background preloader

Comment la pratique du coworking s'est répandue dans le monde depuis 1995

Comment la pratique du coworking s'est répandue dans le monde depuis 1995

51% des adeptes du coworking y ont recours pour faire des économies Selon une enquête réalisée par le site bureauxapartager.com auprès de ses utilisateurs, les adeptes du coworking recoureraient à cette méthode d'organisation du travail avant tout pour une question économique. Cette enquête menée auprès des utilisateurs de bureauxapartager.com en janvier, donne plusieurs indications intéressantes sur la pratique du coworking, un mode d'organisation du travail qui s'est fortement développé ces dernières années, et séduit particulièrement entrepreneurs et travailleurs indépendants. Selon celle-ci, 51% de ses adeptes y auraient recours pour des raisons économiques : une motivation qui devance nettement le fait de pouvoir créer des synergies (23%), être davantage flexible (16%) et élargir son réseau (10%). 40% des coworkers disent avoir déjà collaboré avec un colocataire Sans surprise, les 25-45 ans sont les plus grands "pratiquants" du coworking et plébiscitent les bureaux partagés avec d'autres entreprises (41%) comme espaces de travail partagés.

Fablabs et connectivités Nés suite au développement des médiaslabs, et notamment de celui du MIT, le Massachusetts Institute of Technology de Boston, les Fablabs se sont répandus partout dans le monde, de la Norvège à l’Afrique du Sud, de l’Inde à l’Amérique centrale et du Sud. Il y en a même un en Afghanistan. On en compte aujourd’hui environ cent-cinquante dans le monde. Certains sont très bien équipés et sophistiqués, d’autres beaucoup plus rudimentaires. Certes, dans les zones rurales des pays du Sud, ils visent à réduire la fracture numérique pour répondre à des besoins locaux élémentaires. Mais dans les pays développés ce sont les nouvelles cavernes d’innovation technonumériques. Ils s’efforcent tous d’ajouter une brique à la construction de l’« homme augmenté », cet homme doté de nouveaux pouvoirs dans tous les domaines de l’activité humaine, dont rêvent ces faiseurs d’interfaces magiques entre le monde d’ici-bas et le monde virtuel de là-haut, qui a pris ses quartiers dans les nuages informatiques.

Avec le coworking, terminé de s’étrangler pour un loyer POUR NOS ABONNES | «La Périphérie n’est pas un aspirateur à entreprises» Alors que les loyers de bureaux chutent à 150€/m2, voire parfois… 40€/m2/an en Périphérie, les surfaces bruxelloises semblent garder un attrait. C’est du moins le cas dans les quartiers centraux comme Louise, Midi, Nord, les abords de Schuman ou du Centre lui-même. «Dans le Quartier Léopold, des loyers de 180 ou 220€/m2 sont aujourd’hui la norme», confie un courtier immobilier dans l’enquête 2014 de l’Observatoire des Bureaux. «On n’est pas aux 285 ou 300€ signalés dans les rapports». «Trop grand. Ces sommes sont difficiles à aligner pour les petites structures. «Pour une start-up, les loyers bruxellois sont très chers», avoue Régis Leruth, fondateur du service de car-sharing Zen Car, qui emploie 7 personnes. Autre avantage des centres d’affaires: la flexibilité. «Avenue Louise, ça claque» Autre avantage: l’adresse. «Avenue Louise, ça le fait», acquiesce Thierry Chonglez. Quels sont les atouts du centre bruxellois?

Les tiers lieux, relais de proximité pour tous les citoyens Digital Saint-Malo tente le financement participatif « Et si l'on rebaptisait la côte d'Émeraude, la digital Bay? » C'est par cette question que le collectif Digital Saint-Malo est né : « Notre premier objectif a été de fédérer l'ensemble des acteurs du numérique du pays de Saint-Malo, explique Fabrice Barbin, le président, également directeur de Synergiz. On s'est rendu compte qu'ils étaient nombreux, mais se rencontraient très peu. » Depuis plusieurs mois, Digital Saint-Malo, qui souhaite montrer que cette filière est dynamique dans le secteur pour attirer toujours plus de cadres et d'étudiants, organise une réunion par mois autour des thématiques du numérique : le web 3D, l'e-commerce juste avant Noël... « Nous voulons montrer qu'il se passe des choses à Saint-Malo, promouvoir l'économie et la culture numérique », souligne Fabrice Barbin. 190 m2 Si la question du lieu dédié au numérique a été pendant quelque temps l'objet de joutes entre les candidats aux municipales, elle est désormais tranchée. « 190 m2 de convivialité !

Crée ton FabLab : jeu coopératif pour mieux comprendre les fab labs Une équipe de 3 étudiantes en licence professionnelle des métiers de l’édition à l’IUT de La Roche-sur-Yon (Noémie Mouchet, Adeline Fraissange et Mélanie Magourou) ont conçu et réalisé le jeu à imprimer Crée ton FabLab pour faire découvrir les fab labs aux jeunes de 8-15 ans, notamment dans le cadre d’ateliers d’animation. Pour ce projet innovant, le blog MEDIT moi un FabLab a été créé. Cet espace Web montre l’avancement de ce projet dans un but de partage (avec un contenu diffusé sous licence Creative Commons CC-BY-SA). Fiches et tutoriels viennent compléter ce blog. Jeu d’équipe en coopération pour créer un fab lab Le jeu Crée Ton FabLab (à partir de 8 ans, pour 2 à 8 joueurs), jeu de plateau coopératif à imprimer, est disponible depuis le 10 mars 2013 dans une version 1.0. Objectif du jeu « Les joueurs ont un objectif commun à atteindre : regrouper les éléments indispensables au bon fonctionnement d’un FabLab (matériel et réputation) et ce dans le temps imparti par le contexte.

Le homeshoring : un concept innovant qui peine à s'installer en France Dynamique Entrepreneuriale Tout droit venu des Etats-Unis, le homeshoring est un nouveau mode de fonctionnement des entreprises qui a fait son boom il y a une quinzaine d’années avec l’essor des nouvelles technologies et d’internet. Si le modèle a rencontré le succès Outre-Atlantique et occupe environ 250 000 personnes, il s’installe timidement en France et peine à se développer. Qu’est-ce que le homoshoring ? Ses Avantages ? Définition Le homeshoring est une méthode innovante d’organisation du travail des entreprises, qui vise à externaliser certaines missions à des sociétés s’appuyant sur un réseau de télé-travailleurs à domicile, pour la majorité indépendants, sous statut auto-entrepreneur. Cette solution est particulièrement adaptée pour certaines activités, comme celles de la presse, des assurances, ou plus généralement des centres d’appels classiques qui à contrario emploient elles des télé-conseillers sur place pour la prise de rendez-vous, commandes, opérations de maintenance...

wiki / CoworkingVisa What is it? A coworking visa allows active members of one space to use other coworking spaces around the world for free for a set number of days (3 is the default).Terms vary from space to space with regard to hours of operation, how many days are offered, reservation requirements, etc., so be sure to check the Visa terms for the space you want to visit. Tweet the space you're using (giving them a nice bit of PR as a thank you!) Coworking spaces participating in the visa program as well as their particular terms are listed below. There are more than 450 participating spaces worldwide and the list continues to grow. Space owners can participate simply by adding their space below along with their particular visa guidelines. If your own coworking space isn't listed, ask the owner or manager to join the list (they may just not know about it or not have gotten around to it)! United States East Midwest Southeast Southwest West International Andorra Cow or King Keep in mind: 3 days free, 5 days/week. Ghent

Digital Saint Malo | Mission accomplie, objectif atteint ! Pas loin de 150 personnes sont passées nous voir pour découvrir ou soutenir notre démarche de financement participatif. Chaque kissbankers arrivant recevait un badge Digital Saint-Malo, près d’une vingtaine de badges ont été distribués dans la soirée…L’objectif de 7500€ a bien été atteint aux alentours de minuit, le buzz a fonctionné. Certains hésitaient entre le kit de plage ou leur nom marqué sur une étoile comme une star de Hollywood sur le sol du futur lieu. Des profils de tous horizons présents ce soir là, de l’étudiants aux professionnels de la région ou dirigeants de grandes entreprises et de start-up, étaient réunis, curieux et attentifs aux actions menées par Digital Saint-Malo. La campagne se termine demain soir, si nous atteignons 10000€ alors un atelier digital sera crée. Toute l’équipe de Digital Saint-Malo vous remercie pour votre enthousiasme et votre participation. Vous n’avez pas encore participé, c’est encore possible, c’est ICI jusqu’à samedi soir 19h.

Vie de Bureau – Comment trouver un espace de co-working adapté à ses besoins ? Comment trouver un espace de co-working adapté à ses besoins ? Travailler dans un espace qui répond à nos besoins est primordial afin de mener à bien toutes nos tâches et nos projets. Les espaces de co-working présentent tous de nombreux avantages pour les indépendants, free-lance et entrepreneurs et il en existe de plus en plus dans le monde entier, surtout dans les grandes villes. Cependant, il est important de ne pas perdre de vue certains points fondamentaux avant de choisir son espace de co-working et de s’y installer. Les aspects capitaux à prendre en compte sont les suivants : L’accessibilité : il s’agit de l’accessibilité géographique, c’est à dire que l’espace ne doit pas se situer trop loin de là où vous habitez, mais il doit également être facile de pouvoir se garer à côté pour ceux qui viennent en voiture, ou alors, bien desservi par les transports en commun. Chacun à des critères particuliers et qui diffèrent des autres. Related Posts Multiburo Nantes ouvre son Spot!

Digital Saint-Malo aura son espace 7 625 € ! C'est bon, depuis hier Digital Saint-Malo a de quoi financer l'aménagement de son futur lieu, dédié au coworking et aux événements liés au numérique. Digital Saint-Malo fédère l'ensemble des acteurs du numérique du pays de Saint-Malo. Au pôle culturel ? D'où l'idée de créer un lieu de rencontre entre tous ces acteurs. Avec le changement de municipalité, la proposition du rez-de-chaussée, rue Théodore-Monod pourrait ne pas se concrétiser... La question est donc d'actualité, mais doit être étudiée par les deux parties. L'appel à financement participatif sur KissKissBankBank est toujours valable pendant quelques jours. Pour en savoir plus : www.digital-saint-malo.com

Les tiers-lieux : les cafés du village global La société de l’information aime bien les néologismes car elle évolue très vite et a donc besoin de mettre des concepts sur des réalités nouvelles ou renouvelées dont est elle à l’origine. C’est le cas des « tiers-lieux » ou « espaces tiers » entre le domicile et le lieu habituel de travail notion inventée par le sociologue américain Ray Oldenburg. Le premier parla de « third place » en désignant Central Park, cet immense jardin au coeur de New York où il observait que ses contemporains venaient régulièrement travailler assis dans l’herbe, avec leur ordinateur portable. Qu’est-ce qu’un tiers-lieu et qu’y fait-on ? Pendant longtemps on séparait très clairement le lieu de travail habituel, le bureau, du domicile. Mais aujourd’hui, le bureau de 70% des actifs se situe là où ils connectés c’est à dire presque partout. La fonction principal de ces tiers-lieux est de travailler. Dans un monde où tout se virtualise pourquoi le succès de tels lieux ? (Photo : Jesus Belzunce)

. Le coworking va-t-il naître à Vire ? « Article « La Voix le Bocage Le coworking est né dans les années 2005 à San-Francisco, avant de conquérir l’Europe en 2008. Il offre aux travailleurs indépendants la possibilité de louer un bureau à la journée, ou même pour quelques heures dans des espaces de travail partagés et ouverts à tous ou aller dans un café équipé du wifi, etc. Cela permet d’économiser un bout de loyer, mais c’est surtout une dimension de partage, de convivialité. Le concept du coworking charme les professions libérales et devient de plus en plus populaire en France. Pour rompre l’isolement Lundi après midi une réunion d’information était organisée à l’Etape, en présence de Xavier de Mazenod ( dirigeant d’Adverbe), Jacques Ferre ( accompagnateur du projet à l’étape), Sylvie Dallet ( directrice de la communauté de communes) Michel Auvray, Gilles de Clorets (ville de Vire), et Jean-Yves Patry (directeur de l’Etape). Jean-Yves Patry est très intéressé par ce projet.

Nos activités | Zoomacom Domiciliée au Comptoir Numérique comme structure résidente, l'activité principale de Zoomacom pendant 2 ans a consisté à animer ce "tiers lieu" porté par la société coopérative Openscop. Le Comptoir Numérique se positionne aujourd'hui comme outil de médiation numérique au service du département, de l'agglomération stéphanoise et de ses habitants. En 2013, Forte de cette expérience l'équipe de Zoomacom repart sur le terrain plus itinérante que jamais afin d'accompagner tous les publics dans leur appropriation des usages numériques. Que se soit pour s'initier, se perfectionner ou se faire accompagner dans l'intégration des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans ses pratiques sociales et professionnelles, l'association Zoomacom vous apporte ce que l'on appelle le "1er m2 de connaissance" que vous devez avoir pour devenir autonome dans vos pratiques et vos usages numériques. Pôle de Ressources Numériques de Saint Etienne Métropole Animations et formations multimédia

Related: