background preloader

Que s'est-il vraiment passé samedi 22 février à Nantes #NDDL ? Reportage de l'Agence Info Libre

Que s'est-il vraiment passé samedi 22 février à Nantes #NDDL ? Reportage de l'Agence Info Libre

http://www.youtube.com/watch?v=sDZ56h-wUfQ

Related:  Notre dame des landes

EDITO - Le mirage de la violence La manifestation qui s’est déroulée le samedi 22 février à Nantes est une étape notable dans l’histoire de la lutte contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Les médias institués auront retenu l’aspect spectaculaire de la confrontation de plusieurs centaines de provocateurs, venus pour en découdre, avec les forces de police. Cette violence a permis au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, de réagir presque en direct, en fin d’après-midi, pour la stigmatiser et donner le ton de la réaction officielle.

Notre-Dame-des-Landes: publication des arrêtés préalables au début des travaux‎ NOTRE-DAME-DES-LANDES - Quatre arrêtés préfectoraux sur l'eau et la biodiversité, préalables au début des travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, suspendus depuis un an en raison d'une forte opposition sur le site, ont été publiés samedi 21 décembre. Ces quatre arrêtés, deux en matière de loi sur l'eau et deux sur la biodiversité, sans lesquels les travaux ne pouvaient débuter, sont consultables sur le site Internet de la préfecture de Loire-Atlantique. Ils ont été publiés dans le "recueil des actes administratifs" (RAA). Le préfet de Loire-Atlantique Christain de Lavernée, en annonçant lundi que ces arrêtés allaient être signés "très prochainement", avait précisé que les recours en "référé suspension", que des associations d'opposants ont indiqué à plusieurs reprises vouloir déposer dès la publication des arrêtés, "suspendront l'autorisation" des travaux. 200 opposants campent toujours sur le site

Conseils d'urgence à l'intention des personnes gravement blessées par la police hier à Nantes Conseils d’urgence à l’intention des personnes gravement blessées par la police hier à Nantes (transférer aux familles concernées) Contrairement au lacrymo qui angoisse mais ne blesse pas, les blessures policières au visage peuvent provoquer des mutilations permanentes ou même la mort. Il s’agit en général de deux armes nouvelles (dont l’usage s’est généralisé récemment avec Sarkozy : 1 - les grenades assourdissantes ou désencerclantes, 2 - les balles de plastique de la famille du « gomme cogne », c’est à dire le Flash-ball et aussi le plus récent et performant « Lanceur de balles de défense » LBD40 avec lequel il est souvent confondu, ce dernier plus dangereux, parce qu’équipé d’une visée laser ultra-précise qui permet techniquement de mutiler volontairement un visage.)

« Si le pouvoir veut passer en force, ce sera la révolution à Notre Dame des Landes » Les opposants au projet d’aéroport sont venus en nombre, ce samedi, à 13 h, devant la préfecture de Loire-Atlantique. L’objet de la manifestation est de marquer fortement que la détermination ne faiblit pas, même si Notre Dame des Landes semble avoir disparu de l’actualité. La manifestation est préparée de longue date. Mais la veille, la préfecture a changé l’itinéraire prévu : « Considérant que plusieurs milliers de personnes sont attendues dans le cadre de cette manifestation, indiquait vendredi l’arrêté préfectoral, considérant que la présence de groupes violents a été observée dans des manifestations de ce type par le passé, à Nantes, et qu’ils ont causé dans des circonstances comparables de sérieux troubles à l’ordre public », l’autorité a interdit le centre ville – qui concentre les rues commerçantes. Sous la pluie, on attend le début de la marche, qui va bientôt commencer.

Nantes : les agents de sûreté de chez Hubsafe sont en grève à l'aéroport - France 3 Pays de la Loire Une grande majorité du personnel de la société Hub Safe est en grève ce jeudi 17 décembre et jusqu'à demain midi. Ces agents de sûreté aéroportuaire estiment ne pas avoir les moyens d'assurer leurs missions. Par Claude Bouchet Publié le 17/12/2015 | 11:08, mis à jour le 17/12/2015 | 11:24 Manif anti-NDDL. Françoise Verchère (FG) écrit ses doutes à Manuel Valls Françoise Verchère, conseillère générale Parti de gauche et l'une des responsables du collectif des élus doutant de la pertinence de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Cedpa) co-organisateur, vient d'adresser une lettre ouverte à Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, dans lequelle elle s'interroge sur le dispositif policier et l'attitude des forces de l'ordre . "Monsieur le Ministre de l’Intérieur, Je vous ai entendu commenter dès samedi soir les événements en marge de la manifestation contre l’aéroport de Notre Dame des Landes et vos propos appellent de ma part quelques réactions et aussi plusieurs questions. . Sur les fameux casseurs : je vous avoue que j’ai été très surprise de comprendre que vos services les connaissaient visiblement bien (vous avez donné des précisions sur leur origine, leur positionnement politique) et même qu’ils savaient ce qui allait se passer. Mais peut-être préfériez-vous les arrêter en flagrant délit ?

Notre Dame des Landes : l'Etat veut enclencher les travaux en septembre Rien n’est gagné à Notre Dame des Landes : le préfet veut enclencher dès septembre les procédures permettant l’ouverture des travaux, et AGO vient de demander le permis de construire de l’aérogare. Les élus opposés à l’aéroport dénonce l’autisme des autorités. Lettre ouverte du CéDpa au Préfet de Région Lettre d’un Zadiste emprisonné "Ils nous poussent dans l’illégalité et la rébellion. Ma peine est celle d’un être humain qui ne se soumet pas. Comme la vôtre.Faut-il pourtant subir ? Valls accuse Goasguen de venir de l'extrême-droite, l'UMP quitte l'hémicycle Bronca à l'Assemblée nationale ce mardi. La quasi-totalité des députés UMP ont quitté mardi l'hémicycle en pleine séance de questions au gouvernement, furieux d'une attaque de Manuel Valls contre leur collègue parisien Claude Goasguen, qu'il a accusé de venir de l'extrême droite. "M. Goasguen, vous en venez, vous, de l'extrême droite", a lancé le ministre de l'Intérieur au député de Paris, en réponse à une question de Yannick Moreau sur les violences de samedi à Nantes et un présumé laxisme des forces de l'ordre face aux opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes Icône de liens externes Manuel Valls accuse la droite de "complaisance"

Notre-Dame-des-Landes, des enjeux et luttes d'influence entre collectivités locales L’Etat, maître d’ouvrage, et les collectivités qui l’accompagnent, ne cessent de le marteler : le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes est « un investissement d’avenir » au service des intérêts communs de la Bretagne et des Pays de la Loire. Se pose alors en creux la question des équipements existants et leur éventuelle redondance, ce que soulignait déjà en 2003 Jean Bergougnoux, président de la commission du débat public. Il écrivait ainsi qu’à « défaut d’être l’aéroport du Grand Ouest, concept d’autant plus flou qu’aucune fermeture d’aéroport existant n’était envisagée, NDDL pourrait être le plus grand aéroport de l’Ouest ». Une formule très diplomatique qui n’a rien réglé sur le fond.

Notre-Dame-des-Landes : ni travaux, ni expulsions ! Nous serons là ! Attac, en tant qu’association d’éducation populaire tournée vers l’action, se reconnaît pleinement dans la stratégie menée sans faiblesse depuis plus de 10 ans par les paysans, l’Adeca, l’Acipa et la Coordination. La construction du rapport de force contre les bétonneurs y résulte de la mobilisation des citoyens, qui s’appuie sur trois piliers : l’action d’information et d’analyse, renforcée par la construction d’une expertise citoyenne exemplaire ; l’action judiciaire ; l’action politique. Sur le terrain toutes les composantes de la lutte coopèrent dans une résistance acharnée contre les expulsions et les destructions. Fidèle à son engagement altermondialiste, Attac soutient partout la lutte des paysans et des citoyens en défense des terres nourricières, et particulièrement à Notre-Dame-des-Landes. Ce projet prétend s’imposer dans une extrême violence aux paysans et aux habitants, en dégradant de façon irréversible le cadre de vie et l’environnement. Ni travaux, ni expulsions.

La journaliste Marie-Monique Robin décorée à Notre Dame des Landes - 9 Juin 2013 Merci, Dominique, d’avoir accepté de m’accompagner pour cette improbable remise de légion d’honneur. Je dis « improbable », parce que j’ai été très surprise de découvrir début janvier dans le Journal Officiel que Delphine Batho, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie m’avait proposée pour être nommée chevalier de la légion d’honneur. Je dois reconnaître que ma première réaction a été de refuser cet insigne de la République institué par Napoléon. Notre-Dame-des-Landes. Des marchés lancés pour faire du lobbying sur les réseaux Ces contrats vont probablement faire grincer quelques dents à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs. Alors que le bras de fer se poursuit sur la zone du projet d’aéroport, Jacques Auxiette, président PS de la région, a lancé mardi, en tant que président du syndicat mixte aéroportuaire, "des avis d’appel public à la concurrence pour des marchés d’actions de lobbying". La cible majeure de ces contrats est "les médias sociaux". La mission "portera sur l’élaboration d’une stratégie de lobbying auprès des institutionnels et du grand public afin de promouvoir la réalisation du futur aéroport", est-il stipulé sur le document que Presse Océan a consulté.

Notre-Dame-des-Landes: vers une évacuation du site? Dans un courrier adressé à François Hollande, le président de la région Pays de la Loire, le socialiste Jacques Auxiette, demande l'évacuation du site du projet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Il est occupé depuis de nombreux mois par des militants anti-capitalistes. Le site du projet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes doit être évacué. Souhait du président de la région Pays de la Loire, Jacques Auxiette, qui l'a indiqué à François Hollande dans un courrier. Dans cette lettre, dont l'AFP a obtenu une copie, Jacques Auxiette, "en appelle" au président de la République "pour que soient exécutées sans délai toutes les décisions de justice qui permettent l'évacuation de la 'Zad'", la zone d'aménagement différé dédiée au projet.

Related: