background preloader

Wikispeed, la troisième révolution industrielle en open source

Wikispeed, la troisième révolution industrielle en open source
Digne héritier d’Henry Ford, Joe Justice a fondé WikiSpeed, une entreprise capable de mettre au point un prototype de voiture à haute efficience énergétique en moins de trois mois. Comment ? En transposant les méthodes “agiles”, héritées du développement des logiciels, à la production de biens matériels. Depuis que Michel Bauwens nous en a parlé, WikiSpeed fait partie des projets que nous suivons avec le plus d’attention dans le domaine de la production collaborative. Après son interview par Simone Cicero, OuiShare Connector à Rome, nous avons invité Joe Justice, le charismatique fondateur de WikiSpeed, à nous rejoindre en Europe début octobre pour une série de workshops et de conférences : d’abord à Rome (à Cowo360), puis à Barcelone (au FabLab et à MOB Coworking) et enfin Paris (à l’ENSCI, en partenariat avec la Fing). Cet article synthétise ces échanges passionnants. La genèse 2008, Hawaii. Il commence seul dans son garage. « La boîte à chaussures orange » La révolution agile

http://magazine.ouishare.net/fr/2013/05/wikispeed-revolution-industrielle-open-source/

Related:  VoituresMichel Bauwens

Wikispeed SGT01, la voiture de demain fait maison avec raison Née à Seattle, aux Etats-Unis, la communauté Wikispeed développe depuis quelques années une voiture d'un nouveau genre : modulable à souhait, fiable et peu gourmande en carburant, son prix est abordable et il est même possible de la construire soi-même. Joe Justice, à l'origine du projet, a accepté de m'en dire plus sur sa démarche. Rencontre. Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, l’heure de la troisième révolution industrielle a sonné. La société va devoir s’adapter. Il y a vingt-cinq ans, c'était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! Aujourd'hui, le capitalisme est un champion usé par la crise, miné par les contradictions et politiquement à bout de souffle.

(VIDEO) Tabby, la première voiture électrique open source pour à peine plus de 3.000€! Le Tabby par OSVehicle est un châssis disponible en deux et quatre places qui s’assemble en une heure seulement! A partir de ce châssis, OSVehicle propose des trains roulants électrique, hybride et essence avec à chaque fois trois déclinaisons de puissance, limited, base et performance. 100% open source, la société vous donne la possibilité de télécharger les modèles en 2D et 3D, combinez ca avec un logiciel de modélisation et une imprimante 3D, vous obtenez des possibilités infinies ! Sur le site de OSVehicle vous pouvez d’ailleurs trouver un forum multilingue pour échanger modèles et expériences. Le châssis est donc nu mais la société vend sièges, roues et propose même un kit carrosserie pour rendre le châssis nu homologué route, le Urban Tabby présenté sur le salon EICMA Prix du OSVehicle Tabby :

Blablacar et Airbnb : le partage est le nouveau stade du capitalisme L'économie du partage est marchandisée. Loin des idéaux post-capitalistes de la collaboration entre pairs, Blablacar, Airbnb et consorts ont créé un nouveau modèle ultra-compétitif. Ces plateformes d'économie du partage s'inscrivent ainsi dans la droite ligne de l'histoire du capitalisme.Pour parler en marxiste, cette économie (marchande) du partage accentue encore la profitabilité du capital : un particulier utilise sa propriété personnelle (voiture et logement principalement) pour fournir un service payant à un autre particulier (conduite et hébergement en l'occurrence).

Le P2P, la Culture libre et le mouvement des Communs En novembre dernier, j’ai eu l’occasion d’être invité à Montréal dans le cadre d’un événement intitulé "A l’école des Communs", organisé par l’association Communautique et Remix Biens Communs. Le premier temps de cette initiative consistait en une conférence portant sur le thème "Le P2P, la culture libre et le mouvement des Communs". J’ai eu le grand privilège dans ce cadre de pouvoir intervenir aux côtés de Michel Bauwens, l’un des plus importants théoriciens actuels des biens communs et le fondateur de la P2P Foundation. La théorie du pair à pair en bref Michel Bauwens, Éditions Les Liens qui Libèrent, 2015 Synthèse faite par Solange St-Pierre, juin 2015, disponible en ligne ici «La production entre pairs est toujours une collaboration autour d’un objectif commun.»

Wikispeed Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Wikispeed est un constructeur automobile qui fabrique des voitures modulables et open source. Wikispeed a participé à la compétition Progressive Automotive X Prize competition en 2010[1]. Economie. Internet doit devenir réellement coopératif Le mouvement coopératif doit investir l’économie du partage afin de la rendre vraiment démocratique, affirme ce journaliste. Quelques plateformes, détenues par leurs utilisateurs, proposent déjà des services semblables à ceux d’Uber, Amazon ou Task Rabbit. La culture Internet a l’art de changer la signification des mots. Un Français invente la voiture qui ne coûte rien (ou presque) Et s’il était possible de circuler en voiture gratuitement ? A l’heure où les Français pestent contre un budget automobile en explosion, Michaël Oualid, ingénieur et ancien de l’industrie automobile, a planché pendant plusieurs années sur son projet de Free Car. Sa voiture se veut libre, car affranchie de beaucoup de codes automobiles, et gratuite, car son propriétaire verra son prix d’achat, déjà faible, remboursé au fil de son utilisation grâce à un ingénieux système de "cash-back". Enfin, elle peut être made in France et selon Michaël Oualid, elle permet même aux constructeurs, dont les bénéfices ont bien souffert ces derniers temps, de dégager des marges plus confortables.

Pour une économie collaborative « responsable et vertueuse » Depuis plusieurs mois, l’économie collaborative déchaîne les passions, à la mesure des bouleversements qu’entraîne la révolution numérique et sa désintermédiation de multiples secteurs - du transport à l’hôtellerie en passant par les assurances ou l’immobilier. Dans la foulée du rapport Terrasse qui pointe la nécessaire adaptation du cadre juridique et fiscal pour assurer un minimum d’équité concurrentielle et sociale, il apparaît pertinent de se questionner sur les critères d’un modèle d’économie collaborative responsable et vertueux. Commençons par ce qui définit cette nouvelle économie : la collaboration, qui repose sur la communauté et le lien social.

Plus loin que l'Open Access 09.02.16 - “Experimental investigation of electrical domestic heat pumps equipped with a twin-stage oil-free radial compressor” est la première thèse publiée sous licence Creative Commons (CC) à l’EPFL. Après plusieurs années de recherche, Jean-Baptiste Carré rend en 2015 l’ensemble de son travail de doctorat accessible sous licence CC BY et prouve les nombreux avantages de ces licences pour la recherche et le chercheur. Interview Uber n'existera plus dans 3 ans Ecrit par : Christophe le 15 février 2016. Si vous êtes un investisseur dans les nouvelles technologies, j’aurais un seul conseil à vous fournir aujourd’hui : n’investissez pas dans les entreprises qui reprennent le modèle Uber – dont la croissance extraordinaire ne repose que sur la faculté de leurs créateurs à avoir exploité avant tout le monde, avec talent et à leur seul profit, l’évolution de la relation travailleur-consommateur au dépend de l’employeur intermédiaire. Leur erreur : alors que leur utilité repose sur leur faculté à mettre en relation directe les travailleurs indépendants avec les consommateurs, elles conservent une mentalité d’employeur au lieu d’agir comme prestataire de services pour les travailleurs indépendants. Mon argumentation – que je vais détailler un peu plus loin – repose sur des mécanismes économiques connus, enseignés dans toutes les universités et grandes écoles du monde depuis des années – autant dire qu’elle n’a rien de révolutionnaire. Conclusion

Related: