background preloader

» Grosse chute pour Apple

» Grosse chute pour Apple
Apple a dévoilé hier après-midi ses résultats financiers du premier trimestre 2014, conclu en décembre et couvrant donc l’importante période des Fêtes. Ceux-ci étaient excellents, avec notamment des ventes se situant dans le haut de sa fourchette prévisionnelle et des profits supérieurs aux prévisions des analystes. Pourtant, dans les minutes qui ont suivi, son titre a amorcé une importante chute qui s’est concrétisée à l’ouverture des marchés ce matin. Pourquoi? Il y a deux raisons. Les ventes d’iPad et d’ordinateurs Mac, elles, ont été légèrement supérieures aux attentes. Ce qui fait plus mal encore, ce sont les prévisions émises par Apple pour le prochain trimestre, qui sont elles aussi plus faibles qu’anticipées. Cela semble indiquer qu’Apple a atteint le sommet de la montagne et foule maintenant une pente descendante. De mémoire, jamais une entreprise n’a disposé d’autant d’argent.

Tim Cook défend la stratégie financière d’Apple C’est suffisamment rare pour être souligné : Tim Cook a pris la défense d’Apple en ce qui concerne une de ses dernières initiatives financières. Cupertino a en effet racheté pour 14 milliards de dollars de ses actions, durant les deux semaines qui ont suivi l’annonce des résultats du quatrième trimestre 2013. L’action s’était mangée un beau gadin de 8% au lendemain des performances, record pourtant, d’Apple. Mais il faut croire que vendre 51 millions d’iPhone en trois mois est encore insuffisant pour les milieux boursiers. Dans le Wall Street Journal, le CEO déclare que par ce rachat, « nous parions sur Apple. Autre message en direction des actionnaires -ce qui n’a rien d’innocent, puisque la réunion annuelle est prévue pour la fin du mois- : Apple reviendra sur le programme de rachat d’actions d’ici le mois de mars ou d’avril. Source - Contenu anglais

La stratégie de marque d'Apple, secret de son succès Apple a publié un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 36%, tiré par les ventes d’ordinateurs personnels, dont les ventes ont augmenté de 51%. Sur le segment des lecteurs mp3, les ventes d’iPod ont aumenté de 1% sur le trimestre. Dans le même temps, l’iPhone s’est vendu à 1,7 millions d’unités. Même avec des produits plus chers que ceux de la concurrence, Apple parvient à publier de tels chiffres en ces temps de ralentissement de l‘économie mondiale. La marque d’une entreprise est souvent son bien le plus précieux. Comment Apple est-il parvenu à créer une marque aussi forte ? Il me semble que leur succès tienne à trois stratégies que l’entreprise a suivies ces dernières années. Dominer la niche des lecteurs mp3 La première est la décision stratégique de dominer la niche des lecteurs mp3. L’iPod est devenu lecteur mp3 ce que le Kleenex est au mouchoir. Profiter de l’effet de “halo” de l’iPod Par extension, l’iPhone profite également de l’effet de halo de l’iPod. Conclusion

La stratégie marketing d'Apple en 5 étapes. | Marketing SONDAGE : Quel type d'entrepreneur es-tu? Ce mercredi 20 octobre, Apple tiendra une keynote. Pour l'occasion, notre agence Web s'offre de vous décrire le succès de la stratégie marketing d'Apple en 5 étapes. 1 - Le culte du secret : Le point fort d'Apple est son culte du secret. Avant le lancement d'un produit, personne ne sait réellement ce qui va être présenté. 2 - Des rumeurs et encore des rumeurs : Vu qu'aucune information n'est divulguée, la Webosphère se met alors à imaginer ce que "la pomme" va bien pouvoir présenter. 3 - Contrôle de l'information : Bien qu'Apple favorise la diffusion des rumeurs, celles-ci ne sont pas laissées au hasard non plus. 4 - Annonce au goûte à goûte : Quelque temps avant l'annonce officielle, Apple publie quelques informations discrètes afin de relancer les rumeurs et les discussions autour de son futur produit. Ajouter un commentaire Article publié par Création DLNdans Marketing

Apple: Stratégie marketing d'innovation ou stratégie industrielle? Alors qu’Apple vient de vendre 18 000 iPads à l’US AirForce et devrait annoncer demain la sortie de l’iPad 3, déjà Le Monde consacrait à la marque à la pomme deux pleines pages jeudi dernier sous le titre évocateur Big Apple, le monstre du business. C’est l’occasion de revenir sur la stratégie marketing de la marque Apple et de son savoir-faire en marketing de la rareté. Un billet qui met l’accent sur l’innovation, la stratégie marketing mais aussi sur la stratégie industrielle, sans laquelle le succès rencontré et le business généré ne seraient pas au rendez-vous. Apple, une marque désirée D’après une analyse de l’agence Clear (M&CSaatchi) et relayée sur le blog ithink.fr, Apple serait la marque la plus désirée au monde: « Un fort désir crée une forte demande et une forte demande crée de la croissance » (Paul-Henri Brunet). Le marketing du désir existe déjà depuis les années 1970, il s’agit d’emporter la préférence, d’être la marque aimée, convoitée et espérée. Pour aller plus loin

Apple poursuit ses rachats d'actions Sous la pression du milliardaire Carl Icahn, le groupe informatique a acheté pour 14 milliards de dollars de ses propres actions et prévoit une acquisition. Sous la pression du milliardaire Carl Icahn, le groupe informatique américain Apple a accéléré le rachat de ses propres actions lors des deux dernières semaines et n'exclut plus d'acquérir de grosses entreprises. Dans un entretien au Wall Street Journal publié sur le site du quotidien des milieux d'affaires new-yorkais, le directeur général de la firme, Tim Cook, a révélé que la marque à la pomme avait racheté pour 14 milliards de dollars (10 milliards d'euros) de ses propres actions. L'opération s'est faite en deux étapes : Apple a d'abord racheté « en accéléré » et en bloc 12 milliards d'actions et ensuite il s'est procuré 2 milliards sur le marché. Elle entre dans le cadre de son programme de rachats de 60 milliards d'actions sur deux ans annoncé l'an dernier, a précisé le successeur du charismatique Steve Jobs. M.

Apple achète de la bande passante pour préparer en douce sa WebTV 01net le 05/02/14 à 12h16 Apple se prépare à lancer sa stratégie TV, mais pas comme on le pensait depuis des années. Selon ces informations, Apple achèterait plus de bandes passantes qu’il ne lui en faut pour les mises à jour logicielles, iCloud, AppStore ou iTunes. Pour le WSJ, Tim Cook a même laissé trainer des indices lors de sa conférence financière. Bousculer NetFlix et YouTube sur leur terrain D’autres pistes peuvent donner du crédit à cette stratégie. Reste à savoir le moment où Apple décidera de lancer sa fusée. En tous cas, pour Aaron Blazar, vice-président au conseil des télécommunications de l'Atlantique-ACM, la démarche d’Apple n’a rien de surprenant. « C'est une progression naturelle pour une entreprise comme Apple », a déclaré ce responsable à la presse américaine. Le projet iTV est-il mis aux oubliettes ?

Apple lance l'iPad Air et améliore la performance de deux autres engins La marque à la pomme veut à nouveau "croquer" dans les parts de marché. Face à la concurrence de Microsoft avec sa tablette Surface 2 qui va prochainement sortir dans le commerce, Apple avait besoin d’un second souffle. Tim Cook, directeur de la firme américaine, a pour cela décidé de taper fort en sortant plusieurs nouveaux modèles : un nouvel ordinateur Mac Pro surpuissant, un Ipad mini amélioré et le fameux Ipad Air. Ce dernier sera "plus fin, plus léger et plus puissant que jamais", a annoncé le responsable marketing d'Apple, Phil Schiller. Son poids sera de 450 grammes et ce nouvel Ipad sera également 20% plus fin que le premier. Cure de jouvence pour l’Ipad Mini et le Mac Pro Apple a aussi dévoilé une nouvelle gamme d’Ipad mini. Le Mac Pro, ordinateur haut de gamme d’Apple, va également connaître une nette amélioration. Prise en main du nouvel iPad Air :

Les produits Apple à travers le temps Apple IL'Apple I de la marque Apple, fut l'un des tout premiers micro-ordinateurs individuels. Conçu par Steve Wozniak dans son garage californien, il fut le premier produit d'Apple mis en vente en avril 1976. Environ 200 unités furent produites. Une cinquantaine d'entre elles ont été vendues par un magasin d'électronique de Palo Alto. À la différence d'autres ordinateurs amateurs de cette époque qui étaient vendus en kit, l'Apple I était constitué uniquement d'une carte assemblée comprenant des composants électroniques dont environ trente circuits intégrés.Prix de lancement : 666.66 $ USDate de commercialisation : 1976Fin de production : 1977 Apple IIL'Apple II est le premier ordinateur personnel au monde fabriqué à grande échelle. iPadLa tablette tactile iPad est présentée pour la première fois le 27 janvier 2010.

Sociétés : Apple devient l'entreprise la plus chère du monde La firme à la pomme bloque la commercialisation en Europe de la Galaxy Tab de Samsung. Il y a eu General Electric, Exxon et maintenant ­Apple. L'industrie lourde, le pétrole et l'entreprise qui symbolise la diffusion de la micro-informatique dans le grand public. Apple est devenue l'entreprise la plus chère en Bourse. Après une incursion mardi à la première place, Apple a confirmé mercredi son leadership. Le spécialiste de l'informatique a mieux résisté à la tourmente que le pétrolier à la dérive des marchés, valant jusqu'à 6 milliards de plus que lui. Dans un paysage aussi bousculé, cela confère à Apple un quasi-statut de valeur refuge, témoin de la confiance des marchés en sa capacité à continuer à apporter des produits répondant aux attentes des consommateurs. Bataille juridique La bataille juridique qu'Apple vient de remporter face à Samsung conforte encore le statut de l'américain. » Apple fait interdire la vente du Galaxy Tab en Europe » La sortie d'un iPhone 5 cet automne se précise

Related: