background preloader

Outils en ligne pour la veille informationnelle

Outils en ligne pour la veille informationnelle
Related:  Outils de veillebts ci info commercialVeille et outilsbts cg proc7veille opérationnelle

Outils gratuit pour veille informationnelle Je ne liste volontairement que les rares outils réellement gratuits et pertinents. Il en existe des centaines mais bien souvent se ne sont de simple gadget. Classement par ordre alphabétique. AddictomaticPermet d’avoir une vue d’ensemble des principaux média 2.0 via une présentation graphique agréable et explicitewww.addictomatic.com Google alerts Ce système d’alertes est devenu l’un des plus puissants outils de veille sur le web. Tous les contenus vous référençant vous seront envoyés directement par e-mail, à la fréquence qui vous convient.www.google.com/alerts? Hootsuite outil gratuit qui va vous permettre de gérer tout vos comptes twitter, Facebook, Google+ LinkedIn, Foursquare, MySpace, WordPress, Mixi … sur une seule IgoogleAgrégateur de flux rss pour suivre en un clin d’œil l’actualité de vos sites préférés (ou de vos concurrents), malheureusement Google annonce la fermeture du service d’ici novembre 2013www.google.fr/ig

Les outils de travail collaboratifs 2.0 ? Depuis que le Web 2.0 s’est fait une place dans notre vie personnelle, il n’a pas fait qu’enrichir et renforcer nos liens d’amitiés ou familiaux. Il nous a aussi beaucoup servi dans la communication professionnelle. Outils collaboratifs En effet les entreprises développent de plus en plus leur communication via des outils de travail collaboratif, et le web 2.0 ouvre des horizons bien plus participatifs que l’envoi d’un mail. BlogForums de discussionsMessagerie instantanéesLogiciels de réseaux sociaux Les outils de travail collaboratif web 2.0 deviennent très appréciés des entreprises puisqu’ils offrent une communication bien plus accrue. Bien sur il existe Facebook qui nous permet de créer des groupes. Très pratique car il a la capacité de prévenir les utilisateurs par mail dès qu’un message est posté. Mais certaines entreprises n’acceptent pas les connections sur des sites tel que Facebook ou Twitter pendant les heures de travail. (Cliquez sur les images pour accéder au site.) Yammer : Adium :

La méthode "push" [Organiser sa veille documentaire sur le Web] La méthode push[2] consiste à apporter à l'utilisateur ou à «pousser» vers lui, de manière directe et automatique, l'information qu'il a «programmée» en fonction de critères qu'il a choisis : par exemple une question soumise à un service de signalement rapide de l'information (alerte). Exemple Google Alerte L'utilisateur ou le veilleur reçoit des messages provenant de divers outils de recherche d'information comme des bases de données ou des bulletins. Selon le cas, ces messages sont reçus dans son courriel, le compte d'un agrégateur de son choix, sa page Web personnalisée, etc. Avantages Gain de tempsAutomatisme de la démarcheRégularité de la mise à jour des résultats de la recherche. Inconvénients

4 étapes pour établir une veille informationnelle efficace Que vous soyez une entreprise (PME, TPE,…), une association, une marque ou encore un indépendant, réaliser une veille concurrentielle et informationnelle sur le Web se révèle être une stratégie plus que vitale. Afin qu’elle soit la plus efficace possible, 4 étapes seront nécessaires et quelques outils vous seront indispensables. Qu’elle soit concurrentielle, informationnelle ou encore d’e-réputation, la veille est une pratique devenue incontournable. Elle vous permet de soigner l’image de marque de votre structure, de savoir ce que les internautes disent à propos d’elle et prendre connaissance de l’avis des consommateurs concernant vos produits/services. Focus sur la construction d’un environnement de veille informationnelle, en seulement 4 étapes. Pour chacune, un ou plusieurs outils vous seront donnés. Établir votre stratégie / ciblage La première étape est déterminante puisque c’est elle qui conditionne l’efficacité des actions que vous allez ensuite mener. Recherche d'informations

Etherpad - Éditeurs de Texte Etherpad est un traitement de texte multi-utilisateurs en ligne. Une fois le logiciel déployé sur votre serveur, il est accessible depuis un navigateur web et propose de créer, en un clic, des documents éditables à partir de n’importe quel ordinateur connecté à Internet et disposant d’un navigateur web « moderne » avec support du JavaScript [1]. Mais ce n’est pas tout, le principal intérêt de ces documents réside dans le fait qu’on puisse y inviter d’autres utilisateurs [2], collaborant alors en même temps et sans conflit au travail en cours. Pour faciliter la collaboration, en plus de sa zone de texte chaque document comporte une liste des utilisateurs connectés, ainsi qu’une fenêtre de messagerie instantanée permettant de débattre des modifications à apporter au texte. Pour inviter un nouvel utilisateur, rien de plus simple, il suffit de lui faire parvenir l’URL du document en question, et il rejoindra l’édition en cliquant simplement sur le lien. Mais ce n’est toujours pas tout !

Top 10 Free Online RSS Readers After restarting my RSS subscriptions, I’ve been on a constant lookout for good RSS readers. There’s an overwhelming amount of them out there, an aftermath of a race to fill the void Google Reader left when it was shut down. Here’s a review of the 10 best free online RSS readers I’ve come across so far. 1. Digg Reader Digg Reader is a free online RSS reader that has a clean user interface and all the features you need for reading and managing your RSS feeds. 2. Feedreader Online is a simple and free RSS reader. 3. CommaFeed is a free RSS reader inspired by the now-defunct Google Reader. 4. FlowReader is what you’d get if you combined RSS and social media. 5. Feedly is an online RSS reader with a clutter-free user interface. 6. Inoreader is a feature-rich RSS reader that has a ton of configurable options. 7. Feedspot is a free RSS reader with an integrated search feature that allows you to search your content sources. 8. 9. G2Reader is another RSS reader that has the essentials. 10.

Systèmes d'Information Au cœur des performances opérationnelles et économiques de l'Entreprise Engagée dans tous les grands projets de changements, au cœur de l’activité des métiers, la direction des Systèmes d’Information contribue efficacement à la performance opérationnelle et financière de l’entreprise. Elle assure le développement, la production et le déploiement des outils informatiques de l’entreprise, en se plaçant à la pointe des nouvelles technologies. Elle répond aux demandes des différentes directions de l’entreprise dans le choix des solutions techniques ou applicatives à mettre en œuvre, l'intégration ou le développement d'applications et leur maintenance, l'exploitation des systèmes, la gestion du réseau, l'équipement des terminaux, l'assistance, l'urbanisme et la planification...Elle concourt à une relation client optimisée et à l'amélioration constante de la productivité de l'entreprise. Activités et métiers Les métiers des Systèmes d’Information s’exercent dans 5 grands domaines d’activités :

52 outils de recherche sur Internet et Méthodologie de veille informationnelle sur le Web Le site collaboratif des professeurs documentalistes de l’Académie de Besançon propose 2 articles récents et intéressants pour les internautes, ainsi que pour les acteurs de terrain et usagers des EPN. Il s’agit de ressources pour trouver et organiser de l’information sur le Web, trier les contenus recueillis voire les rediffuser. 52 outils de recherche sur Internet L’article Outils de recherche sur le Web pointe directement vers 52 outils de recherche en ligne classés en 9 catégories : pages Web, actualités, images, divers, blogs, cartes, vidéos, plateformes collaboratives, les projets de la Wikimedia Foundation. De quoi satisfaire sa curiosité d’esprit et les centres d’intérêt des internautes ; le tout présenté sous la forme d’un article via des entrées outil par outil avec liens directs facilitant l’accès vers les moteurs de recherche et autres plateformes qui permettent de rechercher de l’information sur Internet. Méthodologie de veille informationnelle sur Internet 1.

cours 7- La veille informationnelle | Etudoc's Weblog 1. La veille informationnelle Définition de la veille informationnelle : surveillance de la parution de l’information pertinente à un sujet par des actions de recherche, de traitement et de diffusion ; – soit pour une utilisation personnelle : se tenir au courant d’un sujet d’actualité, d’un sujet de recherche universitaire – soit dans une démarche professionnelle : en vue de l’exploitation des informations recueillis par des personnes pour qui elle s’avère utile ; peut représenter un avantage concurrentiel (par exemple pour la prise de décisions). Quelques outils : – Blogs, Wikis, Wikio : suivre l’actualité des blogs (attention : classement subjectif !) – Fils RSS : permet de se tenir au courant des dernières mises à jour d’un site Internet sans devoir éplucher tous les contenus du site soi-même. – Agrégateurs : logiciel qui permet de suivre plusieurs fils en même temps. Création d’un netvibes : Exemple :

83 outils de veille gratuits Le blog Caddereputation vient de publier un tableau comparatif de 83 outils de veille. Ces outils sont classés selon les critères suivants : Coût de l'outil Langue de l'interface Sources surveillées Possibilité de mettre un flux RSS Génération de statistiques L'avis de Caddereputation sur l'outil L'on y trouve des outils comme Keotag, un meta-outil orienté sur le web social (Technorati, Blinkist, IceRocket, del.icio.us, Google Blog Search, Youtube) ; How Sociable qui permet de visualiser sur 22 plateformes (Facebook, Vimeo, Flickr, etc.) la présence d’une marque ; Update Scanner, un plugin Firefox permettant de surveiller une page web ou encore FollowFinder qui permet à partir d'un compte donné de déterminer quels sont les autres comptes Twitter diffusant des informations sur les mêmes thématiques. Consulter cette étude :

Related:  veilleOutilsInformatique