background preloader

Apple poursuit ses rachats d'actions

Apple poursuit ses rachats d'actions
Sous la pression du milliardaire Carl Icahn, le groupe informatique a acheté pour 14 milliards de dollars de ses propres actions et prévoit une acquisition. Sous la pression du milliardaire Carl Icahn, le groupe informatique américain Apple a accéléré le rachat de ses propres actions lors des deux dernières semaines et n'exclut plus d'acquérir de grosses entreprises. Dans un entretien au Wall Street Journal publié sur le site du quotidien des milieux d'affaires new-yorkais, le directeur général de la firme, Tim Cook, a révélé que la marque à la pomme avait racheté pour 14 milliards de dollars (10 milliards d'euros) de ses propres actions. L'opération s'est faite en deux étapes : Apple a d'abord racheté « en accéléré » et en bloc 12 milliards d'actions et ensuite il s'est procuré 2 milliards sur le marché. Elle entre dans le cadre de son programme de rachats de 60 milliards d'actions sur deux ans annoncé l'an dernier, a précisé le successeur du charismatique Steve Jobs. M. Related:  tsaouzanet

Apple : stratégie marketing d'innovation ou stratégie industrielle ? Alors qu’Apple vient de vendre 18 000 iPads à l’US AirForce et devrait annoncer demain la sortie de l’iPad 3, déjà Le Monde consacrait à la marque à la pomme deux pleines pages jeudi dernier sous le titre évocateur Big Apple, le monstre du business. C’est l’occasion de revenir sur la stratégie marketing de la marque Apple et de son savoir-faire en marketing de la rareté. Un billet qui met l’accent sur l’innovation, la stratégie marketing mais aussi sur la stratégie industrielle, sans laquelle le succès rencontré et le business généré ne seraient pas au rendez-vous. Apple, une marque désirée D’après une analyse de l’agence Clear (M&CSaatchi) et relayée sur le blog ithink.fr, Apple serait la marque la plus désirée au monde: « Un fort désir crée une forte demande et une forte demande crée de la croissance » (Paul-Henri Brunet). Le marketing du désir existe déjà depuis les années 1970, il s’agit d’emporter la préférence, d’être la marque aimée, convoitée et espérée. Pour aller plus loin

Stratégies - Marketing, Communication, Médias, Marques, Conseils, Publicité Dans le cadre de son enquête « Le monde à l'envers », Limelight Consulting a demandé aux agences de citer les annonceurs qu'ils connaissent, ceux qu'ils aiment et/ou ceux pour lesquels ils aimeraient travailler. « Les agences ont cité 220 marques-annonceurs, avec une moyenne de huit citations par personne, faisant montre d'une connaissance élevée du marché », note Nathalie Regnault, directrice associée de Limelight Consulting. Avec 42 % de citations spontanées, Renault domine le palmarès, très franco-américain, où l'on retrouve Danone, Orange, SFR, L'Oréal, Peugeot, EDF, Coca-Cola, Procter&Gamble ou McDonald's. Les publicitaires n'affichent pas tout à fait les mêmes préférences en tant que professionnels - ils citent alors SNCF, Air France, Neuf Cegetel, Sony et Canal + - ou en tant que « simples » consommateurs (Neuf Cegetel encore, mais aussi Coca-Cola, Volkswagen et Peugeot). Reconnaissance professionnelle ne rime pas toujours avec adhésion personnelle... « Think different »

» Grosse chute pour Apple|Le blogue techno Apple a dévoilé hier après-midi ses résultats financiers du premier trimestre 2014, conclu en décembre et couvrant donc l’importante période des Fêtes. Ceux-ci étaient excellents, avec notamment des ventes se situant dans le haut de sa fourchette prévisionnelle et des profits supérieurs aux prévisions des analystes. Pourtant, dans les minutes qui ont suivi, son titre a amorcé une importante chute qui s’est concrétisée à l’ouverture des marchés ce matin. Au moment d’écrire ces lignes, l’action d’Apple est en baisse d’environ 8% par rapport à son prix de fermeture hier, juste avant la diffusion de ces résultats. Pourquoi? Il y a deux raisons. Les ventes d’iPad et d’ordinateurs Mac, elles, ont été légèrement supérieures aux attentes. Ce qui fait plus mal encore, ce sont les prévisions émises par Apple pour le prochain trimestre, qui sont elles aussi plus faibles qu’anticipées. Cela semble indiquer qu’Apple a atteint le sommet de la montagne et foule maintenant une pente descendante.

Apple achète de la bande passante pour préparer en douce sa WebTV 01net le 05/02/14 à 12h16 Apple se prépare à lancer sa stratégie TV, mais pas comme on le pensait depuis des années. En fait, le projet initial d’une iTV (juste une télé connectée) semble s’éloigner. Par contre, le lancement d’une stratégie offensive de diffusion de programmes audiovisuels semble être une nouvelle piste à en croire un article publié par le Wall Street Journal. Selon ces informations, Apple achèterait plus de bandes passantes qu’il ne lui en faut pour les mises à jour logicielles, iCloud, AppStore ou iTunes. Pour le WSJ, Tim Cook a même laissé trainer des indices lors de sa conférence financière. Bousculer NetFlix et YouTube sur leur terrain D’autres pistes peuvent donner du crédit à cette stratégie. Reste à savoir le moment où Apple décidera de lancer sa fusée. Le projet iTV est-il mis aux oubliettes ?

Stratégie marketing : Apple vs Samsung - Idéine Aux origines du conflit La bataille juridique entre les deux géants du marché mobile a été le point de départ d’une querelle qui ne fait que s’accentuer au fil des années et des lancements de produits. Apple accusait l’entreprise sud-coréenne de plagiat. En effet, « le Galaxy S2 ressemblait trop à l’iPhone 4 » et le « Galaxy Tab était visuellement semblable à l’iPad ». Apple l’accusait également d’avoir copié un bon nombre de fonctionnalités et de méthodes de navigation. Quelques temps après le lancement des hostilités, Samsung inaugurait sa stratégie marketing visant à mettre en avant les principales faiblesses de son concurrent californien. Une stratégie marketing différente mais efficace Apple est appréciée pour son design, valeur fondamentale de l’entreprise. En comparaison, la stratégie marketing de Samsung est coriace et performante. Samsung mise sur le marketing quand Apple joue toutes ses cartes sur le design de ses produits. Samsung, roi de la publicité comparative

Les stratégies commerciales et marketing d’Apple - Le Petit Journal de l'Economie Partager ! Le 9 septembre dernier, Apple a présenté ses nouveaux smartphones : l’Iphone 6 et l’Iphone 6+. Leur sortie a été précédée par une effervescence sur internet via les réseaux sociaux, les blogs, et les sites spécialisés, tel que Gentside. Une des stratégies commerciales d’Apple est de laisser courir les rumeurs pour créer le buzz et ainsi susciter le désir des internautes. Le plus connu des slogans d’Apple est « Think different ». En 2002 « Think Different » devient « Switch ». Aujourd’hui elle met en exergue l’expérience utilisateur avec le slogan « Powerful » et la phrase associée « You’re more powerful than you think ». Apple, contrairement à ses concurrents de la téléphonie mobile, adopte une stratégie indifférenciée qui tend à ignorer tous les segments du marché. Le prix des produits de la marque Apple leur confère le statut de produits haut de gamme conforme à l’image donnée par la firme qui utilise un marketing de luxe. Yves Gaetan ZENDJA

Procès Samsung-Apple: Quelles conséquences après la défaite du Sud-Coréen? Coup de massue pour Samsung. Les jurés ont tranché. Vendredi, à l’issue de quatre semaines de procès à San José en Californie, le Sud-Coréen a été condamné à verser plus d’un milliard de dollars à la firme à la pomme pour avoir violé plusieurs de ses brevets portant sur le design mais aussi sur la partie logicielle. Première conséquence, Samsung, qui a les moyens de payer et s’en remettra très certainement, pourrait en revanche être contraint de revoir ses futurs terminaux au niveau du design mais aussi de l’interface. Une amende qui va faire réfléchir tous les constructeurs A la suite du verdict rendu public en fin de semaine dernière, Android, le système d’exploitation de Google utilisé sur les smartphones Samsung, pourrait aussi être mis en difficulté. Autres victimes collatérales: Motorola, LG, HTC ou encore Sony. Microsoft, grand gagnant dans cette affaire Les constructeurs rivaux d’Apple risquent de se montrer très frileux dorénavant pour éviter une telle amende. Anaëlle Grondin

Tim Cook défend la stratégie financière d’Apple C’est suffisamment rare pour être souligné : Tim Cook a pris la défense d’Apple en ce qui concerne une de ses dernières initiatives financières. Cupertino a en effet racheté pour 14 milliards de dollars de ses actions, durant les deux semaines qui ont suivi l’annonce des résultats du quatrième trimestre 2013. L’action s’était mangée un beau gadin de 8% au lendemain des performances, record pourtant, d’Apple. Mais il faut croire que vendre 51 millions d’iPhone en trois mois est encore insuffisant pour les milieux boursiers. Autre message en direction des actionnaires -ce qui n’a rien d’innocent, puisque la réunion annuelle est prévue pour la fin du mois- : Apple reviendra sur le programme de rachat d’actions d’ici le mois de mars ou d’avril. Source - Contenu anglais

Les produits Apple à travers le temps Apple IL'Apple I de la marque Apple, fut l'un des tout premiers micro-ordinateurs individuels. Conçu par Steve Wozniak dans son garage californien, il fut le premier produit d'Apple mis en vente en avril 1976. Environ 200 unités furent produites. Une cinquantaine d'entre elles ont été vendues par un magasin d'électronique de Palo Alto. À la différence d'autres ordinateurs amateurs de cette époque qui étaient vendus en kit, l'Apple I était constitué uniquement d'une carte assemblée comprenant des composants électroniques dont environ trente circuits intégrés.Prix de lancement : 666.66 $ USDate de commercialisation : 1976Fin de production : 1977 Apple IIL'Apple II est le premier ordinateur personnel au monde fabriqué à grande échelle. iPadLa tablette tactile iPad est présentée pour la première fois le 27 janvier 2010.

Related: