background preloader

Conditions de travail : SFR aménage ses bureaux en open space sous la surveillance du CHSCT

Conditions de travail : SFR aménage ses bureaux en open space sous la surveillance du CHSCT
Conditions de travail SFR décloisonne ses bureaux de la Défense. Le CHSCT a demandé une expertise avant de rendre un avis. Début décembre, les 31ème et 32ème étages du siège de SFR, opérateur de télécommunications, sont passés en open space. Il s'agit de la première phase d’un réaménagement qui concerne toute la tour Séquoia, qui abrite 3 000 salariés à la Défense. Construite en 1989, cette tour est la première de la Défense à avoir une façade en courbe tendue et une surface épousant cet arc. Favoriser la communication En effet, depuis le rachat, en 2008, de Neuf Cegetel par SFR, le groupe a défini sa conception des lieux de travail : « L’aménagement des espaces de travail sera de manière générale organisé pour favoriser l’ouverture, la transparence et la fluidité des relations, le partage des informations et le travail collaboratif… ».D’ici à l’été prochain, le bureau partagé sera la règle. Réaménager en douceur P.

http://www.wk-ce.fr/actualites/detail/9615/sfr-amenage-ses-bureaux-en-open-space-sous-la-surveillance-du-chsct.html

Related:  Organisation SFR Etude de gestionSFRsab2512SFR

Chiffres clés du groupe Numericable-SFR Utilisation des données personnelles Envoi d’e-mailings personnalisés SFR peut utiliser vos informations personnelles pour vous proposer des offres adaptées, directement sur le site SFR.fr ou lors de communications par e-mails. Dans ce cadre, au clic sur un des liens de ces e-mails, SFR vous permet d’être reconnu sur l’intégralité du site SFR.fr, avec un accès à des offres spécifiques. Gestion des cookies Lors de la navigation sur le site SFR, des cookies sont implantés dans votre navigateur.

Les salariés de SFR défendent leur pré carré Gravement secoués par les surenchères de Bouygues et de Numericable qui se disputent à coups de milliards leur entreprise, les salariés de SFR, via leur intersyndicale (Unsa, CFE-CGC, CFDT, CGT), espèrent avoir trouvé la martingale pour sanctuariser leurs postes et leurs conditions de travail. Une «promesse de porte-fort» qu’ils ont inscrite dans un «protocole d’accord sur le maintien de l’emploi, des statuts et des périmètres» qu’ils adressent ce mardi pour signature à toutes les parties prenantes : la direction de SFR, celle de leur maison mère, Vivendi, mais aussi aux deux repreneurs sur les rangs pour racheter l’opérateur, soit Patrick Drahi pour Numericable et Martin Bouygues pour l’opérateur Bouygues Telecom. Ce protocole concerne les seuls 8 500 salariés du groupe, alors que celui-ci ferait travailler directement ou indirectement autour de 30 000 personnes. «Mettre la pression sur les acteurs»

Politique diversité : bilan 2010-2011 Utilisation des données personnelles Envoi d’e-mailings personnalisés SFR peut utiliser vos informations personnelles pour vous proposer des offres adaptées, directement sur le site SFR.fr ou lors de communications par e-mails. Les salariés des centres d'appels dénoncent leurs conditions de travail Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Anna Benjamin Drapeaux à la main, une centaine de salariés de centres d'appels se frayent un chemin dans les allées du salon qui regroupe les professionels du secteur à la Porte de Versailles, à Paris. Aux cris de "Tous ensemble !", ils défilaient mercredi 4 avril devant les stands garnis de champagne et de petits fours, sous les regards déconcertés et parfois réprobateurs des exposants.

Travailler chez SFR Les avantages des salariés SFR : jusqu'à 18 jours de congés supplémentaires, jusqu'à 6000 à 9000€ de primes, intéressement ou participation, self, tickets restaurant, complémentaire retraite, mutuelle, salle de sport, parking, culture et sport, ce, top employeur, ... Les salariés de SFR bénéficient des avantages sociaux présentés dans le tableau ci-dessus. Ces données sont fournies à titre indicatif et n'engagent ni Avantage-Entreprise.com ni SFR. La rémunération et les avantages sociaux Utilisation des données personnelles Envoi d’e-mailings personnalisés SFR peut utiliser vos informations personnelles pour vous proposer des offres adaptées, directement sur le site SFR.fr ou lors de communications par e-mails. SFR supprime 856 postes L’opérateur télécom SFR a annoncé ce mercredi la suppression de 1 123 postes dans le cadre d’un plan de départs volontaires, et la création de 267 postes, soit la suppression de 856 postes nets, a-t-on appris de sources syndicales. Au cours d’un Comité central d’entreprise (CCE), le PDG du groupe, Stéphane Roussel, a informé les syndicats du détail de ce plan annoncé en juillet pour «sauvegarder sa compétitivité» dans un marché très concurrentiel, ont indiqué l’Unsa, la CFDT et la CFE-CGC alors que la réunion se poursuivait. La direction de l’entreprise a confirmé ces chiffres, précisant que «le projet s’accompagne d’un plan de mobilité interne et de départs volontaires à hauteur de 856 emplois». «Comme indiqué dès juillet, SFR a engagé ce jour un processus d’information-consultation sur un projet de réorganisation de l’entreprise en vue de sauvegarder sa compétitivité et d’accélérer sa mutation vers le numérique», a écrit la direction du groupe dans un communiqué.

SFR : les syndicats envoient un message d'alerte La firme dirigée par le tout-puissant homme d’affaires Patrick Drahi fait vivre un véritable cauchemar à ses employés au risque de provoquer une crise aussi grave que chez France Télécom. Un message adressé par les syndicats CFE-CGC. Depuis que Patrick Drahi a pris les commandes de SFR et a réduit drastiquement les coûts, les salariés sont au bord de la crise sociale, comme ce fut le cas chez France Telecom entre 2008 et 2010, tristes années durant lesquelles une vague de suicides a eu lieu. Les syndicats CFE-CGC ont ainsi adressé une lettre ouverte au gouvernement pour qu’il vienne en aide aux travailleurs du groupe « avant qu’il ne soit trop tard ». Les syndicats indiquent à juste titre que la situation est des plus alarmantes : « l’explosion des arrêts maladie, le découragement des équipes, les collègues au bord du burn-out » le tout sur fond d’un nombre massif de départs volontaires. Le parallèle avec France Télécom

Un recrutement et une intégration Utilisation des données personnelles Envoi d’e-mailings personnalisés SFR peut utiliser vos informations personnelles pour vous proposer des offres adaptées, directement sur le site SFR.fr ou lors de communications par e-mails. Dans ce cadre, au clic sur un des liens de ces e-mails, SFR vous permet d’être reconnu sur l’intégralité du site SFR.fr, avec un accès à des offres spécifiques. Gestion des cookies SFR monte un plan de départs volontaires portant sur 856 emplois Dans le cadre d’un processus « d’information-consultation », SFR communique sur « son projet de réorganisation ». Ce qui passe par un plan de mobilité interne et de départs volontaires à hauteur de 856 emplois. Le choc serait donc moindre par rapport aux prévisions des syndicats qui évoquaient une coupe plus drastique (entre 1500 et 2000 postes supprimés). La perspective avait été révisée en début de semaine. Mais la bataille de la communication continue.

Related: