background preloader

Diapo : Le projet en Terminale STMG Version en ligne

Diapo : Le projet en Terminale STMG Version en ligne
Related:  Mercatique

chalandise.fr : choisir sa zone de chalandise Diapo : Présentation générale de la réforme STMG (Prezi) Cours complet de marketing Auteur : Isabelle Piton A - La fonction de distribution. Les fonctions spatiales: transport, manutentions Les fonctions d'assortiment : fractionnement des lots, triage, calibrage. L'entreposage concerne le choix du nombre, de l'emplacement, de la surface et de l'organisation des entrepôts. Les fonctions de vente : la raison d'être des distributeurs avec des services annexes. B - Les caractéristiques de la distribution 1) Les différents intermédiaires Le commerce intégré (concentré) (prise en charge de toutes les fonctions. gros et détail, intervenant entre producteurs et consommateurs) Les Grands Magasins : très large assortiment, niveau de service très élevé, localisation urbaine et frais de personnel élevés. 2) Les canaux circuits ultracourts ou circuits directs Le magasin d'usine, la vente à domicile, la vente par correspondance, la vente par les artisans de leur propre production Les circuits courts Le fabricant vend à un seul intermédiaire qui lui-même vend au consommateur final.

Cas Store - Le site de référence des cas pédagogiques en gestion De la formation à la certification en STMG Février 2018 La mesure de la performance du marketing Introduction Le marketing est poussé à mesurer la performance de ses actions par l’importance des actifs qu’il contribue à créer : valeur client et capital marque dans le cadre d’un management de la valeur qui s’impose au sein des organisations. Malgré les récents élargissements du marketing holiste [1] et de ses différentes composantes qui impliquent la prise en compte de toutes les parties prenantes (stackeholders) et leurs relations, il faut garder en tête que les clients sont la source fondamentale du cash flow et qu’il convient donc de répondre prioritairement à leurs besoins. Pour cela et durant de nombreuses années, les responsables marketing n’ont pas eu à se soucier de la mesure des performances de leurs actions. Le marketing actuel est clairement orienté vers la performance et la mesure de ses actions. Marketing management 14e édition La mesure des performances du marketing n’est pas un thème nouveau comme le rappelle Pierre Volle. Marketing 3.0, Philip Kotler, 2012 1. 2.

Comment calculer son seuil de rentabilité ? Le seuil de rentabilité correspond au chiffre d'affaires pour lequel une entreprise ne réalise ni une perte ni un bénéfice c'est-à-dire où son résultat est nul. Le calcul du seuil de rentabilité d'une entreprise est une étape importante quant à la décision de commercialiser ou non un produit. Dans cette optique de pérennité de votre activité, L-Expert-comptable.com vous aide à déterminer votre seuil de rentabilité. Définition et principe du seuil de rentabilité Le seuil de rentabilité correspond au niveau d'activité ou de production minimum à partir duquel une entreprise devient rentable. Le seuil de rentabilité est atteint lorsque le chiffre d'affaires couvre les charges nécessaires à la production (on parle également de point mort). Lire l'article Qu'est-ce que le chiffre d'affaire? Le calcul du seuil de rentabilité Vous pouvez également déterminer votre seuil de rentabilité de la façon suivante : Seuil de rentabilité = Charges fixes / Taux de marge sur coût variable

La connaissance marketing du marché Détails Catégorie : analyses marketing Affichages : 36931 Avant d’agir, l’entreprise est censée de connaître son environnement. L’environnement décisionnel peut être définit comme l’ensemble des forces internes et externes qui ont un effet potentiel ou réel sur la gestion des activités du marketing, et sur la capacité de l’entreprise à bâtir et à maintenir avec son marché des relations mutuellement fructueuses. On peut analyser cet environnement sous deux angles : le micro-environnement et le macro-environnement. I – le marché : A – définition : Le terme marché peut être appréhendé de différentes façons. Différents marchés se distinguent en fonction des types d’acheteurs ou des types de besoins et de produits ou en fonction de l’espace géographique. 1 – le marché en fonction des produits offerts et des besoins satisfaits il s’agit d’abord de définir le marché principal puis les autres marchés qui ont un lien avec le marché principal pour des raisons de besoins et de produits. §Premier équipement ;

La boite à outils Marketing Contribution Développement Durable réalisée par Hélène-Claire Leboutet-Barrell Les actions de communication quelles qu'elles soient (tous supports imprimés ou nouvelles technologies de l'information) ont un impact environnemental significatif : consommation de papiers, d'emballages, d'énergie, utilisation de produits toxiques ou dangereux, production de déchets, pollutions liées au transport… Pour être en cohérence avec vos engagements en matière de développement durable et notamment de respect de l'environnement, il y a lieu de mettre en œuvre des actions nouvelles visant à réduire dans toute la mesure du possible les impacts de vos opérations de communication sur l'environnement. " Il est possible de communiquer efficacement en réduisant les impacts. Eco-communiquer, c’est laisser son empreinte dans les esprits, pas sur l’environnement !" Toute activité économique a des impacts sur l'environnement et la communication n'est pas en marge de ces problématiques. Les mailings postaux.

Les programmes de fidélité en quête de renouveau - Enquête Les Français raffolent des programmes de fidélité. Selon une étude publiée en 2005 par ACNielsen, ils n'étaient pas moins de 90 % à déclarer posséder au moins une carte de fidélité au sein de leur foyer. C'est dire si la manne est importante pour les marques. « Il n'y a aucun antagonisme entre le fait de mesurer la valeur d'un client par le biais d'un programme à points et de vouloir en parallèle le fidéliser au moyen d'un programme également basé sur des aspects plus relationnels », affirme Jean-Michel Raicovitch, directeur général d'Accentiv' et vice-président de l'Adetem. « Ce type de programme présente un avantage incomparable, qui est de pouvoir influer directement sur le comportement d'achat du client bénéficiaire, explique pour sa part Guillaume Huser, directeur général France et Benelux d'Affinion International. De l'aveu même des principaux opérateurs, le programme à points est adaptable à – presque – tous les secteurs. La banque, un secteur qui innove

Fidélité induite et recherchée RPF La fidélité, fidéliser ses clients Plus votre client est récompensé, plus il sera fidèle ! Conserver sa clientèle et gagner de nouveaux clients pour compenser la perte naturelle de chiffre d'affaires, augmenter les ventes et vendre plus souvent, stimuler ses clients : telles sont les bases de tout programme de fidélité. Ces méthodes de fidélité sont souvent matérialisées par la mise en œuvre d'une carte de fidélité associé à un système informatique appelé système de fidélité. La carte de fidélité qui est couramment fabriquée en matière plastique est un média de communication direct très efficace. En effet, de part son format pratique et inaltérable, la carte de fidélité véhicule l'image de marque de son émetteur grâce par exemple, pour les plus luxueuses, à une impression quadrichromie. Cette carte plastique de fidélité permettra de communiquer visuellement, auprès du porteur de la carte de fidélité. Un programme de fidélité efficace est un programme de fidélité qui fonctionne !

Mesurer la valeur client CLV Customer Lifetime Value Comment mesurer la valeur d'un client Calculer la rentabilité par client T ous les clients ne sont pas d'une rentabilité équivalente. Tous les clients ne méritent pas les efforts destinés à les fidéliser. Anticipation de la valeur client Pour être plus précis, il ne suffit pas de se fonder exclusivement sur les achats passés pour formuler un jugement. Définition CLV Customer Lifetime Value La Customer Lifetime Value est un indicateur estimant, sous la forme d'une espérance mathématique, la somme des profits nets susceptibles d'être générés par un unique client au fil de sa durée de vie. La valeur d'un client correspond peu ou prou à la différence entre les profits effectivement dégagés et la somme des frais de marketing engagés. On le voit bien, c'est un indicateur essentiel qui ne se contente pas de comptabiliser les commandes passées lors du dernier trimestre. À lire CRM at the Speed of Light Un second ouvrage traitant aussi de la mise en oeuvre du CRM à l'heure des réseaux sociaux

Related: