background preloader

Accueil - Responsabilité dans les usages du numérique

Accueil - Responsabilité dans les usages du numérique
Related:  le droit de l'informationInternet responsable

6 outils pour detecter les plagiats et les copier-coller Voici 6 outils en ligne qui permettent de détecter dans les copies de vos élèves ou étudiants les plagiats et autres copier-coller. C’est l’épidémie de l’ère Google. Le plagiat est un phénomène depuis longtemps connu et répertorié dans le monde universitaire. Il touche aujourd’hui tous les niveaux de classe du primaire au lycée. Alors que cette pratique n’en finit pas de se développer, des outils sont heureusement apparus pour aider les enseignants à tracker les plagiaires. PlagTracker. PlagiarismChecker. Viper. A cette première liste ajoutons Duplichecker, ArticleChecker et Copyscape, trois outils que j’ai présenté il y a quelque temps de cela sur mon autre site consacré aux Outils de la veille. Les outils existent malheureusement ils ne suffiront sans doute pas à résoudre ce problème du plagiat scolaire. Et vous quels outils utilisez-vous pour chasser le plagiat et le simple copier-coller ? Sur le même thème

Ressources juridiques concernant les TICE, l'Education et internet, la protection des mineurs sur internet - Légamédia - Educnet Vous souhaitiez sans doute accéder à une page de l'ancienne rubrique Legamedia.Ces ressources ne sont plus maintenues actuellement. Si vos interrogations concernaient les aspects juridiques des usages des TIC et de l'internet, il est possible que vous trouviez la réponse à vos questions à partir du portail Internet responsable du ministère, ou encore dans le dossier correspondant du site de l'ESEN. L'adresse du portail Internet responsable est la suivante : Il existe aussi un guide juridique du chef d'établissement, mis à jour régulièrement : Vous pouvez également effectuer une recherche thématique sur le site éduscol. Pour toute remarque concernant ces informations vous pouvez nous contacter via la page de contact éduscol.

Mais au fait, comment a-t-on construit Internet ? ANTISECHE - Internet est loin de n’être qu’un espace virtuel. C’est aussi et d’abord du concret, du solide : des tonnes et des kilomètres de matériel répandus un peu partout sur la planète, entre ciel, terre et mer. Un immense bazar, que RSLN vous propose de rendre un peu moins bizarre. Si vous surfez tous les jours, ou presque, pour vous comme pour la plupart des utilisateurs, Internet est avant tout une formidable fenêtre sur le monde : on y travaille, découvre et s’y amuse. L’idée est certes juste, mais elle occulte le reste. Alors, de quoi est-il fait ? > Internet, cet immense espace “verre” Aussi étrange que cela puisse paraître, l’unité de base d’Internet n’est pas le bit, mais le verre. Le verre utilisé par les ingénieurs est le plus pur possible pour éviter un maximum toute déperdition du signal lumineux. “Pour faire simple, Internet est fait d’impulsion de lumière. Voilà de quoi démystifier un peu notre quotidien ! > Attention, fragile ? > Bientôt à la conquête de l’espace ?

Droit à l'image et droit de l'image L’utilisation croissante de l’informatique et de l’internet implique une utilisation croissante d'images confectionnées par les établissements ou captées par scanner ou réseau. Introduction Le cadre juridique touchant l’image est complexe, car il fait intervenir plusieurs corpus juridiques : droit pénal, droit civil, droit de la propriété intellectuelle, droit administratif. Les responsables pédagogiques et juridiques des établissements doivent tenir compte de l’ensemble des interactions entre les acteurs du système pour garantir l’institution et ses responsables, ainsi que les usagers du service, dans leurs droits. Les technologies de l’information n’ont dans les faits rien et tout modifié. Après avoir rapidement étudié les risques encourus par les personnes tant morales que physiques (I) qui ne respecteraient pas les droits liés à l’image, les composantes du droit à l’image (II) permettront de déboucher sur une étude plus approfondie du droit de l’image (III). I - 1. I - 2. I – 2.1.

Internet responsable | Faire jouer l'exception pédagogique Informations juridiques Conditions d'utilisation : Droit de propriété intellectuelle : la présentation et le contenu du site www.cndp.fr constituent des oeuvres protégées par la législation française et internationale relative à la propriété intellectuelle. Les éléments de fond protégeables tels que les textes, les photographies, les données, les graphiques, les vidéos, les images…, ainsi que les éléments de forme (choix, plan, disposition des matières, organisation des données…) sont la propriété du CNDP au titre du droit d'auteur et au titre du droit du producteur de la base de données.

Une contre-histoire de l’internet » Une contre-histoire de l’internet » est une vidéo très intéressante que je vous recommande. Ce reportage présente un autre visage de l’internet et une vision d’un changement profond de notre société numérique. D’ailleurs le saviez-vous ? Les intervenants mentionnés dans cette vidéo : Richard Stallman : chaos computer club : jérémie Zimmermann www.laquadrature.net/fr/ John Perry Barlow Philip Zimmermann Bruce Schneier : Rick Falkvinge Benjamin Bayart Eben Moglen Copy party Vous souvenez-vous de la première #copyparty intersidérale ? Organisée à la Bibliothèque Universitaire de la Roche-Sur-Yon, elle proposait aux participants de copier pour leur usage privé n’importe quel document de a bibliothèque, en s’appuyant sur l’article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, à condition de le faire avec ses propres moyens de copie et sans briser de DRM, en toute légalité, tout simplement. Attentifs aux usages et aux enjeux soulevés par la copie, nous avions été récompensés par le prix Bibliothèque et documentation du futur pour cette initiative, avec Lionel Maurel, Olivier Ertzscheid et votre serviteur. Nous sommes donc particulièrement fiers de vous dire aujourd’hui qu’une #copyparty a eu lieu dans un lycée, le Lycée Rabelais en Vendée. Un grand bravo à Anne-Sophie Domenc et à Gildas Dimier, professeurs documentalistes et artisans de cet évènement à vocation pédagogique. Concrètement, quel a été le dispositif pédagogique ?

Utilisation des oeuvres protégées et CDI. BO n°5 du 1 février 2007 Nature des oeuvres protégées concernées par ces accords Extraits de livres - textes littéraires , poèmes. Partition - musique écrite articles de périodiques arts visuels : images - dessins, reproduction de peinture, photographies. Enregistrements sonores et représentation d’oeuvres musicales. Cadre dans lequel nous pouvons bénéficier de ces accords sectoriels Uniquement dans le cadre de Séances pédagogiques ou activités de recherche donc pour une exploitation immédiate dans un cadre pédagogique. N’est pas autorisée leur utilisation dans un cadre sans relation immédiate avec une activité d’enseignement, un ciné-club par exemple, ou une ambiance "musicale" au CDI, pour ne citer que des activités qui ont fait débat sur les listes de diffusion Emissions télévisées que nous pouvons utiliser Enregistrements des émissions télévisées y compris des oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles, diffusés sur : Constitution de base de données Image numérique Dimension des œuvres

Related: