background preloader

Dépendance et perte d'autonomie Grille AGGIR GIR 1 GIR 2 GIR 3 4 5 ou GIR 6

Dépendance et perte d'autonomie Grille AGGIR GIR 1 GIR 2 GIR 3 4 5 ou GIR 6
Elle concerne les personnes à domicile ou en établissement et sert de support pour déterminer le montant de l'APA ( Allocation Personnalisée d'Autonomie) qui sera versé. Cette grille comprend 17 variables se rapportant au comportement, à la communication, à l'orientation dans l'espace, et dans le temps, à la réalisation de la toilette et de l'habillage, à l'alimentation, à l'élimination, aux transferts et aux déplacements à l'intérieur. Chacune de ces variables sera évaluée et codifiée (A, B ou C) en fonction du degré de dépendance : • A : Fait seul, spontanément et totalement et habituellement et correctement • B : Fait seul non spontanément et/ou partiellement et/ou non habituellement et/ou non correctement • C : Ne fait seul ni spontanément, ni totalement, ni habituellement, ni correctement. Qui procède à l'évaluation ? Lors du dépôt du dossier d'admission en établissement, une évaluation actualisée du degré de dépendance vous sera demandée. Les différents groupes Humanis

Evaluer la perte d'autonomie Retrouvez toutes les informations pratiques sur la perte d’autonomie : l’évaluation à l’aide de la grille Aggir et des groupes iso-ressources (Gir), le rôle du médecin traitant, les lieux où s’informer sur la perte d’autonomie comme le centre communal d’action sociale (CCAS) ou le centre local d’information et de coordination (Clic). Comment évaluer la perte d'autonomie ? La perte d’autonomie des personnes âgées est évaluée selon des critères précis, à l’aide d’une grille "Autonomie gérontologie groupes iso-ressources" (Aggir). L’évaluation est faite par des professionnels de la prise en charge des plus âgés. C’est à l’issue de cette évaluation qu’est déterminée l’éligibilité d’une personne à bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa). Qui évalue la perte d'autonomie ? Où s'informer ? Ce sont les conseils généraux qui coordonnent la prise en charge des personnes âgées dépendantes.

projet d'animation personnes âgées merci à angelique etudiante amp d'avoir mis à disposition ce document sur notre site Projet d'animation I -Activités manuelles Les objectifs - maintenir la dextérité de la personne âgée, - la situer dans le temps, - permettre les échanges avec d'autres. Les activités manuelles font appel à différentes facultés: l'attention, la réflexion, la minutie, la recherche, la patience, le suivi, l'apprentissage ou le ré-apprentissage de certains gestes ou certaines techniques. Certaines d'entres elles peuvent aboutir à des activités plus soutenues. La personne âgée trouvera donc une occupation suivie et progressive. II - Activité cérébrale • jeux de mémoire Objectif : - maintenir et stimuler la mémoire de chacun ou ses capacités intellectuelles, - faire travailler la mémoire visuelle, auditive, olfactive, gustative ; à court, moyen et long terme. Elles font appel à la mémoire, aux souvenirs. Les facultés intellectuelles peuvent être travaillées.Il me paraît important de les stimuler. III - Les échanges Objectif:

Comment évaluer la perte d'autonomie ? La perte d’autonomie des personnes âgées est évaluée selon des critères précis, à l’aide d’une grille "Autonomie gérontologie groupes iso-ressources" (Aggir). L’évaluation est faite par des professionnels de la prise en charge des plus âgés. C’est à l’issue de cette évaluation qu’est déterminée l’éligibilité d’une personne à bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa). Les grilles utilisées par les professionnels : Aggir et les Gir L’évaluation à l’aide de la grille Aggir permet aux professionnels de déterminer le degré de dépendance d’une personne âgée. La grille Aggir Aggir est un sigle qui signifie « autonomie gérontologie groupes iso-ressources ». Cohérence : la personne âgée est-elle capable de converser et/ou de se comporter de façon logique et sensée ? Pour chacune des variables ci-dessus, l'observateur attribue l'une des trois notes suivantes : Les groupes iso-ressources (Gir) Les Gir vont de 1 à 6, du moins autonome au plus autonome. Alimentation, repas Mémoire

Personnes âgées : faire face à la perte d'autonomie Même si vieillir n'est heureusement pas synonyme de perte d'autonomie ou de dépendance, aujourd'hui en France, plus d'un million de personnes âgées de plus de 60 ans bénéficient de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA). Comment obtenir de l'aide ? Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le , mis à jour le Sommaire Evaluer la dépendance pour mieux la prendre en charge AD_vieillesse_dependance_hopital.flv Après une hospitalisation, les personnes âgées ne sont pas toujours aptes à rentrer chez elles. Pendant ce séjour qui n'excède pas un mois, le patient va être entouré par des médecins, des kinésithérapeutes, des diététiciennes... Le maintien à domicile des personnes âgées ad_perte_autonomie_auxiliaire_vie_220914.flv Près de 700.000 Français vivent toujours à domicile malgré leur grand âge et les problèmes de dépendance qui en découlent. Continuer à vivre chez soi. Une fois les besoins de la personne évalués, les services, les soins sont mis en place pour quelques heures ou 24h/24...

L'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) Créée en 2002 l’Allocation personnalisée d’Autonomie (APA) est une prestation que vous accorde le Président du Conseil général pour couvrir vos dépenses d'aide à la vie quotidienne (à domicile ou en établissement). Elle est versée en fonction de votre degré de perte d'autonomie et de vos ressources. L'APA ne fait l'objet d'aucun recours sur votre succession, donation ou legs. Vous avez droit à l'APA si : vous avez au moins 60 ans ; vous résidez en France ; vous avez besoin d'une aide pour l'accomplissement des actes essentiels de la vie ; vous faites l'objet d'un classement GIR 1, 2, 3 ou 4 (grille nationale AGGIR). Le GIR, ou « groupe iso-ressources» est la mesure de votre degré d’autonomie. Cette allocation permet : A domicile : Télécharger la liste des prestataires d'aide à domicile En établissement : de couvrir le tarif dépendance de l'établissement qui vous accueille à l'exclusion des dépences liées à l'hôtellerie et aux soins. Comment l'APA vous est-elle attribuée ? A domicile A domicile

Qui évalue la perte d'autonomie ? L’évaluation de la perte d’autonomie peut avoir lieu en différents endroits selon la situation de la personne âgée : à son domicile si elle y vit encore, dans la maison de retraite où elle réside, ou encore à l’hôpital si son médecin traitant l’y a envoyée en consultation ou qu’elle a été hospitalisée. En fonction du lieu où s’effectue cette évaluation, un médecin, un infirmier et/ou un travailleur social seront sollicités. L’évaluation à domicile L’évaluation du degré de dépendance a fréquemment lieu à domicile. Lorsqu’une personne demande à bénéficier de l’Apa, l'allocation personnalisée d’autonomie, une équipe pluridisciplinaire est sollicitée et se rend à son domicile pour procéder à l’évaluation. Le représentant de cette équipe peut être un médecin, une infirmière et/ou un travailleur social. L’évaluation en maison de retraite Les centres d’évaluation gérontologique Les consultations assurées par le CEG ont pour but :

Évaluer la perte d’autonomie chez une personne - ComprendreChoisir Écrit par les experts ComprendreChoisir | La grille AGGIR évalue la perte d'autonomie d'une personne à domicile ou en milieu médical. Évaluer la perte d'autonomie avec la grille AGGIR Les sociétés d'assurance qui proposent des assurances dépendance, évaluent la perte d'autonomie grâce à la grille nationale AGGIR, Autonomie Gérontologie Groupe Iso-Ressources. Les variables dites discriminantes Les variables dites discriminantes représentent les 10 premiers points d'évaluation de la perte d'autonomie en fonction de la grille AGGIR : alimentation, cohérence, communication, déplacement en milieu extérieur, déplacements quotidiens, élimination, habillage, orientation, toilette, transferts. Les variables dites illustratives Les variables dites illustratives représentent les 7 autres points d'évaluation de la perte d'autonomie, toujours dans la grille AGGIR : achat, activités, cuisine, gestion ménage, suivi du traitement, transport. Le résultat Le classement de la perte d'autonomie PARIS 75Paris

Gériatrie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Personne âgée et infirmière. La gériatrie est la médecine des personnes âgées. La gérontologie désigne l'étude du vieillissement dans toutes ses dimensions, notamment sociale, économique, démographique, psychologique, anthropologique, culturelle, médicale et autres. La médecine gériatrique peut répondre à l'ensemble de ces problèmes par le caractère transversal et global de son approche médicale, en dépassant ainsi la médecine d’organe, comme la médecine interne. Histoire[modifier | modifier le code] La gériatrie s'est formée progressivement dans la seconde moitié du XXe siècle dans la plupart des pays développés. L'allongement de la durée de la vie fait que le nombre de sujets très âgés augmente de façon importante. Gériatrie en France[modifier | modifier le code] Les gériatres exercent principalement dans les établissements hospitaliers. Formation[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

APA Allocation Personnalisée d'Autonomie aide prestation CCAS CIAS definition L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) est une allocation permettant une prise en charge adaptée aux besoins de toute personne âgée résidant en France qui se trouve dans l'incapacité d'assumer les conséquences du manque ou de la perte d'autonomie liés à son état physique ou mental. Cette allocation, définie dans des conditions identiques sur l'ensemble du territoire national, est destinée aux personnes qui, nonobstant les soins qu'elles sont susceptibles de recevoir, ont besoin d'une aide pour l'accomplissement des actes essentiels de la vie ou dont l'état nécessite une surveillance régulière. L'allocation personnalisée d'autonomie, qui a le caractère d'une prestation en nature, est accordée, sur sa demande, dans les limites de tarifs fixés par voie réglementaire, à toute personne attestant d'une résidence stable et régulière et remplissant les conditions d'âge et de perte d'autonomie, évaluée à l'aide d'une grille nationale, également définies par voie réglementaire. Voir également

Allocation personnalisée d'autonomie (Apa) : grille Aggir | Service ... Titre de la vidéo : comment l'autonomie est-elle évaluée ? Description de l'image : Dans son salon, Jacqueline fait une partie de cartes avec sa fille, Sophie. Sur son perchoir, Coco, le perroquet de Jacqueline. Voix- off : Sophie a effectué une demande d'APA pour sa mère, Jacqueline. Description de l'image : ‘APA' s'affiche à l'image. Voix- off : Valentin, un professionnel du conseil départemental, vient effectuer une visite d'évaluation des besoins de la situation et de Jacqueline. Description de l'image : Des documents à la main, Valentin pose des questions à Jacqueline, sous le regard attentif du perroquet. Voix- off : Il existe 6 GIR. Description de l'image : Niveau d'autonomie ‘GIR 1, 2, 3, 4‘ s'affiche à l'image, suivi d'une flèche et de ‘l'APA' Voix- off : Si vous êtes en GIR1, en GIR2, 3 ou 4, vous avez un besoin d'aide important dans la vie quotidienne. Description de l'image : Les inscriptions précédentes s'effacent et sont remplacés par : Voix- off : N'est-ce pas Coco ?

Related: