background preloader

Mise en oeuvre des cartes mentales

Mise en oeuvre des cartes mentales
1. Réflexions préalables L'usage des cartes mentales dans le cadre d'un scénario pédagogique défini nécessite une réflexion proche de la mise en oeuvre de tout outil techno-pédagogique. La carte mentale ne sera ici qu'un outil facilitateur, au service des apprentissages. Les choix effectués n'auront pour seul but que de servir les objectifs pédagogiques poursuivis par l'enseignant. « Réaliser une carte mentale » n'étant pas un objectif en soi [2]. 1.1 Place de la carte mentale dans le scénario pédagogique L'usage de la cartes mentale peut s'intégrer à différents moments du scénario pédagogique : En amont d'une séquence tout d'abord : elle peut être alors forme une forme d'évaluation diagnostique, un moyen de faire émerger les représentations des élèves, mobiliser ses idées... 1.2 Des cartes pour, par ou avec les élèves ? Nous pouvons d'ores-et-déjà souligner plusieurs possibilités, dont nous avons vu dans la partie précédente un grand nombre d'exemples : 2. 2.1 Les cartes mentales «papier» Related:  Carte heuristique

Carte conceptuelle et carte heuristique Publié par afaucher2001 le novembre 20, 2013 Super article sur HEURISTIQUEMENT qui m’a permit d’y voir plus claire entre les 2 concepts et je me permet de lui voler les 3 cartes de son article mais allez le lire et fouiner dans son blog : une vraie mine ! Sa carte qui marque les différences et similitudes entre carte conceptuelle et carte heuristique est claire et il nous explique ce qu’il a appris de la video de Remi Bachelet sur la carte conceptuelle lors du cours GdP et il utilise une carte heuristique "pour représenter une réflexion sur l’identité numérique" en faisant un parallèle avec le jardinage Il souligne leurs forces communes et nous engage à les utiliser : Moi aussi ;-) Et j’ai une nette tendance pour la carte heuristique qui m’apporte plus de "gaité", de visuel, … Like this: J'aime chargement…

Comparatif_Solutions_de_Mind_Mapping.pdf Cartes heuristiques : quels outils pour un usage pédagogique ? Dans le cadre du GIPTIC documentation de Paris (Groupe d’Intégration Pédagogique des Technologies de l’Information et de la Communication), je propose une animation sur les cartes cognitives. C’est donc l’occasion de publier un article sur le sujet, ainsi que le support de formation. cartes cognitives ? Les cartes cognitives sont des représentations graphiques et structurées des relations existant entre différentes idées. Il existe deux types de cartes cognitives : les cartes heuristiques (ou cartes mentales) et les cartes conceptuelles. Les cartes heuristiques se caractérisent par une structure radiante (du centre vers l’extérieur : façon « soleil »). Exemple par Chercher pour trouver (EBSI Montréal) Les cartes conceptuelles se structurent en réseau et se lisent du haut vers le bas. Exemple par Joseph D. A quoi ça sert ? A vous de comparer ! Comment ça fonctionne ? Quels outils ? Pour créer des cartes cognitives, il existe un grand nombre d’outils. Parmi les logiciels gratuits, on distingue :

Atelier carte heuristique ou Mind Map | Canopé académie de Nice Qu’est ce qu’une carte heuristique? La carte heuristique est un outil de visualisation de l’information. C’est une carte d’idées structurée avec des mots clés et des arborescences. Elle permet de focaliser sur les détails et en même temps de conserver une vision globale du sujet traité. Avec quels outils la concevoir ? Avec des outils logiciels :Freeplane-Freemind-XMind- WIKImindmap- Mindmeister-Keynotes et bien d’autres, cette liste n’étant pas exhaustive.Avec des outils de dessin disponibles dans plusieurs logiciels de la suite Microsoft office: créer une carte heuristique avec MSExcelAvec des applications en ligne (Pearltrees)Et tout simplement avec un crayon et un papier Comment s’en servir ? Dossier d’Eduscol sur le cartes heuristiquesTémoignage d’une étudiante en classe préparatoire : passer un examen avec les cartes heuristiquesLettres et cartes heuristiques Des logiciels open source : Articles en relation par mots clés

Document de collecte - Carte mentale :… - Le document de… - Retour sur le… - Pourquoi (et… - Travailler… Jeudi 8 décembre 2011 4 08 /12 /Déc /2011 15:37 Je parle du document de collecte dans mes différents billets mais je réalise que depuis le jour où j'ai décidé (grâce à l'enthousiasme d'une collègue d'Histoire-Géographie) de l'introduire dans mes séquences, je n'en ai pas vraiment fait de bilan. Pourtant, depuis ce jour, je ne l'ai plus lâché. Le document de collecte est devenu mon compagnon fidèle, celui de certains de mes collègues (même partis enseigner ailleurs, au lycée, où semble-t-il il séduit beaucoup) et celui de mes élèves. Je ne l'utilise qu'associé à la carte mentale de réorganisation des idées. Il pourrait être construit autrement, sous forme de tableau par exemple pour comparer des informations issues de différents sites comme le font certains collègues de Bretagne. Le document de collecte intervient dans lors de la première séance de recherche avec les élèves. Peut-être est-ce de la fainéantise ? Je donne une limite à ce document : une page le plus souvent.

CRDP de Franche-Comté : Cartes heuristiques Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Qu'est-ce-que c'est ? Selon Wikipédia, une carte heuristique (du grec ancien εὑρίσκω, eurisko, "je trouve"), appelée aussi carte des idées, schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme (mind map en anglais), est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels. C'est le plus souvent une représentation arborescente des données. Basée sur les avancées dans le domaine des neurosciences, la méthode a été mise au point par le psychologue anglais Tony Buzan dans les années 70. cerveau droit (couleurs, images, formes, rythmes, sentiments)cerveau gauche (mots, parole, analyse, logique, nombres, linéarité) Il définit ce concept comme "une manifestation de la pensée irradiante" et désigne des processus associatifs qui partent d'un point central. quatre caractéristiques essentielles :

Related: