background preloader

Cite mythique

Cite mythique

http://www.baronbaron.com/SYRIE/palmyre.html

Related:  cités perduesPALMYRECités anciennes ou perdues

Mycènes Mythe[modifier | modifier le code] Mycènes est le royaume du héros homérique Agamemnon, chef des Achéens lors de la guerre de Troie[6]. Homère la décrit comme chère à Héra[7] et « riche en or »[8]. La richesse de la ville est en effet proverbiale dès l'Antiquité[9].

Animaux dans le Proche-Orient ancien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Proche-Orient ancien offre un intérêt particulier pour l'étude du monde animal et de ses interactions avec l'espèce humaine, dans la mesure où c'est dans cet espace qu'apparaissent, à partir du IXe millénaire av. J.‑C., les premiers cas de domestication d'animaux (après celle du chien), et les premiers textes relatifs aux rapports entre hommes et animaux (dans la seconde moitié du IVe millénaire av. J.‑C.), qui portent un éclairage plus profond sur des relations déjà documentées pour les périodes postérieures par des restes archéozoologiques, artefacts et représentations figurées.

Pétra Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir Petra. Pétra (de πέτρα petra, « rocher » en grec ancien ; البتراء Al-Butrāʾ en arabe), de son nom sémitique[1] Reqem ou Raqmu (« la Bariolée »)[2],[3], est une cité nabatéenne pré-islamique de l'actuelle Jordanie située dans le Wadi Rum. Syrie : pourquoi la ville de Palmyre est si importante Les combattants de l’Etat Islamique (EI) ont pris le contrôle total de la ville syrienne de Palmyre, à 215 kilomètres au nord-est de Damas. La ville, qui abrite une cité antique, est un enjeu stratégique et symbolique pour les djihadistes de l’EI. Enjeu militaire

sans titre Pétra, le site le plus magique du Proche-Orient (élu parmi les nouvelles merveilles du monde par des millions d’internautes) est une double merveille, naturelle et architecturale. Naturelle d’abord, avec ses défilés, comme le Siq, et ses falaises de grés aux dessins colorés. Pétra tire son nom du grec « pierre » ou « roche », mais son premier nom était « Reqmu » qui signifie multicolore. Ces deux noms correspondent bien à la particularité de Petra où les grés des roches déchiquetées, façonnés par le vent et le sable, donnent au site son extraordinaire palette de couleurs qui s’étend du jaune au violet en passant par l’orange, le rouge, le vert et le bleu. Architecturale ensuite, avec ses vestiges romains, mais surtout avec ses imposants tombeaux, creusés puis sculptés dans la roche des montagnes par les nabatéens. Ce lieu magique a inspiré la littérature, dont Hergé dans une des aventures de Tintin (Coke en Stock), et le cinéma (Spielberg et La dernière Croisade).

Palmyre, la dernière visite Le théâtre antique de Palmyre fut le décor de la mise en scène macabre d’exécutions de soldats. Défunt en costume dit parthe sur son lit de repos dans la tombe F (tombeau de Bolha et Borepha), après la restauration par les Japonais. Statue de lion de plus de 3 m de haut, tenant entre ses pattes une gazelle, trouvée dans le temple d’Allat à l’ouest de la ville et située à l’entrée du musée. Le temple de Baalshamin a été construit à partir de la première moitié du Ier siècle de notre ère, après qu’ait été désaffecté (en 11 de notre ère) un tombeau qui se dressait à proximité.

sans titre Vendredi 19 mai 5 19 /05 /Mai 17:12 La ville de Pétra fut édifiée par les Nabatéens à la fin du VIIème avant JC. Ce peuple nomade trouva dans cette région de l’actuelle Jordanie les conditions nécessaires à leur installation et leur sécurité. Située au croisement des principales voies caravanières, Pétra devient un lieu de commerce où les caravaniers pouvaient trouver un asile sûr moyennant une taxe . Les défenses naturelles de Pétra était tellement efficaes qu’il faudra attendre le 1er siècle après J.C. pour voir la cité conquise par les romains. Daech Daech (داعش, الدولة الإسلامية في العراق و الشام, également appelé État Islamique ou tout simplement acronymé EI) est une organisation politique, religieuse, militaire et terroriste internationale instaurée le 29 juin 2014, en Irak. Elle prend ses origines en 2004 dans des mouvements proches d'Al Qaïda qui est un nom créé par la CIA américaine qui signifie en arabe la nébuleuse. Al Qaïda désigne un ensemble d'organisations terroristes basées dans les pays musulmans d'Afrique est d'Asie, tels que Boko Haram, plus anciennes que l'EI.

Pompei -Guide de visite- L'émotion ressentie en franchissant la Porta Marina, entrée de la ville de Pompéi fait naître l'envie de partager toutes les merveilleuses découvertes qui se dévoilent à chaque endroit de la ville. Marcher dans les rues, contempler le Forum, les Temples et Théâtres, entrer dans les Maisons et les Villas, imaginer l'animation de la ville... un pèlerinage aux sources de notre civilisation. Contemplari et contemplata aliis iradere

Vidéo : Daech expliqué en sept minutes - En bref Tandis que les récits des exactions perpétrées par l'organisation de l'Etat Islamique (Ei, ou Daech, son acronyme arabe) s'ajoutent les unes aux autres, jour après jour, peut-être avions nous besoin d'un peu de recontextualisation. LeMonde.fr a produit dans ce but une courte vidéo de sept minutes pour faire le point sur ce qu'est Daech, d'où vient cette organisation terroriste, où elle en est et quels sont les rapports de force dans la région. L'approche est aussi économique, religieuse et étayée par de nombreuses cartes. Pratique. Comprendre la domination de l'Etat islamique en sept minutes, par Le Monde :

Angkor Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ces ruines sont situées dans les forêts au nord du Tonlé Sap, en bordure de la ville de Siem Reap. Classées depuis 1992 au patrimoine mondial par l'UNESCO, elles attirent plus d'un million de visiteurs par an, constituant ainsi la principale attraction du tourisme au Cambodge. Historique[modifier | modifier le code] Le directeur de la cité antique de Palmyre a été exécuté par Daech Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Son visage restera comme un symbole du courage face à la barbarie. Khaled al-Assaad, 82 ans, était l'une des références mondiales de l'archéologie.

Related: