background preloader

Histoire de la radio

Histoire de la radio
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire de la radio accompagne l'histoire de la fin du XIXe siècle et celle du XXe siècle, grâce à une suite de découvertes et d'inventions qui en se complétant, ont abouti aux télécommunications modernes. Les précurseurs[modifier | modifier le code] L'invention de la radio est une œuvre collective, qui part de la découverte des ondes électromagnétiques, de l'invention du télégraphe, et aboutit aux premiers matériels utilisables pour communiquer sans fil : Bien que Guglielmo Marconi ait d'abord été crédité de l'invention de la radio, et la plupart croient qu'il en est l'inventeur aujourd'hui encore, la Cour suprême des États-Unis a annulé en 1943 le brevet de Marconi, quand il a été prouvé que Tesla avait inventé la radio bien des années avant Marconi. Les premières applications[modifier | modifier le code] Deux naufrages célèbres ont montré l'efficacité de la radio : La TSF[modifier | modifier le code] Deux slogans émis par la BBC: Related:  intelligence collective

Twitter, Pearltrees et Viadeo en une image Vincent Bogaers, consultant formateur en ressources humaines et management, a publié sur son blog Tous en réseau, l’intelligence collective en action des infographies informatives sur 3 services en ligne phares de l’Internet aujourd’hui : Twitter, Viadéo et Pearltrees. Pour comprendre, appréhender et prendre en main ces outils en ligne, ces visuels expliquent avec synthèse le mode fonctionnement de ces services. Twitter : carte heuristique Vincent Bogaers a conçu une carte mentale sur Twitter qui propose d’explorer l’utilité et les fonctionnalités principales du réseau social ainsi que les modes d’échange existants. Pearltrees : carte mentale Que permet de faire Pearltrees en matière de veille, de mise en forme visuelle de favoris à partager ou non avec des collaborateurs et des internautes ? Viadéo : carte conceptuelle

Raconte-moi la radio La T.S.F. Les premières stations de radio dans le monde De la Télégraphie à la Radiophonie Suite à l'invention du télégraphe par Samuel Morse (1840), les années 1850 vont voire la mise en place de grands réseaux de télégraphie puis de téléphonie terrestre. Afin d'éviter un développement anarchique du téléphone, l'International Telecommunications Union, ITU est crée en mai 1865. Moins de cinquante ans plus tard, la télégraphie "sans fil" vient apporter un nouvel essor à la communication intercontinentale. Restera à trouver le moyen de transporter la voix humaine et la radiophonie - la RADIO - va alors se développer de façon fulgurante. 1919-1922 la grande période de transition Le monde sorti du désastre de la Grande Guerre, l’activité économique et commerciale se réorganise peu à peu dans l’ensemble des pays industrialisés. La période 1919 à 1922 va être pour la Radio la grande période de transition. La naissance de la Radiotéléphonie Emetteur Marconi La Radiodiffusion commerciale Aux USA ...

Histoire de la télévision française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La télévision française est réellement née juste après les progrès de l'électronique qui ont permis à la télévision de transmettre des images de qualité suffisante, vers 1930. Avant cela, des pionniers avaient expérimenté simultanément dans plusieurs pays européens prétendants qui exploraient les possibilités de l'analyse et de la transmission d'images animées à distance. Pionniers et développement 1920[modifier | modifier le code] RTF : Radiodiffusion-Télévision Française[modifier | modifier le code] Le la RTF retransmet le couronnement d'Élisabeth II. Le un émetteur local est inauguré en urgence rue Lauth à Strasbourg, de crainte que les Alsaciens (dont certains ont suivi le couronnement sur l'émetteur de Baden-Baden) ne s'équipent de récepteurs allemands en 625 lignes qui ne capteraient pas la RTF. ORTF : Office de radiodiffusion-télévision française[modifier | modifier le code] L'après-ORTF[modifier | modifier le code]

Radiodiffusion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La radiodiffusion est l'émission de signaux par l'intermédiaire d'ondes électromagnétiques destinées à être reçues directement par le public en général et s'applique à la fois à la réception individuelle et à la réception communautaire. Ce service peut comprendre des émissions sonores, des émissions de télévision ou d'autres genres d'émission[1],[2],[3]. Le terme radio est souvent utilisé pour toute la chaîne de conception et de réalisation d'émissions de radio, la transmission avec les émetteurs radio que la réception au travers des postes de radio. Histoire[modifier | modifier le code] La toute première émission de radiodiffusion date du 28 mars 1914 à partir d'une station installée dans les dépendances de la résidence royale du palais de Laeken en Belgique sous l'instigation du roi des Belges Albert Ier. En 1938 est inaugurée à Bruxelles la première vraie maison de la radio installée à la place Flagey. - En Europe : - En Afrique du Nord :

Pas de solitude dans une France fraternelle ! 91% des Français pensent que la solitude est un problème important. A travers ce sondage publié mi-octobre 2010, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 23 associations partenaires poursuivent leur campagne pour faire reconnaître la lutte contre la solitude « Grande cause nationale 2011 ». 74% des Français estiment que les pouvoirs publics ne font pas assez d'efforts pour lutter contre le problème de la solitude a révélé le sondage (TNS-Sofres) réalisé par la Société de Saint-Vincent-de-Paul, les 13 et 14 octobre 2010. Suite à un premier sondage en mai 2010, les organismes engagés sur le terrain avaient alerté : « Ce n'est pas la pauvreté qui crée la solitude mais la solitude qui engendre la pauvreté ». Pourquoi donc faire reconnaître la solitude « Grande cause nationale » ? Génération SMS Comprenez « Seuls Mais Sociables ». 12 mois, 12 thèmes pour faire campagne sur la solitude

Raconte-moi la radio Son histoire Le développement de la TSF est l'aboutissement d'un long processus où se consolident les théories fondamentales de la physique et les expérimentations de quelques ingénieurs d'exception. Galeno, la mascotte du site, va se faire un plaisir de vous expliquer tout cela et va vous accompagner tout au long de la visite. L'histoire commence dès la fin du 17ième siècle, à une époque où les savants cherchent à expliquer le mystère de l'univers et à caractériser la lumière. La science d'alors s'intéresse beaucoup à l'astronomie et à l'optique ... Ma loupe ! ... mais quelques chercheurs mènent déjà des expériences sur le magnétisme. Les premières machines permettent de réaliser les expériences d'électrostatique de base et de se familiariser avec des phénomènes nouveaux et assez spectaculaires tels les décharges disruptives, les vents électriques et l'ionisation des gaz par la flamme. L'idée d'une nécessaire collaboration scientifique est née. V = R x I En 1855, le britannique David E.

La Première (radio belge) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Première La Première (stylisé « La Prem1ère »), est la première station de radio publique de la Radio-télévision belge de la Communauté française (RTBF). Une bonne partie des émissions sont également reprises sur ondes moyennes via RTBF International.

Webdoc – Portraits interactifs et enjeux radiophoniques Le Blog documentaire s’intéresse aussi aux sons, et à la radio. Après la table-ronde que nous avons organisée autour des webdocumentaires et de la création sonore au festival Cinéma du Réel, nous revenons ici sur le Forum Blanc, qui s’est déroulé en janvier (et sur lequel nous reviendrons plus en détails dans quelques temps). Cette 5ème édition de la manifestation du Grand Bornant a aussi été l’occasion pour des étudiants du Master 2 EIDI de réaliser des portraits interactifs sonores – très réussis.Dans « Bruit Blanc », ils ont interrogé Camille Duvelleroy, Samuel Bollendorff, Pierre-Mathieu Fortin et Paul Young. Retour d’expérience ici avec Sébastien Allain, docteur en sciences de l’information-communication et en sciences de l’éducation, et Carine Bel, journaliste et conceptrice rédactrice indépendante. Portraits interactifs et enjeux radiophoniques L’interface webdoc, nouveau support de l’oralité ? La radio change ! Contexte Figure 1. Cadre théorique Proposition Résultats Figure 2.

Faire levier de l’intelligence collective Par Hubert Guillaud le 20/07/11 | 5 commentaires | 2,381 lectures | Impression “L’ouverture est extrêmement importante, mais ce n’est pas auprès d’une assemblée comme celle de Lift qu’il y a des gens à convaincre. Pour autant, on sait qu’on ne peut pas tout ouvrir : les gens n’auraient pas envie qu’on publie toutes les déclarations d’impôts ou tout ce qu’ils font sur l’internet. La société repose donc sur un équilibre entre la fermeture et l’ouverture”, introduit Geoff Mulgan sur la scène de Lift. Geoff Mulgan (Wikipédia) a longtemps été le responsable, et l’âme, de la Young Foundation, une organisation britannique de promotion de l’innovation sociale, et est devenu récemment le responsable du Nesta, l’agence de l’innovation britannique. Image : Geoff Mulgan sur la scène de Lift, photographié par Pierre Metivier. Et Geoff Mulgan propose de nombreux exemples qui vont dans ce sens. Image : la page d’accueil de Maslaha. “Comment peut-on mieux apprendre à mesure que l’innovation accélère ?

Raconte-moi la radio L'écoute Sur les postes à galène, la puissance de réception est très faible. L'écoute se fait "au casque" c'est à dire à l'aide d'un écouteur téléphonique. L'arrivée des lampes amplificatrices permet de disposer d'une puissance d'audition plus grande. Il devient possible avec un poste à deux ou trois triodes d'envisager la réception sur un Haut-Parleur. On dira rapidement "écoute sur H.P." Les premiers appareils dits "électromagnétiques" dérivent directement de la technique de l'écouteur. Afin de rendre l'appareil plus compact et plus esthétique les constructeurs réalisent des ensembles en forme de col de cygne ou de cor de chasse. A partir de 1925, des marques comme BRUNET en France, BROWN en Angleterre acquièrent une grande renommée et produisent en série tout une gamme de produits performants pour l'époque. Cliquez sur le bouton et transportez vous dans les années 1935. "Twinkle, twinkle, little star" est une comptine pour enfant à écouter avec émotion et recueillement !!

Télévision Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La télévision est un ensemble de techniques destinées à émettre et recevoir des séquences audiovisuelles, appelées programme télévisé (émissions, films et séquences publicitaires). Le contenu de ces programmes peut être décrit selon des procédés analogiques ou numériques tandis que leur transmission peut se faire par ondes radioélectriques ou par réseau câblé. L'appareil permettant d'afficher des images d'un programme est dénommé téléviseur, ou, par métonymie, télévision, ou par apocope télé, ou par siglaison TV. La télévision est tributaire d'un réseau économique, politique et culturel (langues nationales ou régionales, genres et formats, réglementation et autorisation de diffusion). Histoire[modifier | modifier le code] Chronologie[modifier | modifier le code] Techniques de télévision[modifier | modifier le code] En 1884, l'ingénieur allemand Paul Nipkow dépose un brevet de « télescope électrique » (elektrisches Teleskop). Régimes juridiques

Socle commun et éducation aux médias et à l’information : quelles évolutions de 2006 à 2015 ? Le conseil supérieur des programmes (CSP) a publié le 12 février sa proposition de socle commun de connaissances, de compétences et de culture[1]. Il est intéressant de comparer cette dernière version à celle qui l’a précédée publiée le 8 juin 2014[2], et à la première version du socle commun publiée en juillet 2006[3]. Nous aborderons dans ce billet la question de l’éducation aux médias et à l’information. En 2006, on compte 10 occurrence du terme « information(s) », 5 du syntagme « techniques de l’information et de la communication », 3 de « médias » (dont une dans « multimédias »), 3 de « numérique » pour qualifier les dictionnaires, le traitement de l’information et la culture. Sont absents les termes « documentation », les syntagmes « médias et information », « information et documentation ». En 2015, on compte 10 occurrences du terme « information(s)», 1 de « documentation », 3 de « médias » (dont 2 dans « information, documentation et médias »).

Related: