background preloader

Au pire ça marche

Au pire ça marche

Forum Changer d'ère 2020 Après la destruction, les crises, les ruptures et la discontinuité, vient le temps de la « re-création », du renouveau, de la renaissance. L'économiste Schumpeter est souvent cité pour illustrer cette époque de « destruction créatrice ». Mais avant de re-créer, encore faut-il être capable de rompre avec l'existant, de s'en libérer. Ce qui s'applique à l'économie vaut aussi pour les autres domaines : la création scientifique, la création d'entreprise, la création artistique et architecturale. Il faut comprendre toute la portée méthodologique autant que philosophique de ce thème : « ruptures et renaissance ». Qui dit ruptures ne dit pas forcément cassures définitives. C'est en se percevant « autre » avec ses idées propres, que peuvent se construire le raisonnement, le jugement et l'évaluation.

L'ordinateur du futur fera communiquer les objets et les humains Joël de Rosnay, futurologue et spécialiste des nouvelles technologies a répondu à vos questions sur le web 2.0 et nous a livré quelques unes de ses prédictions sur l'avenir d'Internet. Zoom sur l'intégralité du chat. Le Web 2.0, qu'est-ce que c'est ? Le web 2.0 est un grand mot qui veut dire beaucoup de choses et dont tout le monde s'empare. En réalité, il signifie l'usage de nouveaux outils donnés aux internautes pour créer des contenus numériques. La futurologie, qu'est-ce que c'est exactement ? La futurologie consiste à prévoir des tendances fortes qui construisent l'avenir. Qu'avez-vous fait comme études ? Mon parcours est celui d'un scientifique. Qu'est-ce que sont les Delphi et les arbres de pertinence ? La méthode Delphi consiste à interroger une série d'experts internationaux afin de leur demander de donner une fourchette dans le temps pour l'arrivée d'une innovation technologique attendue. Qu'entraînera selon vous la révolution 2.0 ? Vous parlez souvent de "pronétaires".

Internet, dix ans de révolution Guigui : Qu'est-ce que le pronétariat ? Joël de Rosnay : J'ai créé ce terme par référence au célèbre prolétariat. J'ai construit ce mot à partir du Net, les pronétaires étant ceux qui sont pour et sur le Net. Christian_Pradel : Le champs des connaissances culturelles sera abordable pour tout et à chacun. Joël de Rosnay : Le risque, effectivement, est une sorte d'info-pollution. Bj : Quelles sont les caractéristiques de ces deux modèles économiques ? Joël de Rosnay : Depuis cinquante ans, nous vivons sous la pression des mass media : l'image avec la télévision, le son avec la radio, le texte avec l'édition et les journaux, les téléphones avec les opérateurs, la publicité massive un peu partout. Christian_Pradel : D'après les données à votre disposition, est-ce vrai qu'il y a une montée très rapide de l'investissement économique publicitaire visant les blogs, Wiki... ? Emilie81 : Comment pratiquer la diététique de l'information ? Joël de Rosnay : Cela me paraît être une bonne initiative.

Systémique, complexité et transdisciplinarités : Nouvelles méthodes, nouveaux outils Joël de Rosnay, docteur ès Sciences à l’Institut Pasteur, a passé plusieurs années aux États-Unis, d’abord au Massachusetts Institute of Technology (MIT) puis comme attaché scientifique auprès de l’Ambassade de France. Il est actuellement président exécutif de Biotics International et conseiller du Président de la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette dont il a été le Directeur de la prospective et de l’évaluation jusqu’en juillet 2002. Il est également auteur de nombreux ouvrages dont Le Macroscope (Paris : Le Seuil, 1975). Rappels historiques Trente ans après sa parution, Le Macroscope reste le livre fondateur de l’analyse systémique en France. Selon son auteur, elle facilite la compréhension et l’étude de l’infiniment complexe comme le microscope l’étude de l’infiniment petit, et le télescope celle de l’infiniment grand. Dans la vision de l’auteur, l’analyse systémique ne supplante pas l’approche analytique mais la complète. La complexité aujourd’hui Conclusion

Global Brain conference The convergence of biology and computers New interfaces between man and computers are developed. They result from the marriage of biology and computers. A new fundamental and applied discipline is being born of this convergence and, more generally, of the hybridization and coevolution of the methodologies and techniques used in computers and of those used in biology and supramolecular chemistry. In 1981, I proposed to call this new discipline : biotics (a combination of biology and informatics). Biotics comprises two complementary areas of application: that of analog signals (in this case, bioelectronics) and that of digital signals (molecular electronics). Molecular electronic components are currently considered the potential successors to semiconductors. New interfaces between the human brain and computers Direct neurons to machines interfaces have been developed during the last years. Biological evolution and the Internet as massive parallel multiprocessors Bibliography Kolata, Gina.

La société de l’information au XXIe siècle : Enjeux, promesses et défis La société de l’information est en train de naître et avec elle de nouveaux pouvoirs, de nouveaux enjeux et de nouveaux défis. Fondées sur l’exploitation et la distribution de l’énergie, les sociétés industrielles sont des " sociétés de croissance ". Avec l’avènement de l’imprimerie, du téléphone et de la télévision, puis récemment des réseaux comme Internet, naissent les " sociétés d’intelligence ". Il ne s’agit plus seulement de conquérir, de stocker et de distribuer l’énergie, mais surtout de conquérir, de stocker et de distribuer de l’information. 1. De la société de l’énergie à la société de l’information Il est intéressant de mettre en parallèle le développement des sociétés fondées sur l’énergie et celui de la société de l’information. Il existe cependant une différence fondamentale entre les deux. Les bouleversements de la société de l’information 2. L’évolution du phénomène Internet Statistiques d’utilisation d’Internet ·25 millions de serveurs web. 110 millions fin 2000. 2. 3. 4.

Temps fractal et capital temps : de nouvelles manières de vivre le temps Notre vision du temps et de la durée appliquée aux systèmes complexes est encore linéaire et unidimensionnelle. Nous avons tendance à considérer que les processus évolutifs s'inscrivent sur des courbes extrapolables se déroulant dans un univers vide, pur et parfait, sans influence directe sur l'évolution des systèmes qu'il englobe. En réalité, les évolutions des sous-systèmes de la société peuvent être représentées par des faisceaux de courbes décrivant des phénomènes non linéaires affichant des courbures plus ou moins importantes selon les vitesses d'évolution. A une date donnée, tous les points co-existent dans une tranche de présent mais possèdent des potentialités évolutives différentes. Il semble que la densité des informations, sorte de " masse critique informationnelle ", crée une " bulle temporelle " ayant des constantes d'évolution propres. Evolution, information et temps potentiel Nous sommes enfermés dans ce que j'ai appelé le "chronocentrisme", la prison du temps.

Une vision du futur Joël de Rosnay, docteur ès sciences et ancien enseignant au renommé Massachusetts Institue of Technology, est actuellement directeur de la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris. Auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels nous pouvons citer Les origines de la vie, Le Macroscope et L’Homme Symbiotique, il porte un regard particulièrement intéressant et original sur la coévolution entre les nouvelles technologies de l’info/communication, la société et l’homme. Il a accepté de recevoir notre groupe de recherche, le Gretech, à La Cité des Sciences et de l’Industrie afin d’explorer ensemble les enjeux du développement technologique dans nos sociétés. Gretech (Gr.): Quelle est la méthodologie nous permettant de mieux comprendre nos sociétés en évolution rapide, quelle approche utiliser afin de saisir la complexité qui caractérise nos sociétés, sans pour autant réduire la réalité observée à des champs fragmentés et sans communication entre eux ? JdR.: En effet.

Innovation et réseaux : les nouvelles structures de la recherche L’innovation est la clé du développement et de la croissance des sociétés modernes. L’innovation est nourrie par la recherche fondamentale, la recherche appliquée et le développement, processus essentiels dans la naissance des nouvelles informations qui déterminent le développement industriel, économique et social. Mais il ne peut y avoir d'innovation sans informations et surtout sans circulation rapide de ces informations. Ce qui implique des réseaux de communication et des organisations adaptées. Quels sont les processus et les organisations qui favorisent l’innovation ? Comment l'homme réagit-il face à l'innovation, en utilisant de nouveaux outils, de nouvelles méthodes et de nouvelles procédures ? On considère généralement le processus de l'innovation comme un processus linéaire et séquentiel dans le temps. On peut considérer deux types d'innovation : les innovations de substitution et les innovations d'intégration.

The Digital Revolution 1- Description of Change We are entering the digital age. We are currently in transition from energy intensive societies and infrastructures towards information intensive societies and infostructures. From pyramidal, vertical, specialised, Taylorian organizations, to networked, decentralised structures within which information flows naturally. One does not replace the other. The two will co-exist. Man has externalised his methods of communication. After these stages of exteriorisation and reintegration, we now enter into an "explosive" phase : that of networks delivering information over great distances (using cable, satellite, television and computer networks). The mediamorphosis is shaking industrialized societies through decentralization, time acceleration, and space shrinking. 2- Main Reasons for Change Why such a mediamorphosis ? - Microprocessor improvements : the first catalyst of rapid change in the digital age is the microprocessor. 3- Probable Consequences 4- Proposed Actions

The Growth of Bioelectronics Joël de Rosnay: "les visions pyramidales sont en train d'exploser" Dans les coulisses de la Cité de la Réussite, nous (Antonin Léonard et Flore Berlingen) sommes allés à la rencontre de Joël de Rosnay, biologiste, co-fondateur d’AgoraVox et auteur de nombreux essais de vulgarisation scientifique et de prospective. L’opportunité d’échanger avec lui sur la transition économique et sociétale en cours.Par Antonin Léonard et Flore Berlingen. Joël de Rosnay n’est pas de ceux qu’il faut convaincre que l’économie collaborative est l’avenir. Cette société émergente, Joël de Rosnay la décrit comme une société « fluide », du nom de son ouvrage « Surfer la vie – Comment sur-vivre dans la société fluide », paru en mai 2012. C’est par le co que se fera la transition. L’émergence du collaboratif dans l’économie est un témoin de la mutation de nos sociétés L’argumentaire est rodé mais on aimerait aller plus loin : Assiste-t-on à une véritable désintermédiation ou à l’émergence de nouveaux intermédiaires ? Vers une généralisation des modèles open source dans l’économie

Ils ont pensé demain… Figaro Magazine, Interview par Pascal Grandmaison Samedi 19 novembre 2005 Internet, téléphone, robotique, nanotechnologies, clonage… Notre mode de vie a déjà changé et continue d’évoluer. Doit-on s’en réjouir ou rester méfiant ? Trois experts nous exposent leur vision des mutations passées et nous détaillent les technologies qui façonnent dès à présent notre avenir. Docteur ès Sciences, et Conseiller du Président de la Cité des Sciences et de l'Industrie, Joël De Rosnay est spécialiste en sciences et technologies appliquées à l’homme. Il vient de publier un livre sur les conséquences de l’allongement de la vie (Une vie en plus – Editions du Seuil). Quels apports de la technologie ont changé notre manière de vivre ? Au cours des 30 dernières années, ce sont surtout des « systèmes technologiques » résultant de la convergence de plusieurs techniques (carte de crédit, monétique, communications mobiles, internet...). Dans quels domaines doit-on attendre les plus grandes avancées ?

Related: