background preloader

NumériFOS

NumériFOS
Related:  A classer 17

« Refondation » de l’école : le gouvernement fait son show Les « grands-messes » sur l’école, la gauche sait faire. Elle avait donné le ton dès la première année du quinquennat de François Hollande en réunissant, sous les ors de La Sorbonne, à Paris, quelque 600 acteurs de l’enseignement appelés à réfléchir, durant l’été 2012, aux grands axes de la « refondation » promise par le candidat Hollande pendant la campagne présidentielle. Alors que débute l’an V du quinquennat, c’est entre les murs du palais Brongniart (Paris-2e) que le gouvernement a prévu, les 2 et 3 mai, de rassembler rien moins que 2 000 participants pour un « point d’étape » sur les réformes et chantiers engagés. En 2012 comme en 2016, l’exécutif répond présent et fait sienne la « cause scolaire » : François Hollande est attendu, lundi, à 18 heures, en clôture de la première des deux journées de débats et d’ateliers, pour « un temps d’échange informel plutôt que pour un discours en tant que tel », indiquait-on dimanche au ministère de l’éducation.

Bilan positif pour les écoles de la deux... Français : Un guide pratique pour une langue non sexiste « Madame le recteur a été reçue au lycée par madame le proviseur. Elle a assisté à un cours de mademoiselle Chantal Lamy, professeur de lettres, qui étudiait avec ses lycéens un texte de Louise Labé, auteur du 16ème siècle. Julien et Marie, délégués de la classe, ont été enchantés par cette rencontre. » Et si de telles phrases étaient enfin jugées pour ce qu’elles sont : discriminantes, donc inconvenantes ? C’est le sens d'une communication faite le jeudi 5 novembre 2015 par le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes. Il a élaboré et publié un outil essentiel : un « Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe ». Le français autrefois « La grammaire est une chanson douce », soutenait un célèbre académicien : elle ne l'est guère si, comme l’Académie, on tend à l’essentialiser jusque dans l’idéologie dont elle est porteuse. Le français ailleurs Peut-on en rester là ? 10 recommandations Jean-Michel Le Baut Sur le site du HCE : Le guide belge de 2014

On Aura Tous Droit à L’AJ, Même Salah | Judge Marie | Francetv Info Revenu sur le sol français mercredi 27 avril, M. Salah Abdeslam a désigné pour l’assister dès sa première comparution devant le juge d'instruction Maître Frank Berton, avocat (reconnu) du barreau de Lille. Et au-delà la classique question de savoir comment un avocat peut défendre un criminel (la tout aussi classique réponse étant : comme il défend ses autres clients), de nombreuses personnes (commentateurs, twittos, public de BFMTV...) semblent s'interroger sur la prise en charge par l'Etat des honoraires du ténor du barreau lillois. Rien n’est plus faux. Ainsi, chaque personne dont les revenus mensuels sont inférieurs à un plafond d’environ 1.000 euros peut être assistée par un avocat indemnisé par l’Etat, que ce soit dans le cadre d’un procès civil (divorce, litige de voisinage ou avec un locataire...) ou en matière pénale, où les victimes comme les auteurs d’infractions peuvent bénéficier de ce système. (*) On me souffle dans l'oreillette que ce tweet a depuis été supprimé.

L’Éthique relationnelle : une boussole pour l’enseignant « Qu’est-il juste que je fasse pour elle, pour lui ? » ; « Si je choisis d’intervenir, alors, à quel moment est-il préférable que je le fasse ? » ; « Comment vais-je me comporter pour agir au mieux dans son intérêt ? Ce livre collectif, dirigé par Christophe Marsollier docteur en sciences de l’éducation, a ainsi pour vocation, d'aider les acteurs de l'école dans leurs prises de décision et de les guider dans leurs pratiques en leur délivrant des informations théoriques et pratiques autour de la notion d'éthique relationnelle. L’Éthique relationnelle : une boussole pour l’enseignant, un ouvrage pour vous aider dans vos prises de décision et vous guider dans vos pratiques. Deux grandes parties structurent cet ouvrage.

Est-ce que “ça va mieux” ? Pour ce dernier épisode, nous nous intéresserons aux principales dispositions de la loi de refondation de l’École et nous essayerons d’en faire le bilan ou du moins de donner quelques pistes d’évaluation : acquis/non acquis oú en cours d’acquisition ? Est-ce que “ça va mieux” ? On réfléchira aussi à la conduite du changement et à la question de l'alternance politique... Refondation et engagements La “loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République” qui a été votée définitivement le 25 juin 2013 et publiée au journal officiel le 8 juillet est un objet législatif particulier. Si l’on veut faire un bilan, il ne faut pas seulement s’appuyer sur ce texte de loi mais aussi sur les engagements qui ont été pris au moment de la campagne de 2011-2012. Selon l'exposé des motifs, le projet de loi s'articule autour de six grands objectifs : Après ces grands objectifs, quels étaient les principaux dispositifs inscrits dans le texte? Alors, la refondation ?

Fidèle aux postes ? Suite de ma série de billets de blogs consacrés au bilan de la refondation. Aujourd’hui nous nous intéressons aux postes, à leur nombre et à leur attractivité et donc aussi à la question des salaires... Coup de poker Le 9 septembre 2011, en campagne dans l’Aisne, François Hollande lors d’une réunion à Soissons, tente un coup de poker. Ensuite, son équipe de campagne, revenue de sa surprise, se chargera de chiffrer plus précisément la proposition. Un atout ou un handicap ? Rappelons qu’à proprement parler, ces 60 000 postes ne font pas partie de la “loi de refondation” votée en juin 2013. Au risque de choquer, je redis que cette promesse, si elle a pu être un atout pour reconquérir un électorat enseignant qui s’était éloigné de la gauche de gouvernement, a été aussi un handicap. Receveurs des postes... La question de savoir si la promesse de création des 60 000 postes sera tenue est un thème récurrent sur le plan syndical et politique. Métier professeur... Un enjeu électoral Philippe Watrelot

À la recherche du slogan perdu... 2017 approche... et avec elle vient le temps des bilans. François Hollande avait fait de la jeunesse et de l’éducation une des priorités de son quinquennat. Il est donc légitime de se livrer à un bilan de la refondation de l’École. Si on reprend l’expression utilisée par François Hollande lors de l’émission télévisée « Dialogues Citoyens », jeudi 14 avril : est-ce que pour l’Éducation “ça va mieux” ? Nul doute que dans les semaines et les mois qui viennent de nombreux commentateurs se livreront à cet exercice éminemment politique du bilan. Pourtant confronter les bilans est réellement nécessaire. Comme ce texte est un peu long je vous propose un découpage en trois épisodes (sur trois jours). La mémoire courte Avant de faire le bilan de la refondation et du quinquennat, il faut peut être remonter plus loin encore. Il faut rappeler que la suppression des RASED et le passage à la semaine de quatre jours relevaient de la même logique budgétaire. Retards à l’allumage Pourquoi ça bloque ?

Thot, une école pour les réfugiés à soutenir sur Ulule - One Heart En juin, la première école pour les réfugiés ouvrira à Paris. Elle permettra aux demandeurs d’asile et aux réfugiés de décrocher, après 16 semaines de cours, le Diplôme d’études en Langue Française (DELF). Rencontre avec Jennifer Leblond, une des trois co-fondatrices. Elles sont trois, aux compétences complémentaires. Héloïse Nio, Judith Aquien et Jennifer Leblond s’associent pour lancer Thot, une école de langue française diplômante à destination des migrants non diplômés. Des professeurs expérimentés et rémunérés Pour financer leur projet d’école, qui devrait ouvrir ses portes en juin, elles mènent une campagne de crowdfunding sur Ulule. « Le premier objectif de 22 500€, qui permettra d’ouvrir une classe de dix élèves, a été rempli hier, explique Jennifer Leblond. Leur enseignement devrait permettre à chaque élève de décrocher un diplôme d’études en langue française (DELF), reconnu par l’Etat mais aussi valable à l’international. Des soutiens de poids Un trio de choc féminin

Écoute musicale avec Explain Everything #1 J’avais déjà évoqué plusieurs fois le fait que j’utilisais l’app Explain Everything pour le temps d’écoute. Ce fut même d’ailleurs l’un de mes chevaux de bataille lors de l’arrivée des iPad. Ce billet est le premier d’une liste d’articles consacrés à son usage dans ma classe. Explain everything pour l’écoute L’inscription dans la séquence Si je devais modéliser la séquence type pour expliciter ma façon de mener le temps d’écoute avec les élèves, il serait le suivant (avec tous les guillemets et adaptation à la séquence qu’il faut) : séance 1 : découverte de la notion et de l’oeuvre de référence (en aller-retour production/perception) en grand groupeséance 2 : réactivation et approfondissement de la notion et de l’oeuvre de référence en grand groupeséance 3 : temps d’écoute des oeuvres complémentaires en ilotsséance 4 : éventuelle poursuite du temps d’écoute et restitution des ilots Le reste des séances importe peu, il s’agissait d’expliciter le processus menant à l’écoute en ilots. WordPress:

Enseigner les Humanités numériques (1) | L'histoire contemporaine à l'ère numérique Flickr. Auteur: Carbon Arc. (CC BY-NC-SA 2.0) Cette année, j’ai fait un cours de trois fois deux heures de méthodologie numérique dans un master 2 relations internationales (pro et recherche). C’est loin d’être le premier (et loin d’être le plus long) et je vais ici le prendre en exemple avant – dans un deuxième billet – de partager des réflexions sur ce que pourrait être un enseignement des Humanités numériques «au fil du cursus» d’un étudiant. Les deux premières heures m’ont permis d’effectuer une introduction générale. Dès le premier cours, j’ai eu l’impression que 80% des étudiants ont lâché prise. En fait, certains bloquent car persuadés que l’informatique n’est pas pour eux (sauf facebook, naturellement). Pour les 20% qui ne se sont pas bloqués, les usages de ces trois logiciels relatés dans le second travail demandé se sont révélés intéressants et créatifs, en tout cas pour des étudiants qui n’ont jamais entendu parler auparavant de ces logiciels (à deux exceptions près).

Related: