background preloader

10 raisons d’utiliser les téléphones mobiles en classe

10 raisons d’utiliser les téléphones mobiles en classe
22 Shares Share Tweet Email Autoriser ou non l’utilisation du téléphone cellulaire en classe : voilà un sujet délicat ! Il y a peu de temps, à l’occasion d’une conférence, Martin Lessard, chroniqueur à l’émission La Sphère de Radio-Canada, expliquait que les cellulaires actuels sont aussi puissants que le module lunaire des missions Apollo, à la seule différence que cette puissance est maintenant dans nos poches. Cette puissance informatique augmente à un rythme extrêmement rapide : un potentiel énorme que l’on met de côté en empêchant son utilisation en classe. Le 27 janvier dernier, le site Teachthought publiait sur le sujet un article de Terry Heick intitulé 50 Reasons It’s Time For Smartphones In Every Classroom. Même son de cloche du côté de Jennie Magiera, technopédagogue de Chicago que j’ai eu le privilège de rencontrer deux fois. C’est pourquoi il est si important de bien réfléchir la stratégie d’intégration technologique en classe. Avez-vous tenté l’expérience ? lu : 4773 fois Related:  BYOD

Produire rapidement des manuels interactifs Active Textbook est une initiative canadienne qui facilite la production de documents interactifs. Sur la base d’un document au format .pdf, qui sera la colonne vertébrale du document interactif, on ajoute des images, des vidéos, des liens, des quizz, des références et tous les éléments web pédagogiquement pertinents dans un parcours d'apprentissage, éléments qui s’ouvriront soit dans une fenêtre dédiée, soit dans une nouvelle page. Parallèlement on crée une navigation ou un parcours qui facilite l’accès au document de diverses façons. Enfin, une fois le document créé, il ne reste qu’à le diffuser et aux étudiants de le commenter, l’annoter et interagir avec lui. Tout se passe sur le web : création, édition, utilisation. Sans être révolutionnaire, Active Textbook constitue un bel outil de simplification de l’édition pédagogique web. Pour l’instant on se sent un peu captif du site, surtout qu’on ne trouve nulle part une politique de gestion des droits, mais on devine la bonne volonté.

Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Alors, quelles sont les réalités, quels sont les prérequis et les aboutissants d’une intégration BYOD dans une salle de classe? Comment les enseignants peuvent-ils jongler avec ces outils? Quels sont les avantages réels et quels sont les inconvénients du BYOD en contexte scolaire? Cycles: Préscolaire Primaire 1er cycle 2e cycle 3e cycle Secondaire Image destinée au sommaire ou au résumé: Résumé: Un dossier conjoint de Carrefour éducation et de l'École branchée Par Aurélien Fievez,en collaboration avec Gabriel Dumouchel 26 février 2015 Le texte de ce dossier est disponible en format PDF. Il est aussi disponible en format OpenOffice/LibreOffice. Et en format ePub pour la lecture sur tablette ou téléphone. Lire et écrire grâce aux livres numériques est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada.

Quelques astuces YouTube dans Journal des trouvailles - Mahara FGA Quelques astuces YouTube Suite à une demande d’une enseignante qui désirait intégrer une vidéo YouTube qui démarre automatiquement dans une page (Moodle, bien sûr), je vous présente quelques astuces liés au visionnement ou à l'intégration de vidéos YouTube. J’utiliserai ce vidéo pour expliquer les astuces. 1. Le vidéo en exemple présente six astuces YouTube. Dans le cas d'un vidéo intégré, vous devrez ajouter le paramètre ? le code deviendra 2. Pour démarrer automatiquement un vidéo sur le chargement d'une page web, Il faut d’une part utiliser l’ancien code d’intégration comme le démontre l'image ci-dessous. Et d’autre part, il faut ajouter le paramètre &autoplay=1 dans le code d'intégration où l'on trouve l'URL du vidéo (deux endroits). deviendra 3. Une fois le vidéo intégré visionné, Youtube propose de nouveaux vidéos. 4. Ce changement entraîne aussi l’affichage plein écran du vidéo. 5. 6. astuce, YouTube

DOSSIER : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Par Aurélien Fiévez et Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation. Illustration par Mélanie Leroux Table des matières 1. Introduction 2. Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN) en français. Ce dossier vise à apporter un éclairage pratique et scientifique sur l’utilisation du « Bring Your Own Device » (BYOD). En parallèle, les établissements scolaires suivent cette tendance alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à permettre à leurs élèves d’apporter leur appareil personnel à l’école (Burns-Sardone, 2014). Alors, quelles sont les réalités, quels sont les prérequis et les aboutissants d’une intégration BYOD dans une salle de classe? Que signifie BYOD? Par ailleurs, notons que la multiplicité des outils technologiques n’étonne plus personne.

MindMapping en ligne, open source et gratuit Nous avons récemment parlé de Framindmap, projet Framasoft visant à faciliter la création de cartes heuristiques (application en ligne, gratuité de l'outil, aucune inscription requise, aucune conservation des données). MindMup, service en ligne de mindmapping offre une interface alternative intéressante même si ce produit est encore pour le moment en version bêta. Les éléments de base Tout comme Framindmap, MindMup ne nécessite aucune inscription. Le service permet d'élaborer une carte mentale composée de branches et de sous-branches à partir de la cellule centrale. Il met aussi à disposition une palette simple d'outils de mise en forme. Les plus de MindMup Sur quelques aspects, MindMup se distingue de Framindmap : les données produites via ce service sont stockées par défaut de manière anonyme sur Amazon S3 mais peuvent aussi être synchronisées avec Google Drive, donnant ainsi à priori la possibilité à d'autres personnes d'accéder à vos cartes, voire de les modifier. Sources

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ». Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Interroger le potentiel BYOD Le concept de BYOD parie sur la simplicité logistique pour un élève ou un étudiant, propriétaire d’un appareil connecté, de l’utiliser à l’école ou à l’université, économisant ainsi pour l’institution les coûts d’achat et les temps de familiarisation avec des objets technologiques conçus pour l’enseignement. Une nécessaire réflexion sur l’accès aux ressources Le BYOD, pendant idéal de l’apprentissage par l’enquête Conclusion date de publication : 28/01/2015 Références bibliographiques :

RéaChim A partir de fichiers d'équations chimiques livrés avec l'application ou bien créés par le professeur, l'élève doit trouver les coefficients à mettre devant les formules des réactifs et des produits pour toutes les équations chimiques présentes dans le fichier d'équations (possibilité de mettre un nombre illimité d'équations chimiques dans le fichier). Au fur et à mesure de la saisie par l'élève des coefficients, l'élève peut visualiser en temps réel le nombre et le type de chacun des atomes présents dans les réactifs et les produits. Pour l'étude de l'avancement d'une réaction chimique, l'élève devra en plus compléter le tableau d'avancement de la réaction chimique. Après validation de ses réponses,il pourra lancer une animation permettant de visualiser sous forme d'histogrammes et de courbes, les variations de quantité de matière ou de masse en fonction de l'avancement.

Réussir la mise en place d'une politique de "BYOD" dans son établissement 3 Shares Share Tweet Email Ce témoignage, recueilli sur eSchoolnews, « Crafting a successful BYOD policy« , pourra paraître un peu « lointain » pour certains qui penseront que le modèle américain est trop en décalage avec notre enseignement pour pouvoir en prendre exemple, mais donne matière à réfléchir sur le BYOD. Aux Etats-Unis, plusieurs écoles font le même constat : le manque de moyens évident qui ne permet plus d’équiper tous les élèves, collégiens et lycéens et d’envisager une politique efficiente de développement du numérique en classe. The Rocky River Schools a déjà investi dans de l’équipement informatique pour les élèves mais dresse aussi le constat que souvent, ces élèves préfèrent travailler sur leur propre matériel. Cela doit se faire en plusieurs étapes, comme l’expliquent le Dr. Mise en place d’une politique de BYOD en trois parties Ensuite, il faut s’assurer de l’état du réseau des établissements : bande passante, WIFI et sécurité internet. Et est ce que ça marche ?

Les ressources du cours en réalité augmentée dans les manuels des élèves Pour mes élèves — et bien souvent avec eux —, je produis de nombreux documents : synthèses, cartes d’idées, enregistrements audio, clips vidéo, quiz, détournements joueurs… Mais comment assurer le meilleur accès et la meilleure consultation de ces ressources par les élèves ? Comment favoriser un « apprentissage unifié ou diffus » (Seamless learning), c’est-à-dire « la tendance […] de passer d’un terminal à l’autre, d’un environnement à l’autre, sans rupture d’apprentissage » ? La réponse est bien entendu la publication en ligne : depuis quelques années, je rassemble de nombreuses ressources sur le site travauxphilo.blogspot.fr (il me semble d’ailleurs que la publication ouverte d’exercices scolaires augmente la motivation des élèves). Mais comment alors amener les élèves à consulter effectivement ces ressources, et idéalement de manière autonome ? Solution 1 : les QR codes Solution 2 : la réalité augmentée Ce dispositif, toujours en cours d’invention, m’apparaît particulièrement stimulant.

Le futur de l’éducation : BYOD en classe ! 1 Share Share Tweet Email En cette rentrée, certains enfants reviennent à l’école « armés » de leurs plus fidèles outils numériques. Tim Panagos est persuadé des atouts positifs que le numérique apporte en classe, sans ignorer cependant, les répercussions que cela entraîne sur parents et professeurs, les mêmes questionnements qui sont apparus lorsque le BYOD a débarqué dans les entreprises, il y a déjà quelques années. Parents, bienvenus au 21ème siècle ! On entend souvent par des parents concernés rabâcher les impacts négatifs d’une accessibilité à internet non contrôlée dans les écoles pouvant conduire à des dérives. « C’est logique, aucun parent que je connaisse ne militerait en faveur d’un accès illimité, à tout va, à internet pour ses enfants, ce ne sont que des enfants après tout » ! L’auteur comprend donc les préoccupations, légitimes, de tout parent tels que la surabondance de jeux vidéo, l’accès jugé dangereux aux réseaux sociaux, la navigation vers des contenus douteux etc.

Comment argumenter la mise en place d’une politique de BYOD 3 Shares Share Tweet Email Lenny Schad et Pam Moran, deux personnes en charge des services techniques dans deux établissements, the Houston Independent School District et the Virginia’s Albemarle County Public Schools, témoignent. Le « one-to-one » comme ils l’appellent, peut très bien fonctionner mais peut aussi donner matière à controverse. Planifier votre politique de BYOD et en mesurer les enjeux Comme le suggère Thomas Ryan, Directeur des Services d’Information maintenant à la retraite d’un établissement d’Albuquerque, la clé de la réussite est de bien préparer en amont une entrée cohérente du BYOD en classe ; et d’après lui, ceux qui prennent les décisions ne sont pas, en général, les plus à même d’avoir cette vision. Lorsqu’il s’agit d’en mesurer les résultats, la réalité n’est souvent pas facile à accepter. Communiquer sur les objectifs à atteindre « Voici ce que nous sommes entrain de faire et voilà à quoi cela va nous amener« . Plus d’infos : article original à lire ici. lu : 4612 fois

c'est un site de médias , ludomag est une chaine d'information sur le digital et l'éducation
.
Sebastien WART en est l'auteur il est également conseiller pédagogique. by leaberthou Nov 17

Related: