background preloader

Guerre civile d'Espagne

Guerre civile d'Espagne
Conflit qui opposa de 1936 à 1939 le gouvernement républicain espagnol de Front populaire à une insurrection militaire et nationaliste dirigée par le général Franco. La guerre civile espagnole (juillet 1936-mars 1939) fut sans aucun doute l'un des événements majeurs du xxe siècle. Ses conséquences et l'attitude des gouvernements européens pendant la guerre influèrent largement sur le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et sur les formes qu'elle prit. La guerre d'Espagne fut un double « banc d'essai » : pour Hitler, celui d'unités et d'armements nouveaux ; pour Staline, celui d'une expérience politique et policière avortée, qui préfigura le destin des « démocraties populaires ». 1. Une République instable, un pays divisé En Catalogne et au Pays basque, les mouvements qui réclament l'indépendance dans le cadre d'une république fédérale disposent d'un appui massif. Les élections de février 1936 Devant la crise des gouvernements du centre, des élections sont fixées au 16 février 1936.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/guerre_civile_d_Espagne/118441

Related:  GUERRES ET CONFLITS EN EUROPE AU XX SIECLEDNB HDA GuernicaGuerre d'Espagne : 1936 - 1939

Balkans - Les guerres de Yougoslavie L'année où tombe le mur de Berlin et où se termine la guerre froide, des nationalistes serbes revendiquent la prééminence au sein de la Fédération yougoslave. Cette construction multinationale issue des deux guerres mondiales ne tenait jusque-là que grâce à un équilibre entre le camp occidental et le camp soviétique. Très vite, les dissensions yougoslaves conduisent à une succession de conflits qui vont endeuiller l'Europe et renouer avec les mauvais souvenirs des deux guerres mondiales. André Larané.

Histoire de l'Espagne Introduction La guerre d’Espagne, est un conflit qui opposa le camp des « nationalistes » à celui des « républicains ». Elle se déroula de juillet 1936 à avril 1939 et s’acheva par la défaite des républicains et l’établissement de la dictature de Francisco Franco, qui conserva le pouvoir absolu jusqu’à sa mort en 1975.

Guerre en ex-Yougoslavie : aux origines du conflit La guerre en ex-Yougoslavie désigne une série de violents conflits ayant eu lieu entre 1991 et 2001 entre les différentes républiques qui composaient la République Fédérative Socialiste de Yougoslavie, dominée jusqu'en 1980 par Josip Broz, plus connu sous le nom de Tito. Afin de comprendre ce conflit qui a ensanglanté les Balkans durant 10 années, un rappel de 2 points importants s'impose. Qu'est-ce que la Yougoslavie ? La Yougoslavie voit le jour au lendemain de la 2nde guerre mondiale, suite à la victoire des communistes de Tito qui contrôlent la totalité du territoire Yougoslave dès mai 1945. Cet Etat constitué en novembre 1945 laisse leur autonomie aux différentes républiques en matière de langue et de personnel administratif mais reste fort et centré sur Belgrade pour assurer le lien entre les différentes pièces de cette mosaïque ethnique, culturelle et religieuse. La Croatie, catholique, comporte une importante minorité serbe orthodoxe.

Année 1936 (1/3) - La guerre d'Espagne - Herodote.net En 1936 éclate en Espagne une guerre entre factions politiques comme le pays en a connu de nombreuses au cours du siècle précédent. Mais elle survient dans une Europe en crise, où la démocratie parlementaire est presque partout menacée par la montée des totalitarismes : communisme, fascisme et nazisme. Avec l'intervention des puissances étrangères, la guerre civile espagnole s'internationalise et s'étire dans le temps, prenant une tournure très violente. Première Guerre mondiale Conflit qui, de 1914 à 1918, opposa l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, rejointes par la Turquie (1914) et la Bulgarie (1915), à la Serbie, à la France, à la Russie, à la Belgique et à la Grande-Bretagne, alliées au Japon (1914), à l'Italie (1915), à la Roumanie et au Portugal (1916), enfin aux États-Unis, à la Grèce, à la Chine et à plusieurs États sud-américains (1917). 1. Introduction Août 1914. L'Europe entière prend feu ; un conflit s'ouvre dont le développement inaugurera dans l'histoire des hommes le tragique phénomène de la guerre totale et mondiale. Totale, elle le deviendra fatalement par sa durée, qui exigera l'engagement de plus en plus global des peuples ; mondiale, elle le sera rapidement aussi en raison du poids que pèse l'Europe dans le monde au début du xxe s. et qui entraînera automatiquement les autres continents dans le conflit.

Guerre civile espagnole « Guerre civile espagnole » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Ne pas confondre avec la guerre d'Indépendance espagnole qui opposa les Espagnols à Napoléon Ier. La guerre civile espagnole ou guerre d'Espagne est un conflit qui opposa les forces nationalistes aux forces républicaines, elle dura de 1936 jusqu'à 1939. Cette guerre se termina par la victoire des forces du général Francisco Franco et la chute du régime démocratique en Espagne. Bataille de Verdun 1916 - 1917 Le front de l'ouest en février 1916 Le 2 août 1914 la France décrète la mobilisation générale. Le 3 août l'Empire Allemand lui déclare la guerre, suivi de l'Empire Austro-Hongrois. Pendant que les Français organisent leurs armées de conscription, les Allemands avec leurs unités d'active, envahissent la Belgique pourtant pays neutre et poussent des reconnaissances offensives sur le territoire français.

Pourquoi y a-t-il eu une guerre civile en Espagne ? La guerre civile en Espagne (1936-1939) opposait les républicains aux nationalistes. Ce conflit très meurtrier a mis le pays à feu et à sang durant trois ans et trouve son origine dans d'importantes dissensions politiques qui ont conduit au coup d'État du général Franco. Vers la guerre civile en Espagne : l’opposition gauche-droite La guerre civile espagnole, également appelée guerre d'Espagne, a commencé en 1936 avec le coup d'État orchestré par le général Francisco Franco. Comme toujours dans ce genre de conflit, la guerre civile en Espagne tire ses origines d'un profond malaise au sein de la société. Durant plusieurs décennies, les conflits sociaux, économiques et politiques ont peu à peu sapé le pouvoir du gouvernement.

Guernica, un crime franquiste, par Lionel Richard (Le Monde diplomatique, avril 2007) Si elle n’avait inspiré au peintre espagnol Pablo Picasso, pour l’Exposition universelle de 1937 à Paris, un chef-d’œuvre en hommage aux victimes, la destruction de Guernica serait-elle restée dans la « mémoire de l’humanité » ? Limité à des livres, fussent-ils d’éminents historiens, son souvenir aurait sans doute été conduit à s’estomper. Mais pourquoi les franquistes ont-ils voulu détruire Guernica, bourgade située à trente-cinq kilomètres de Bilbao ? En cause, le Pays basque. Celui-ci avait enfin obtenu, à la suite des élections législatives de février 1936 qui donnèrent en Espagne la victoire au Front populaire, un statut d’autonomie politique.

GUERRE D'ESPAGNE, GUERRE CIVILE ESPAGNE 1936, GUERRE CIVILE ESPAGNOLE La guerre d’Espagne, connue également en France sous le nom de guerre civile espagnole et parfois désignée sous celui de révolution espagnole, est un conflit qui opposa, en Espagne, le camp des « nationalistes » à celui des « républicains ». Elle se déroula de juillet 1936 à mars 1939 et s’acheva par la défaite des républicains et l’établissement de la dictature de Francisco Franco, qui conserva le pouvoir absolu jusqu’à sa mort en 1975. ☞ Ces 9 BD sur la guerre civile espagnole (36-39) Cette guerre fut la conséquence dramatique, sur le long terme, des malaises sociaux, économiques, culturels et politiques qui accablaient l’Espagne depuis plusieurs générations, et de l’exacerbation croissante des divisions et des clivages entre Espagnols depuis la proclamation de la IIe République en 1931. Nationalistes contre républicains Le camp nationaliste fut constitué par des rebelles opposés au pouvoir légal.

Related: