background preloader

Asteres_cnec_5_avril_2013.pdf

Related:  Marché de la coiffureinfo secteur coiffureEtude marché

Se différencier dans un marché mature : cas de la coiffure De pas­sage à Vichy, et ayant abso­lu­ment besoin d’aller chez le coif­feur, me voici enrôlé (est-ce cela la sou­mis­sion libre­ment consen­tie ?) chez Des­sange Paris. La coif­fure : un mar­ché mature et concurrentiel Le mar­ché est inté­res­sant. Dans ce contexte, com­ment tirer son épingle du jeu, atti­rer et fidé­li­ser une clien­tèle ? Des­sange, une expé­rience unique C’est en gar­dant ces don­nées en tête qu’il devient inté­res­sant de fran­chir la porte d’un salon. Si natu­rel­le­ment les salons tentent de se démar­quer par les nou­velles coif­fures créées par leurs créa­teurs et par les tech­niques de coupes et de teintes, ce n’est pas for­cé­ment ces points qui vont être dis­cri­mi­nants. C’est donc bien plus l’expérience client qui va impor­ter. 1. 2. Le posi­tion­ne­ment haut de gamme se fait sen­tir dans les locaux. 3. 4. Oui, le super bonus pas vrai­ment utile mais que j’ai trouvé plu­tôt élégante. 5. 6. 7. 8. La dif­fé­ren­cia­tion par l’expérience client Willy Braun

Le label "Développement durable, mon coiffeur s'engage" Un engagement pérenne en faveur du développement durable Mis en place par les partenaires sociaux de la coiffure et porté par les Institutions de la Coiffure, membres du groupe AG2R LA MONDIALE, le label « Développement durable, mon coiffeur s’engage » traduit, depuis 2009, l’engagement environnemental et sociétal des salons de coiffure. Il marque l’implication des professionnels de la coiffure, avec le soutien des organisations syndicales, patronales et salariales du secteur, ainsi que les pouvoirs publics et l’ADEME. « Dans la coiffure, deuxième profession artisanale de France, différentes générations se côtoient au quotidien et apprennent à travailler ensemble. L’eau et l’énergie, deux facteurs importants Dans les salons de coiffure, l’eau et l’énergie sont les principaux éléments dont il faut tenir compte en matière d’écologie. www.moncoiffeursengage.com Contact : Les Institutions de la Coiffure / Marie‐Claude GESLIN - Tél : 01 76 60 95 07 L’obtention du label Le saviez-vous ?

L'étude de marchéL'Expert-Comptable des Coiffeurs Connaître les tendances du marché de la coiffure Si vous souhaitez vous lancer dans la création d’un salon de coiffure, il est important de réunir un maximum d’information afin de vous faire une idée des opportunités en termes de développement et de chiffre d’affaire de votre entreprise. Votre projet s’inscrit dans un environnement précis qu’il convient de maîtriser afin de déterminer une stratégie pertinente. Ainsi, il va s’agir de définir le marché, puis d’examiner vos forces, vos points faibles et les opportunités de développement. Une phase de diagnostic… Il est important d’établir un diagnostic avant de vous lancer dans la création de votre entreprise de coiffure. Faire une étude de marché : conseils pratiques Réaliser une étude de marché consiste à regrouper des informations, les analyser et les synthétiser afin d’avoir une vision d’ensemble des opportunités de développement à court et moyen terme. Elaborer un prévisionnel Cette phase est primordiale pour deux raisons :

Fédération de la coiffure - Un secteur impacté par la crise qui demeure attractif (source INSEE, exploitation et traitement statistique FNC) La coiffure compte parmi les acteurs majeurs du commerce de proximité avec près de 60 000 salons de coiffure et plus de 10 000 entreprises de coiffure à domicile. En 2010, on a dénombré 8262 créations d’entreprises et 1 684 reprises. Il s’agit à nouveau d’un record (près de 10 000 immatriculations !) À ce nombre élevé d’immatriculations répond celui tout aussi conséquent des fermetures d’entreprises : plus de 6 600 enregistrées en 2010. L’activité à domicile en fort développement Celle-ci a véritablement explosé ces dernières années, le nombre d’activité ayant effectivement doublé en 10 ans. Mais attention, s’il est facile de s’installer à domicile (investissement peu couteux, qualification…), il n’est pas si évident d’en vivre : le challenge de taille étant de trouver une clientèle pérenne et suffisante sur une zone de chalandise près de chez soi ! Côté salons Qu’en est-il des reprises ? Une clientèle exigeante et volatile

Fédération de la coiffure - Etat des lieux du secteur et perspectives... Faites vos voeux ! Poursuite du développement et adaptation face à la conjoncture, " En 2012, Faites vos vœux " ! Etat des lieux du secteur et perspectives... "Faites vos voeux !" Avec, désormais, plus de 74 500 activités de coiffure, la profession compte parmi les acteurs majeurs du commerce de proximité : près de 160 000 actifs dont 110 000 salariés sont chaque jour au service des français et exercent avec passion et expertise leur métier. Pour autant, avec 60 000 salons et plus de 11 000 activités hors salon, la concurrence est aujourd’hui extrêmement forte, entrainant sur certaines zones géographiques une véritable saturation. Cela fait maintenant 3 ans que le marché de la coiffure a du mal à maintenir un rythme de croissance correct. L’Indice des prix à la consommation Coiffure 2010, qui traduit quant à lui l’évolution des prix à qualité constante, a progressé de 1,4 %, entre 2009 et 2010. "En 2012, Faites vos voeux"

Union Nationale des Entreprises de Coiffure - Contraction du marché de la coiffure : une tendance confirmée quelles que soient les sources Depuis 2009, le marché de la coiffure est à la peine et se contracte. Les données INSEE indiquent à nouveau pour les 11 premiers mois de l’année 2012 une baisse de 2,2 % en volume ainsi qu’une baisse en valeur de 0,4 % pour le chiffre d'affaires (CA) du secteur par rapport à 2011. Quelles que soient les sources, cette tendance est confirmée. En effet, l’observatoire FCGA/ Banque Populaire indique une dégradation nette du CA en cours d’année 2012 avec respectivement +1,3 % au 1er trimestre 2012 par rapport au 1er trimestre 2011, -1,3 % pour le 2nd trimestre et enfin -2,8 % pour le 3è trimestre de l’année. S’agissant du panel SCORE de la FNC, la tendance amorcée depuis plusieurs années se poursuit en 2012 avec une baisse globale de CA par salon, accompagnée de mesures d’économie notamment en matière de masse salariale. L’Indice des prix à la consommation Coiffure 2012 qui traduit l’évolution des prix à qualité constante a progressé de 1,69 %, entre 2011 et 2012.

Des salons de coiffure bio et écolos - Bioaddict De la coloration à la consommation d'énergie du sèche-cheveux, certains coiffeurs offrent à leurs clients la " green-attitude " à travers leurs produits bio mais aussi leur salon écolo. info + Exemples de salons spécialisés -R Végétal - 36, rue Beaurepaire - 75010 Paris - Tél : 01 42 06 80 04-Coiffure & Nature - 1, rue de la Bastille - 75004 Paris - Tél. : 01 42 72 90 37-Romain Colors Paris - 37 rue Rousselet - 75007, Paris - Tél : 01 42 73 24 19 -Edge - 10, rue du Chevalier Saint Georges - 75001 Paris - Tél : 01 42 60 61 11 Même les franchises sortent leur gamme labellisée Cosmébio et certifiée Ecocert. En 2008, Saint Algue a lancé " Respect Bioénergie ", élaborée à partir d'huile essentielle d'orange bio et a mis en place dans chaque nouveau salon des mesures pour maîtriser l'impact sur l'environnement, comme réduire les déchets toxiques. Les coiffeurs encourraient un risque faible de cancer de la vessie. Une charte environnementale de la profession de la coiffure Emilie Villeneuve

Union Nationale des Entreprises de Coiffure - Le marché de la coiffure et les défis de la reconquête économique Avec, désormais, plus de 79 500 activités de coiffure, la profession compte parmi les acteurs majeurs du commerce de proximité : près de 170 000 actifs dont 99 500 salariés sont chaque jour au service des français et exercent avec passion et expertise leur métier. Pour autant, aujourd’hui la, concurrence pour les quelques 60 000 salons et près de 20 000 activités hors salon, est extrêmement forte entrainant sur certaines zones géographiques une véritable saturation. Avec une clientèle très exigeante, zappeuse, et, un contexte économique difficile, la rentabilité et la pérennité des activités sont fragilisées : plus que jamais l’emplacement, la disponibilité commerciale, la cohérence du concept marketing, son originalité parfois, la qualité du service et la politique tarifaire sont des éléments de choix concurrentiels déterminants. Depuis 2009, le marché de la coiffure est à la peine et se contracte. Quelles que soient les sources, les données confirment cette tendance.

Avec la crise, les Français vont moins chez le coiffeur… mais téléphonent plus Les ménages ne sont pas les seuls à se serrer la ceinture, les entreprises ont elles aussi réduit leurs dépenses en services pour restaurer leurs marges. Face à la crise et à la baisse du pouvoir d'achat, les Français coupent dans leurs dépenses. Ils vont moins souvent chez le coiffeur ou chez le teinturier (cette catégorie de services a vu sa production en volume baisser de 2 %), ils sont allés moins fréquemment aux spectacles ou dans des parcs de loisirs (-2,7 %) et se sont aussi rendus moins souvent au restaurant (-1,2 %), selon la dernière note de conjoncture de l'Insee. En revanche, ils ont continué à téléphoner et à s'abonner à Internet, permettant ainsi aux services d'information et de communication de progresser de 1,5 %. Globalement, il est clair que la baisse du pouvoir d'achat des ménages pèse sur les services qui leur sont destinés. Au final, la valeur ajoutée des services marchands non financiers ralentit fortement: +0,5% en volume, après +2,1% en 2011.

Tendance low cost : le salon de coiffure express dans les lieux publics Profiter d'un emplacement hyper fréquenté pour offrir un service low cost, c'est une idée qui cartonne. Nicolas Langer, jeune diplômé d'une école de commerce a imaginé ce concept après une première expérience chez L'Oréal et Coty aux USA. " C'est un mélange de "time is money et de pop-up store" (magasin éphémère) " explique son père, Patrick Langer, responsable du développement de l'enseigne Beauty Bubble. Ce concept associe le prix low cost (à partir de 10 euros la coupe) avec le potentiel, en termes de nombre de chalands, des lieux de passage type gares métros, aéroport, centres commerciaux ou hypermarchés comme Carrefour Planet qui accueille quelques salons Beauty Bubble au coeur de ses rayons cosmétiques. Pas plus de 15 minutes par clients, plus de 100 personnes par jour, ouvert de 7h30 à 19h30, pas de shampoing donc pas d'eau (coupes sur cheveux propres), des gestes millimétrés (la technique a été importée de Grande Bretagne).

Etude de marche sur la coiffure - Rapport de Stage - Daffyduck Marché Coiffure Contribution personnelle Analyse du Marché de la Coiffure Introduction : L’analyse du marché porte sur le marché de la coiffure en France. C’est le deuxième secteur del’artisanat en nombre d’entreprises. I - Etude de lademande A) Etude de la demande quantitative B) Analyse de la demande qualitativeLes acteurs de la demande : - on a constaté que ce sont les clientes les plus âgées, et celles dont le rythme de visites étaient encore élevées, qui ont donné un coup de frein à leur... Lire la dissertation complète Citer cette dissertation (2010, 06). "Etude de marche sur la coiffure" Etudier.com. 06 2010. 2010. 06 2010 < "Etude de marche sur la coiffure." "Etude de marche sur la coiffure."

Related:  T12kaouanelamiaSite internet