background preloader

Document Unique. Comment définir les unités de travail ?

Document Unique. Comment définir les unités de travail ?
Publié le 03-MAY-11 par ANACT | Imprimer La notion d'unité de travail reste encore peu connue des employeurs qui ont en charge de rédiger le Document Unique. Introduite dans le décret du 5 novembre 2001 d’évaluation a priori des risques professionnels, l'unité de travail est le préliminaire de l'action d'identification des risques professionnels. Définir les unités de travail revient à découper virtuellement l’entreprise en plusieurs ensembles. Comment définir les unités de travail d'une entreprise ? Le découpage en une ou plusieurs unités de travail est donc propre à chaque entreprise, au regard de son activité de travail et de sa population. Repères méthodologiques Le découpage des unités de travail se réalise avec les acteurs de l’entreprise (Direction, membres du CHCT ou DP, l’encadrement), il ne peut pas être fait a priori, car il est indispensable que les salariés reconnaissent qu’ils appartiennent au même groupe d’exposition. La démarche concerne tous les salariés : Pour approfondir Related:  BC 2: PARTICIPER À LA GESTION DES RISQUES DE LA PMEGESTION DES RISQUES

Qu’est-ce que la matrice de gestion des risques ? Quand vous gérez un projet, vous devez anticiper les risques divers qui peuvent survenir au cours de votre projet. Cette anticipation doit se faire dès le début du projet, ainsi qu’une réflexion sur des solutions de rechange, de secours en cas de survenance d’un risque. Vous pouvez formaliser votre anticipation des risques dans une matrice de gestion des risques. Ce qu’il faut éviter… La politique de l’autruche : se voiler la face en se mettant la tête dans le sable, c’est-à-dire en ignorant les risques potentiels Le déni : pour ne pas rentrer dans la devise Shadock « quand il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème »… car refuser l’éventualité qu’une situation désastreuse puisse se produire relève du déni. Ce qu’il faut faire… Réfléchissez à des solutions de secours pour diminuer les conséquences négatives si une situation à risque se produisait. Comment réfléchir aux risques de votre projet ? Comment formaliser les risques et leurs actions préventives associées ?

VIDEO 12 SECURITE INFORMATIQUE Les 5 points clés pour sécuriser votre poste de travail Enguerrand de Carvalho La sécurité informatique est un enjeu crucial pour les entreprises, quelle que soit leur taille. Enguerrand de Carvalho, co-fondateur d'Axone Group, nous livre ici ses 5 bons réflexes pour sécuriser vos postes de travail. Tout commence par une veille des mises à jour de vos systèmes d'exploitation et de vos logiciels, ainsi que par l'installation d'anti-virus et d'anti-malware adaptés. L'expert souligne également l'importance de la sécurisation de vos mots de passe, des clés d'accès qui se multiplient et dont la gestion vire parfois au casse-tête. Enguerrand de Carvalho revient ensuite sur les bons réflexes à avoir face aux tentatives d'hameçonnage. Des conseils à mettre en place d'urgence !

« Le bonheur au travail » croqué par les dessinateurs de presse Publié le 12-JAN-15 par ANACT | Imprimer Sous la direction de Sophie Prunier-Poulmaire, Maître de conférences en ergonomie à l'Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense, cet ouvrage est le fruit des regards croisés de dessinateurs de presse et d'experts du travail. L'ouvrage Le bonheur au travail a été publié en 2013 aux éditions du Cherche-Midi. Nos pensées vont aux familles et aux proches des victimes. Source : Le bonheur au travail / Crédit photo : Tignous, Charb.

La gestion des risques financiers, une priorité pour les entreprises Trésorerie et gestion des risques financiers sont devenues des enjeux majeurs pour les dirigeants d’entreprise. Une préoccupation notamment portée par l’instabilité croissante des marchés financiers et l’augmentation constante des risques d’impayés. Face à ces enjeux, les entreprises adoptent différentes stratégies. Le contexte économique actuel est notamment marqué par l’internationalisation des activités et le développement des marchés financiers. Une conjoncture qui ouvre la porte à l’augmentation des risques financiers de différentes natures. « Ces risques sont devenus un élément majeur à prendre en compte par les directions financières et les directions générales des entreprises, notamment en raison de leur difficulté à trouver des finan­cements, à sécuriser les liquidités ou encore à faire face à la volatilité exponentielle des taux de change et des prix des matières premières, analyse Guillaume Devaux, associé Mazars en charge de la cellule Financement & Trésorerie d’entreprise.

VIDEO 6 la prévention des risques dans un centre de tri des déchets Diffusé le 30-OCT-12 par ANACT | Imprimer Chez Barisien, la sécurité est une priorité. Il faut dire que l'entreprise et ses filiales ont pour activité la collecte, le transport, le traitement, le tri, la valorisation et recyclage de tous types de déchets. Dans le centre de tri Maxival à Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle), les 40 salariés font jusqu'à 3000 gestes à l'heure. Une cadence qui oblige à beaucoup de précautions. Un reportage présenté le 13 octobre 2012 lors de l'émission "La voie est libre" (France 3 Auvergne), consacrée à la 9ème semaine de la qualité de vie au travail.

Toosh : un test pour valider ses connaissances en santé et sécurité au travail Publié le 23-FEB-15 par ANACT | Imprimer Le Gepi (groupe d'échange des préventeurs interentreprises) a développé un projet de test en santé sécurité au travail nommé « Toosh ». Pouvez-vous nous présenter l’outil ? L’idée vient du rapport de William Dab en 2008, professeur titulaire de la chaire d'hygiène et sécurité, et directeur de l’école Siti du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), sur la formation des managers et des ingénieurs en santé au travail. Les entreprises qui accueillent des jeunes diplômés d'écoles de management ou d'écoles d'ingénieur, attendent d’eux qu’ils aient des bases en santé et sécurité au travail (SST). Le Gepi, qui rassemble des représentants de plus d’une centaine de grands groupe français, tous secteurs d’activité confondus, a donc concrétisé cette recommandation en réalisant un test nommé « Toosh » (test on occupational safety and health). Une utilisation déclinée du Toosh est d’ores et déjà prévue pour les entreprises.

Quels sont les différents types de risques financiers ? Comme tu as pu l’apprendre dans l’article comprendre le couple rendement/risque, il ne faut pas dissocier les notions d’investissement et de risque. Ici, braquons les projecteurs sur cette zone d’ombre qu’est … le risque financier. Voici un échantillon de risques que tout investisseur se doit de connaître pour briller lors des dîners mondains ! 1. Risque du marché Le risque de marché est un risque global de perte financière lié à la variation des cours de tous les produits qui composent un portefeuille. 1. a. Le risque de taux ou de taux d’intérêt est le risque financier qu’un produit perde de la valeur à la suite d’une diminution ou d’une augmentation des taux d’intérêts. Pour les particuliers, le fait d’emprunter à taux variable présente un risque de taux. 1. b. Le risque de change est le risque financier de voir son investissement perdre de la valeur à cause d’une variation des taux de change. 1. c. 1. d. Les grandes entreprises sont exposées à ce risque. 2. 3. 4. 5.

VIDEO 4 la politique de prévention dans un garage auto Diffusé le 21-NOV-12 par ANACT | Imprimer Dans ce reportage de France 3, un garagiste auto de Strasbourg indique utiliser une cinquantaine de produits potentiellement toxiques. La réflexion sur la prévention ne se limite pas au risque CMR. Le bonheur au travail | ARTE Qui, aujourd'hui, peut se vanter d'être heureux sur son lieu de travail ? Certainement pas les 31% de salariés "activement désengagés" – ceux qui ont une vision négative de leur entreprise et peuvent aller jusqu'à lutter contre les intérêts de cette dernière. Inspiré de l'armée, le modèle d'organisation du travail visant à contrôler l'ensemble des salariés en leur attribuant des tâches limitées a peu changé depuis la fin du XIXe siècle. Métro, boulot, bingo Que peuvent avoir en commun le ministère de la Sécurité sociale belge, le géant indien HCL et Chronoflex à Nantes, leader en France du dépannage de flexibles hydrauliques ?

Comment faire face aux risques financiers ? Le risque financier se définit comme le risque de perdre de l’argent à la suite d’une opération financière (exemples : un placement de capitaux en vue d’un gain monétaire, un emprunt bancaire) ou d’une opération commerciale ayant une incidence financière (par exemple, un achat ou une vente à crédit ou en devise étrangère). L’instabilité des marchés financiers a rendu nécessaire une bonne gestion des risques financiers pour tout dirigeant d’entreprise. Deux grands types de risques nécessitent l’implication des dirigeants : le risque de financement (risques de liquidité et de taux d’intérêt). le risque de change. La méthodologie à suivre passe par l’identification la plus précise possible du risque, à travers ses causes et conséquences, puis l’évaluation de chacun d’eux pour enfin choisir les réponses adaptées. L’évaluation composée des facteurs de probabilité et de gravité sera ensuite déterminée par chaque entreprise de façon subjective et selon son acceptabilité. Le risque de liquidité

VIDEO 2 Comment limiter la prise de risques des entrepreneurs ? Créer son entreprise, est-ce forcément prendre tous les risques ? Peut-on limiter cette prise de risque ? Pour William Feugère, Président des Avocats Conseils d'Entreprises (ACE) , certes, le risque entrepreneurial est inhérent à l’action. Et c’est d’ailleurs peut-être cette notion de risque qui est un des moteurs du chef d’entreprise. Mais William Feugère souligne qu’il existe en revanche des solutions pour encadrer les risques et accompagner le chef d’entreprise. William Feugère souligne toutefois que cette étape n’exclut pas les risques extérieurs qui peuvent impacter l’entreprise elle-même. AG2R LA MONDIALERetrouvez plus d'informations sur www.leSocialClub.com

Inégalités : l'affaiblissement des syndicats en cause - Les Echos Politique Valls ne veut pas du FN comme "premier parti de France" + VIDEO « Le Front national n’aime pas la France », a estimé le Premier ministre lors d’une visite à Saint-Brieuc samedi matin, à une semaine du... Départementales : cinq meetings à venir pour Valls + VIDEO Le Premier ministre fera cinq meetings la semaine prochaine, avant le premier tour des élections départementales du 22 mars. Dossiers DOSSIER Les élections départementales 2015 Dossier sur les élections départementales des 22 et 29 mars 2015. De la gestion des risques à la gestion des risques financiers Introduction L’entreprise est conventionnellement définie comme étant un système complexe et ouvert sur son environnement sur lequel elle est exposée à des risques différents. Ainsi, la multiplication des crises à l’international surtout depuis les années 70 et le rythme croissant des changements provoqués par le système économique et financier mondial à travers l’adoption des mécanismes fondés sur la déréglementation, la dérégulation et le décloisonnement, obligent les entreprises à se prémunir contre les risques en disposant des outils et des moyens nécessaires à leur gestion afin d’assurer leur pérennité et leur compétitivité. La gestion des risques dans un univers globalisé est alors une nécessité et un choix stratégique qui doit mobiliser tous les moyens humains, financiers et informationnels de l’entreprise afin d’être à l’abri de la vulnérabilité. Définition Il convient ensuite de distinguer entre les notions de gestion des risques et du management des risques. Types des risques 1.

Performance ou bonheur au travail : faut-il vraiment choisir ? L'avènement de démarches qui s'appuient sur l'autonomie, la responsabilité et l’énergie positive des individus entraîne-t-il forcément la perte d'indicateurs de performance? Qu'apportent ces nouvelles méthodes à l'entreprise? Les dernières semaines ont été riches en événements, articles, reportages, conférences sur les sujets du bonheur au travail, de l’optimisme, de la motivation et de l’entreprise libérée. Ces sujets suscitent incontestablement l’intérêt et la curiosité, accompagnées d’une réelle envie de faire ou d’un certain scepticisme. L’antagonisme peut exister entre d’un côté une tendance forte des entreprises à la recherche de performance par les processus, les méthodes, le suivi financier, les indicateurs et autres KPIs, et de l’autre des démarches qui s’appuient sur l’autonomie, la responsabilité, l’énergie positive des individus, leurs forces et leurs motivations comme moteur. La navigation à la voile fournirait ici un parallèle intéressant.

Related: