background preloader

Images actives

Images actives
Related:  2. L'année 1789

Introduction du dossier « Le 14 Juillet, naissance d’une fête nationale » - Pour mémoire - CNDP Dans un discours prononcé à La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne), le 14 juillet 1872, Léon Gambetta proclame : « […] les journées les plus décisives de la Révolution française sont contenues, sont impliquées dans ce premier fait qui les enveloppe : le 14 juillet 1789. Et voilà pourquoi aussi c’est la vraie date révolutionnaire, celle qui fait tressaillir la France ! On comprend que ce jour-là notre Nouveau Testament nous a été donné et que tout doit en découler. » Celui qui négocie la construction d’une République comme régime, contre des tentations monarchistes, ancre le passé, le présent et l’avenir dans un événement fondateur. Certes, il y a débat, et nous voulons dans ce dossier en présenter les étapes et les acquis majeurs. Depuis 1880, le 14 Juillet est fête nationale. Car des fêtes du 14 Juillet, comme d’autres fêtes républicaines, il s’agit bien de moments pédagogiques, d’une propédeutique des valeurs républicaines ancrées dans les principes de 1789.

Le Serment du Jeu de paume.jpg — Wikimedia Commons La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789 | L'histoire par l'image Christian AMALVI, « Le 14 Juillet », in Pierre NORA (dir), Les Lieux de mémoire, t. 1, « La République », Paris, Gallimard, 1984, rééd. coll. « Quarto », 1996. François FURET, Mona OZOUF, « La prise de la Bastille », in François FURET, Mona OZOUF, Dictionnaire critique de la Révolution française, Paris, Flammarion, 1988, rééd. coll. « Champs » 1992. François FURET, Denis RICHET, La Révolution française, Paris, Fayard, 1965, rééd. 1997. Jacques GODECHOT, La Prise de la Bastille, Paris, Gallimard, coll. « Les Trente Journées qui ont fait la France », 1965. COLLECTIF, La Révolution française et l’Europe 1789-1799, catalogue de l’exposition au Grand Palais, Paris, RMN, 1989. Robert FOHR et Pascal TORRÈS, « La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789 », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 27 mars 2020. Christian AMALVI, « Le 14 Juillet », in Pierre NORA (dir), Les Lieux de mémoire, t. 1, « La République », Paris, Gallimard, 1984, rééd. coll. « Quarto », 1996.

untitled images Site Web pour cette image Série G - Clergé séculier genealecole.blogspot.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. serment du jeu de paume L'AUTEUR DAVID : peintre consacré, Membre de l'Académie royale de peinture et logé au Louvre à ce titre. Auteur de peintures neoclassiques comme LE SERMENT DES HORACE en 1785 Les députés du tiers état se réunissent dans la salle du jeu de paume de Versailles parce que c'est le seul endroit qu'ils trouvent pour continuer les dicussions des états généraux (20 juin 1789). Ils se sont constitués en Assemblée nationale Le tableau de David n'a jamais été achevé.

Diplôme de Vainqueur de la Bastille Contexte historique L’Assemblée et les acteurs de la prise de la Bastille Au lendemain du 14 juillet 1789, La Fayette a réorganisé la milice bourgeoise en garde nationale pour mettre fin à la situation insurrectionnelle créée par la prise de la Bastille, tout en conservant contre les troupes royales les forces d’une armée civique. L’Assemblée reste soucieuse de contrôler les éléments armés susceptibles de déclencher des émeutes. En février 1790, ceux qui se disent Vainqueurs de la Bastille adressent une pétition à l’Assemblée nationale pour obtenir une médaille. Une commission de la Commune de Paris vérifie, de mars à juin, les titres des Vainqueurs, de leurs veuves et de leurs orphelins. Mais la fête ne doit réunir que la garde nationale et les troupes de ligne, aussi, après leur avoir été accordée, la « place honorable » suscite des difficultés. Analyse de l'image Un diplôme exceptionnel pour les héros de la Bastille Interprétation

Le serment du Jeu de paume, 20 juin 1789 Contexte historique Cet événement fondateur de la Révolution française constitue une étape symbolique dans la destruction de l’absolutisme. L’ouverture des états généraux avait suscité une querelle de procédure : le tiers état souhaitait la réunion des trois ordres ainsi que le vote par tête, le vote par ordre donnant nécessairement la majorité au clergé et à la noblesse. Face au refus du roi, le tiers état se proclama Assemblée nationale et appela les deux autres ordres à le rejoindre. Louis XVI fit fermer la salle de réunion des députés. Ces derniers se portèrent alors dans la salle du Jeu de paume. Analyse des images La scène prend place dans la salle du Jeu de paume dont David dessina l’architecture in situ. Sur la toile inachevée, la nudité suggérée sous les vêtements concourt encore à l’idéalisation de la scène à laquelle David n’assista pas, mais qu’il souhaita hisser au rang d’acte universel. Interprétation

HISTOIRE - Une chronique audio pour raconter la Grèce des savants en 6e - toutatice.fr Photo : JP Dalbéra, Flickr. (License CC-BY 2.0) Cette proposition a été conçue et testée dans le cadre des Travaux académiques mutualisés HG (TRAAM) 2015 organisés comme chaque année par la Direction du numérique pour l'éducation (DNE). L'académie de Rennes, ainsi que sept autres académies participaient à ces expériences pédagogiques sur les usages numériques en HG (Plus d'infos : Réalisation Canopé Rennes - Traam HG 2014-2015 Niveau et insertion dans la programmation • COLLÈGE – 6e - Histoire / Partie II. Durée et insertion dans la séquence pédagogique Travail de groupe sur 2 séances d'1h. Problématique de la leçon Comment les savants grecs ont-ils déchiffré le monde ? Compétences du socle Collège Dire S'approprier un environnement informatique de travail Créer, produire, traiter, exploiter des données S'informer, se documenter Avoir des connaissances et des repères historiques et artistiques S'intégrer et coopérer dans un projet collectif Mise en œuvre pédagogique

Louis Marc Antoine de Noailles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le vicomte Louis Marie Marc Antoine de Noailles, né à Paris le 17 avril 1756 et mort à La Havane (Cuba) le 7 janvier 1804, est un général et homme politique de la Révolution française. Biographie[modifier | modifier le code] Origines et famille[modifier | modifier le code] Guerre d'indépendance des États-Unis[modifier | modifier le code] Selon la tradition familiale, il choisit la carrière militaire et suit son beau-frère, La Fayette[1], engagé en 1779 dans la guerre d'indépendance des États-Unis. Révolution française[modifier | modifier le code] Membre de l'Assemblée des notables puis élu député aux États généraux de 1789 par le bailliage de Nemours, il est acquis aux idées nouvelles et joue un rôle important dans l'abolition des privilèges lors de la nuit du 4 août 1789, se signalant par son enthousiasme. L'expédition de Saint-Domingue[modifier | modifier le code] Mariage et descendance[modifier | modifier le code] Famille de Noailles

Related: