background preloader

Découverte fantastique:70 livres de métal trouvés en Jordanie pourraient changer l’histoire biblique

Découverte fantastique:70 livres de métal trouvés en Jordanie pourraient changer l’histoire biblique
Les experts sont divisés dans l’opinion quant à leur authenticité, mais disent que vérifiée comme véritable allait devenir l’une des découvertes les plus importantes pour rivaliser en importance avec la Mer Morte en 1947. Aucun n’est plus grand que la taille des cartes de crédit ,ce sont des images, des symboles et des mots qui semblent se référer au Messie et, éventuellement, à la crucifixion et à la résurrection. En outre, certains des livres sont scellés, suscitant des doutes quant à savoir si les universitaires peuvent affirmer effectivement qu’elle est la collection perdue de manuscrits mentionnés dans le Livre de l’Apocalypse dans la Bible. Les livres ont été découverts il y a cinq ans dans une grotte située dans une partie reculée de la Jordanie où il est connu que les réfugiés chrétiens ont fui à cet endroit, après la chute de Jérusalem en 70 AD .Des documents importants de la même période ont déjà été découverts dans la région. «Quand j’ai vu cela, j’ai été choqué,» dit-il.

http://metatv.org/decouverte-fantastique70-livres-de-metal-trouves-en-jordanie-pourraient-changer-l-histoire-biblique

Related:  Mythologie et histoireQuestionnementProche et Moyen - Orient - A Classer

L'@claireur: Anton Park sur le mystère de nos origines » Il y a deux histoires ; l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des événements » . Honoré de Balzac ——————————————– Commençons par Eden . De Anton Park qui résume assez bien la vérité sur nos origines : Le travail fourni par Anton Parks dans son dernier essai « Éden » est rigoureux , titanesque , pointu , consultable et vérifiable … et son corollaire est stupéfiant ! Avec ses traductions tout prend sens et le texte de la Genèse en devient cohérent : de la création d’Adam par Yahvé jusqu’à son expulsion du jardin en passant par l’arbre de la Connaissance du Bien et du Mal , l’Arbre de l’Immortalité ou encore le Serpent conseillant Ève de manger le fruit défendu … La » lumière » est enfin faite sur l’obscurité de ce texte fondateur . La réalité historique , en arrière de celle qu’ on nous a appris , est proprement renversante .

Enigme. Mystere. Theories et Solutions. Dinosoria Aujourd'hui encore, la question de l'apparition même de l'homme n'est pas encore élucidée. Nous ne savons finalement pas grand-chose sur l'histoire de notre planète et donc la nôtre. Pour preuve, l'abondance des hypothèses émises un jour et aussitôt remises en cause le lendemain. Cela donne la mesure de notre ignorance, mais également de notre insatiable curiosité à trouver une explication logique à notre destin. De nombreuses énigmes de notre histoire restent encore aujourd'hui non élucidées malgré les progrès de la science.

comme à Nazca, des centaines de géoglyphes visibles du ciel Ces structures s'étendent de la Syrie à l'Arabie saoudite, peuvent être vu en hauteur mais pas du sol, et sont quasiment inconnues du grand public. Il s'agit de la version du Moyen-Orient des lignes de Nazca, des anciens géoglyphes ou dessins qui couvrent les déserts du sud du Pérou. Des roues de pierre par centaines. Grâce à la technologie des nouveaux satellites cartographes et d'un programme de photographie aérienne en Jordanie, les chercheurs en ont découvert un grand nombre comme jamais auparavant. Ils ont ainsi dépassé le millier. Hunab Ku; le papillon galactique Hunab Ku était une divinité Maya inhabituelle, un dieu-créateur unique suprême des Mayas du Yucatán (une tentative évidente de se concentrer sur un concept commun de divinité). Son nom signifie "un" (hun) "état d'être" (ab) "dieu" (ku). Hunab Ku était le dieu créateur des Mayas qui rétablit le monde après les trois déluges qui se déversèrent de la bouche du serpent du ciel. Le premier monde fut habité par des nains qui construisirent les cités.Le second par une race inconnue: les Dzolobs qualifiés de transgresseurs Et finalement le troisième monde fut habité par les Mayas eux mêmes. Hunab Ku était considéré comme le père d 'Itzamna et, dans une version du mythe de la création, c'est lui qui avait fabriqué le monde et placé les Bacabs aux quatre coins pour soutenir le ciel. A la différence des autres dieux du panthéon maya, Hunab Ku était invisible, et n'était jamais représenté (du moins, aucune représentation dans les codex ne lui a été attribuée).

Le lien mystérieux entre Sirius et l'histoire de l'humanité Un aspect fascinant de Sirius est la cohérence de son symbolisme et les significations qui s'y rapportent. Plusieurs grandes civilisations ont vraiment associé Sirius à un personnage ressemblant à un chien et visualisé l'étoile soit comme la source, soit comme le but final d'une force mystérieuse. Pour l'astronomie chinoise et japonaise, Sirius est connu comme ''l'étoile du loup céleste''. Plusieurs tribus indigènes d'Amérique du nord se sont référés à l'étoile en termes canins : les tribus Seri et Tohono O'odham du sud-ouest décrivent Sirius comme un ''chien qui suit le mouflon'', alors que Blackfoot (indien américain) l'appelle ''Visage de chien''. Les Cherokees couplaient Sirius avec Antarès comme étoile-chien gardienne du ''Chemin des Âmes''.

Babylone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Babylone occupe une place à part en raison du mythe qu'elle est progressivement devenue après son déclin et son abandon qui a lieu dans les premiers siècles de notre ère. Ce mythe est porté par plusieurs récits bibliques et également par ceux des auteurs gréco-romains qui l'ont décrite et ont ainsi assuré une longue postérité à cette ville, mais souvent sous un jour négatif. Une nouvelle écriture ? Huit après leur découverte en Iran, des tablettes en argile continuent de faire polémique. Œuvre d'un faussaire versé dans les inscriptions anciennes ? Ou réelle nouvelle écriture ? Une des tablettes de Konar SandalFrançois Desset d'après Madjidzadeh 2012 À l'hiver 2000-2001, un afflux soudain de vases décorés et d'objets précieux inonde le marché de l'art, en provenance du Moyen-orient. À l'époque, les avis divergent.

L’Histoire Secrète du Monde II, synthèse de la première partie sur l’Âge de Bronze - Laura Knight-Jadczyk – Cet article porte sur le dernier livre de Laura Knight-Jadczyk. C’est une synthèse des informations de la première partie de l’article du résumé de ce livre. Il est destiné à offrir une vision globale de ce qui est une toute autre approche de l’histoire de l’humanité. La première partie du volume 2 décrit la fondation des religions monothéistes durant l’Antiquité. Les religions monothéistes actuelles sont en réalité la continuation des cultes sumériens, assyriens et babyloniens du Moyen-Orient.

Les Sumériens Ce qui caractérise l'organisation politique sumérienne, c'est son organisation 'à la grecque'. En effet, tout comme beaucoup plus tard la Grèce antique, le pays de Sumer était subdivisé en zones d'influence se structurant autour de quelques villes-phares, telles que Ur, Eridu, Lagash, etc...Ainsi, la société sumérienne reflétait une organisation où les villages se concentraient autour de villes plus grandes. Ces regroupements constituaient des zones d'influence ou cités-Etats. - Chercheurs dissidents et origine de l'Homme. Les débats sur les origines de l’Homme ne font référence, dans les grands médias, qu’au darwinisme et au créationnisme. Selon le premier modèle, qui implique l’évolution des espèces, l’espèce humaine est le résultat d’un long cheminement évolutif qui a abouti à l’Homo Sapiens, l’Homme étant dérivé du règne animal. C’est ce scénario de l’histoire de l’humanité qui est constamment matraqué dans les grands médias, qu’il s’agisse d’articles, de livres ou d’émissions télévisées (comme les « docu-fictions » que sont « L’odyssée de l’espèce » et ses suites, la dernière, « Le sacre de l’Homme », ayant été diffusée le 10 avril 2007 sur France 2).

Nouvelle civilisation : Êtes-vous prêts ? 1ère partie Pour approfondir ce sujet, il convient de considérer un certain nombre de points : L’univers est dans un état d’harmonie sans dérèglement. Certains scientifiques pensent même que le hasard n’existe pas. Nous allons voir ensemble, à titre d’exemple, quelques extraits du livre « Dieu et la science » (1). Ce livre est né d’une série d’entretiens et au-delà, d’une rencontre entre celui que la tradition philosophique tient pour le dernier grand penseur chrétien : Jean Guitton et Igor & Grichka Bogdanov, tous deux docteurs en astrophysique et en physique théorique. Les auteurs se sont posés ces questions simples et essentielles : « D’où vient l’univers ?

ISHTAR Ishtar est la personnalité féminine la plus importante du panthéon assyro-babylonien, sinon dans les hiérarchies syncrétiques artificiellement dressées par les scribes, du moins dans la réalité des pratiques et de la sensibilité religieuses des Mésopotamiens : c'est qu'elle est à la fois l'amante passionnée ou consolatrice et la guerrière qui se plaît aux massacres, au point que ce nom propre finit par signifier simplement « déesse ». Ishtar peut bien n'avoir pas été originellement le contretype sémitique de la sumérienne Inanna, mais, devant des données obscures et confuses, on peut tenir ces deux figures divines pour identiques ; les Mésopotamiens eux-mêmes leur attribuèrent le même idéogramme : la moitié d'une porte en roseau, ouverture (encore traditionnelle en Iraq) de ces halles de roseaux tressés où l'on mettait à l'abri les dattes et les produits des laiteries.

Related: