background preloader

[ANALYSE ETHIQUE] Google, un bond de Géant… pour le transhumanisme

[ANALYSE ETHIQUE] Google, un bond de Géant… pour le transhumanisme
Plus de 90% des français utilisent Google comme moteur de recherche principal. Occupant la seconde place de la capitalisation boursière après celle du pétrolier ExxonMobil, Google est aujourd’hui le leader mondial de la navigation internet. Mais pas seulement. Google ne cesse d’accroître son champ d’investigation à travers ses investissements dans les industries et technologies du futur, c’est-à-dire celles de la robotique (Boston Dynamics), de l’intelligence artificielle (DeepMind) et des objets connectés (Nest). Bien plus qu’un moteur de recherche, Google est aujourd’hui une géante entreprise des NBIC (nanotechnologies, bio-ingénierie, informatique et science cognitives). Suite à la condamnation récente de Google par la CNIL sur leur politique de collecte, de traitement et de durée de conservation des données personnelles, le Géant du web est aujourd’hui au cœur du débat sur la protection des données et la confidentialité des correspondances. Google sait-il tout ?

http://www.questionner-le-numerique.org/google-un-bond-de-geant-pour-le-transhumanisme

Related:  lirbiTranshumanismePoints de vueSilicon Valley

[DOSSIER RELFEXIONS]Transhumanisme : de la science-fiction à la réalité Par Julien Bergounhoux publié le à 06h00 , mise à jour le 19/11/2014 à 09h16 Les avancées technologiques dans les domaines de la bionique et de la génétique se succèdent à un rythme toujours plus élevé. Découvrez la nature de ces découvertes et leurs applications au travers de notre dossier consacré au transhumanisme, cette tendance qui rassemble scientifiques et technologues convaincus que le futur de l'humanité passe par une fusion entre hommes et machines. Consultez tous nos articles sur le sujet pour vous faire votre avis. Les domaines de la bionique et de la cybernétique ont depuis toujours enflammé les imaginations.

[PHILO] Le transhumanisme, un état contre nature : Tour d’horizon des pensées du transhumanisme (1/2) sur Theoria « Parlerons-nous un jour des hommes comme d’une espèce disparue ? »[1] Les robots prendront-ils le pas sur les humains ? Les technologies qui servent à donner aux robots des capacités mémorielles supérieures à celles des humains auront-elles pour conséquence d’assujettir l’homme ? Si l’homme incorpore des nanotechnologies, contribue-t-il à sa propre destruction ? Les 5 projets fous que Google concocte dans son labo - Rue89 - L'Obs Le groupe promet des avancées scientifiques tous azimuts : cerveau électronique, voiture sans conducteur, réalité augmentée, transhumanisme, conquête spatiale... Elles semblent bien loin les années où Google n’était qu’un moteur de recherche. Le groupe est désormais partout, du téléphone aux systèmes d’exploitation en passant par la messagerie et les réseaux sociaux. Il deviendra même bientôt un fournisseur d’accès Internet haut débit aux ambitions mondiales.

Google : La stratégie secrète pour transformer l’humanité Lors d’une interview accordée au journal JDD, Laurent Alexandre, cerveau français ultra-diplômé, présent dans le secteur du séquençage de l’ADN et spécialiste du transhumanisme, explique ce que Google semble bâtir sous nos yeux. Le constat est à la fois fascinant et effrayant. Les informations soulignées par Alexandre et le bilan que l’on peut faire aujourd’hui sur la société, associés au fait que ses dirigeants n’ont jamais voulu détailler leurs stratégies et objectifs, laissent la place à une hypothèse incroyable. Les débuts de l’intelligence artificielle Selon Alexandre, l’objectif de Google, quant à son moteur de recherche, est de transformer ce dernier en intelligence artificielle. À une échelle encore embryonnaire, ce spécialiste des questions des secteurs NBIC (les quatre axes scientifiques surplombant tous les autres, et par lequel l’homme espère lutter contre la mort) estime que Google commence à y arriver.

[PHILO] Le transhumanisme, un état contre nature : tour d’horizon des pensées du transhumanisme (2/2) sur Theoria Nous avons vu la semaine dernière que le transhumanisme bouleversait notre rapport à l’homme et réanimait les éternelles questions sur son orgueil. La première partie de notre réflexion sur les pensées du transhumanisme s’est articulée autour de deux rubriques : « Qu’est-ce qu’un transhumain ? » et « Mais pour qui l’homme se prend-il ?

[ANALYSE POLITIQUE] Actualités et analyses sur l'innovation Les innovations des NBIC (nanotechnologies, biologie, informatique et sciences cognitives) évoquées dans la première partie de cet article vont transformer l’être humain, probablement améliorer son bien être matériel, notamment grâce aux avancées dans le domaine médical. Evidemment, ces innovations seront aussi mal utilisées et feront l’objet de toute sorte de manipulations politiques, religieuses ou économiques. Ainsi, les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) exercent un contrôle de plus en plus étroit sur l’ensemble des NBIC.

Google veut mettre la main sur l'éducation Capture écran Google Education Classroom est un outil gratuit de la suite Google Apps for Education qui permet aux enseignants de communiquer plus facilement avec leurs élèves. Google a assuré que les données ne seraient en aucun cas utilisées à des fins publicitaires. Comment en être sûr quand on connaît la stratégie globale de Google ? Depuis quelques jours, Google propose « Google Classroom » : un outil qui permet « aux enseignants de donner et de planifier rapidement les devoirs, de communiquer facilement avec les élèves de leurs classes » et aux élèves « d’organiser leur travail, de faire et de remettre leurs devoirs et de communiquer directement avec leurs professeurs et leurs camarades de classe ». Pouvoir gagner du temps, organiser ses cours et mieux communiquer : le contenu est digne d’intérêt.

[ETUDE BUSINESS] - Mc Kinsey - De l’homme augmenté au transhumanisme Comment, parmi les technologies de rupture qui font parler d’elles aujourd’hui, identifier celles qui changeront vraiment le monde en profondeur ? Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey s’est livré à l’exercice courant 2013 en privilégiant dans un rapport les technologies dont l’impact économique est le plus facilement mesurable. Les douze technologies retenues pourraient, si elles sont bien diffusées, créer chaque année, dès 2025, une valeur mondiale combinée de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars. Au sein de ce hit parade, trois retiennent plus particulièrement l’attention. Ensuite, les robots de nouvelle génération. Longtemps tenus à l’écart dans les usines à cause de leur dangerosité, ils seront de plus en plus mélangés aux hommes sur les chaînes de production.

Homo technicus: un futur hallucinant! Les convergences entre le monde biologique et technologique vont rendre possible un nouvel âge, celui de l'hybride homo technicus. Après le débat sur la mort médicalement assistée, se profile celui de la vie "médicalement" augmentée. Jusque-là, la recherche biomédicale a été aisément justifiée par une finalité de traitement, dans le sens d'une amélioration ou d'une normalisation. En neurologie par exemple, la technologie permet d'améliorer les symptômes de la maladie de Parkinson par des impulsions électriques intracérébrales, de retrouver l'audition au travers d'implants cochléaires - une neuro-prothèse - reliés au cerveau, ou de traiter des dépressions graves par des ondes magnétiques trans-crâniennes.

Related: