background preloader

Internet: la police a acc?s ? toutes vos donn?es personnelles

Internet: la police a acc?s ? toutes vos donn?es personnelles
Related:  hadopi

Quand la CIA surveille Facebook et Twitter - - Le Nouvel Observateur La CIA, l'agence centrale de renseignement américaine, s'intéresse de près aux réseaux sociaux, Twitter et Facebook en tête. L'agence de presse AP révèle que cette cellule, baptisée "Open Source Center" ("centre des sources ouvertes"), a été créée à la suite des attentats du 11 septembre. Chaque jour, plusieurs centaines de personnes (le nombre exact est classé secret défense) tentent de prendre le pouls de l'opinion publique dans les différentes régions du monde, de la Chine au Pakistan. Surnommée les "bibliothécaires vengeurs", les membres de cette cellule surveillent ainsi différents forums de discussions, mais aussi les médias locaux (sites web de journaux, radios et télévisions). Après la Révolution Verte en Iran en 2009, la cellule a commencé à se pencher sur les réseaux sociaux, en particulier Twitter et Facebook. "La CIA suit jusqu'à 5 millions de tweets par jour", raconte AP. L'occasion de suivre des crises, comme lors du Printemps arabes, en direct.

La petite musique du changement Le diable est dans les détails. Parfois le bon dieu aussi. L'examen minutieux de la population des musiciens confrontés à la tornade du numérique et du piratage permet de sortir, allegro, du discours mille fois entendu de «la fin des droits d'auteur» et de «la mort des artistes». Le numérique force à un bouleversement des modes de production et de distribution des disques et 60% des musiciens disent souffrir du piratage. Mais s'ouvre le champ des opportunités, des restructurations et, au total, le chiffre d'affaires de la profession n'a pas baissé, au contraire. publicité Les bienfaits du piratage Si, par facétie, l'on remplace les mots «les musiciens» par «les Français» et si on substitue à «piratage» ces autres tornades modernes que sont la «mondialisation», l'«hyperfinance» ou toute forme de «réforme», s'ouvre une perspective assez chantante: le changement, pour qui sait le saisir, a finalement beaucoup de bon. Comment est-ce possible? Comment réagir face aux évolutions Eric Le Boucher

Votre mot de passe n’a plus de secret pour le gouvernement Le décrêt de la Loi pour la confiance en l'économie numérique (LCEN), voté en 2004 est enfin paru au journal officiel. Selon l'analyse faite sur Numerama, les hébergeurs devront conserver les données relatives à la création d'un nouveau compte pendant 1 an. Les données conservées sont : L'identifiant de la connexion à l'origine de la communication ;L'identifiant attribué par le système d'information au contenu, objet de l'opération ;Les types de protocoles utilisés pour la connexion au service et pour le transfert des contenus ;La nature de l'opération ;Les date et heure de l'opération ;L'identifiant utilisé par l'auteur de l'opération lorsque celui-ci l'a fourni ; Mais ils devront aussi conserver 1 an après la suppression d'un compte chez eux les infos suivantes : Toutes ces informations doivent être mises à disposition de la justice en cas de besoin. Pourquoi ? Le seul cas où un mot de passe peut servir, c'est dans les cas où une décision de justice n'est pas nécessaire. [Source]

PLAN DEA « Marketing et Stratégie » Septembre 2002 MEMOIRE FINAL (Résumé) Etude de l’influence des caractéristiques individuelles et situationnelles sur les attitudes et les comportements des internautes face à la collecte et au traitement de leurs données personnelles à des fins commerciales Directeur de recherche : Pierre VOLLE Caroline LANCELOT MILTGEN A – Intérêt du sujet Depuis une vingtaine d’années, les nouvelles technologies de l’information ont accru la possibilité, pour les entreprises et les administrations, de collecter, conserver, lire, partager et utiliser les informations personnelles des citoyens. Aux Etats-Unis, c’est dans les années 80, avec le développement des bases de données et du marketing direct, que la question de la protection de la vie privée des personnes s’est réellement posée. B – Les manques théoriques à combler Plusieurs recherches ont déjà été réalisées, principalement aux Etats-Unis, sur ce thème de la protection des données personnelles des consommateurs.

Utiliser les médias sociaux dans une stratégie de communication externe, pourquoi ? Comment ? Depuis bientôt un an, on assiste à l'investissement des médias sociaux par les entreprises, avec plus ou moins de succès. Nouveaux canaux de communication, ils ont suscité très rapidement un fort engouement du monde professionnel, encouragé par les success story de Starbucks, Coca ou encore Dell, qui a réalisé grâce à son profil Twitter, 6,5 millions de $ de ventes directes en 2009 (source : neteco). Pour autant, il ne faut pas voir dans les réseaux sociaux la solution miracle pour doper vos ventes. Tout comme chaque média, ils sont régis par des règles qui leur sont propres et qu'il convient de respecter afin de séduire les internautes. Point de départ d'une stratégie web marketing : du contenu éditorial mis à jour Seule, l'utilisation d'un réseau social, est une perte de temps. Au coeur du dispositif, le contenu éditorial, que vous pouvez diffuser régulièrement sur votre blog ou sur votre site web. Les réseaux sociaux : qui, pourquoi, comment ? Focus sur Facebook, Twitter et Viadéo.

L'art de sensibiliser à l’infraction au droit d’auteur, par Google Pédagogie Tous les contenus ne peuvent être téléchargés sur les plateformes de partage impunément. Plus tôt les internautes auront intégré cette information, mieux le web se portera. Google propose une vidéo-leçon éducative. Vidéos reprises, crédits inexisants... sans le savoir (dans le meilleur des cas) les internautes téléchargent sur les plateformes de partage des contenus illégaux. Google, via YouTube, propose sous la forme d'un mini dessin animé "Happy Tree Friends" l'explication du pourquoi du comment à ceux qui ne respectent pas ces règles, et ignorent souvent que les peines encourues ne sont pas négligeables. Et gare à qui prendrait cet avertissement à la légère: parce que l'assiduité est de mise chez Google, l'internaute qui aura piraté une vidéo recevra un mail de la plateforme, sa vidéo sera bien entendu supprimée, et le fautif devra se livrer à un quizz. Google saisit ainsi l'occasion d'inciter ses jeunes adeptes à créer du contenu propre.

Google invite les fichiers Office sur le Web avec Cloud Connect (màj) Protection des données personnelles sur Internet « 97% des internautes français interrogés en ligne jugent dangereux de communiquer leurs coordonnées bancaires sur Internet » Nous sommes a une époque ou acheter sur Internet, communiquer et partager font parti de notre quotidien, partant de ce constat la question de la confidentialité des données personnelles devient un sujet de plus en plus actuel. Harris Interactive a donc voulu faire un point sur les usages et attitudes des internautes français en matière de protection des données personnelles, et a présenté les résultats d’une étude sur le thème : « Protection des données personnelles sur Internet : entre anonymat et exhibition, quelle est la part de mythe et de réalité ? ». Les principaux enseignements de cette étude sont les suivants : 1. 2. Cette méfiance envers les sites de type Web 2.0 impacte naturellement l’usage de ceux-ci : 67% ne vont jamais sur des sites de partage de vidéos et 36% ne vont jamais sur des blogs personnels. 3. 4. 5. 6. 7. Vous avez aimé cet article ? Inactif

Panorama des médias sociaux 2012 (The english version of this article is here: Social Media Landscape 2012) Il y a quelques années une analyste disait que dans cinq ans, les médias sociaux seront comme l’air (omniprésents). Nous sommes en 2012 et les médias sociaux n’ont jamais occupé une place aussi importante sur le web, à tel point que l’on en vient à se demander dans quelle mesure il est encore pertinent de dissocier les médias sociaux et le web. Pourtant, si l’on s’en tient à la définition que j’ai donnée (“Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité”), il existe bien une différence entre un site web classique et les médias sociaux, surtout si l’on étudie de plus près les différents types de médias sociaux. J’insiste sur le fait que c’est bien un panorama des médias sociaux, et non des réseaux sociaux, car je croise encore beaucoup trop d’interlocuteurs qui confondent les deux.

Démystifier les discours sur le piratage Les hackers sont-il des "pirates", ou bien des "terroristes" ? C'est fou ce qu'on peut faire dire aux hackers qui n'avaient pourtant rien demandé. Petite déconstruction d'une mythologie vraiment "mytho". L’analyse des discours sur le téléchargement illégal fait apparaître plusieurs idéologies qui s’affrontent : les gardiens de la propriété intellectuelle v. les bandits sans foi ni loi, les défenseurs du partage v. les supermarchés de la culture. Jugeant le mot piratage « trop sexy » 1, la présidente de la fédération internationale des acteurs a ainsi proposé de changer de terminologie. Un « jeu de cache-cache » 3 entre le sens et la forme vient définir le mythe, dont la particularité est de rendre naturel ce qui n’est pourtant qu’historique. Le mythe du piratage, ritournelle des industries culturelles Le lecteur du mythe en vient alors à rationaliser le signifié (le vol, la criminalité) par le signifiant (l’échange P2P). La figure du pirate, renversement et réappropriation du mythe

Une sacrée victoire pour la France Coucou ! Aujourd'hui, c'est le 12 mars 2011 et c'est la journée mondiale de la cyber censure organisée par Reporters Sans Frontières (RSF). Pour "fêter" celà, ils ont mis en ligne une liste des ennemis d'Internet. Arabie saouditeBirmanieChineCorée du NordCubaIranOuzbékistanSyrieTurkmenistanViêt-Nam Et en complément, une liste des "Pays sous surveillance", c'est à dire ceux qui en 2010, ont exercés une censure du net, via des arrestations, du harcèlements ou de la surveillance des net-citoyens mais aussi le blocage de sites web ou le vote de lois liberticides. Voici la liste : AustralieBahreïnBélarusCorée du SudEgypteEmirats Arabes UnisErythréeFranceLibyeMalaisieRussieSri LankaThaïlandeTunisieTurquieVenezuela Et oui, parmi tous ces beaux pays, la France figure en bonne place... Comment j'suis trop fier qu'on soit au niveau de l'Egypte, de la Malaisie, de la Libye ou du Vénézuela ! Pour tous les détails je vous invite à consulter le site de la journée mondiale de la cyber censure.

Chiffres clés réseaux sociaux juin 2011 Voici un point sur les derniers chiffres clés des principaux réseaux sociaux, monde et France. Facebook Au mois de janvier 2011, Facebook atteignait les 600 millions d'utilisateurs. On a pu entendre ces derniers temps que la France connaissait une certaine désaffection pour Facebook, elle compte néanmoins 22,6 millions de comptes (juin 2011), alors qu'elle n'atteignait pas les 22 millions il y a tout juste deux mois. Il n'y a pas que la France puisque les Etats-Unis enregistrait fin avril 155 millions d'utilisateurs et qu'ils n'en comptent plus que 150,4. L'Europe a dépassé les Etats-Unis en nombre total d'utilisateurs avec 207,4 millions contre 205,6 pour l'Amérique du Nord.

Related: