background preloader

Agriculture urbaine : ce dont elle est capable (et ce qu'elle ne pourra jamais faire)

Agriculture urbaine : ce dont elle est capable (et ce qu'elle ne pourra jamais faire)
ALIMENTATION - Qui se souvient encore qu'il y a moins de 150 ans, Paris était encore entourée de fermes, d'élevages, bref d'une ceinture agricole qui nourrissait la ville... Ou encore que deux siècles plus tôt, la capitale était parsemée de champs, et même de pâturages où paissaient vaches et cochons? Plus grand monde. Depuis, l'invention du chemin de fer et du camion frigorifique ont repoussé l'agriculture loin des villes, et parfois même à l'autre bout du monde. Lire aussi:» Les candidats aux municipales rhabillent la Seine » Une ferme dans un bunker en plein cœur de Londres » BLOG Plantation sur les toits, futur de l'agriculture et de l'urbanisme? Potagers sur les toits, fermes verticales high tech, jardins ouvriers du siècle dernier ou encore bunkers agricoles comme à Londres, derrière les belles promesses de ces projets en apparence enthousiasmants, l'agriculture urbaine recoupe donc des réalités diverse. Rendre la ville plus durable ? Autre continent, autre modèle. Pas forcément.

Audace - Whole Foods : quand un distributeur crée sa propre ferme Publié le 06 janvier 2014 Les fermes urbaines, nouveau terrain fertile pour les marques ? Whole Foods, le pape des supermarchés biologiques, réinvente la grande distribution avec son nouvel établissement et engage le consommateur vers une nouvelle voie ! Au royaume des hipsters, la nourriture organique est devenu une religion, l’agribusiness un marché lucratif et l’Urban Farming une tendance démocratisée. Il ne faut donc pas s’étonner que la chaine américaine Whole Foods Market, déjà érigée en modèle de la grande distribution durable, ait choisi Brooklyn pour installer un nouveau supermarché . Le très attendu magasin a ouvert ses portes le 17 décembre, une semaine avant le réveillon de Noël. Réalisée en partenariat avec Gotham Greens, le spécialiste new yorkais des fermes urbaines, la première serre commerciale intégrée à un espace de distribution jamais construite aux Etats-Unis fournit également d’autres supermarchés de l’enseigne à New York. La ferme de demain sera au cœur des villes

Lombricompostage : compostage par les vers - ComprendreChoisir Élever des vers pour composter ses déchets. Principe du lombricompostage Le lombricompostage est une technique de compostage basée sur l'élevage de vers rouges décomposeurs de matière. Les vers se nourrissent de matière organique et produisent deux sortes de compost : liquide et pâteux. Description du lombricomposteur Le lombricomposteur est idéal pour les petites surfaces, sur les balcons, dans une véranda ou un garage. Il existe différentes structures pour le lombricomposteur (verticale, horizontale, à plateaux tournants), cependant le principe reste le même. Le lombricomposteur se compose, en général, de quatre bacs, en plastique ou en bois non traité : le premier bac contient le compost solide, le second bac contient le compost en décomposition, le dernier bac contient les déchets ajoutés,le bac du bas récupère le jus. Tous droits réservés FT Media Quelle contenance pour mon lombricomposteur ? Voici quelques critères qui vous permettront de choisir la contenance de ce composteur :

Agriculture urbaine Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. L'agriculture urbaine et périurbaine (AUP) se réfère aux pratiques agricoles dans les villes et autour des villes qui utilisent des ressources - terre, eau, énergie, main-d'œuvre - pour satisfaire les besoins de la population urbaine. L'agriculture urbaine se réfère à des petites surfaces (par exemple, terrains vagues, jardins, vergers, balcons, toits, récipients divers) utilisées en ville pour cultiver quelques plantes et élever de petits animaux et des vaches laitières en vue de la consommation du ménage ou des ventes de proximité. Par agriculture périurbaine on entend des unités agricoles proches de la ville qui gèrent des exploitations intensives commerciales ou semi-commerciales en pratiquant l'horticulture (légumes et autres cultures), l'élevage de volailles et d'autres animaux destinés à la production de lait et d'œufs. Histoire de l'agriculture urbaine Quelques données La pratique de l'agriculture urbaine à travers le monde Loisirs.

Les toits potagers Vous rêvez de votre toit potager, de votre jardin suspendu, seulement, vous n'en avez pas la possibilité. Soit parce que votre toit est désespérément en pente et chargé de tuiles, soit parce que vous n'avez pas la possibilité de l'utilisez,... ne désespérez pas, vous pouvez quand même cultiver vos oignons dans votre appartement, sur votre balcon ou terrasse: Il vous faut : • Une bouteille de plastique de 5 L ( ça marche aussi avec des bouteilles d'1,5 litres) • une paire de ciseaux • Des bulbes d'oignons • sol • l'eau Percez des trous dans la bouteille , avec les ciseaux hein? Y placer les germes d'oignons du bas vers le haut, en vous assurant qu'ils sont correctement positionnés, soit le côté racine, vers l’intérieur. Mettez des couches de terreau au fur et a mesure que vous placez les bulbes, jusqu'à ce que la bouteille soit pleine . Partagez Afficher la suite

la rotation des cultures ou assolement triennal | Jardin-Magique.fr Publié le mardi 21 août 2012 Les agriculteurs d’autrefois ont découvert de quelle façon la rotation des cultures, combinée à d’autres pratiques telles que l’utilisation de cultures de couverture et d’engrais vert, favorisait la matière organique, la fertilité et l’état physique des sols. L’utilisation d’engrais chimiques n’a jamais montré de toxicité; si elle est interdite en culture biologique, c’est principalement pour empêcher la déstructuration des sols et les pollutions par des fertilisants lessivés dans les ressources en eau, à cause d’apports que les cultures n’ont pu utiliser pour différentes raisons. Les engrais autorisés en culture biologique sont plus stables car ils doivent être transformés par la microfaune du sol avant d’être assimilables par les plantes. Une gestion raisonnée des successions culturales permet de participer à la nutrition des cultures par l’exploitation naturelle des diverses couches du sol et de ce que chaque type de plante y apporte. Imprimer cette Page

L'espace agricole peut-il être un sociotope ? Les espaces agricoles - c'est à dire les champs cultivés, les prairies, les jachères... - sont une composante majeure des "espaces ouverts" sur lesquels porte la méthode des sociotopes. Toutefois, nous avons à plusieurs reprises fait le constat que dans la pratique, leur usage social à des fins de loisirs est à peu près nul et ne mérite pas que l'on passe des heures en observation au bord d'un champ de blé pour le cas où il en sortirait des pique-niqueurs ou des randonneurs ou Dieu sait quoi encore, même si le fait d'avoir trouvé un jour quelques revues "légères" dans un champ de maïs m'incite à une certaine prudence (de même que ce string rouge trouvé dans une plantation d'épicéas en centre-Bretagne m'amène à considérer sous un jour nouveau les rapports entre sylviculture et sociotopes). Cette formulation soulève quelques interrogations. Voir aussi : Espace agricole et sociotopes.

PRESSE Article dans Jardins de France, Murs, toitures, verdure… : Témoignage de « Topager », spécialiste des potagers sur toits « Imiter les écosystèmes pour rendre la ville durable, telle est l’ambition de notre jeune entreprise innovante, Topager. Nous mettons en œuvre des projets de potagers et de refuges de biodiversité, notamment sur les toits de Paris. » TF1, Journal télévisé 20h : Les potagers urbains gagnent du terrain Les potagers urbains se développent de plus en plus dans des grandes villes telles que Paris. Canal+, Made in Pauline: Et si on faisait pousser des salades sur nos toits? Pauline a grimpé sur le toit de l’Agroparistech où des scientifiques étudient l’avenir de l’agriculture urbaine… Article du Ministère Français de l’Agriculture: Alimentation durable, un potager sur les toits de Paris INNOVATION : L’école AgroParisTech, située dans le 5ème arrondissement de Paris, a transformé son toit en potager laboratoire. Article de PARIS: AgroParisTech expérimente le potager sur toit

Les défis de notre agriculture globalisée - Globe L'imminence d'une nouvelle donne agricole mondiale du fait de l'évolution démographique fait, depuis les années 2000, l'objet de nombreuses publications en France, principalement de la part d'agronomes (comme Bruno Parmentier, Michel Griffon ou François de Ravignan) mais également de géographes (comme Sylvie Brunel ou Gilles Fumey). Nous vous proposons dans ce billet de découvrir l'approche du géographe Jean-Paul Charvet, notre invité dans l'émission Planète Terre ce 15 décembre à travers son dernier ouvrage Atlas de l'agriculture : comment pourra-t-on nourrir le monde en 2050 ? paru chez Autrement. Ce billet est réalisé en partenariat avec le dernier numéro du magazine Carto "Nourrir le monde en 2050". L'espace agricole mondial : un clivage Nords-Suds toujours pertinent ? 1er indicateur : le nombre d'agriculteurs L'évolution du nombre d'agriculteurs par pays dans le monde. 2ème et 3ème indicateurs : les superficies cultivées et les rendements Quelles solutions pour nourrir la planète ?

Micro-agriculture biointensive Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Il s'agit d'une méthode développée au XXe siècle par l'horticulteur anglais Alan Chadwick; elle s'inspire en partie de l'agriculture biodynamique et de la méthode de maraîchage dite intensive française[réf. nécessaire]. De la méthode intensive française elle reprend le travail sur buttes préparées par double-bêchage et la minimisation de l'espacement des plantes. Un équivalent pour les grandes cultures est proposé, notamment par l'agronome Michel Griffon (et directeur général adjoint de l'Agence nationale de la recherche)[1] à la suite du Grenelle de l'environnement le pari d'une « agriculture écologique intensive », qu'en France une association dont le siège est à l'Ecole supérieure d'agriculture d'Angers porte, avec le laboratoire d'agro-écologie. Les grands principes[modifier | modifier le code] 2. 3. 5. 6. 7. Avantages[modifier | modifier le code] Inconvénients[modifier | modifier le code]

How To Build A Vertical Garden Pyramid Tower For Your Next DIY Outdoor Project Having the correct planting space is usually a problem when trying to plan your new garden layout. If you don’t have enough room to plant this year try going vertical. This DIY Garden Tower Planter (strawberry planter) will give you the extra gardening and planting space you need. This is a great DIY Garden Project but because of the compound angles that need to be cut, it requires a compound miter saw which does take some skill to use correctly. This tower set us back around $200 dollars to build ourselves but everything was available at our local home improvement store which makes for easy one stop shopping. This DIY project did take quite a bit of time, approximately 4 days after work, so about 16 hours, which can make for a good long weekend project. There is a book with these building plans and 17 more awesome DIY garden projects perfect for your new garden this year that can be found here. After the glue was dry we mounted the structure to the base with our wheels.

Autosuffisance alimentaire Redesign Your Farmers' Market Winners - Design Our latest project, Redesign Your Farmers' Market, asked for design solutions that would help food grown by local farmers to be more effectively delivered and distributed to urban residents. We received 65 entries from as far away as Finland, England, New Zealand, and Lithuania. Our ten judges picked 22 finalists which were exhibited at the Los Angeles farmers' market celebration 30 Years & Growing, as well as three runners-up and one winner. Congratulations to the winners and thanks to everyone who submitted for your thoughtful and passionate solutions.Winner: Farm on WheelsA mobile vending concept consisting of a fleet of electric trucks dispatched from three permanent markets to disperse fresh produce more effectively in Los Angeles. "Farm on Wheels is a program that brings locally grown produce to the people of L.A. The Urban Field Farm Stop An urban distribution system that uses existing channels of mass transit and bus stops to sell produce in L.A." RoofFoodLaura BoutwellNew York

Related: