background preloader

10 clés pour améliorer son sens de l’écoute

10 clés pour améliorer son sens de l’écoute
Dans cet article je vais vous donner 10 clés pour améliorer votre sens de l’écoute. Mon objectif est simple, à la fin de cet article, dans 10min vous connaitrez : -1) 10 règles à suivre pour avoir une écoute de qualité -2) Vous saurez comment les développer.-3) Vous sauez pourquoi vous devez changer votre façon d’écouter Faites vous partie de ceux qui écoutent ou ceux qui parlent ? Pourquoi améliorer son sens de l’écoute ? A l’heure où les formations sur comment PARLER, s’EXPRIMER font fureur, je vous parle d’écoute. A croire que je suis fidèle à moi même : je ne fais apparemment et décidément pas comme les autres, détrompez vous. Une prise de conscience surprenante, histoire à l’appui. Lors d’un diner, je me trouvais à côté Pierre, un homme à qui je n’avais jamais parlé, il pratiquait et maitrisait de nombreux instruments de musiques ( moi aucun ). Et toute la soirée, il me parlait de sa passion avec force et conviction. « David tu es une personne passionnante » 1) Commencez par vous taire !!

http://attitudesgagnantes.com/10cles-apprendre-a-ecouter/

Related:  communicationmshemcommunication non violenteaude_adam

L'importance de l'entretien exploratoire en coaching individuel Cher lecteur, si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous vous intéressez au monde merveilleux de l’accompagnement, et aux nombreux bénéfices qu’un parcours de coaching individuel pourrait apporter à votre vie professionnelle (et personnelle par ricochet, évidemment). Vous envisagez peut-être même de vous faire accompagner de façon imminente, ou de faire accompagner l’un de vos collaborateurs par un coach professionnel, que vous êtes en train de choisir sur la toile… Très bonne initiative, bravo ! Chez coachingdecarriere.com, on aime, on accueille avec plaisir, et on adore travailler avec les personnes qui sont dans une dynamique d’action et de mouvement, hop hop hop ! Et si vous êtes là, c’est que vous y êtes, dans le mouvement.

Ecoute active : exemple de mise en pratique de l'écoute active défini par la méthode de Thomas Gordon J'ai un problème relationnel avec mon enfant, ma fille de 10 ans rentre abattue de l'école Situation : Votre fille de 10 ans rentre de l'école pas très bien, son visage est triste et fermé. Quand vous lui posez des questions, elle élude et part dans sa chambre : "je vais bouquiner". Vous vous sentez démuni et inquiet, impuissant. La réponse de Thomas Gordon

Supports pédagogiques pour enseigner le français aux enfants avec Pop Français Extraite de la méthode Pop English, et à titres d’exemples, voici quelques chansons originales s’adressant à des enfants d’âges différents. Nos 90 chansons originales et 4 heures de vidéos ont été spécialement conçues avec un objectif linguistique pour nos animatrices et nos élèves. Vous découvrirez à partir d’une chanson, toute l’exploitation que l’on peut en faire, grâce aux nombreux outils et supports pédagogiques mis à la disposition des nos animatrices (sur CD Rom). Un éléphant sur une chaiseLa chansonAnalyse didactique de la chansonExercicesMoi je voudrais être pompierLa chansonAnalyse didactique de la chansonExercices, FlashcardsMoi j'adore aller à la plageLa chansonAnalyse didactique de la chansonExercices, FlashcardsLa soupe de légumesLa chansonAnalyse didactique de la chansonExercices

« Ce qui a changé dans notre compréhension de l'EM », par Bill Miller - AFDEM 17 juin 2014 Philippe Michaud et Dorothée Lécallier, traducteurs du dernier ouvrage de référence sur l’entretien motivationnel, ont posé une simple question à Bill Miller, qui a créé l’EM et est co-auteur de ce manuel avec Steve Rollnick : Quelles sont selon vous les principales évolutions dans votre conception de l’EM entre 2003 (première traduction française, deuxième édition américaine) et 2013 (deuxième traduction française, troisième édition américaine) ? Voici sa réponse.

Écoute active : laquelle de ces 7 erreurs faites vous ? Avez vous déjà ressenti cela ? Vous discutez avec un membre de votre famille, un ami, ou un collègue de travail. La discussion est importante, du moins pour la personne qui vous parle. Le pouvoir d’écouter Écouter est plus puissant que d’avoir la réponse. Que l’on soit parent, leader, recruteur, chercheur, patron, consultant ou coach, savoir écouter s’impose comme un talent qui peut tout changer. Ce talent en or est au cœur de nombreux moments critiques de nos vies et des organisations. Bien écouter différencie ceux qui appliquent leurs solutions préconçues de ceux qui partent de l’autre pour connecter, évaluer, comprendre, innover et influencer. Une excellente écoute est le signe d’une grande maturité chez les leaders pour communiquer et établir une relation authentique. Mais l’écoute permet aussi de capter l’essence d’une bonne décision ou d’une solution inédite.

Enseigner l’empathie Dans ce second volet, Guy Azoulai aborde la question de l’enseignement de l’empathie en présentant les différents outils qu’il utilise lors de ses formations à l’entretien motivationnel. Présentation du concept d’empathie Le concept d’empathie est présenté en mettant l’accent sur son rôle déterminant dans la dynamique interpersonnelle de la motivation et du changement : Les attitudes spontanées face à la détresse émotionnelle Quatre techniques pour travailler l'estime de soi L'estime de soi permet de s'accepter avec ses qualités et ses défauts sur tous les plans (physique, social, affectif). Au travail, elle procure un sentiment de légitimité et aide à confronter ses idées avec conviction mais sans agressivité, empêchant de prendre les choses personnellement. Mais cette perception de soi (englobant la confiance en soi, l'amour de soi et le respect de soi) fragile, changeante, dépend du regard que l'on porte sur ses réussites et ses échecs, et de celui des autres. Il faut alors la "réparer". 1. Cesser les comparaisons avec autrui

Utiliser la Communication Non Violente dans un groupe Qu'on soit en entreprise, en milieu scolaire, dans une association ou dans un cadre familial, la communication fait souvent défaut et dégénère en rapport de force. Face à ce constat, Marshall B. Rosenberg a initié un processus de communication inspiré notamment des travaux des psychologues Carl Rogers et d'Abraham Maslow, ainsi que des religions orientales et a donné naissance à la Communication Non Violente. Qu'est-ce que la Communication Non Violente ? Il s'agit d'un ensemble de concepts et d'outils destinés à aider les gens à établir des relations bienveillantes en eux-mêmes et avec les autres. Le terme non-violent est en référence au mouvement de Gandhi et signifie ici le fait de communiquer avec l'autre sans lui nuire.

Communication non verbale Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(décembre 2016). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Tableau de symboles de communication non verbale de patients. La communication non verbale (ou langage du corps) désigne tout échange n'ayant pas recours à la parole.

Répondre au besoin de reconnaissance Ce besoin, comme tous nos besoins, a une origine primitive: la reconnaissance favorisait la survie par la stabilité sociale et psychologique du groupe.Nous aspirons à recevoir le reconnaissance de nos accomplissements, de nos réussites, de ce que nous faisons bien, mais aussi la reconnaissance des difficultés, des obstacles que nous rencontrons et que nous dépassons, franchissons… ou non. Nous subissons le manque de reconnaissance Le manque de reconnaissance est une des principales causes de stress exprimées par les salariés. Le besoin non satisfait de reconnaissance est à l’origine de beaucoup d’émotions, de sentiments et par ricochet de comportements négatifs (frustration, colère, imptience, agressivité, irritabilité, ressentiment, susceptibilité, dégoût, maussaderie, morosité et j’en passe) dont le trop-plein mène directement à la perte de motivation, au découragement et au stress. Nous participons activement au manque de reconnaissance

Ce que souhaitent les personnes accompagnées par les assistantes sociales polyvalentes de secteur… L’ANAS Finistère avait réalisé en 2012 des entretiens auprès d’une quarantaine de personnes accompagnées par des assistantes sociales. Cette étude riche d’enseignements est parue dans le numéro 251 de la revue française de service social. En voici les principaux éléments. Ils avaient été repris dans le rapport du Conseil Supérieur de Travail Social intitulé « Refonder le rapport aux personnes : merci de ne plus nous appeler usagers ».Cette question intéresse aussi L’université de Paris Est Créteil qui organise jeudi prochain une journée d’étude intitulée « Les nouvelles figures de l’usager : de la domination à l’émancipation ? L’ « usager », c’est fini ? Enjeux et paradoxes d’un référentiel en vogue ».

Related: