background preloader

Debriefing et journal d’apprentissage pour penser les objets scolaires - CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques

Debriefing et journal d’apprentissage pour penser les objets scolaires - CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques
Les objets scolaires (qui sont des objets à enseigner) sont des objets à interroger par les élèves. C’est ici qu’apparaît le phénomène didactique de secondarisation. Secondariser, c’est pousser plus avant les élèves, les conduire à ne pas rester aux traits de surface de la tâche scolaire (relier des segments, calculer, remplir des trous...) mais à adopter une finalité supérieure, une intelligence supérieure de la tâche scolaire grâce à une décontextualisation de l’objet de savoir. Il faut amener les écoliers à sortir de leur conjoncturalité les objets scolaires (cf. les genres littéraires de Backtine) afin que ces mêmes objets travaillées dans les classes deviennent des objets d’interrogation, tout simplement des objets sur lesquels exercer une pensée. L’élève doit penser l’objet de savoir qu’il traite, hors du contexte des opérations qu’il a produit dessus, qui ne sont que des passerelles pour l’appréhender, pour le saisir dans sa dimension immatérielle. Related:  leprof974

Les journaux d’apprentissage Le journal des apprentissages a pour premier résultat de faire écrire quotidiennement les élèves. Il a bien d’autres effets. Jacques Crinon a contribué à mettre en place avec des enseignants et à étudier cette pratique réflexive du journal d’apprentissage. Les travaux de Jacques Crinon : Une chercheuse belge, Caroline Scheepers, a également publié des articles à ce sujet, sur les journaux d’apprentissage des élèves, mais aussi des enseignants en formation (voir ci-dessous) Des exemples sur des sites d’enseignants sont également présentés. Plusieurs professeurs de la circonscription ont mis en place dans leur classe, ) partir de 2009-2010, un journal d’apprentissage individuel.

Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes Le journal des apprentissages, une pratique théorisée …par Jacques Crinon et le groupe ESSI-ESCOL de l’académie de Créteil. Dans ce court texte, Jacques Crinon résume un chapitre de son livre, le journal des apprentissages. Après avoir présenté quelques extraits de cahiers d’élèves : « Ces textes sont extraits de " journaux des apprentissages " que tiennent chaque jour les élèves de cinquième année (CM2) d’une école élémentaire de la banlieue parisienne… Chaque soir, ils récapitulent par écrit ce qu’ils ont appris au cours de leur journée. Le dispositif est donc simple, austère même. Expériences en primaire Dans la circonscription de la Goutte-d’or, à Paris, une équipe de professeurs des écoles a mené l’expérience récemment et le site internet de l’inspection académique recense des réflexions et témoignages qui nous éclairent sur la mise en oeuvre pratique du dispositif pensé par Jacques Crinon. Marie Courbon montre par ailleurs combien cette pratique facilite la régulation : Like this:

Concevoir des formations, un livret ressource pour les formateurs Une formation continue des enseignants aujourd'hui - page 5 Une formation continue des enseignants aujourd’hui. Pour « faire » quoi ? Pour le centre Alain-Savary, la formation continue doit donner des espaces et des temps disponibles aux enseignants afin de mieux comprendre la nature des difficultés ordinaires d’apprentissages que rencontrent les élèves. Elle doit permettre d’autre part de mieux comprendre les problèmes ordinaires d’enseignement auxquels sont confrontés les professionnels. Cinq directions pour la formation - page 7 Le centre Alain-Savary propose cinq grandes directions qui peuvent guider les formateurs quand ils conçoivent une formation . Concevoir une formation - page 14 Outils, dispositifs, environnements, parcours... L’enjeu de toute formation se situe au niveau de l’activité que l’on souhaite que le formé déploie effectivement. Une nouvelle prescription : "l'hybride" - page 19 De l'usage de la vidéo - page 22 De l'usage de la photo - page 28

Quelles améliorations pour la relation d’apprentissage? | Didactique professionnelle La relation d’apprentissage consiste, pour l’enseignant, à faire rencontrer l’objet à faire apprendre à une personne pour qu’elle l’apprenne. Nous retrouvons ici trois mots clés, apprendre, objet et personne. Cette relation d’apprentissage est souvent implicite pour plusieurs enseignants. Le fait qu’un enseignant communique à ses élèves, avec un PowerPoint, des informations résume bien le standard d’une relation d’enseignement et d’une relation didactique. Par la suite, on trouve souvent des excuses si l’élève n’apprend pas en soulignant son manque de motivation, d’attention, d’assiduité, d’organisation, etc. Pour arriver à susciter une relation d’apprentissage, l’enseignant a le pouvoir d’agir seulement sur la relation d’enseignement et la relation didactique. La relation d’enseignement consiste à faire connaître à l’apprenant comment sa formation va fonctionner, comment son enseignant va faire et comment il devra s’y prendre pour réaliser ses apprentissages. WordPress:

Les 7 habitudes des concepteurs pédagogiques technophiles à adopter - eLearning Industry Être « technophile » ne signifie pas dépenser des milliers d'euros dans des gadgets impressionnants. Cela implique de savoir comment utiliser la technologie pour améliorer les processus d'entreprise. Les concepteurs pédagogiques technophiles se servent de la technologie pour créer des cours eLearning performants et efficaces capables de faire une véritable différence dans la vie de leurs apprenants. Et ce, qu’il s'agisse d'employés ou d'apprenants cherchant à développer de nouvelles compétences pour explorer de nouveaux horizons. Comment s'y prendre ? 1. Tout d’abord, les concepteurs pédagogiques technophiles comprennent et s’intéressent à tous les aspects des domaines de la psychologie de l’éducation, de la technologie éducative, de la gestion de projet, etc. 2. C’est évidemment un objectif impossible à atteindre, car on ne peut jamais tout savoir, mais c'est plus fort qu'eux. 3. 4. 5. En d’autres termes, ils s’intéressent à ce que disent leurs collègues. 6. 7.

Guide Compétences clés - Créer une situation de formation Ce livret vous propose un processus d’élaboration d’une situation de formation visant le développement de compétences clés. Objectifs Élaborer une situation de formation, élément constitutif d’une action de formation qui ait du sens pour les apprenants qui leur permette de développer une ou des compétences clés et d’acquérir des savoirs dont ils auront besoin au-delà de la formation qui invite à la créativité et à l’autonomie en vue du réinvestissement de la compétence clé et des savoirs associés dans d’autres situations et en vue d’apprentissages futurs Organisation du livret Etape 1 : repéragesCette étape relève de l’ingénierie de formation. Elle incombe plutôt au responsable de l’action de formation, qui la réalise ou pilote le travail d’un collectif. Intérêts de la Fiche synthèse Repérages Pour le responsable de l’action de formationElle l’amène à lister l’ensemble des compétences à développer pendant l’action, qu’elles soient clés ou non. 1. Fiche outil n°2 Les apprenants 2.

Former des enseignants, ça ne s’improvise pas ! On peut lire ça et là des critiques sur la manière dont sont organisées les formations autour de la réforme du collège. Si certaines sont de mauvaise foi et tendancieuses, il n’en reste pas moins que des témoignages, y compris de sympathisants de la réforme, vont dans le sens de ces critiques, même si la généralisation est abusive, même si d’autres témoignages sont beaucoup plus positifs. De même dans les jugements portés sur les formations en ESPE, s’il faut faire le tri entre le démolissage systématique qui ne repose que sur des anecdotes invérifiables et les critiques honnêtes et étayées, il est vrai qu’on en est loin du compte en matière de qualité et d’efficacité. J’ai pour ma part une longue expérience de formateur d’enseignants, à la fois jadis dans le cadre de la MAFPEN de l’académie d’Amiens, puis dans l’équipe de formateurs dans le cadre de l’IUFM de cette même académie. Les rencontres du CRAP: des conférences , aussi…

2. La présentation efficace d’un objet de formation : Le savoir-faire | Didactique professionnelle Le savoir-faire est souvent lié exclusivement à la pratique que réalise un apprenant en atelier ou en laboratoire. Le savoir-faire comporte deux mots, savoir et faire. On peut faire sans savoir et on peut savoir sans être capable de faire. Le faire consiste concrètement dans l’exécution d’un travail. Malheureusement, à l’école, on se concentre trop souvent sur le savoir et sur le faire, comme deux objets distincts, en espérant que le faire va favoriser la compréhension de la pertinence du savoir. Le savoir-faire c’est le savoir pour le faire. Il s’agit d’amener l’apprenant à se construire des schèmes opératoires des actions qu’il va poser. L’itinéraire des apprentissages pour présenter à l’apprenant la séquence des activités qu’il devra réaliser pour atteindre le niveau de compétence visé. 2. 3. La suite : Présenter efficacement un savoir-être. J'aime : J'aime chargement…

1. La présentation efficace d’un objet de formation : Le savoir | Didactique professionnelle Les trois prochains articles vont traiter d’une autre demande que l’on m’a faite en ce qui a trait à la présentation efficace d’un objet de formation. J’ai divisé ma réponse en trois parties, la présentation efficace du savoir, du savoir-faire et du savoir-être. Premièrement, il est important de bien comprendre le concept d’efficacité dans une formation. L’efficacité c’est de produire un résultat utile. Par rapport à une formation, l’utilité est associée à l’apprentissage qui constitue la raison d’être de toute formation. Il est important également de bien situer ce que l’on entend par apprentissage. L’apprentissage d’un savoir doit amener l’apprenant à se construire une représentation de cette information qui lui permettra de comprendre ce que c’est, de quoi cette information est composée ou comment elle fonctionne. Je vous propose trois catégories de représentation d’un concept selon sa nature. Comme exemples, je vous propose trois concepts pour illustrer chacune des catégories.

3. La présentation efficace d’un objet de formation : Le savoir-être | Didactique professionnelle J’ai traité à plusieurs reprises des savoir-être. La présentation efficace d’un savoir-être peut sembler complexe de prime abord. Je vais essayer d’éclaircir ce type de représentation. Comme je l’ai déjà indiqué dans des présentations antérieures, le savoir-être s’apprend implicitement. Ce qu’il faut comprendre c’est que le savoir-être est lié à la culture du métier, ou de la profession, ainsi que de l’organisation où il ou elle se pratique. Le savoir-être est ce que nous voulons que l’apprenant puisse apprendre pour se conformer aux attentes d’un comportement professionnel. Il ne s’agit pas de viser la manifestation d’attitudes à la légère, mais des attitudes qui peuvent avoir des incidences sur le résultat attendu des tâches dont le professionnel est responsable. C’est pour cette raison que les comportements, qu’il faut associer à une tâche, qui reflètent les attentes professionnelles doivent avoir un rôle à jouer sur le résultat attendu de cette tâche. WordPress: J'aime chargement…

Dix métaphores visuelles pour la formation Pierre-Paul Delvaux exlique qu'au contraire de la métaphore poétique qui vise à rendre le familier insolite, la métaphore pédagogique vise à rendre l'insolite familier. "[...] Il y a dans l’usage de la métaphore pédagogique un écart manifeste entre deux domaines, l’un est supposé connu par l’apprenant et l’autre constitue le domaine à découvrir. L’apprenant est invité à créer un lien, donc à créer du sens et ce de façon explicite. La métaphore pédagogique est donc un détour paradoxal. Dans Mille et une propositions pour la pédagogie, A. de Peretti et François Muller exposent une série d'exemples de métaphores visuelles ou narratives, qui peuvent aussi aider à inventer ou à retenir. 1. Dès qu'une formation ou une animation porte sur l'environnement d'un projet ou d'une structure, la matrice SWOT (strengthes, weaknesses, opportunities, threats) est devenue inévitable. faiblesses, opportunités, contraintes... La carte maritime est aussi une métaphore souvent utilisée. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

12 conseils pour animer et former des adultes en contexte professionnel Le monde de la formation et de l’entreprise se trouve face à un croisement : d’une part les entreprises font face à des changements de plus en plus rapides et nombreux, de l’autre la demande en formations ne cesse d’augmenter et cherche à renforcer son efficacité. C’est au hasard de mes promenades sur le web que j’ai pris connaissance de ce rapport de recherche réalisé en 2008. L’écho qu’il a suscité en moi m’a donc poussé à m’en inspirer (parfois librement) pour vous proposer de découvrir 12 conseils pour animer et former des adultes en contexte professionnel : Découvrez 12 conseils que vous devriez considérer dans l’élaboration et la réalisation d’une formation pour adultes en entreprise. 1. Pour bien des adultes, le fait de s’inscrire dans une démarche de formation continue peut constituer un frein en termes de motivation. 2. Plus l’environnement d’apprentissage sera semblable à l’environnement de travail, moins les participants manifesteront de l’anxiété. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

World Café : une présentation du comment faire Une présentation du World Café reprise de Démocratie participative, guide des outils pour agir (.pdf 48 pages) Etat des lieux et analyses, une publication de la Fondation Nicolas Hulot, sous licence CC by sa nc, juin 2013,, fiche n°12 Voir aussi Forum Ouvert : une présentation du comment faire et un wiki sur les recettes libres. 1 Définition Importé des Etats-unis, le world café est une méthodologie de dicusssion entre acteurs permettant, en intelligence collective, de faire émerger d’un groupe des propositions concrètes et partagées par tous. Afin qu’un dialogue constructif prenne place, cette méthode est basée sur la reproduction de l’ambiance autour d’une machine à café où les participants viennent et débattent sur des thématiques précises. Le principe est de créer un climat de confiance et de convivialité pour permettre les échanges entre participants. 2. Préparation Rôles Facilitateur animateur : personne chargée de présenter le format du world café et de superviser les débats. 1. 2. 3.

Robert Plutchik Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Robert Plutchik, né le 21 octobre 1927 et mort le 29 avril 2006, est un professeur et psychologue américain. Il fut professeur émérite de l'Albert Einstein College of Medicine et professeur auxiliaire de la University of South Florida. Il obtient son Ph.D. de l'université Columbia en 1952. Il est l'auteur ou coauteur de plus de 260 articles, de 45 chapitres et de 8 livres, ainsi que le rédacteur-réviseur de 7 livres. Théorie des émotions[modifier | modifier le code] La théorie psycho-évolutionniste de Plutchik sur les émotions de base repose sur dix postulats : Roue des émotions de Plutchik[modifier | modifier le code] Roue des émotions de Plutchik Robert Plutchik a aussi créé une roue des émotions pour illustrer diverses émotions motivatrices et nuancées. Œuvres[modifier | modifier le code] (en) The Emotions: Facts, Theories, and a New Model,‎ 1962. Notes[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code]

Related: