background preloader

Société Générale et PSA Peugeot Citroën : leurs réseaux sociaux d'entreprise au crible

Société Générale et PSA Peugeot Citroën : leurs réseaux sociaux d'entreprise au crible
Société Générale prévoit de se servir de son RSE pour socialiser ses apps métiers. Quant à PSA Peugeot Citroën, il utilise le collaboratif pour stimuler l'innovation participative. Après avoir passées le stade de la découverte, les entreprises sont nombreuses à s'intéresser aux réseaux sociaux d'entreprise pour répondre à des enjeux business. En particulier ceux liés à l'amélioration de leur efficacité opérationnelle et à la socialisation de leur système d'information. Dans le cadre de son "Plan Ambition 2015", la Société Générale s'est donnée pour objectif de pousser au maximum les interactions entre collaborateurs, de booster la collaboration et de casser les silos d'informations. Société Générale Communities soutenu par le PDG Frédéric Oudéa Pour relancer le réseau social interne, la Société Générale a notamment activé une fonction de profils enrichis adossé à l'annuaire du groupe permettant de préinscrire automatiquement sur le réseau tous les collaborateurs présent dans l'annuaire.

Le réseau social d'entreprise, plus qu'une machine à café 2.0 - Gestion de Contenus Avec son réseau social d'entreprise "SG Communities", la Société Générale cherche à accompagner la transformation digitale du groupe. Le succès est à la clé, avec une forte implication du top management. La Société Générale est ce que l'on appelle une banque universelle, c'est à dire une banque de financement et d'investissement, avec des services spécialisés, de l'assurance... et des agences tant en France qu'à l'étranger. Un total de 32 millions de clients, particuliers, professionnels, TPE/PME, collectivités, institutions financières, grandes entreprises, et une présence dans 76 pays. Nous avons donc des activités aux cultures très différentes et une structure dispersée d'un point de vue géographique pour les 150 000 collaborateurs du groupe.Comme dans tous les grands groupes, nous avons une tendance naturelle à créer des silos : la création d'un réseau social d'entreprise peut aider à les ouvrir, mais cela va bien au-delà. Le RSE, un outil d'innovation pour l'entreprise

La Société Générale met du PEPS dans sa co-innovation pour inventer la banque numérique toute l'actualité "Gouvernance" Edition du 09/07/2013 - par Bertrand Lemaire Le Projet Expérimental Participatif et Stimulant (PEPS) a permis de mobiliser les collaborateurs de la Société Générale à travers le monde. Plus de 1000 idées sont ainsi nées sur le réseau social d'entreprise pour définir la banque numérique de demain. Un outil 2.0 pour créer la banque 2.0 « Nous avons voulu utiliser les outils du 2.0 pour casser les silos et parler de la banque 2.0 » a admis Françoise Mercadal-Delasalles. Les collaborateurs de la Société Générale étaient, avant l'opération, largement présents sur les réseaux sociaux externes. Ce projet a permis de dynamiser le Réseau Social d'Entreprise (RSE), SG Communities. Commencé avec une tolérance amusée, l'initiative PEPS a su séduire le Comité Exécutif quand le nombre de participants a explosé. Mais cela n'est pas sans perturber. Un soutien au plus haut niveau Il n'existe à ce jour aucun calendrier de déploiement ou de développement.

La Société Générale donne du Peps à sa transition numérique Caroline Guillaumin, Françoise Mercadal, Cédric Ingrand Après le Groupe La Poste dont j’ai parlé récemment voici un second cas d’entreprise qui a récemment mis en place un dispositif de mobilisation de ses salariés, au service d’un plan de transition numérique en l’occurrence. Il s’agit de la Société Générale. Un cas d’autant plus intéressant qu’on connait la réticence voire l’incompréhension qui existe souvent entre le secteur bancaire et le numérique. Quand le numérique passe de la case « risque » à la case « opportunité » Comme souvent pour de tels projets, les choses n’arrivent pas par hasard. Mais les vieilles habitudes ont la vie dure et c’est en mode « 1.0″ que l’entreprise commence à penser sa transition numérique. Entre alors en scène SG Communities, le réseau social naissant de l’entreprise. Un projet en mode startup et une rupture culturelle Et le succès est au rendez vous. Données, service et flexibilité au travail Maintenant ça n’est que le début du processus. Google+

5 facteurs de réussite de mise en place d’un RSE Arnaud Rayrole, Lecko Lecko a caractérisé les niveaux de maturité des espaces sur les RSE en 3 stades : Espace de diffusion : Une organisation centralisée dans laquelle un petit nombre d’acteurs diffuse des contenus à destination des autres.Communauté : Une organisation collective dans laquelle un noyau d’acteurs conversent et organisent l’espace accessible également à d’autres plus passifs, même si certains prennent ponctuellement la parole.Réseau : Les utilisateurs disposent de leur propre espace, interagissent avec d’autres, créent des liens, contribuent à faire circuler et hiérarchiser l’information La mise en place d’un RSE doit viser comme objectif de capitaliser les savoir-informels et maximiser les synergies potentielles. La première valeur perçue est traduite par une audience accrue sur les communautés, montrant un intérêt supérieur pour ces échanges et les personnes qui s’y expriment que pour les diffusions d’information ou de ressources. Enquête auprès des entreprises du CAC 40.

RSE : les banques se mettent aussi au ‘crowdsourcing’ Ces deux grandes banques – Citibank (Etats-Unis) et TD Bank (Canada et Etats-Unis)- ont tenté l’expérience des réseaux sociaux d’entreprise (RSE). Voici ce que l’on peut en retenir. Citibank réussit son ‘Jam’ au-delà de ses espérances Citibank, le géant bancaire américain, cherchait une solution pour tirer parti des connaissances de son personnel afin d’affûter sa stratégie et identifier des opportunités de croissance de manière pragmatique. La direction rompt avec ses habitudes. Citibike de Citibank à New York Ce fut un véritable succès viral : plus de 6000 collaborateurs se sont spontanément inscrits à cet événement étalé sur une durée de 55 heures. Suite à l’événement, qui a montré l’implication de diverses catégories de personnels, les organisateurs ont utilisé des outils d’analyse pour relier, entre elles, différentes parties de discussion et extraire les commentaires les plus pertinents afin de susciter des idées supplémentaires. TD Bank compense les effets négatifs des acquisitions

Quand le réseau social d’entreprise devient un outil de management Le réseau social d’entreprise (RSE) peut devenir un outil au service du management. Le RSE traverse ainsi plusieurs phases de maturation, jusqu’à ce qu’il puisse être utilisé pour manager les équipes. A condition toutefois d’avoir anticipé cette possibilité. Un RSE ne se décrète pas spontanément. Une fois la plateforme technologique déployée, c’est bien-sûr le contenu qui viendra l’irriguer et susciter les échanges. Création La plateforme technologique vient d’être déployée, des efforts de communication sont faits pour la faire connaître. Croissance Les utilisateurs commencent à prendre l’habitude de poster des contenus, ou de commenter les contenus postés par leurs collègues. Croisière Le régime de croisière est celui d’un RSE parfaitement intégré à la vie de l’entreprise. Selon les phases de maturité du RSE, le management passera d’une posture d’incitation à l’usage, à une posture d’exploitation des informations tirées de l’usage de la plateforme. J'aime : J'aime chargement…

Le partage de connaissances au coeur du nouveau RSE de Crédit Agricole Assurances Brigitte Cachon, directeur de la communication corporate de Crédit Agricole Assurances, premier assureur en France, se confie à Madmagz Com’In sur son réseau social d’entreprise (RSE) lancé début 2014 avec un double objectif : favoriser la transversalité et le partage des connaissances entre l’ensemble des collaborateurs, répartis à travers les différentes entités assurance du groupe. Un an après son lancement, le bilan est positif, mais “le plus dur, c’est de durer”. Agilité et réactivité accompagnent donc le déploiement du RSE de l’entreprise, qui entame cette année un chantier ambitieux mais nécessaire : un plan de convergence des outils digitaux. Comme bon nombre d’entreprises, Crédit Agricole Assurances s’est jeté à l’eau l’an dernier en lançant son réseau social d’entreprise. Le projet a donc débuté avec la constitution d’un groupe projet transversal, réunissant des responsables de chaque compagnie, pour une phase pilote de six mois sur une population d’environ 200 personnes.

La Société Générale organise un hackathon chez 42 pour réinventer sa DSI Le hackaton organisé par la Société Générale imposera aux développeurs et designers de coder durant 48 heures. Crédit: D.R Pour réinventer ses DSI, la Société Générale organise du 23 au 25 mai prochains son premier hackathon à l'Ecole 42, fondée par Xavier Niel patron de Free, qui est partenaire de la banque. La Société Générale organise pour la première fois un concours de développement axé sur le thème de la DSI de demain. Ce concours est gratuit et accessible aux développeurs, designers digitaux, spécialistes du marketing ou entrepreneurs. Un Workshop de lancement le 14 mai Le jury composé de collaborateurs des DSI de la Société Générale désignera les équipes gagnantes selon les critères suivants : La finition du projet, son interface utilisateur qui devra être facilement compréhensible et présenter une bonne navigabilité, l'originalité du concept, le fait qu'il corresponde à un besoin réel et qu'il puisse être exploitable à moyen terme.

Related: