background preloader

Bientôt dans votre assiette (de gré ou de force)

Bientôt dans votre assiette (de gré ou de force)

http://www.reportagestv.com/

Related:  claudinevanpaemelenMOSANTOMosanto

Retour sur un procès perdu — Kokopelli L’État français — ou plus précisément le Ministère de l’Agriculture – ainsi que ses acolytes, le GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences et Plants – un organisme hybride public-privé) et la FNPSP (Fédération Nationale des Professionnels de Semences Potagères et Florales), ont poursuivi l’Association KOKOPELLI devant la Justice et ils ont gagné leur procès. Cela n’est plus aujourd’hui un secret pour personne. Ce qu’il l’est en revanche davantage, ce sont les raisons pour lesquelles KOKOPELLI n’a pas eu gain de cause. Les différentes étapes de cette longue épopée judiciairesommaire Tout d’abord, l’association tentait ainsi de dénoncer les erreurs commises par la Répression des Fraudes lorsqu’elle visait dans son procès-verbal, à tort, des variétés dont le nom figurait effectivement au Catalogue Officiel. Cette corporation se trouvait donc renvoyée dans ses buts.

Son label bio perdu, un agriculteur porte plainte «La pire des décisions» Un nouvel OGM, le maïs TC1507 du groupe américain DuPont-Pioneer, va être autorisé à la culture dans l'Union européenne, malgré l'opposition de 19 pays. Ceux-ci ne totalisaient que 210 voix, alors que la majorité pour bloquer l'autorisation était de 260 voix. Les abstentions allemande, belge et portugaise ont pesé lourd. Comment marchés financiers et multinationales accaparent aussi les mers et les océans Mais comment donc des intérêts privés peuvent-ils accaparer les océans ? Il ne s’agit pas – encore – de ses fonds marins, mais de ses ressources dont dépendent 800 millions de personnes, habitant les littoraux et vivant de la pêche. Rivages côtiers et eaux continentales, estuaires, lagunes, deltas, zones humides, mangroves, ou encore récifs coralliens, sont concernés. Comment se traduit cette appropriation d’un bien commun ? Un rapport, intitulé « l’accaparement global des océans », vient d’être publié par des organisations internationales, en collaboration avec le Forum mondial des peuples de pêcheurs. [1] Il pointe les nouveaux maux qui menacent la vie des communautés des bords de mer, du Chili à la Thaïlande en passant par l’Europe du Nord ou les côtes africaines. Ces maux ont pour nom quotas de pêche, conservation du littoral ou aquaculture.

Peindre sans laisser de traces? Par ici! … Débrouille – Protection : Lorsque vous peignez un meuble qui possède des pattes (une table, un tabouret, un secrétaire, etc. )… voici une astuce pour ne jamais devoir nettoyer le parquet! Placez une assiette en carton sous la patte… car le papier journal ça colle et ça se déchire ! Petit truc supplémentaire : plutôt que de déplacer votre gros pot de peinture, remplissez un gobelet! (Moins lourd, moins fatiguant. Surtout lorsqu’on peint en hauteur) Via Monsanto est condamné à payer 93 millions de dollars Il peut y avoir de grandes victoires dans de petits endroits. C’est un gros coup dur pour le géant de la biotechnologie Monsanto ce mois-ci, la Cour Suprême de la Virginie de l’Ouest le condamne à payer 93 000 000 de dollars à la ville de Nitro, située en Virginie de l’Ouest, pour avoir empoisonné les citoyens aux produits chimiques de l’Agent Orange. La com a été approuvé l’année dernière, mais les détails ont été réglés il y a seulement quelques semaines sur la manière dont les fonds seront distribués. Le condamnation nécessitera que Monsanto fasse ce qui suit : -Dépenser 9 millions de dollars pour nettoyer la poussière contaminée à la dioxine de 4 500 maisons.

Le Roundup de Monsanto, tueur du papillon monarque Le cycle de vie de l'insecte est parfaitement accordée à la croissance saisonnière du laiteron —la seule plante que ses chenilles peuvent consommer. Dans ce vaste jeu de marelle, les générations successives de monarques suivent l'émergence printanière du laiteron, depuis le Mexique jusqu'au Canada. Naguère, cette plante vivace s'épanouissait dans les prairies, aux bords des routes, dans les champs de maïs et sur les terrains vagues de la plupart des régions du continent américain. Le laiteron alimentait ainsi une migration massive qui s'achevait chaque hiver; ce sont plus de 60 millions de papillons qui convergeaient alors sur les forêts de pins des Sierra Madre. publicité Puis le Roundup fit son apparition.

Sécurité alimentaire : de la viande avariée dans les produits «premier prix» «Viandes gris verdâtre impropres à la consommation humaine dans des charcuteries, moisissures, souris vivantes ou mortes, excréments de souris dans des étuves à chorizo, fromage ramassé à la raclette sur le sol pour en faire du fromage fondu» : c'est ce qu'ont découvert les enquêteurs de Cour des comptes en passant au crible les produits «premiers prix», selon le dernier volet de son rapport annuel, consacré à la sécurité alimentaire et relayé par Le Télégramme ce jeudi. Les enquêteurs de la Brigade nationale d'enquêtes vétérinaires et phytosanitaires (BNEVP), rattachée au ministère de l'Agriculture, ministère de l'Agriculture, constatant des « manquements graves aux conditions d'hygiène » et des « failles de traçabilité », tirent la sonnette d'alarme : «L'offre des produits premiers prix peut paraître attractive, mais leur consommation systématique, par une population croissante, pourrait avoir, à terme, des répercussions sur la santé publique», rapporte le quotidien breton.

Identification des plantes sauvages comestibles - Le Collectif de Permaculture Rhônes-Alpes en Isère Lors du bistrot jardin, mon appareil photo en main j'ai fait le tour des Plantes sauvages comesbles qui ont investi le Jardin des sans soucis. Une première que je ne suis pas arrivée à déterminer en rosette : coquelicot, capselle, ni l'une ni l'autre. Faudra attendre les fleurs ! Rosette de cardamine hérissée ou cressonette, de la famille des choux (Cardamine hirsuta L. - Brassicacée) se mange en salade, saveur piquante agréable en mélange.

Les leçons à tirer de la défaite de Monsanto à Córdoba, en Argentine Il n’est possible de vaincre les multinationales que si un puissant mouvement social, soutenu par une partie significative de la population, se met en place. Un tribunal provincial de Córdoba a rendu son verdict : Monsanto doit arrêter la construction d’une usine de traitement de semences de maïs transgénique située à Malvinas Argentinas, dans la proche banlieue de Córdoba. Ce jugement fait suite à un recours d’amparo présenté par les habitants de la zone, qui campaient aux portes du chantier depuis trois mois. Monsanto, PepsiCo, Coca-Cola et d’autres dépensent 45 millions de $ contre l’étiquetage des OGM Mardi 6 novembre, plus de 18 millions de Californiens inscrits sur les listes électorales (un chiffre record pour l’Etat) éliront un président, des membres du Congrès et des représentants locaux, mais doivent aussi approuver ou non onze initiatives populaires ou propositions, qui seront inscrites en amendement à la Constitution si elles obtiennent une majorité des voix. Le plus disputé de ces projets de loi est la proposition 37, qui imposerait un étiquetage obligatoire à tous les produits comestibles contenant des ingrédients modifiés génétiquement (genetically engineered, dans le texte), et interdirait leur commercialisation sous l’appellation de produits "naturels ". Environ 90 % du maïs et du soja américains, très présents sous formes diverses dans la grande distribution, comportent des gènes altérés – souvent pour leur permettre de tolérer l’herbicide Roundup de Monsanto. Sources : Le Monde / LATimes / SDTribune / SFChronicle / Le Journal du Siècle

Après le retrait de son étude, le Pr. Séralini a enfin accès à un droit de réponse L’éditeur de Food and chemical toxicology applique deux poids deux mesures en matière de publication en faveur de l’industrie. Face à cette partialité flagrante, la revue a enfin publié un droit de réponse de l’équipe Séralini. Plus d’un an après publication [1], le rédacteur en chef de Food and chemical toxicology (Fct), Dr A. Wallace Hayes, retirait l’étude de toxicologie de long terme sur deux produits de monsanto, le maïs ogm (NK603) et son herbicide associé (Roundup) de l’équipe Séralini & al, tout en reconnaissant [2] ni fraude ni mauvaise interprétation intentionnelle. L’éditeur en chef de Fct avait justifié le retrait [3] de la publication sur le fait qu’il n’était pas possible de conclure sur un lien entre OGM et cancer, alors qu’à aucun moment le mot cancer n’y a été employé. Toutes les tumeurs ne sont pas des cancers, mais elles induisent en général la mort à cause d’hémorragies internes et de compressions d’organes vitaux.

Plantes comestibles sauvages : les fruits Les fruits comestibles abondent dans la nature. Tantôt ils se classent parmi les desserts, tantôt parmi les légumes. Les myrtilles, les mûres, les framboises, les cerises et les pommes de la zone tempérée comptent parmi les fruits. Au nombre des légumes, mentionnons la tomate, le concombre, le poivre, l’aubergine et l’okra. Voici quelques fruits sauvages que l’on retrouve un peu partout . Affiches pour la Marche contre Monsanto Vous comprendrez bien que comme vous, notre artiste a besoin d’un revenu minimum pour vivre et ainsi continuer à vous fournir des outils de qualité. Il a donc besoin de fonds pour mettre en place de nouveaux packs de visuels et d’autres projets. Cependant, il comprend que ses services doivent rester accessibles à tous pour qu’ils puissent servir le plus grand nombre et ainsi aider la collectivité à s’organiser. Il tient donc à offrir gratuitement son travail et ses créations. Nous vous demandons donc, si vous pouvez vous le permettre, de faire un geste pour l’encourager à continuer dans cette voie, en lui faisant simplement un don.

Santé : Monsanto en Argentine, un bilan accablant Novopress a traduit en français une enquête décapante de Micheal Warren et Natacha Pisarenko (Associated Press) datant du 20 octobre dernier et portant sur les effets secondaires dévastateurs des produits agro-chimiques de la firme Monsanto, multinationale spécialisée dans les pesticides et semences génétiquement modifiées. Source originale et nombreuses photos : www.concordmonitor.comPhoto ci-dessus : le 31 mars 2013, Camila Veron, 2 ans, née avec de multiples malformations et très malade, se tient devant la maison de sa famille à Avia Terai, dans la province de Chaco, en Argentine. (AP Photo/Natacha Pisarenko) L’ouvrier agricole Fabian Tomasi n’avait pas l’habitude d’utiliser des vêtements de protection lorsqu’il manipulait des pesticides sous forme pulvérulente. À 47 ans, il n’est plus aujourd’hui qu’un squelette vivant. Dans la province de Santa Fe, cœur de l’industrie du soja, le nombre moyen de cancers est deux fois supérieur à la moyenne nationale.

Related: