background preloader

Liste officielle ... des prisonniers de guerre français : d'après les renseignements fournis par l'autorité militaire allemande : nom, date et lieu de naissance, unité / Centre national d'information sur les prisonniers de guerre

Titre : Liste officielle ... des prisonniers de guerre français : d'après les renseignements fournis par l'autorité militaire allemande : nom, date et lieu de naissance, unité / Centre national d'information sur les prisonniers de guerre Auteur : Centre national d'information sur les prisonniers de guerre Éditeur : Centre national d'information sur les prisonniers de guerre (Paris) Date d'édition : 1940-1941 Type : texte,publication en série imprimée Langue : Français Format : application/pdf Identifiant : ark:/12148/cb34458709m/date Identifiant : ISSN 11605359 Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LH4-4448 (1-20) Relation : Description : Variante(s) de titre : Liste officielle ... de prisonniers français Description : Périodicité : Irrégulier Provenance : bnf.fr

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34458709m/date

Related:  Archives militaires1939-194539-45 - La Seconde Guerre mondiale, ou Deuxième Guerre mondialeGENEALOGIE - LISTES DIVERSES

Rechercher un prisonnier de guerre, 2e guerre mondiale (2/2) Après vous avoir fourni, dans un premier article, les principales institutions à contacter pour effectuer des recherches sur un prisonnier de guerre de la Seconde Guerre Mondiale, voici la suite promise. Stalags et Oflags Médaille commémorative 1939-45 Commencez par consulter sur Gallica les listes de Prisonniers de guerre français, dans lesquelles vous trouverez peut-être votre père ou votre grand-père. Seront indiqués son régiment (R.I., R.A., Tr. …) et son Stalag (St., pour « StrafLager ») d’arrivée en Allemagne ou en Autriche – ou son Oflag (Of. pour « OffizierLager »), s’il était officier. Enfin, vous pouvez tenter une demande au Service de renseignements de la Wehrmacht pour les pertes de guerre et les prisonniers de guerre (service Deutsche Dienststelle – WASt).

Accords de Munich – Le dessous des cartes Une vision historique du tristement célèbre accord de Münich qui nous permet de mieux comprendre pourquoi il fut signé par la France et l’Angleterre. Par Ekaterina Blinova – Le 1er octobre 2015 – Source sputniknews En signant les accords de Munich avec Adolf Hitler le 30 septembre 1938, les puissances européennes qu’étaient la France et l’Angleterre ont voulu passer ce message à l’Allemagne nazie : Engagez vous à l’est et l’on ne vous fera pas de mal, selon ce qu’a confié à Sputnik le professeur Grover Carr Furr de l’université d’État de Montclair. L’accord de Munich, signé à l’aube du 30 septembre 1938 par la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et l’Allemagne nazie (excluant l’URSS et la Tchécoslovaquie) a ouvert les portes à l’agression hitlérienne et entériné le début réel de la Seconde Guerre mondiale. Dès le 19-20 mai, les forces militaires allemandes avaient commencé à se concentrer sur les frontières tchécoslovaques, entraînant une mobilisation partielle du pays.

1700-1789 : Manuscrits de la bibliothèque de l'Arsenal. Archives de la Bastille. DEUXIÈME SECTION — PRISONNIERS DOSSIERS INDIVIDUELS ET DOCUMENTS BIOGRAPHIQUES Notice complète Titre : Manuscrits de la bibliothèque de l'Arsenal. Archives de la Bastille. DEUXIÈME SECTION — PRISONNIERS DOSSIERS INDIVIDUELS ET DOCUMENTS BIOGRAPHIQUES (1). Les archives militaires à Paris - Généalogie de Jean-Claude GEOFFROY Jeudi 4 novembre 2010 4 04 /11 /Nov /2010 21:23 Les archives de Paris ont mis en ligne il y a peu les registres des matricules des conscrit pour la période 1875-1909. Etant tombé par hasard sur cette information j'ai recherché pour mon arrière-grand-père dont on mentionne sur son acte de mariage en 1899 qu'il était avant militaire au 155e régiment d'infanterie à Jouy-sous-les-Côtes. Né en 1875, il a été conscrit comme la plus part des jeunes de son époque à 20 ans. J'ai donc retrouvé sont numéro de matricule sur le site des archives de Paris dans la partie "Tables des états signalétiques et des services militaires de la Seine" (dans les sources généalogiques complémentaires).

Ce jour que l’Occident préfère oublier, par Michael Jabara Carley Le 6 décembre 1938, Joachim Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères du Reich, et son homologue français Georges Bonnet signent l’Engagement franco-allemand de collaboration pacifique. Vous avez certainement entendu parler maintes fois du pacte germano-soviétique de non-agression, signé le 23 août 1939. Ce jour-là, Adolf Hitler et Joseph Staline, unis comme deux petits pois dans une cosse — selon l’image qu’en donnent les médias officiels occidentaux —, se sont « partagé » l’Europe de l’Est de la mer Baltique à la mer Noire. La Seconde Guerre mondiale pouvait s’engouffrer par ces portes largement ouvertes. Staline plantait un couteau dans le dos de la France et de la Grande-Bretagne, soi-disant démocraties occidentales, en réalité les deux principaux empires coloniaux du monde.

Avant 1699 : Manuscrits de la bibliothèque de l'Arsenal. Archives de la Bastille. DEUXIÈME SECTION — PRISONNIERS DOSSIERS INDIVIDUELS ET DOCUMENTS BIOGRAPHIQUES Notice complète Titre : Manuscrits de la bibliothèque de l'Arsenal. Archives de la Bastille. DEUXIÈME SECTION — PRISONNIERS DOSSIERS INDIVIDUELS ET DOCUMENTS BIOGRAPHIQUES (1). AFFAIRE DES POISONS — Années 1676 et suivantes. Une liste de 16 000 militaires morts pendant les guerres napoléoniennes Quels progrès depuis les débuts de l'Internet grand public ! On peut aujourd'hui y dénicher des documents que l'on n'aurait jamais pu rêver de consulter, comme cette " Liste de seize mille militaires Français ou au service de France, faits prisonniers de guerre de 1810 à 1814 et qui sont morts en Russie, en Pologne et en Allemagne, suivis d'une autre liste de militaires encore vivans en Russie". Cet ouvrage est disponible sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica.

Les US du côté des forces obscures de la Seconde Guerre mondiale Les États-Unis ont rétrospectivement rejoint le côté fasciste de la Seconde Guerre mondiale Par Eric Zuesse – Le 4 septembre 2015 – Source strategic-cultureLors de la célébration commémorative à Beijing, jeudi 3 septembre, marquant le 70e anniversaire de la libération de la Chine du joug de l’agresseur japonais, terminant ainsi la Seconde Guerre mondiale dans le Pacifique, les États-Unis ont ostensiblement évité de se retrouver côte à côte avec la Chine, leur ancien allié pro-démocratique de l’époque. Et à la place, ils ont a posteriori changé de camp, pour se ranger aux côtés des anciens fascistes, les puissances de l’Axe, le Japon lui-même, mais aussi l’Allemagne. La diplomatie internationale est fortement axée sur le symbolisme historique, une chose que tous les gens impliqués dans la diplomatie internationale comprennent. Le rapport a ensuite décrit la vision de Xi pour l’avenir de la Chine : Avec un souvenir douloureux du passé, a indiqué M.

Bullaire de l'Inquisition française au XIVe siècle et jusqu'à la fin du Grand schisme / par J.-M. Vidal,... Titre : Bullaire de l'Inquisition française au XIVe siècle et jusqu'à la fin du Grand schisme / par J.-M. Vidal,... Auteur : Vidal, Jean-Marie (1872-1940) Auteur : Église catholique Éditeur : Letouzey et Ané (Paris) registres matricules Parmi la masse des documents exploitables par les généalogistes, le registre matricule, qui récapitule la carrière des soldats depuis 1875, est un élément précieux dans la reconstitution d'une vie. Début septembre, les archives de Paris ont mis en ligne des "sources généalogiques complémentaires", parmi lesquelles les tables alphabétiques des registres matricules. Paris est le quinzième département à publier ces répertoires... même si, hélas, les fiches complètes et détaillées de chaque soldat restent à consulter sur place. C'était néanmoins l'occasion de revenir sur ce document très utile au généalogiste grâce à la foule d'informations qu'il renferme. Etablies à la suite du recensement militaire, donc selon le domicile du soldat et non selon son lieu de naissance, ces tables permettent de retrouver le numéro matricule du conscrit, afin, ensuite de pouvoir aisément consulter sa fiche individuelle.

Nombreux bulletins à consulter et/ou à télécharger au format .PDF by genea.nc Mar 22

Related: