background preloader

Missions d'artistes aux armées

Missions d'artistes aux armées
Related:  14-18Art et littérature

Caricatures Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale - Etude comparée des représentations de l’ennemi en France et en Allemagne. Par Pierre BROULAND, Maître de conférence, Faculté des relations internationales, Université d’Economie de Prague. Voir l'ouvrage de Pierre Brouland et Guillaume Doizy, La Grande Guerre des cartes postales, Hugo images, 300 p., 19,95 euros. 300 illustrations + 10 cartes détachables. Site dédié aux cartes postales de la Grande Guerre : Apparue en 1869 en Autriche, la carte postale connut un essor rapide. Au début du XXe siècle, elle était devenue à la fois un moyen de communication de masse et un objet de collection. Le déclenchement de la guerre, loin de ralentir la production, provoqua au contraire une demande accrue. Souvent le marchand en plein vent de cartes de géographie se double d'un vendeur de cartes postales, dessins et photographies. Les hommes politiques sont rares. «Vos bombes ont porté ?

m.actualitte Guillaume Apollinaire, Louis-Ferdinand Céline, Alain Fournier, Blaise Cendrars… Les écrivains et artistes français qui ont fait l'expérience de la Grande Guerre sont légion. C'est pourquoi, à l'occasion du second volet de l'ABCédaire, le Musée d'art moderne Richard Anacréon à Granville, a décidé de leur rendre hommage dans une exposition intitulée « Artistes et Écrivains dans la Grande Guerre ». Mobilisés ou engagés volontairement, soldats ou hauts gradés, nombreux sont les écrivains qui ont vécu le conflit en première ligne, participant activement aux combats. Si certains textes paraissent durant le conflit, nombreux sont les auteurs qui prennent plusieurs années avant de parvenir à écrire sur leur expérience. L'exposition présente ainsi des éditions originales, des lettres, ou des manuscrits autographes, mis en correspondance avec les revues et journaux de l'époque, ainsi que des dessins d'artistes de Raoul Dufy, Charles Dufresne, Mathurin Méheut ou Jacques Touchet.

la première guerre mondiale -Bande dessinée sélection bibliographique C’était la guerre des tranchées, 1914-1918 / scén. et dessin Jacques Tardi. - Casterman. Suite de courtes histoires sur le quotidien sordide de la vie dans les tranchées de la première guerre mondiale. Beaucoup d’albums de Jacques Tardi mettent en scène la Première Guerre mondiale. Paroles de poilus Tome 1 : Lettres et carnets du front 1914-1918 / adapté de et préfacé par Jean-Pierre Guéno ; ouvrage collectif - Paris : Soleil. Les Champs d’honneur / adapté de et scén. La Lecture des ruines tome 1 / scén. et dessin David B. ; Thomasine, coloriste. - Dupuis (Aire libre). Le Sang des Valentines / scén. et dessin Christian de Metter ; dessin Catel. - Casterman (Un Monde). Une Après-midi d’été / dessin et scén. La Grande guerre de Charlie / Pat Mills ; Joe Colquhoun. - Ed. Le Long hiver Tome 1 : 1914 et Tome 2 : 1918 / dessin et scén. pour la jeunesse La Guerre des Lulus Tome 1 : La Maison des enfants trouvés : 1914 / dessin Hardoc, coloriste ; scén.

Maurice Denis dans la Grande Guerre Nous renvoyons aussi le lecteur à l’article le plus complet à ce jour sur ce sujet : Sylvie Le Ray-Burimi et Anthony Petiteau, « Le cimetière de Benay. Regards sur Maurice Denis et la Grande Guerre », La Société des Amis du Musée de l’Armée. Un siècle de mécénat, 1909-2009, Paris : Bernard Giovanangeli éditeur / SAMA / musée de l’Armée, 2009, 121-135. Les compléments apportés par notre étude se fondent essentiellement sur les sources inédites issues des archives familiales liées au Catalogue raisonné de l’œuvre de l’artiste, actuellement en cours d’élaboration. Parmi les publications récentes parues sur l’artiste, se référer en particulier à : Jean-Paul Bouillon, Maurice Denis. Voir Kenneth E. Maurice Denis, Journal, tome II (1905-1920), Paris : La Colombe, 1957, 166. Ibid., 167. Ibidem. Lettre du 25 septembre 1914 (Musée départemental Maurice Denis, Saint-Germain-en-Laye [MMD], Ms 12111). 2 novembre-15 décembre 1914. Comme indiqué dans le journal du peintre, op. cit., 170. Cf. Ibid., 130.

Albert Herter, Le départ des poilus La violence de guerre dans l’art  La violence de guerre dans la bande dessinée : Tardi L’auteur de la bande dessinée est Tardi, le père d’Adèle Blanc-Sec et de Nestor Burma. Il est présenté comme l’une des figures essentielles de la bande dessinée française. Il a une influence majeure pour bon nombre de dessinateurs. Page de couverture : On voit qu’il y a deux cadavres de soldats, un français et un allemand. Page 1 : Le récit commence en octobre 1917. Page 2 : Les calibres représentés sont de plus en plus gros dans chaque vignette et la puissance augmente. Page 3 : Les soldats représentés sur cette planche sont tous morts. Conclusion : Selon Tardi, la guerre est une chose très mauvaise pour les hommes.

Les meurtrissures de la Grande Guerre Contexte historique La Grande Guerre comme source d’inspiration Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923) est âgé de cinquante-cinq ans quand la Première Guerre mondiale éclate, au cours de l’été 1914. L’artiste, célèbre pour ses affiches publicitaires (Le Chat noir de Rodolphe Salis), est trop âgé pour être mobilisé dans l’armée, mais il participe tout au long du conflit à la mobilisation des esprits. Il réalise en effet pas moins de dix-sept affiches de guerre, toutes consacrées à la misère dans laquelle sont plongés soldats comme civils. D’innombrables dessins préparatoires lui donnent une matière sans cesse renouvelée pour les journaux, revues, ouvrages et les autres productions (cartes pour collectes de fonds, billets de tombola) qu’il compose dans son imprimerie. Les trois dessins présentés ici reprennent les thèmes de prédilection d’un artiste profondément touché par la guerre. Analyse des images Les hommes, victimes de la guerre Interprétation L’effort de guerre humaniste de Steinlen

TDC Langues en ligne : Anglais - Arts et littérature Arts et littérature de la Grande Guerre La guerre de 1914-1918 est contemporaine d’un foisonnement artistique intense. En Europe, les avant-gardes se multiplient : expressionnisme, cubisme, futurisme, Dada… Engagés au front ou témoins de l’arrière, ces artistes pour la plupart jeunes, avides de modernité, vont faire l’expérience nouvelle de la guerre industrielle. Beaucoup y laisseront leur vie. A2-B1 (Collège) L’art des tranchées Dans ce dossier pédagogique, on découvre le rôle de la musique pendant la guerre et comment les soldats, avec les faibles moyens à leur disposition dans les tranchées, sont parvenus à recréer des instruments de musique. B1-B2 (Lycée) La musique dans les tranchées Dans ce dossier pédagogique, on découvre le rôle de la musique pendant la guerre et comment les soldats, avec les faibles moyens à leur disposition dans les tranchées, sont parvenus à recréer des instruments de musique.

La Première Guerre mondiale à travers la littérature de jeunesse Depuis une quinzaine d’années, la Grande Guerre occupe un nouveau champ de l’espace public : la littérature de jeunesse. Avant 1998, le conflit de 1914-1918 était peu représenté dans les livres pour enfants et peinait à trouver sa place devant les abondantes parutions consacrées à la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, grâce au nombre constant de titres qui sortent chaque année sur le sujet, on peut dire qu’il existe désormais une importante littérature de jeunesse consacrée à la Première Guerre mondiale, avec, à sa tête, la publication de nombreux romans historiques. Cette frange de la littérature pour enfants peut être doublement légitimée. Isabelle Guillaume, spécialiste en littérature comparée, a particulièrement bien défini l’enjeu auquel les auteurs sont confrontés lorsqu’ils écrivent des fictions sur 14-18 à l’attention des jeunes : À l’horizon du Centenaire, c’est plus que jamais aux enfants qu’il appartient de s’approprier cette littérature. Des soldats au destin tragique

14-18 : Franz Marc, l'étoile filante de l'expressionnisme allemand Reportage : L.Parisot / F.Madiaï / L.Debruyne ExpoFranzMarc Une trajectoire fulgurante. En à peine 11 ans, Franz Marc est devenu l’un des peintres expressionnistes allemands les plus connus au monde. Cet idéaliste s’engage en 1914, pour porter les couleurs de ce pays qu’il aime tant.

Related: