background preloader

Carte de la qualité de l’eau du robinet – UFC-Que Choisir

Carte de la qualité de l’eau du robinet – UFC-Que Choisir
Important : Les résultats observés pour les 6 contaminants analysés (nitrates, pesticides, bactéries coliformes, sélénium, aluminium et radioactivité) ne préjugent pas des niveaux de qualité pour les autres paramètres examinés dans le cadre des contrôles officiels. En effet, la potabilité de l’eau est définie sur la base de l’ensemble de ces résultats consultables en mairie, ainsi que sur les sites Internet des Agences régionales de santé et du ministère de la Santé. Méthodologie de notre étude Synthèse réalisée à partir des analyses de l’eau effectuées entre juillet 2011 et janvier 2014 sur les 36 568 communes de France métropolitaine, publiées sur le site du ministère de la Santé ( pour six critères : pesticides (quantité totale de pesticides, atrazine et ses métabolites), nitrates, sélénium, qualité bactériologique (bactéries coliformes, entérocoques, Escherichia coli), aluminium et radioactivité. - Qualité de l’eau « Bonne » : moins de 5 % d’analyses non conformes

http://www.quechoisir.org/app/carte-eau/

Related:  Eau, constat gaspillages, pollutions...PSEQualité de l'eau

Le boom de l’énergie menace les ressources en eau Un rapport des Nations unies s’inquiète des pressions sur la ressource hydrique provoquées par la croissance économique mondiale. Pour rendre l'eau accessible – c'est-à-dire la pomper, la traiter, la transporter, la distribuer – il faut de l'énergie. Et, pour fournir de l'énergie, il faut de l'eau, beaucoup d'eau même : 600 milliards de mètres cubes par an. Ces deux ressources sont intrinsèquement liées « pour le meilleur et pour le pire », prévient l'ONU dans son cinquième rapport mondial sur « La mise en valeur des ressources en eau », rendu public le 21 mars, à Tokyo. Lire aussi : En Inde, les effets pervers d'une électricité gratuite

Qualité de l'eau du robinet en France - L'appel (e)au secours de l'UFC-Que Choisir Au lendemain du forum mondial de l’eau à Marseille sur l’accès à la ressource aquatique et à la veille de la journée mondiale de l’eau, l’UFC-Que Choisir rend publique aujourd’hui une analyse préoccupante de la qualité de l’eau du robinet distribuée en France(1). Si 97,5% des Français ont accès tout au long de l’année à une eau de bonne qualité, en revanche près de deux millions de consommateurs paient, eux, pour une eau non conforme aux critères règlementaires. Le cocktail des principaux polluants décelés (pesticides, nitrates, sélénium) met en évidence les graves menaces que la pression agricole fait peser sur la ressource. Les pesticides et les nitrates inondent les cultures… mais aussi l’eau du robinet Plus d’un million de consommateurs reçoivent une eau contaminée en pesticides, en nitrates et en sélénium. L’agriculture : un pollueur récidiviste

L'eau de pluie n'est plus potable - Pendant une messe à Port-au-Prince, en 2007. REUTERS/Kena Betancur - L’eau de pluie n’est plus pure. L’a-t-elle, d’ailleurs, jamais été? Résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable Résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable en ligne, commune par commune Cliquez sur votre région pour accéder aux résultats de qualité de l’eau potable de votre commune. La qualité microbiologique de l’eau du robinet La présence de micro-organismes (bactéries, virus et parasites) dans les eaux de consommation est le plus souvent due à une dégradation de la qualité de la ressource en eau, à une mauvaise protection ou un manque d’entretien des ouvrages de captages, à une défaillance du traitement de désinfection ou à une contamination de l’eau lors de son transport ou stockage dans le réseau.

Consommation et épuisement de l'eau La planète bleue regorge d'eau mais seule 1%, l'eau douce hors des glaciers, est disponible pour l'humanité. L'homme a besoin de beaucoup d'eau pour ses activités, mais l'équilibre écologique se maintient aussi grâce à un apport important en eau. On considère qu'il se dégrade à partir d'une utilisation humaine supérieure à 25% de l'eau disponible. Qualité des eaux : les pesticides détectés dans une majorité des points de suivi sur 2007-2009 (CGDD) - Actualités - La France Agricole - Toute l agriculture et l actualite agricole, cours et marches cereales, ble, bovins, veaux, meteo agricole Le Commissariat général au développement durable (CGDD) vient de publier le « Bilan de présence de micropolluants dans les milieux aquatiques continentaux » pour la période 2007-2009. Sur trois ans, près de 950 substances différentes, dont près de 60 % sont des pesticides, ont été recherchées, indique le rapport. Des pesticides ont été détectés dans 91 % des points de suivi de la qualité des cours d'eau français, 75 % des plans d'eau et 70 % des eaux souterraines. Le Nord, le Sud-Ouest, le couloir rhodanien, la Martinique et, dans une moindre, mesure la Guadeloupe sont les secteurs les plus touchés.

Diatomées — Hydrobio-DCE L'Irstea de Bordeaux a contribué à la mise au point de différents indices biologiques permettant d’évaluer la qualité des eaux continentales, à partir de l’étude des communautés de diatomées benthiques. Différents outils existent, parmi lesquels l’Indice de Polluo-Sensibilité (IPS), l’Indice Diatomique Généralisé (IDG), et l’Indice Biologique Diatomique (IBD) normalisé NF-T90-350, qui ont été conçus à l’aide d’une base de données gérée par Michel COSTE de l’unité REQUE de l'Irstea de Bordeaux. Une nouvelle version de l’IBD a été produite et normalisée en 2007. Le logiciel OMNIDIA permet entre autres de calculer ces différents indices. La taxonomie étant en perpétuelle évolution, les codes attribués aux espèces, sur lesquelles se fondent ces indices, peuvent varier.

Eau virtuelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le concept d’eau virtuelle associe à quelques biens de consommation ou intermédiaires la quantité d’eau nécessaire à leur fabrication. Il est associé au concept d'empreinte eau. Ce concept donne également, quand il s’agit de besoins d’eau pure qui ne sera pas réutilisable ensuite sans traitement, un minorant de la quantité d’énergie nécessaire pour les produire, puisqu’en régime permanent cette eau pure ne peut provenir que d’un processus d’évaporation dont on connait la consommation en énergie.

Des traces de médicaments et pesticides dans 10% des eaux en bouteilles Malgré tout, l'eau en bouteille reste extrêmement sûre, et globalement moins contaminée que l'eau du robinet Des traces de pesticides et de médicaments ont été décelés dans environ 10% des eaux en bouteille vendues en France selon une enquête de 60 millions de Consommateurs et de la Fondation France Libertés. Ces traces, infimes ne mettent pas en cause leur potabilité. L'analyse a porté sur 47 bouteilles d'eau, trois bonbonnes d'eau, et une dizaine d'échantillons d'eau du robinet prélevés dans trois départements. Sur les bouteilles d'eau étudiées, 37 ne présentaient aucune trace des 85 molécules recherchées. Dix contenaient des résidus de médicaments et pesticides.

Related:  L'eau, une ressource indispensable