background preloader

9789242506020_fre.pdf

9789242506020_fre.pdf
Related:  Psychologie - Psychiatrie - A Classer

Santé mentale > Santé mentale > Santé mentale Santé mentale 1er juin 2010 Introduction article 3134 Le Plan Psychiatrie et santé mentale La dépression Prévention contre le suicide Les établissements L’Europe et la santé mentale Les métiers, l’offre de soins Documents relatifs à la prise en charge Outils de formation pour les professionnels Les ressources en santé mentale L’autisme et les troubles envahissants du développement L’injonction de soins Marisol Touraine - Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Biographie Cabinet Agenda Alertes sanitaires Retrait de produits "Andouillerie du Château" : suspicion de présence de Listeria 7 février 2015 Recommandations en cas de vague de grand froid 30 décembre 2014 S'abonner à DGS-Urgent Mots-clés Le Ministère Présentation du Ministère Actualité/Presse Métiers, concours, examens et recrutements Publications et documentation - Santé

ONU Enable - Les travaux de l'Organisation des Nations Unies pour les personnes handicapées - Santé mentale et développment Les personnes atteintes de troubles mentaux ou psychosociaux comptent pour une part non négligeable de la population mondiale. Des millions d’individus présentent des troubles mentaux, et on estime qu’une personne sur quatre connaîtra des problèmes de ce genre au cours de sa vie. Le suicide fait près d’un million de victimes par an et est la troisième cause de mortalité chez les jeunes. La dépression est l’incapacité qui fait perdre le plus d’années de vie en bonne santé. Le coût économique des problèmes de santé mentale est considérable, alors qu’en investissant un minimum dans des soins adaptés, on peut améliorer l’état de santé mentale de chacun. Ce n’est que depuis peu que l’Organisation des Nations Unies et ses partenaires de développement considèrent que la santé mentale fait partie intégrante du développement. Siège de l’Organisation des Nations Unies, New York, 16 septembre 2010 Intervenants Communiqués de presse Rapport et synthèse des discussions (prochainement disponible)

Promotion de la santé mentale Le programme « Santé mentale » vise à accroître ou maintenir le bien-être et à réduire la prévalence des troubles mentaux ainsi que l’incidence des suicides. L’Inpes intervient soit sur les environnements (précarité, éducation, participation sociale...) et/ou les comportements (consommation de substances psychoactives), soit directement sur le sujet de la santé mentale (comme ce fut le cas pour le dispositif d’information des Français sur la dépression de 2007). Les actions de ce programme s’inscrivent dans d’autres programmes de l’Institut, en particulier « Grossesse et petite enfance », « Santé des jeunes » et « Vieillir en bonne santé ». Quatre publics ont été identifiés comme prioritaires : les adultes (en particulier les chômeurs), les personnes âgées, les jeunes, les enfants et leurs parents.

Lutte contre la stigmatisation et la discrimination liées à la maladie mentale Archives Conclusions du Conseil Emploi, Politique sociale, Santé et Consommateurs, des 2 et 3 juin 2003, sur la lutte contre la stigmatisation et la discrimination liées à la maladie mentale. Incidence La stigmatisation liée à la maladie mentale a une incidence négative sur l'égalité et l'inclusion sociale. Actions et sensibilisation Il est important de promouvoir des actions concrètes dans le cadre des politiques concernées afin d'améliorer l'inclusion sociale et l'équité, et de lutter contre la discrimination et la stigmatisation. Intégration et réinsertion L'accès à des traitements appropriés et efficaces, l'accès au marché du travail, à l'éducation et aux autres services publics sont des éléments essentiels pour faciliter l'intégration et la réinsertion dans la société des personnes souffrant d'une maladie mentale. Actions au niveau des États membres Les États membres sont invités à : Actions au niveau de la Commission

Santé mentale / Travail et santé Les activités de veille et de surveillance de la santé mentale sont mises en œuvre à l’InVS selon trois grands axes : surveillance en population générale, surveillance de la population des travailleurs et surveillance spécifique lors de catastrophes naturelles ou industrielles. Elles portent essentiellement sur les troubles dépressifs et anxieux, les suicides et les tentatives de suicides et, chez les enfants, sur les troubles envahissants du développement (TED). Les trois départements scientifiques de l’InVS collaborant à leur mise en œuvre sont : le département des maladies chroniques et des traumatismes (DMCT), qui coordonne la surveillance menée en population générale ; le département santé travail (DST), qui développe le programme de surveillance de la santé mentale en lien avec l’activité professionnelle ; et le département santé environnement (DSE), qui travaille sur l’impact sanitaire des catastrophes environnementales.

Daniel Calin, présentation Né en 1947 à Barisey-au-Plain, près de Toul, en Lorraine, de parents paysans. 1965 : Installation à Nancy. Études supérieures de philosophie. Enseignement de la philosophie dans divers lycées de Lorraine. 1984 : Professeur de psycho-pédagogie à l’École Normale d’Épinal. 1986 : Naissance de Thibaut. 1992 : “Vivre et travailler au pays”. 03 septembre 1998 : Nommé Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques. 1999 : Lancement de mon site. 2000 : Publication de mon premier livre, L’enfant à l’ordinateur, co-écrit avec Hélène Garrel. 2004 : Naissance de Lucie. 2006 : Publication de mon second livre, co-écrit avec Claudine et Pascal Ourghanlian. Septembre 2007 : Thibaut intègre l’École Centrale de Paris, Lucie entre en Petite Section de Maternelle et... je quitte enfin l’école ! Septembre 2010 : Publication de mon troisième livre, 33 mots sur le divan, co-écrit avec Hélène Garrel.

Ministere chargéde la santé: Plan_Psy_-_2011-2015.pdf 2011 : emploi des personnes handicapées Les chiffres clés 2011 du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (Fiphfp) indiquent que le nombre d’employeurs publics versant une contribution à cet organisme (pour ceux qui n’atteignent pas les obligations légales) a baissé de 13 %, grâce à la progression du taux d’emploi. Ce taux avait atteint 4,2 % au 1er janvier 2010 et était de 5,1 % dans la fonction publique territoriale. À noter que 57 % de ces agents en poste appartiennent à la catégorie C, contre 45 % pour l’ensemble des agents. Hausse de 13,9% du nombre de demandeurs d’emploi - Mais cette progression du taux d’activité, que l’on retrouve dans le secteur privé, rendue possible grâce à l’engagement des employeurs, a peu d’effets sur le nombre de demandeurs d’emploi handicapés.

INSERM / Santé mentale : les nouvelles approches - Conférences "Santé en questions" Date et horaire : jeudi 25 septembre 2014 de 19h à 20h30 Lieu : un duplex entre la Cité des sciences et de l'industrie de Paris (CSI) et l'amphithéâtre Sem-Numerica à Montbéliard Réservations : Accès gratuit, réservations à conferences@universcience.fr pour la CSI et et entrée libre à Montbéliard (Amphithéâtre Sem-Numerica, Cours Leprince-Ringuet- 25201 Montbéliard) Troubles bipolaires, schizophrénie, syndrome d’Asperger : les maladies mentales sont nombreuses et diverses. Un Français sur cinq est atteint d’une maladie psychiatrique et pourtant ce sujet reste tabou. Autant de questions autour desquelles débattra le public avec les interventions de : Venez participer à ce moment d’échanges entre le public, la société civile et les scientifiques. Consulter les ressources documentaires sélectionnées par la Cité de la Santé La conférence sera accessible en différé sur cette page. Modalités pratiques : Venir à la conférence

insertion des handicapés s'améliore Parmi les structures récompensées cette année, l'association "Clubhouse France", qui est présente depuis 1948 dans 30 pays mais qui n'est installée dans le 10e arrondissement de Paris que depuis le mois de novembre. Une maison dédiée à la réinsertion sociale et professionnelle de personnes atteintes de troubles mentaux. Deux millions de Français souffrent de ces troubles, schizophrénie, bipolarité, dépression... Pour faire un don ou avoir des informations: clubhousefrance.org L'association Clubhouse France. Le reportage de Sébastien Paour - LE DOSSIER FRANCE INFO Ces dernières années, l'intégration des personnes handicapées dans le monde professionnel s'est améliorée en France. Le portail de l'OCIRP L'interview de Jean-Manuel Kupiec, Directeur Général Adjoint de l'OCIRP - LE DOSSIER FRANCE INFO

Déploiement de la télémédecine : tout se joue maintenant La télémédecine : qu’est ce que c’est ? La télémédecine est l’une des composantes de la « télésanté ». Les applications de la télésanté sont cependant plus larges que celles de la télémédecine. Il s’agit par exemple de l’ensemble des sites et portails, en tout ou partie liés à la santé, que l’on trouve sur Internet. La vidéo : conçue par le ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes en lien avec le Collectif interassociatif sur la santé (CISS), la vidéo démontre la valeur ajoutée du recours à la télémédecine grâce à 3 illustrations concrètes : « Télé AVC Artois-Hainaut » (centre hospitalier de Lens), « Le suivi clinique à domicile (SCAD) de patients insuffisants cardiaques » (centre hospitalier universitaire de Caen), et « La prise en charge de patients détenus au sein d’une Unité Sanitaire » (hôpitaux de Lannemezan). La télémédecine est une pratique médicale qui met en rapport entre eux, par la voie des nouvelles technologies : Elle permet : Les supports

Societe Francaise de Psychologie psychiatrie-francaise.com. Accueil La liberté d’expression sur le travail, un enjeu de santé publique Dans le cadre des débats sur le projet de loi sur le dialogue social (à l'Assemblée nationale le mois prochain), plusieurs actrices et acteurs de la santé au travail (syndicalistes, médecins, experts, associations, chercheuses, etc.) signent un appel pour la défense des CHSCT qui restent pour eux « l’un des plus efficaces moteurs de prévention ». Le travail peut nuire à la santé. Les organisations du travail créent des risques, que les employeurs tolèrent et banalisent, quand ils ne les posent pas dans la balance du chantage à l’emploi. Les signaux d’alerte sont multiples, de la médiatisation des suicides sur le lieu de travail au constat d’une « épidémie » de troubles musculo-squelettiques, en passant par le chiffrage terrible des dizaines de milliers de victimes de l’amiante, ou encore les enquêtes indiquant une accélération des rythmes de travail et une réduction des marges de manœuvre des salariés... C’est en 1982 que les lois Auroux instituent les CHSCT dans les entreprises.

Related: