background preloader

L’essor du Click and Collect en 15 chiffres

L’essor du Click and Collect en 15 chiffres
Brique essentielle du drive to store, le click and collect, très dynamique au Royaume uni, séduit 85% des français selon un sondage Ifop 2013. Retour sur un attribut incontournable de la chaîne de valeur online-offline en 15 chiffres clés : 1- Selon Econsultancy 45% des britanniques ont pratiqué le Click and Collect pendant la saison des fêtes contre 20% aux Etats-Unis. 2- Chez Tesco, les 2/3 des commandes en ligne (hors alimentation) sont collectées dans l’un de ses 1500 points de vente. 3- En Angleterre le Click et Collect représente 19% des ventes cross-canal (Source Cap Gemini/IMRG Q3 2013) 4- En France, Selon la Fevad le click and collect a progressé de 13 à 21% des acheteurs en ligne en un an. 5- 70% des enseignes française proposent un service de click and collect (Etude Dia Mart 2013) 6- Au UK, le click and collect « Reserve In Store » représente 31% des ventes de la chaîne Argos (pionnière du concept depuis 14 ans).

[Interview] Le Phygital, mode ou réelle tendance ? Le point de vue de Catherine Barba Catherine Barba, pionnière du Web en France, ceinture noire en e-commerce, Business Angel et aventurière de la création d’entreprises depuis 2003 (Cashstore, Malinea, 2 entreprises revendues en 2010 et 2011) a accepté de livrer à Maddyness son expertise sur le futur du “Phygital” en France. Auteure de plusieurs rapports sur l’avenir du commerce, elle dirige aujourd’hui CB Group et accompagne les marques et enseignes dans leur transition numérique. Parmi ses nombreuses activités, entrepreneuse convaincue et impliquée, elle est également à l’initiative de La Journée de la Femme Digitale qui se tiendra le 7 mars prochain à Paris, au palais Brongniart, en partenariat avec Maddyness. Le Phygital, contraction des termes “Physique” et “Digital”, rassemble les initiatives prises par les magasins pour intégrer le digital aux points de vente physiques. “Le magasin n’est pas mort !” nous crie Catherine Barba dans son dernier ouvrage (téléchargeable gratuitement ici).

Chanel Shopping Centre Chanel restera toujours un exemple de créativité et d’innovation. Lorsqu’on assiste a un défilé de Chanel pendant la Fashion Week de Paris, vous ne savez jamais ce que vous y trouverez au-delà de la piste qui vous donne l’invitation reçue quelques jours avant l’événement. À cette occasion, l’invitation s’intitulé « Chanel Shopping Centre », une information basique mais insuffisante pour s’imaginer que le Grand Palais allait hébérger des couloirs, des linéaires, des présentoirs et des caisses . Comme s’il s’agissait d’un hypermarché. Entre des choux-fleurs et des boîtes de conserves, Chanel a présenté la collection de prêt-à-porter pour automne-hiver, conçu complètement par Karl Lagerfeld. Pendant que les gens patientaient pour le commencement du défilé, les invités prennaient des photos entre les gondoles et les caddies du supermarché. Tous les produits, depuis « L’Eau Minéral Chanel » jusqu’aux boîtes de conserves portaient l’identité de la maison de couture.

L’essor du Click and Collect en 15 chiffr En visite au salon Euroshop par Olivier Guillouzouic Après nous avoir fait bénéficier de ses retours sur le salon NRF 2014, Olivier Guillouzouic, CEO de la société Meteors continue sur sa lancée et nous plonge au cœur d’un autre grand salon dédié au retail : Euroshop. Sans plus attendre, je laisse la parole à Olivier : Que retenir de ce salon Euroshop ? On finira néanmoins sur une touche enthousiaste car ce salon est très bien agencée et même un peu plus agréable à visiter que son collègue US.L’année prochaine celui-ci se déroulera en mai à Shangai. Olivier Guillouzouic *Fort de ses 14 années d’expérience dans la relation clients tant en Agence digitale que chez les éditeurs de logiciels, Olivier a fondé Meteors en 2012 avec pour ambition d’accompagner les entreprises face aux mutations et nouveaux usages induits par les technologies. Un grand merci à Olivier pour cette contribution à La Minute Retail !

The Science behind viral stories on the Web | C Rendez-vous au salon Marketing Point de Vente 2014 ! Le salon Marketing Point de Vente approche à grands pas ! En effet, il aura lieu les 1er, 2 et 3 avril 2014 au Parc des Expositions (Porte de Versailles) à Paris. Une nouvelle fois, le salon sera une occasion unique d’y voir un peu plus clair sur les multiples évolutions du retail et notamment lors de la conférence intitulée Commerce : 2014 sera l’année de la fusion du digital, de l’expérience et de l’émotion pour laquelle j’ai eu le plaisir d’être invité par un confrère blogueur que vous connaissez certainement : Jean-Marc Megnin du blog Le Furet du Retail. Vous pouvez cliquer sur la bannière ci-dessous pour vous rendre sur le site du salon MPV et en apprendre davantage sur les nombreux exposants et les différents événements : Elle sera pour nous l’occasion de nous interroger sur la place du magasin physique dans le paysage du commerce actuel mais aussi plus globalement sur les attentes des clients.

[Prospective] Une entreprise peut-elle changer de modèle avec le phygital commerce? Dans la lignée de l’interview de Catherine Barba sur l’univers du Phygital, la rédaction a souhaité en savoir plus et s’est rapprochée de Maxence Dislaire, CEO de l’agence Improveeze, spécialiste de la question du phygital commerce. Cette agence édite par ailleurs les blogs Génération Tactile et Connected Store.hr] Quelle définition donnez-vous au mot “Phygital”? Contraction du mot physique et du mot digital, le Phygital concerne la réunion de ces deux mondes. Nous utilisons ce terme car il correspond parfaitement au domaine d’expertise particulier d’Improveeze, lequel consiste à intégrer efficacement le digital (notamment internet et le e-commerce) au sein des lieux physiques dit “Out of Home”. La France est-elle en retard dans son développement “Phygital” ? Oui et non, c’est un concept relativement nouveau, ou en tout cas en pleine révolution. Quelles sont les erreurs d’exécution les plus courantes des magasins français ? Négliger le rôle de l’humain. En faire trop, ou trop peu.

CA Com |

Related: