background preloader

Photographie Kirlian

Photographie Kirlian
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Photographie Kirlian de deux pièces de monnaie Le procédé dit photographie Kirlian (ou effet Kirlian) a été découvert accidentellement en 1939 par le technicien russe Semyon Kirlian et sa femme Valentina Kirlian. Il a depuis été démontré que le halo lumineux présent autour des objets photographiés est dû à l'effet corona[1]. Descriptions[modifier | modifier le code] La photographie Kirlian, ou photographie à haute fréquence, « redécouverte » en 1939 en Russie par les époux Kirlian, permet de visualiser un halo lumineux ressemblant à une aura de couleurs variées, large d'environ 1 à 3 cm, autour d'objets ou d'êtres vivants. La feuille fantôme[modifier | modifier le code] Les Kirlian, ayant coupé un morceau d'une feuille, eurent la surprise d'obtenir une photographie ressemblant à une feuille entière. Explications[modifier | modifier le code] Des études scientifiques ont démontré que l'effet corona était à l'origine des halos. Avis critiques :

Le Bohemian Club Le Bohemian Club (ou "Bohemian Grove") a été fondé en 1872, et compte environ 2000 membres, exclusivement masculins. C'est une organisation de type "ésotérique" ou "occulte", où se retrouvent des hauts dirigeants de l'économie, de la finance et de la politique. Ces dirigeants sont supposés être des modèles de rationalité matérialiste. Ils y discutent des affaires du monde et s'entendent sur des stratégies politiques ou économiques. Moloch était une divinité à laquelle les Babyloniens offraient des sacrifices humains. D'autres activités ont un caractère allégorique ou théâtral. Les participants sont en majorité des Américains, souvent proches du Parti Républicain. Photo d'une réunion le 23 Juillet 1967, avec Reagan et Nixon. Quelques membres du Bohemian Club David Rockefeller grand banquier, et membre du Groupe de Bilderberg, du CFR, de la Commission Trilatérale, entre autres...

congrès passé présent futur, pour une nouvelle conscience Affaire Pierre Roche Mudita Muditā (Pāli et Sanskrit: मुदिता) signifie la joie dans la philosophie bouddhiste ainsi que dans la philosophie hindoue[1]. C'est plus précisément une joie sympathique, une joie bienveillante et altruiste qui se réjouit du bonheur et des succès des autres. C'est une joie sacrée qui trouve son délice dans le bien-être de son prochain plutôt que de nourrir des pensées envieuses et jalouses à son égard. On donne traditionnellement l'exemple des parents qui se réjouissent des progrès et du bonheur de leur petit enfants pour illustrer ce qu'est Muditā. La Joie Incommensurable dans la Voie du Bouddha[modifier | modifier le code] Le Bouddha appelle à voir en la conscience une source inépuisable de joie infinie et incommensurable en étendant cette joie de regarder en chacun les qualités et les vertus plutôt que les défauts et les parts d'ombre. Je demeurerai en faisant rayonner un esprit de joie, Dans un quartier de l'univers, et de même pour le second quartier, le troisième, le quatrième, [3]

Orgie, Viole et Meutre Rituel. Nikola Tesla, énergie libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nikola Tesla Portrait de Nikola Tesla Nikola Tesla (serbe cyrillique : Никола Тесла), né le à Smiljan, Empire d'Autriche (aujourd’hui en Croatie), et mort le à New York, États-Unis, est un inventeur et ingénieur serbe[1],[2],[3], également citoyen américain, ayant principalement œuvré dans le domaine de l’électricité. Considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé quelque 300 brevets couvrant au total 125 inventions[4] (qui seront pour beaucoup d’entre eux attribués à tort à Thomas Edison)[5],[6] et avoir décrit de nouvelles méthodes pour réaliser la « conversion de l’énergie », Tesla est reconnu comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Quant à lui, il préférait plutôt se définir comme un découvreur. Ses travaux les plus connus et les plus largement diffusés portent sur l’énergie électrique. Biographie[modifier | modifier le code]

Animisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’animisme (du latin animus, originairement esprit, puis âme) est la croyance en une âme, une force vitale, animant les êtres vivants, les objets mais aussi les éléments naturels, comme les pierres ou le vent, ainsi qu'en les génies protecteurs[1]. À moins d'être redéfini dans le champ anthropologique, par exemple à la manière de Philippe Descola, ou limité à un processus psychique, par exemple dans la psychanalyse ou dans la conception piagétienne, l'objet "animisme" ne correspond à aucune réalité religieuse se revendiquant comme telle. Il n'est qu'un objet créé historiquement pour distinguer des croyances et des pratiques n'entrant pas dans le cadre des paradigmes des religions dites universalistes. Origine et usage du terme[modifier | modifier le code] Dans la médecine du XVIIIe siècle[modifier | modifier le code] Réapparition au XIXe siècle[modifier | modifier le code] Animisme et religions[modifier | modifier le code]

Par la pensé Voir notion d'âme, Aristote Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Expositio et quaestiones in Aristoteles De Anima, par Jean Buridan, vers 1362 De l'âme (latin : De Anima ; grec : Περὶ Ψυχῆς / Peri psychès) est une œuvre majeure d’Aristote sur les principes du vivant, son mouvement, sa génération, ses passions, ses dispositions et ses moyens de connaissance. Ce traité est considéré comme la première œuvre systématique de psychologie et de théorie de la connaissance. Il sera abondamment commenté dans l'Antiquité et au Moyen Âge, par des penseurs grecs (comme Alexandre d'Aphrodise), arabes (comme Averroes) et latins (comme Thomas d'Aquin). La notion d'âme[modifier | modifier le code] Il est difficile de réconcilier ces points de vue avec l'image populaire d'une âme qui serait une sorte de substance spirituelle « habitant » un corps. La notion d'âme employée par Aristote est en effet assez éloignée de la conception moderne habituelle. Présentation architectonique de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Phédon (Platon) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Phédon. Phédon (en grec : Φαίδων / Phaídōn) est un dialogue de Platon qui raconte la mort de Socrate et ses dernières paroles. Le dialogue a dû être composé vers 383 av. J. En effet, l'un et l'autre ont écrit un Banquet : l'un en proscrit les joueuses de flûte, l'autre les y admet. [504f] En outre, comme on l'a vu précédemment, l'un dissuade de boire dans de grands vases, l'autre produit Socrate comme buvant jusqu'à l'aurore avec un grand psyktère. Échécrate demande à Phédon ce que Socrate a dit avant sa mort. Socrate raconte l'un de ses rêves : « fais une œuvre, travaille. » Par scrupule religieux, il se fait poète, bien qu'il croie que la philosophie est l'œuvre d'art la plus haute. Les humains sont assignés à résidence et nul n'a le droit de s'affranchir de ces liens pour s'évader. Mais n'est-il pourtant pas révoltant d'abandonner la protection des meilleurs des maîtres ? Sur les autres projets Wikimedia :

Par la science Dans la Culture, la Société, l'Histoire Le Coeur The Georgia Guidestones The Georgia Guidestones On one of the highest hilltops in Elbert County, Georgia stands a huge granite monument. Engraved in eight different languages on the four giant stones that support the common capstone are 10 Guides, or commandments. The origin of that strange monument is shrouded in mystery because no one knows the true identity of the man, or men, who commissioned its construction. In the public library in Elberton, I found a book written by the man who called himself R.C. 1. Limiting the population of the earth to 500 million will require the extermination of nine-tenths of the world's people. The message of the American Stonehenge also foreshadowed the current drive for Sustainable Development. Yoko Ono, the widow of John Lennon, was recently quoted as referring to the American Stonehenge, saying: "I want people to know about the stones ... What is the true significance of the American Stonehenge, and why is its covert message important? Return to Radio Liberty home page

Related: