background preloader

Modèle ASPID du processus d'intégration des technologies en éducation

Modèle ASPID du processus d'intégration des technologies en éducation
Le modèle ASPID (adoption, substitution, progrès, innovation… détérioration) a pour objectif de modéliser le processus d’adoption et d’intégration pédagogique des technologies en contexte éducatif. ASPID s’est inspiré à la fois d’enquêtes menées auprès de plus de 50 000 élèves et enseignants au cours des 10 dernières années, de même que de quelque 1500 heures d’observation de classe où sont utilisées diverses technologies : ordinateur portable, iPad, tablette tactile, tableau blanc interactif, téléphone intelligent, etc. Ces observations ont aussi été réalisées dans divers contextes d’enseignement – de la maternelle à l’université – et sur plusieurs continents. La première phase de ce modèle représente la phase d’ADOPTION, où il est normal, au début du moins, que la familiarisation à l’intégration des technologies à son enseignement prenne plus de temps. Il s’agit évidemment de la première version de ce modèle. Le PDF est disponible ici.

Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD NSD pour No Significant Difference ! En effet, des méta-analyses ont été faites à ce sujet et dans un premier temps, aucune conclusion n’est généralisable : des études montrent que le numérique apporte une plus-value, d’autres montrent que le numérique est contre-productif et d’autres encore n’arrivent pas à conclure sur la pertinence (ou pas) du numérique … 2 – le modèle ICAP (ou CoCAR, dans une traduction libre en français) Une nouvelle méta-analyse menée par Michelene T.H. 3 – Discussion Et vous, qu’en pensez-vous ? WordPress: J'aime chargement…

Tw'Haïku | Haïkus sur micro-blogue En savoir plus… Voir la suite... © 2014 Tw'Haïku Powered by Pinboard Theme by One Designs and WordPress [leçon] Qu'est-ce-que le design thinking ? - Les cahiers de l'innovation Qu’est-ce-que le design thinking ? Le Design Thinking est tout simplement le terme utilisé pour désigner l’ensemble des méthodes et des outils qui aident, face à un problème ou un projet d’innovation, à appliquer la même démarche que celle qu’aurait un designer. C’est une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie beaucoup sur un processus de co-créativité impliquant des retours de l’utilisateur final. Années 1950: Le publicitaire américain Alex Osborn, en mettant au point la technique du brainstorming, sensibilise le monde de l’entreprise à la pensée créative.Années 1960: Création d’un premier programme inter-départemental à l’université de Stanford, la majeure de Product Design. Si le design thinking suscite un tel engouement, presque 30 ans après la sortie du livre fondateur de Peter Rowe, c’est parce que l’expérience domine de plus en plus l’économie. Pourquoi le design thinking ?

NTAD : Soyons pragmatiques, n'ayons l'air de rien A l'heure de l'économie de l'attention, à l'heure où de plus en plus d'étudiants sont "équipés" de micro-ordinateurs, se pose de plus en plus la question d'autoriser ou d'interdire l'usage desdits micro-ordinateurs pendant les cours à l'université. Enseignant principalement en IUT j'ai la chance d'effectuer la plupart de mes cours avec des promotions assez peu nombreuses (60 étudiants au maximum). Promotions dans lesquelles les étudiants qui ouvrent leurs portables est de plus en plus grande. D'où débat avec les collègues : que faire ?? Interdire tout le temps ? Débile quand on prétend en même temps promouvoir une littératie numérique. Résultat des discussions, pas grand-chose mais des débats intéressants. De mon côté, je suis plutôt adepte d'une ouverture maximale aux NTAD (nouvelles technologies de l'attention et de la distraction) : blog du cours, présence sur les réseaux sociaux, etc ... Voilà donc le contrat que j'ai décidé de passer avec mes étudiants : Les avantages de ce contrat :

Développez votre intelligence visuelle L'intelligence visuelle, c'est cette aptitude à comprendre, à représenter et à communiquer l'information sous forme de croquis, de diagrammes, de cartes, de plans et de graphiques. Que ce soit pour innover, apprendre, enseigner, communiquer ou travailler en équipe, les compétences de l'intelligence visuelle sont concrètes et très nombreuses. Leur maîtrise va être de plus en plus nécessaire dans un monde où l'information visuelle explose, où les données sont pléthoriques et où l'innovation est au coeur de la valeur ajoutée. Développer l'intelligence visuelle est la raison d'être des ateliers de Visual Mapping. Et surtout, ce sont des techniques qui permettent une mise en pratique concrète et rapide. Valoriser votre expertise Pour reconnaître l'expertise des participants aux ateliers, le nouveau module C1 couronne leur parcours et délivre une certification. Ce module comporte une partie présentielle et une partie en ligne, il est réservé à ceux qui ont préalablement réalisés le module B.

A propos de la classe inversée : quelques réflexions sur la nature de l’inversion. Par Jacques Rodet La classe inversée fait de plus en plus parler d’elle. L’audience de Marcel Lebrun, qui en présente les principes dans ses conférences et qui la pratique, notamment au sein d’elearn2, est réelle et touche des cercles de plus en plus larges d’acteurs de l’éducation et de la formation. Je ne ferai donc pas une présentation détaillée de la classe inversée (cf. le billet de Marcel Lebun « Classes inversées, Flipped Classrooms … Ca flippe quoi au juste ? ») mais formulerai quelques réflexions tant il est toujours nécessaire, en particulier dans le domaine de la formation, de questionner les formules pédagogiques qui apparaissent, à un instant t, comme la solution à toutes les insuffisances des dispositifs de formation. Hybridation plutôt qu’inversion ? Le principe cardinal de la classe inversée est de confronter les apprenants à l’enseignement, au discours du formateur, aux aspects conceptuels ou notionnels en situation distancielle, à partir de ressources.

10 trucs pour mieux utiliser Google Par Sympatico Actualités le 16 juillet, 2014 Voici 10 trucs et astuces pour faciliter vos recherches sur Google et optimiser votre temps sur le Web. Le moteur de recherche Google deviendra ainsi votre meilleur allié pour trouver ce que vous voulez en ligne. (Crédit photo: NICHOLAS KAMM/AFP/Getty Images) Donner toutes les chances aux mots-clés. Chercher de l’information sur un sujet sur un site précis. Chercher un format de document spécifique. Moins de mots. Finalement, Google a créé « Google Astuces » pour vous aider au quotidien, que ce soit dans vos déplacements, au bureau ou à la maison. (Source images: Google) Consultez d’autres articles sur le même sujet Poursuivez votre lecture sur ces thèmes

Comment parler d’Internet aux adolescents ? Parler aux adolescents d’Internet en tant qu’espace social pose forcément question aux professeurs documentalistes que nous sommes. Nous ne sommes pas toujours formés au développement de compétences sociales et si nous pouvons nous sentir capables de travailler sur la compréhension des outils, il est toujours plus délicat d’aborder la question des usages, notamment des usages intimes et non scolaires… et éventuellement des comportements à risques.La question peut se poser : est-ce notre rôle d’enseignant ? Est-ce dans nos missions ?Dans les faits c’est quasiment toujours en cas de problème (ou en prévention de problèmes) signalés par des élèves ou des parents qu’il nous est demandé d’intervenir. Une vision simple, facile pour la communication est de décider qu’une formation aux dangers suffit et qu’une fois cela fait, c’est réglé : les adolescents sont parés pour aller sur le Web. Imaginons à présent changer de métaphore. Quel bilan pour ce travail ?

40 Uses For Smartphones in School As Alanis Morissette once said, ‘isn’t it ironic’. After years of struggle between teachers and students and the use of smartphones in school, new educational trends are actually encouraging the use of these devices. The mobile, cellphone or smartphone is not just used for WhatsApp, Facebook or Angry Birds, it can be used in a multitude of ways from an educational perspective. Before we continue, it is worth remembering that this does not mean we should suddenly change the way in which we teach and allow the use of the smartphones without control. A revolution in the classroom: Check facts: probably the most common use of all. These 40 uses of Smartphones in School are just the beginning. Don’t forget to download the brand new ExamTime iOS and Android app today. About the ExamTime Blog Our blog is part of GoConqr, a Free Website for Creating, Sharing & Discovering Learning Resources that help students and teachers achieve their learning objectives.

Manuel pour animer des réseaux collaboratifs Quatre organisations (deux en France, une en Communauté française de Belgique et une en Catalogne) ont uni leurs forces et leurs talents pour animer le projet Cooptic, financé par la Commission européenne, visant à former des animateurs de réseaux collaboratifs. Une formation de 14 semaines a ainsi vu le jour, complétée par un e-book récemment achevé et librement accessible : Faire ensemble ! Manuel à l'usage des animateurs de réseaux collaboratifs. L'animation d'un réseau collaboratif à des fins de production représente en effet un véritable défi, tant la diversité des compétences, des intérêts, des modalités de travail... est grande chez les membres. La bonne volonté ne suffit pas et les techniques classiques d'animation de groupe, non plus. Le manuel est accessible sous trois formes : en HTML et donc lisible en ligne, au format .pdf et au format epub. Les 9 parcours proposés : Référence : Faire ensemble ! Illustration : capture d'écran de la page d'accueil du manuel.

7 important YouTube Tips for Teachers September 11, 2015 YouTube is undoubtedly a great source of educational video content to use with students in class. whether you are looking for subject specific content or generic insights elated to professional development and teaching, YouTube’s video library has you covered. YouTube is also a versatile video editor where you can create and edit your own videos. It actually provides all the editing features you would normally find in a pro video editing software and all for free. Given the growing educational potential of YouTube, we have created a section in this blog where we share a plethora of resources to help you make the best out of this platform in your own teaching. 1- Build a playlist of your favourite videos This is a very interesting feature for teachers. Click Add to underneath a videoEnter a name for your playlistDecide if you would like your playlist to be Public, Private, or Unlisted. A- Here’s how to embed a video: A- Upload date B- Search by type C- Duration

Related: