background preloader

Bella Ciao - Version des partisans

Bella Ciao - Version des partisans
Related:  hda et Seconde Guerre Mondiale

paris brûle t-il (is paris burning) 1966.avi Benito Mussolini Homme d'État italien (Dovia di Predappio, Romagne, 1883-Giulino di Mezzegra, Côme, 1945). Au lendemain de la marche sur Rome, fin octobre 1922, Benito Mussolini établit la première dictature fasciste en Europe. Son alliance avec l'Allemagne hitlérienne entraîna l'Italie dans le chaos de la défaite au cours de la Seconde Guerre mondiale. Du socialisme au fascisme (1883-1919) Né dans une famille modeste, d’abord instituteur, Mussolini adhère au socialisme et à sa dénonciation des inégalités d’une Italie qui n’a pas achevé son unité. Pourtant, dès 1914, il rompt avec le socialisme, en se prononçant pour l’entrée de l’Italie dans la guerre, dont il attend une régénérescence globale. Du mouvement fasciste à la dictature totalitaire (1919-1926) Au bout de trois ans d’une lutte mêlant habilement participation électorale légale et violence comme moyen d'affirmation, Mussolini devient en 1922 président du Conseil. Du Duce à la république de Salo (1926-1945) 1. 1.1. 1.2. Ouvrier en Suisse (1902-1904)

Marcel Khalife : Taqasim - FULL Maus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Synopsis[modifier | modifier le code] Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé juif des camps nazis, et de son fils, auteur de bandes dessinées, qui cherche un terrain de réconciliation avec son père, sa terrifiante histoire et l'Histoire. Des portes d'Auschwitz aux trottoirs de New York se déroule, en deux temps (les années 1940 et les années 1970), le récit d'une double survie : celle de son père, mais aussi celle du fils qui se débat pour survivre au survivant. Une transposition systématique des personnages dans un univers animalier est une des caractéristiques marquantes de l'œuvre : outre les Nazis représentés par des chats et les Juifs par des souris, les Polonais sont des cochons, les Américains des chiens et les Français des grenouilles (voir plus bas l'analyse du style de Maus.). Première partie (Mon père saigne l'histoire)[modifier | modifier le code] L'histoire se déroule du milieu des années 1930 à l'hiver 1944.

3e : Musique et Arts du langage (Chansons engagées) Dernière séquence avant l'épreuve orale d'Histoire des arts au Brevet. Mes élèves étant très irréguliers face à la préparation de cette épreuve, j'essaie de booster les âmes égarées avec un cours présenté sous une forme moins académique (du moins je l'espère). J'ai préparé une présentation PowerPoint que je projette au tableau, sur laquelle ils ont le cours, les fichiers sons, l'iconographie, les paroles, l'analyse et des consignes d'exposé oral réunies. Elles ont été postées dans le cahier de textes numérique. Je me propose de faire écouter 4 chansons du XXème siècle, dites "engagées". Pour l'étude approfondie de ces chansons, il faut aborder le contexte de composition, la portée, les transformations qu'elle a pu subir ultérieurement, et passer à l'analyse complète du rapport texte-musique. 1ère écoute : Bella Ciao, interprétée par Zebda (groupe français engagé né dans les années 90). 2ème écoute : A tous les enfants de Boris Vian. Voilà pour le contexte.

Shoah (Documentaire), un film de Claude Lanzmann Un ancien gardien SS fredonne paisiblement un chant terrible que devaient apprendre les déportés juifs en arrivant à Treblinka. Le même s'émerveille encore que ses chefs aient pu «traiter» dix-huit mille personnes par jour. Un paysan polonais raconte, sans émotion, la routine des convois qui arrivaient quotidiennement à Treblinka et déversaient sur le quai leur chargement de survivants, affamés, transis et épouvantés, que, tout au long du chemin, d'autres paysans avaient regardés passer en faisant le signe de se trancher la gorge. Revenu aux commandes d'une locomotive, un conducteur de train parcourt à nouveau le chemin jusqu'à Treblinka. Il raconte et, spontanément, refait à son tour le geste terrible de se couper le cou.

Chanson populaire "Bella Ciao" - Collège Mathias Grunewald de Guebwiller ANALYSE D’ŒUVRE : BELLA CIAO Chanson populaire italienne 1- l’auteur : auteur inconnu, sans doute une accumulation participative, à partir d’une région et d’une classe ouvrière précise puis dissémination par écoute successive. 2- la date de production : fin 18ème début19ème, puis chant résistant durant la seconde guerre mondiale, la version des "mondine" (=travailleuses des rizières), est née dans les rizières du nord de l’Italie au début du XIXème siècle (date incertaine) version étudiée en complément, nous avons vu, mais plus rapidement, la version des "partigiani" (=résistants), née pendant la seconde guerre mondiale. 3- Le mouvement dans lequel l’œuvre se situe, en rapport à une époque historique, le contexte socio-économique : • Les rizières se trouvent en Italie du nord, dans la plaine du Po, zone de marécages, malsaine, où les moustiques transmettent la malaria. 4-analyse musicale : la version des "partigiani" a un tempo plus rapide, dynamique, qui appelle à la défense de la patrie

Histoire des arts : œuvre musicale Analyser un chant Avec la réforme du brevet, l’histoire des arts est devenue une épreuve à part entière. Travailler sur un œuvre musicale sans paroles risque d’être délicat pour l’épreuve d’histoire des arts du Brevet. En revanche, l’analyse d’un chant est un sujet tout à fait approprié pour l’oral car il vous sera facile d’en faire ressortir le message. Voici un plan type pour le brevet : Introduction : présentation du chant La Nature de l’œuvre : Présentez l’œuvre, en précisant sa nature (litanie religieuse, musique populaire, chant patriotique, …), sa date de création et son auteur. Origine de l’œuvre : Quel est le compositeur à l’origine de cette œuvre ? Contexte historique : Quels sont les enjeux politiques, économiques et sociaux de l’époque ? Exemple de présentation d’une chanson : Strange Fruit est chantée par l’interprète afro-américaine Billie Holiday, qui la chanta pour la première fois en 1939. Première partie : description et analyse Les paroles : Quel est le répertoire ?

Arts et totalitarismes - 1/3- Histoire des arts L’ouvrier et la kolkhozienne du Pavillon SoviétiqueExposition Universelle de 1937 à Paris Deux épisodes éloquents de l’année 1937, l’Exposition Universelle de Paris, qui ouvre ses portes en Mai et l’exposition « d’art dégénéré » qui se tient à Munich en été, permettent d’approfondir la question de l’assujettissement artistique et culturel par rapport au pouvoir politique et de comprendre les politiques culturelles des régimes totalitaires de la période située entre les deux guerres mondiales et leur prolongement. • La démarche pédagogique Il s’agit de sonder les connaissances de base sur le sujet à travers l’étude des situations économiques et historiques des états et ainsi replacer les dictateurs dans les états. Les objectifs disciplinaires Comprendre : comment naissent les dictatures et les états totalitaires. comment les dictateurs utilisent l’art pour leur propagande.

DOSSIER SHOAH Francetveducation Mais la ruine de l'Europe, causée par la Première Guerre mondiale et renforcée par la crise économique mondiale de 1929, plongea dans la pauvreté un grand nombre de personnes. En 1933, l'Allemagne, comme l'Italie en 1925, porta au pouvoir des dirigeants fascistes qui proposaient des solutions radicales. Le parti nazi, abréviation de Parti national-socialiste, arriva au pouvoir. Ils estimaient que certains individus, particulièrement les juifs, se situaient au bas de l'échelle humaine et étaient des êtres dangereux qu'il fallait éliminer physiquement : c'est la "solution finale", mise en place en 1942. Ces idées ont conduit au plus grand massacre systématique qu'ait connu l'humanité. Contenus extraits de l'ouvrage De la discrimination à l'extermination HISTOIRE DE L'HOLOCAUSTE Clive A.

Mémorial de la SHOAH - Musée, centre de documentation juive contemporaine. Littérature de la Shoah Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « De tant de morts donnez-moi la mémoire, de tous ceux-là qui sont devenus cendre, d’une génération donnez-moi la mémoire, sa dernière fureur, sa dernière douleur ». Isaïe Spiegel, Donnez-moi la mémoire[1]. Stèle en mémoire des Juifs anéantis à Majdanek La littérature de la Shoah est constituée par les ouvrages littéraires qui témoignent directement ou évoquent l'anéantissement des Juifs par le nazisme entre 1939 et 1945. La littérature de la Shoah commence, avant même l'anéantissement dans les camps de concentration et d'extermination, dans les ghettos où sont entassés les Juifs de toute l'Europe allemande. « Tout le monde écrivait » dans les ghettos, note l'historien Ringelblum[2]. Traditions littéraires juives et littérature de l'anéantissement[modifier | modifier le code] Rupture ou continuité des traditions littéraires juives? L'anéantissement, lui, échappe à toute tentative de dénomination. Mort du yiddish[modifier | modifier le code]

Analyse peinture Histoire des arts Analyser un tableau, une peinture en Histoire des Arts L’épreuve de l’histoire de l’art vous met en panique ? Pas de problème, nous allons décrire ici une méthode simple et complète pour analyser une toile. Analyser une oeuvre en Histoire des Arts Introduction : présentation du tableau L’artiste Présentez en quelques phrases l’artiste, en incluant ses origines, ses peintures les plus connues et les éventuels mouvements dont il a fait partie. ► Ce peintre espagnol est considéré comme le père fondateur du cubisme, mais son travail est touché par de nombreux autres mouvements, dont le surréalisme avec le tableau de 1925 ‘Le baiser’. En résumé : Nom, date de naissance et de mort, nationalité… Le tableau Quel est le titre de l’œuvre ? ► Guernica est la représentation de la ville de Guernica, bombardée par des bâtiments de guerre nazis. En résumé : Titre, date de création, lieu de conservation… Le contexte En résumé : Événements politiques et économiques de l’époque, courants artistiques…

L'histoire d'un film... Elle s'appelait Sarah Les mots sont chuchotés. Encore étouffés dans les sanglots qui peinent à s'éteindre. "Merci pour votre film." Ce lundi 4 octobre, les spectateurs de l'UGC Ciné Cité de Mondeville, dans la banlieue caennaise (Calvados), sortent de la salle et s'adressent à Gilles Paquet-Brenner, le réalisateur d'Elle s'appelait Sarah, qui vient d'être projeté. "Quand j'ai vu le film fini, sa réussite m'a sidérée. Au départ, il y a un roman éponyme de Tatiana de Rosnay, qui raconte, en une alternance d'époques, 1942 et aujourd'hui, le destin de la jeune Sarah, victime de la rafle du Vél' d'Hiv puis échappée du camp de Beaune-la-Rolande, et celui de Julia, une journaliste que son enquête sur cette page noire de l'histoire de France amène à croiser le souvenir de Sarah et à raviver un secret de famille. Mettons les pieds dans le plat et les points sur les i. Cinq versions et quelques mois plus tard, le scénario est prêt. Jusqu'ici tout va bien. "Vous avez vu les films précédents de Gilles ?

Related: