background preloader

GASTRO

GASTRO

PNEUMO Date de publication: 2013-10 Référentiel National de Pneumologie Référentiel National de Pneumologie Polycopié du Collège des Enseignants de Pneumologie pour la préparation des ECN et objectifs d’enseignements pour la Pneumologie à l’ECN Le CEP (Collège des Enseignants de Pneumologie) envisage au 1er trimestre 2014 la publication de la 3ème édition du référentiel national des connaissances en pneumologie pour le 2ème cycle des études médicales. En attendant cette publication en librairie (S Editions), nous avons actualisé chacun des items et mis en ligne le nouvel item (item 222). Télécharger la liste des auteurs document PDF Ce qui se trouve dans les notes de bas de page ou dans les encarts « En Savoir Plus » n’est pas considéré comme faisant partie des connaissances attendues pour l’ECN mais il s’agit de points essentiels pour les étudiants. Le document "Les EFR aux ECN", disponible sur ce site est un complément indispensable de ce référentiel.

sans titre 6.1 - Tout d’abord, éliminer une fausse hypertension artérielle 6.2 - Eliminer une cause évidente pouvant provoquer une hypertension artérielle 6.3 - Commencer par un traitement sans médicament: les règles hygiéno-diététique 6.4 - En fonction des circonstances, traiter à l'aide de médicaments 6.5 - Les traitements anti-hypertenseurs 6.6 - Pourquoi le médecin prescrit-il un traitement anti-hypertenseur donné et pas un autre? Le choix de la première prescription 6.3- Commencer par un traitement sans médicament: les règles hygiéno-diététique Il a été démontré que la réduction de la consommation d’alcool, de sel, et de la surcharge pondérale entraînait une diminution de la pression artérielle. Il paraît donc indispensable de prendre en compte ces éléments de manière à retarder le plus possible le traitement médicamenteux ou d’en diminuer les doses lorsque le traitement est indispensable.

Savoir En Ligne ORL - FRANCE Connexion Copyright © 1999-2013 GoDaddy.com, LLC. All rights reserved. *One FREE .COM, .CO, .NET or .ORG with purchase of a new 12-, 24- or 36-month website builder plan. + New .COMs $7.99/yr plus 18 cents/yr ICANN fee. NEURO Objectifs pédagogiques Nationaux Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. Connaissances requises Savoir qu’un trouble de la motilité ou de la sensibilité d’un membre peut avoir des causes neurologiques et des causes non neurologiques (ostéoarticulaires, vasculaires, psychiques, etc.). Objectifs pratiques Chez des patients atteints d’un déficit moteur et/ou sensitif des membres : conduire l’interrogatoire et l’examen clinique ;proposer une stratégie d’examens complémentaires en fonction de la localisation et apprécier leur degré d’urgence en fonction du mode d’apparition et du profil évolutif. Les troubles de la motilité ou de la sensibilité d’un membre sont des motifs fréquents de consultation, parfois dans des situations d’urgence. Cette étape de reconnaissance topographique est un préalable indispensable à la demande d’investigations complémentaires orientées. I. II. Fig. 1.1 - Schéma décisionnel devant un déficit moteur. A. 1.

La traitement diététique de certaines pathologies gastro-intestinales Accueil - upmc Agences sanitaires L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) 16 mai 2012 L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), créée par la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé, (...) Les agences sanitaires 10 janvier 2012 Au sein du ministère chargé de la santé, la Direction générale de la santé (DGS) est responsable des politiques de prévention et de sécurité sanitaire. L’Agence de la biomédecine (ABM) 12 avril 2011 L’Agence de la biomédecine (ABM) est un établissement public administratif créé par la loi de bioéthique de 2004. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) Établissement public à caractère administratif, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail est placée sous la tutelle des ministères chargés de la santé, (...) L’Etablissement français du sang (EFS)

Forum de la faculté de medecine à Annaba :: Un Très Bon Forum ,fait par et pour les futurs médecins ! espace de partage ,d'échange , et de détente aussi ! Soyez les biens-venus parmi nous ! je vous souhaite un Bon Surf ! cordialement // ADHET // tous droits réservés - 2014 - ADHET - Jenwebs sans titre Cause fréquente de consultation en Urologie, en particulier chez la femme, la cystite est une infection (bactéries) des urines contenues dans la vessie. Elle se traduit généralement par des brûlures pendant la miction, des envies fréquentes d’uriner (pollakiurie) et des douleurs dans le bas de l’abdomen (hypogastre) traduisant l’inflammation de la paroi de la vessie. La cystite peut s’accompagner de sang dans les urines (hématurie) mais il n’y a ni fièvre ni douleur franche dans la région des reins. Les germes les plus souvent retrouvés dans les cystites sont l’Eschericcia Coli (Colibacille), le Protéus et la Klebsielle. Dans le cas de cystites récidivantes ou de saignement associé (hématurie), un bilan (radiographies, échographie…) peut être nécessaire, à la recherche d’un facteur favorisant (calcul, polype…). Le traitement de la cystite est le plus souvent court (de 1 à 3 jours) et comprend l’emploi d’antibiotiques. Un examen de l’appareil uro-génital chez un Urologue est conseillé.

[Institut de la francophonie pour la médecine tropicale]

Related: