseaux », c’est-à-dire une interconnexion de tous les réseaux. Des fibres optiques et des câbles en cuivre forment une gigantesque toile, qui relie différents types d’infrastructures : centres de données, centres de calcul, boîtiers ADSL, émetteurs Wi-Fi, antennes de téléphonie cellulaire, etc. Des routeurs relaient les données et établissent les chemins vers les destinations.

Chiffres réseaux sociaux - 2014 - Blog du Modérateur Il est toujours intéressant de disposer de chiffres en rapport avec les réseaux sociaux. Fréquentation, nombre de membres, utilisateurs actifs, activité sur le site et les applications mobiles… Sur le web, de nombreuses statistiques circulent mais certaines sont obsolètes. Afin d’être sûr de disposer des derniers chiffres disponibles, nous mettons régulièrement à jour cette page, rassemblant les principaux chiffres des réseaux sociaux en 2017, en France et dans le monde. Théâtre : est-ce que le numérique change quelque chose ? Peut-on dire que le numérique change l’écriture d’un art comme le théâtre ? Même les metteurs en scène les plus «revêches» sont habités de culture numérique, sans le savoir ou l’admettre. Et cela tout simplement par les liens étroits qu’ils entretiennent avec leur smartphone ou leur email, et parfois avec Facebook. Il y a donc déjà - avant d’arriver au plateau - un socle relationnel qui a changé entre artistes, créateurs, programmateurs, et institutions...

Qui dirige Internet ? Les explications de l'ICANN Surnommé le "réseau des réseaux", Internet est né de la rencontre entre le réseau ARPANET (voulu par la DARPA) et plusieurs autres concepts identiques (réseau CYCLADES, projet RAND, NPL...). Aujourd'hui, la connexion à ce vaste système se fait pour le grand public via les fournisseurs d'accès. Il existe toutefois une multitude d'intervenants qui participent à la gestion du réseau des réseaux. Ensemble, ils s'occupent d'Internet : ils font du conseil, se chargent des opérations, produisent des normes, élaborent des politiques, éduquent ou effectuent des recherches.

Internet, ange ou démon pour l'écologie La migration des éléments de nos civilisations (sons, images, connaissance, flux, échanges...) vers l’espace virtuel s’accélère. Pour l’accompagner et la supporter, les ordinateurs, réseaux, smartphones, et autres joujoux « connectables » ont fleuri par milliards, aggravant la surexploitation des ressources de la planète. Pourtant, ce phénomène migratoire global du matériel à l’immatériel peut être considéré comme un mécanisme de défense macroscopique de la nature. La dématérialisation de nos supports d'échanges, de nos éléments de connaissance, de notre communication a fait naître une population encore plus pléthorique que celle de l'espèce humaine : la population des ordinateurs, ou de manière plus générale, de tout objet servant à accéder à Internet (ordinateurs, tablettes, téléphones...) ou à le véhiculer (serveurs, routeurs, réseaux...). Savez-vous que 352 millions d'ordinateurs ont été vendus dans le monde en 2010, soit plus de 11 appareils à chaque seconde ?

Nouvelles technologies : Comment éviter la cyberdépendance chez les enfants ? De nos jours, les enfants, dès leur plus jeune âge, sont très attirés par les nouvelles technologies, ce qui est tout à fait normal. Ils sont nés avec, ou presque, et trouvent dans tous ces outils bien des réponses à leur quête de liberté et de soi. Les parents, souvent débordés, sont tentés de laisser leurs jeunes enfants «en compagnie» de ces outils. Vers une net-littérature Marie-Albéric Martin écrit un mémoire sur la twittérature. Je réponds à ses questions. — Vous considérez Twitter comme un outil pour écrire ? — Twitter n’est pas un outil. C’est plutôt un lieu social dans l’espace numérique, une sorte de bar. L'INNOVATION ET LE NUMÉRIQUE PAR MICHEL SERRES - France Culture Plus Michel Serres, de l'Académie française, a prononcé le 29 janvier 2013 la conférence inaugurale du Programme Paris Nouveaux Mondes, l'Initiative d'excellence du Pôle de recherche et d'enseignement supérieur « hautes études, Sorbonne, arts et métiers » (Pres heSam). Pour aller plus loin... Voir toutes les conférences de heSam université.

Internet et les ordinateurs, une réelle source de pollution - Ma planète bleue Parler par messagerie instantanée, jouer à des jeux en réseau ou simplement surfer sur Internet sont désormais des activités courantes pour les usagers du Web. Qu’on le veule ou non, Internet fait désormais partie intégrante de nos vies, mais malgré que cette vaste toile informatique soit une invention des plus fantastiques, elle pollue et on ne parle pas ici que de SPAM ou de virus informatique, mais bien d’émissions de CO2! Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’industrie des technologies de l’information et de la communication est responsable de 2 % des émissions de CO2 mondiales. Ce chiffre correspond à la production de CO2 de l’ensemble de la flotte aérienne mondiale ! Par exemple, le monde virtuel Second Life doit faire tourner 4000 serveurs pour exister.

Cet article étant écrit par Art Media Agency, les informations sont donc de source fiable et appuyées sur des enquêtes ceci rendant le contenu rigoureux (repose sur des faits, arguments solides). Il date de février 2015, il est donc très actuel. Il vise à informer et renseigner de façon pertinente facilement compréhensible pour notre niveau d'étude. On constate que l'auteur a fait un travail de recherche porté sur des chiffres significatifs couvrant le thème artistique de la culture. by marlaucarpol Mar 3

Related: