background preloader

FabLab & DIY : la sélection de livres de Gaëlle

FabLab & DIY : la sélection de livres de Gaëlle
C’est les vacances, vous avez un peu de temps devant vous. Pourquoi ne pas le mettre à profit pour bricoler ? Gaëlle Partouche, libraire aux Modernes, nous propose une sélection de 6 livres sur les thématiques du bricolage, du hacking, des FabLab et du « Do-it-yourself » (DIY). L’impression 3D Si vous n'avez jamais vu d'imprimante 3D ni d'objets tout juste sortis de ces machines fabuleuses, c'est que vous n'êtes pas encore passé dans un Fablab ! >> Infos : Par Mathilde Berchon et Bertier Luyt, 200 pages, Eyrolles – collection « Serial makers », 25€. Imprimer en 3D avec la Makerbot Si l'on parle beaucoup de l'impression 3D dans les médias, qu'en est-il des imprimantes elles-mêmes ? >> Infos : Par Bre Pettis, Jay Shergill, Anna Kaziunas France, 266 pages, Eyrolles – collection « Serial makers », 26€. Système DIY - Faire soi-même à l'ère du 2.0 Le "Do It Yourself" (Fais-le toi-même) évolue aujourd'hui vers le "Do It Together" (Faisons-le ensemble). Comment créer ses gadgets geek Fab Lab.

OpenKnit : une imprimante de vêtements open-source Dans l'histoire des inventions, le métier à tisser tient une place particulière tant il traverse les époques et les civilisations, et témoigne des progrès technologiques réalisés par l'homme au fil de l'Histoire. Les premiers outils destinés à croiser des fils de laine pour confectionner des tissus sont apparus dès le néolithique, et ils n'ont cessé depuis de se perfectionner en profitant ou en impulsant des sauts technologiques, de plus en plus rapprochés. Les grandes innovations sont ainsi apparues vers 3000 avant J.-C (fils de chaîne tendus), 1400 avant J. Il n'y avait donc aucune raison que le métier à tisser ne soit pas aussi concerné par la révolution du numérique, de l'économie du partage et du DIY. Inspiré par le succès des imprimantes 3D basées sur le modèle open-source RepRap, le projet Openknit vise à créer un métier à tisser mécanisé libre et ouvert, reproductible par quiconque souhaite construire sa propre machine à partir des plans.

3d modelling software How to start out with 3d printing In the first of the Personal Factory 3d printing tutorial series we’re looking at popular software packages you can use to create your designs. Not all 3d software is created alike – some is intended for creating vast landscapes, others specialise in rendering and visualisation. We’re interested in software focused on both organic & primitive geometry modeling with support for stereo-lithography (.STL) files. Thanks to years of 3d software development there are now many methods to build a 3d models, below are some of the means you may come across… Polygon - The most common modellers available, however many include support for other types of modelling including NURBS, splines, sculpting & SubD. NURBS - Not as common as polygon modellers, NURBS allow a mathematical level of accuracy over polygons, so are very useful for 3d printing. Sculptural - The most well known is zBrush, although they are also found in many plug-ins or features within other packages.

Stoves - Elkins DIY Amo box stove tea candle stove mail box stove Fabbaloo Blog - Fabbaloo - Daily News on 3D Printing DremelFuge DIY-centrifuge Spins the Best! Dremelfuge Classic loaded with tubes The Do-It-Yourself-Dremel-Centrifuge, DremelFuge, now nearly meets the capabilities of the best centrifuges! As previously posted for DIYbio (in “Cathal has designed a simple centrifuge using open source hardware technology, and you can order one yourself!“), the DremelFuge is an adapter which turns a Dremel rotary-tool into a lab-quality centrifuge capable of use in various bioprotocols. As Cathal states on the DIYbio mailing list: “After a design revision which is now “official” and for sale on Shapeways, the Dremelfuge can hold tubes securely, with liquid load, up to the full speed of a Dremel 300. Dremelfuge Classic OpenSCAD solid model rendering Read the previous story here:

Auto-production industrielle – Fab-labs : quand chacun fabrique ce dont il a besoin bastamag.net, Nedjma Bouakra, le 5 mai 2010 Auto-production industrielle Fab-labs : quand chacun fabrique ce dont il a besoin Pour 1% de leur prix sur le marché, des objets et outils se fabriquent dans de petits ateliers industriels utilisant allègrement logiciels libres et nouvelles technologies. Les « fabuleux ateliers », ou fab-labs, ouvrent une nouvelle voie alliant hautes technologies, auto-production, récupération et recyclage. La seule condition reste votre participation. Nul besoin de refreiner vos désirs ou de remettre à demain ce qui vous est nécessaire aujourd’hui : faites-le vous-même ! Quand le consommateur devient créateur Conçus comme des lieux de production, les fab-labs sont parfois comparés à de petites usines clés en main. L’idée est née dans les années 1990 au sein d’un laboratoire de l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT), puis a lentement mais sûrement cheminé. Anti-copyright La haute technologie de Bamako aux favelas de São Paulo Notes Like this:

Public Lab: a DIY environmental science community L'Établisienne, un lieu pour rénover, fabriquer, réparer, personnaliser... à Paris : atelier en libre-service, co-working, cours et stages, dépôt-vente. | De l'espace de travail, des artisans pour vous conseiller, des cours de technique (outils, matériaux openatelier.pingbase.net La Débrouille Compagnie - Paris - Objets déco recyclés - Commerce équitable - Artisans récupérateurs - Ateliers - Association - paris-mesadressesvertes.com Cette adresse est celle de la boutique de La Débrouille Compagnie, une association engagée qui fédère des artistes et artisans du monde entier qui créent, à partir de déchets, des œuvres utilitaires ou décoratives. L'association poursuit 3 objectifs complémentaires : Pédagogie créative - Développement local et durable - Coopération internationale. La boutique propose des objets déco et œuvres d'artistes et artisans récupérateurs du monde (Maroc, Burkina Faso, Sénégal, Brésil...) à des prix corrects respectant les principes du commerce équitable. Lionel Schaeffer, l'un des fondateurs, part souvent à la rencontre d’artisans. Il échange avec eux et leur achète des œuvres qui sont revendues en France. Les matériaux récyclés et récupérés sont variés : métal, papier, carton, plastique, pneu, verre... Auparavant réservées aux parisiens ou à ceux qui pouvaient se rendre dans la capitale, les oeuvres des artistes et artisans de la Débrouille sont visibles sur la boutique en ligne de l'association.

fablabo Bienvenue sur le wiki Fablabo, animé par l'association PiNG ! Vous trouverez ici les projets partagés par les usagers de Plateforme C et de l'Atelier Partagé du Breil, ainsi que des ressources techniques et documentaires autour des fablabs. Projets à la une Derniers projets modifiés Voir tous les Projets Derniers tutoriels modifiés Voir tous les Tutoriels Ressources

Related: