background preloader

Pédagogie et didactique

Pédagogie et didactique
%ADSENSE% Une définition première de la pédagogie vient de son origine. En effet le terme pédagogie vient du grec et signifie :"Conduire, élever" / "Enfant" .Il s'agit en effet d'un ensemble de méthodes permettant de guider un élève ou une personne dans ses apprentissages. La pédagogie se distingue de la didactique, qui elle est propre à un domaine donné, on parle par exemple de didactique du français ou de didactique des Mathématiques. La didactique est l'étude d'une discipline donnée et des savoirs qu'elle renferme on parle alors de "Savoirs savants".La pédagogie s'intéresse tout particulièrement à l'apprenant et à la manière dont il va apprendre; alors que la didactique est étroitement liée au domaine et à la discipline concernée. La pédagogie est donc largement transdisciplinaire

Savoir, connaissance, compétence | Coop'ICEM Le savoir est une donnée, un concept, une procédure ou une méthode qui existe à un temps donné hors de tout sujet connaissant et qui est généralement codifié dans des ouvrages de référence. Le savoir ne peut pas se confondre avec un ensemble de connaissances. L’acquisition d’un savoir suppose un processus continu d’assimilation et d’organisation de connaissances par le sujet concerné. Ce qui s’oppose à une simple accumulation et rétention. On parle aussi de savoirs formalisés : connaissances et procédures de savoirs agissants : savoir-faire, expérience de savoirs intellectuels : appropriation ou conception de concepts et plus récemment de savoir être : Capacité à s’adapter à des situations variées et à ajuster ses comportements en fonction des caractéristiques de l’environnement, des enjeux de la situation et du type d’interlocuteur. Etat de celui qui connaît ou sait - Ensemble des choses connues d’un savoir. La connaissance est indissociable d’un sujet connaissant.

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique. Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Mais l’attention peut être sélective. Quelles conséquences pour l’enseignement ? 2. Stanislas Dehaene écrit : 3. 4.

Verbes Italiens Tapez ci-dessous le verbe que vous souhaitez conjuguer : Mode d'emploi Tapez dans le cadre ci-dessus le verbe italien que vous souhaitez conjuguer (par exemple : amare, temere, finire, noi siamo, io vado, che tu sappia). La conjugaison du verbe italien La conjugaison des verbes italiens présente les diffucultés qui sont communes à toutes les langues romanes du fait de leur richesse et variété de formes verbales utilisées. Il suffit de taper le verbe, soit dans sa forme active (par exemple : amare, temere, finire, noi siamo, io vado, che tu sappia) soit dans sa forme réfléchie (pronominale) (par exemple : lavarsi, vestirsi, noi ci laviamo, egli si pettina) et le tableau contenant la conjugaison du verbe s'affichera immédiatement. Nouveauté !!! continue ci-dessous Parcourir les verbes italiens

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau La zone de la lecture recycle un « algorithme » préexistant, celui de la reconnaissance des visages : au scanner, on voit nettement la même zone s’activer. 1. 2. 3. 4. Stanislas Dehaene

519 - Les gestes professionnels des formateurs d’enseignants : un enjeu pour la professionnalisation de l’accompagnement Francine Pana-Martin Laboratoire EFTS, Université de Toulouse le Mirail 2, France Mots clés : Gestes professionnels, Formateurs d'enseignants, Professionnalisation, Accompagnement. Le concept de geste professionnel dans l’activité enseignante a été introduit par Jorro en 1998 suite aux études anthropologiques de Mauss (1934) sur les techniques du corps. En effet, le concept de geste professionnel développe une approche de l’agir enseignant qui dépasse les compétences professionnelles pour s’intéresser à la singularité de l’individu, à sa biographie ainsi qu’à la spécificité des situations professionnelles. 1. Le geste professionnel a pour origine les travaux fondateurs du sociologue Mauss (1934) qui présente le geste comme une technique du corps[1]. Gestes et postures sont en étroite relation, presque indissociables. «C'est que nous nous trouvons partout en présence de montages physio-psycho-sociologiques de séries d'actes. 2. 3. 3.1. 3.2. 3.3. 4. 4.1. 4.2. 4.3. Alin, C. (2006).

Lire et écrire — Site de l'Institut Français de l'Education La recherche Lire et Ecrire : Ce programme de recherche constitue une première en termes de quantité et de variété de données recueillies. Il a permis de constituer une base de données d’importance inégalée, qui a été mise à la disposition de la communauté scientifique. En bref : un rapport, sa synthèse, les vidéos du colloque (cf ci dessous) , une plateforme : Anagraph Lire et Ecrire c'est : - Une vaste enquête effectué entre 2013 et 2015 intitulée : « Étude de l’influence des pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture sur la qualité des premiers apprentissages - Une première en France, par son ampleur, sa durée et le volume des données recueillies. - Une étude qui s’appuie sur les pratiques effectives d’un vaste échantillon d’enseignants se référant à une grande variété d’approches. - Une étude qui identifie quels sont les contenus, les tâches et les formes d’enseignement les plus efficaces. - un outil : Anagraph : la plateforme utile pour les enseignants. 2507 élèves

Les jeux dans la classe de langue: quelques notes ludographiques LE ROY, Hans, "Les jeux en classe de langues", Romaneske (1996). L'efficacité d'un processus d'apprentissage réside sans aucun doute dans la qualité des contenus transmis au cours des activités de classe, et dans la qualité des procédés mis en oeuvre pour faire comprendre, assimiler et rendre accessibles ces contenus. Cette efficacité dépend néanmoins aussi de la perception par les apprenants de leur situation d'apprentissage. C'est-à-dire qu'ils sont d'autant plus motivés qu'ils ressentent plus les progrès qu'ils font. En classe de langue, cette expérience de progrès se réalise avant tout au moment des conversations, où les participants sentent qu'ils sont capables de s'exprimer, de mettre en oeuvre les éléments et les structures qu'ils ont récemment appris, et de se faire comprendre de leurs interlocuteurs. Il y a plusieurs avantages à l'emploi des activités en petits groupes en général et des jeux (y compris les jeux de rôles et de simulation) en particulier. 3. les jeux écrits 1. 1.

Taxonomie de Bloom Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bloom. La roue de la taxonomie de Bloom. La taxonomie de Bloom est un modèle de la pédagogie proposant une classification des niveaux d'acquisition des connaissances[1]. Benjamin Bloom, bien qu'il n'en soit pas le seul créateur (34 universitaires américains participent aux conférences de 1949 à 1953), est souvent reconnu comme le « père » de cet outil[2],[3]. Description[modifier | modifier le code] Composition[modifier | modifier le code] La taxonomie des objectifs éducationnels selon Bloom. Elle peut être résumée en six niveaux hiérarchiques[5]. Note: Dans la liste suivante, traduite de l'anglais[6], certains verbes peuvent se recouper par le sens, le lecteur est invité à consulter des ouvrages de références pour s'assurer du sens exact des verbes. Révision[modifier | modifier le code] Ainsi, en 2001, une taxonomie révisée de Bloom a été proposée par plusieurs auteurs dont Lorin W. Taxonomie de van Hiele

identité-numérique – FredCavazza.net Ce n’est pas la première fois que je parle de l’interopérabilité des réseaux sociaux (cf. Un premier pas vers l’interopérabilité entre les réseaux sociaux avec DataPortabilty et Ouverture des réseaux sociaux, la route sera longue) mais c’est la première fois que je parle de « plateformes » et surtout c’est la première fois que des solutions (ou à défaut des intentions) concrètes sont là. Ce débat de l’interopérabilité n’est pas nouveau car avec l’avènement de gros réseaux sociaux comme MySpace ou Facebook (qui dépassent les 150 millions de membres) et la multiplication des services, les utilisateurs sont en manque de solutions simples pour pouvoir facilement exploiter la dimension sociale du web. Genèse des Walled Garden Oui mais voilà, les opérateurs de plateformes sociales voyaient dans leur base utilisateur à la fois un trésor de données qu’ils pouvaient monétiser auprès d’annonceurs et un très bon levier de rétention (vous noterez que je n’ai pas employé le terme » fidélisation »).

Le triangle didactique vu sous la lumière de l'introduction des TIC Le triangle didactique vu sous la lumière de l'introduction des TIC Cas de la physique à l'université tunisienne Jelmam Yassine Résumé :Il est, désormais, primordial de prendre en compte l'utilisation croissante de l'ordinateur et des outils technologiques dans l'enseignement Tunisien et en particulier dans les enseignements de physique. Ce qui nous amène à décortiquer une situation qui s'installe durablement et qu'il faudrait analyser. En effet, l'apprenant, l'enseignant et le savoir ainsi que les relations qui les unissent dans le système éducatif sont appréhendés différemment sous la lumière des TIC. Mots Clés : TIC, Triangle didactique, physique. Introduction Les enseignants de sciences physiques commencent à se familiariser avec la messagerie électronique, qu'elle soit synchrone ou asynchrone, avec les envois de fichiers de plusieurs formats, avec les logiciels de simulation et avec la consultation de bases de données en ligne ou de journaux électroniques spécialisées. 1. 2. 3. 4. 5.

Related: