background preloader

Comment travaillerons-nous demain

Comment travaillerons-nous demain
A l’heure où les robots et les algorithmes sont perçus de plus en plus souvent comme une dépossession, nous subtilisant notre pouvoir, notre travail, notre connaissance, nous avons certainement besoin d’entendre d’autres manières d’interagir avec eux. « Nous avons besoin de nous engager directement avec les machines », clame l’architecte Fabio Gramazio sur la scène de la conférence Lift, qui se tenait du 5 au 7 février 2014 à Genève. Fabio Gramazio est architecte au cabinet Gramazio & Kohler. Il enseigne l’architecture et la fabrication numérique à l’École polytechnique fédérale de Zurich et au Future Cities Laboratories de Singapour… A priori, on peut avoir tendance à penser que l’architecture n’a rien à voir avec la robotisation ou la fabrication numérique, et pourtant, l’architecte va brillamment nous prouver le contraire… Travailler avec les robots La fabrication numérique a le potentiel de créer une différenciation à coût zéro, estime Gramazio. Travailler pour se réaliser soi-même

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2014/02/21/comment-travaillerons-nous-demain/

Related:  soleneboMémoireDiriger une école de demain

C'est Comme Ça qu'on Danse On pratique - Les centres de danse 26 août 2013 Ecole de danse Peter Goss Types de cours: Cours open, Ouvert aux débutants, Cours adultes Disponibles : danse contemporaine, danses africaine, Yoga, danse folkorique Dirigée par Peter Goss, chorégraphe et professeur de danse contemporaine de renommée internationale – enseignant notamment au CNSM de Paris – cette Ecole propose des cours de danse contemporaine de très bonne qualité allant du (…) Comment travaillerons-nous en 2025 ? Dans 12 ans, comment les jeunes de la génération Y, devenus grands travailleront-ils ? Dans un ouvrage prospectif, en vente depuis le 6 février, Sandra Enlart, directrice générale d’Entreprise et Personnel et Olivier Charbonnier, directeur général du cabinet Interface, anticipent les tendances de demain. Interview. Le 22 février 2025, 8h30. Mme Dupont, 43 ans, 3 enfants, 2 garçons et une fille, les yeux embrumés, s’appuie sur le mur de sa cuisine, sa tasse de café bientôt terminée dans la main.

Nord-est parisien: "Le gentrifieur n'est pas une catégorie homogène" Le nord-est de Paris, avec en tête des quartiers comme Oberkampf ou Belleville, a longtemps été présenté comme le fleuron de la gentrification. Etes-vous d’accord avec cette représentation ? Avant Oberkampf et Belleville, Bastille et le Marais peuvent être décrits comme des quartiers anciennement populaires, dégradés, ayant connu un processus de rénovation suite à l’arrivée de classes moyennes puis supérieures : des quartiers gentrifiés donc. L’intérêt plus récent pour Oberkampf, Belleville, mais aussi l’exemple récurrent du canal Saint-Martin, me semble lié au fait que les journalistes qui s’y intéressent… y habitent, tout simplement ! Cela ne veut pas dire que ce n’est pas intéressant d’ailleurs.

Huit scénarios extrêmes pour imaginer comment nous travaillerons demain En 2011, pour son exercice de prospective annuel « Questions numériques », la Fing avait décidé de s'intéresser aux « ruptures ». Collectivement, sur la base de scénarios décrivant les discontinuités, bifurcations ou basculements qui pourraient venir prochainement changer la donne dans un secteur, pour une catégorie d'acteurs, sur un marché, nous avions cherché comment anticiper ces ruptures et leurs conséquences, pour en faire des opportunités. De nombreux scénarios prenaient pour thème le monde du travail, l'activité économique et les changements pour les individus. C'est de là qu'est née l'expédition Digiwork. Catherine Bertho-Lavenir (rectrice de Martinique) : "Les familles attendent beaucoup de l'école" Entretien | Politique Marie-Anne Nourry | Publié le , mis à jour le Catherine Bertho-Lavenir - rectrice de Martinique ©Académie de Martinique Quelles ont été vos premières impressions en arrivant dans l'académie de la Martinique ?

Les «non parents», une minorité qui résiste Des enfants ? Non, merci. 5% des Français font le choix de vivre sans se reproduire. C’est peu de monde, souligne l’Ined (Institut national d’études démographiques) qui vient de rendre publique une étude, mais cette minorité de «non parents» réunit des résistants à l’une des plus fortes injonctions de la société: faire des bébés. «Rester sans enfant, un choix de vie à contre-courant», le titre de cette recherche résume bien sa dimension d’opposition.

Joseph Schumpeter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référence. Ni keynésien, ni néoclassique, on le rapproche parfois de l'École autrichienne d'économie, mais Ludwig von Mises considérait qu'il n'en faisait pas partie[1]. Il est considéré comme l'économiste de l'effervescence et on le qualifie d’économiste hétérodoxe pour ses théories sur l’évolution du capitalisme dans la démocratie, qu'il estime voué à disparaître pour des raisons sociales et politiques. Biographie[modifier | modifier le code] En 1908, il publie son premier ouvrage, devenu très vite un classique de la statistique économique, Nature et essence de l'économie théorique, ce qui lui permet d'obtenir en 1909 un poste de professeur associé en économie politique à l'université de Czernowitz.

La Nouvelle-Zélande révolutionne son système d’éducation Sébastien Wart, publié le 26 novembre 2013 On entend souvent parler de la Finlande quand il est question de nouvelle pédagogie, mais saviez-vous que la Nouvelle-Zélande a aussi complètement transformé son système éducatif? Portrait de cette île sur l’échiquier éducatif mondial. (Première de 3 parties) Investir dans l’immobilier autrement Les épargnants français, grands amateurs d’immobilier, sont gâtés. Ils disposent de quatre moyens d’acheter de la pierre autrement qu’en faisant l’acquisition d’un appartement, d’une maison ou d’un parking. Mieux, chacun d’eux est accessible à toutes les bourses, puisqu’il suffit souvent de quelques centaines d’euros pour y investir. Tour d’horizon. Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) Elles acquièrent des immeubles pour les épargnants – ce sont des « associés » –, les gèrent pour leurs comptes, puis versent les loyers, nets de frais de gestion. Les SCPI sont généralement investies dans l’immobilier d’entreprises (bureaux, entrepôts…) ou les murs de commerces.

Pour l’OCDE, les 47% d’emplois menacés par le numérique sont très surestimés Dans le grand débat sur l’impact du numérique sur l’emploi, l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) vient d’apporter par la voix du responsable du département Travail Stefano Scarpetta, une contribution qui relativise certaines études préalables. Vous l’avez sûrement lu : près d’un emploi sur deux (47%) serait menacé par la numérisation de l’économie. C’est ce qui ressortait d’une étude réalisée par Frey et Osborne, deux chercheurs de l’Université d’Oxford. Largement repris, ces résultats sont très dépendants des hypothèses des deux chercheurs, fussent-ils d’Oxford. Ainsi, ils ont considéré qu’un emploi était menacé dès lors que 70% des tâches qui le composent pouvaient être automatisées.

Motiver ses collaborateurs : le point sur leurs attentes La pyramide des besoins (la pyramide de MASLOW) Voici la liste des besoins propres aux salariés, établie par MASLOW et considérée aujourd'hui comme à la base de toute démarche de management. Le niveau 1 est le besoin le plus primaire et d'après cette approche, notre évolution professionnelle nous conduit à vouloir satisfaire des besoins de niveau supérieur : Conseils en management Pour enrichir ce qui a été dit précédemment, le manager a tout intérêt à entrecroiser une animation individuelle et une animation collective.

La gentillesse deviendrait-elle un vilain défaut ? Premier rendez- vous avec Pierre, 15 ans. Il vient seul, à la sortie du lycée. « Mes parents veulent que je vous vois car ils trouvent que je suis trop gentil », me dit –il. Je m’interroge. « C’est quoi être trop gentil » ? Et bien poursuit-il « c’est tout le temps penser aux autres, essayer de les aider, faire ce qui leur fait plaisir ». Il me dit cela avec un air sérieux, réfléchi, un peu embarrassé aussi. Cornerstone et IDC dévoilent les impacts de la digitalisation sur le monde du travail et la gestion des collaborateurs Une enquête menée auprès de professionnels des RH et de responsables métier révèle les tendances européennes en matière de flexibilité du travail, de développement des talents et du rôle des RH dans 16 pays Paris – 28 avril 2016 – À l’ère de la transformation digitale, les services RH se doivent de redéfinir leur rôle ainsi que leur contribution à l’entreprise : tels sont les enseignements d’une étude réalisée par IDC pour l’éditeur de solutions de gestion des talents Cornerstone OnDemand (NASDAQ : CSOD). Cette étude s’intéresse à l’évolution du monde du travail, et examine les points de vue et attentes des responsables RH et métier de 16 pays d’Europe en matière de gestion et de développement des collaborateurs.

Equilibre vie familiale, vie pro : la situation se tend Publié le 30/04/2013 Attention, cet article a été publié le 30/04/2013. Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH.

Related: