background preloader

Mouvement Ni Putes Ni Soumises - Le site officiel

Mouvement Ni Putes Ni Soumises - Le site officiel

Présidentielle 2012 : Terra Nova met en place sa cellule chiffrage Cette cellule de chiffrage évaluera tout au long de la campagne les principaux chiffres, coûts et propositions des candidats. Elle en appréciera les implications sur les grands équilibres du pays. Composée d’une dizaine d’experts financiers, budgétaires et fiscaux issus de l’administration, du secteur financier et du conseil, la cellule de Terra Nova conduira ses travaux d’évaluation sur la base d’une expertise rigoureuse et indépendante. Charte méthodologique Tous les chiffrages proposés seront conformes à une charte méthodologique très précise : 1. 2. 3. Pour chaque évaluation, les hypothèses du calcul seront explicitées (nombre de bénéficiaires, montant par bénéficiaire,…) et la mesure remise dans son contexte politique ou administratif.

Rencontre avec les expulsés de la cité des 4000 Son doudou est serré contre lui. Mohammed a deux ans, trois mois et un sourire rieur. D’un geste, il nous montre sa maison. Couleur joyeuse, couleur criarde, couleur rouge vif. A la rentrée, il n’ira donc pas à l’école comme les petits camarades de son âge. Comme tant d’autres, ou plutôt, comme trop d’autres. Depuis leur expulsion le 8 juillet 2010, les papas de la Courneuve ne cessent de réclamer un toit et une régularisation. Seuls une trentaine de relogements ont donc eu lieu. Leur combat pour un toit Dans son combat, il peut compter sur l’appui du Droit au Logement. Alors, le syndicat des mal logés met ses compétences juridiques à leurs services. Chaque mercredi soir, son association est présente aux réunions organisées par le collectif de soutien, dans le but de faire un bilan des actions menées à la préfecture. Le droit à une enfance A mille lieux de ces histoires d’adultes, Mohammed continue de jouer sous le préau des expulsés. La famille de la tour Balzac

Réussir l'égalité femmes-hommes - Accueil La Barbe Groupe d’Action Féministe SDF remis en place - Lot-et-Garonne Deux arrêtés municipaux agenais, tels qu'ils sont définis officiellement, portent sur « la sécurité et la tranquillité » du domaine et des espaces publics en centre ville en période estivale et sur la même « sécurité et tranquillité » autour du marché parking. Le « bon » peuple a traduit : c'est un arrêté « anti-SDF ». Un raccourci sémantique que ne goûtent pas forcément ceux qui sont à l'origine, comme à la poursuite, de ce dispositif aujourd'hui mis en place un peu partout dans le pays. Car cette codification de l'occupation « abusive et prolongée » du domaine public ne date pas d'hier, à Agen en tout cas. La municipalité Veyret l'avait instaurée en 2006. L'arrêté principal, rappelons-le, signifie l'interdiction, dans le périmètre du cœur de ville et pour la période « estivale » (en fait, de mars à octobre), de la mendicité agressive, la consommation d'alcool et le regroupement de plusieurs chiens en stationnement prolongé. « Mes policiers municipaux ne sont pas des cow-boys.

Stéréotypes hommes - femmes : 6 clichés démontés - 30 janvier 2014 "ABCD". En février 2012, Sciences et Avenir faisait sa une sur les différences entre hommes et femmes. Un sujet plus que jamais d'actualité du fait des récentes polémiques sur l'expérimentation ABCD de l'égalité à l'école. L'occasion de revenir sur un certain nombre de clichés encore trop couramment entendus : 1) "Les femmes ne savent pas lire les cartes routières" Les garçons réussiraient mieux les tests d’aptitudes spatiales (Kimura, 1999 MIT Press, Voyer, Voyer & Bryden, Psychological Bulletin, 1995), et emploieraient des stratégies différentes pour établir un itinéraire (Choi & Silverman, 1996) clament ces deux études. D’où l’idée que les femmes ne savent pas lire les cartes routières. Mais Jing Feng, du département de psychologie de l’université de Toronto (Canada) a montré que 10 heures d’entraînement à un jeu vidéo d’action dans lequel il faut rapidement retrouver son chemin éliminaient les différences ! 2) "Les hommes sont monotâche" 3) "Les femmes sont plus intuitives"

Terra Nova En une semaine, 80 familles se retrouvent à la rue - 18/07/2011 Ce n'est pas encore l'appel de l'abbé Pierre de l'hiver 1954 mais ça y ressemble. Dans un communiqué envoyé récemment, Christian Favier, président (PC) du conseil général, s'indigne contre les coupes franches dans les finances du Samu social. « Une nouvelle étape, inhumaine et dramatique, vient d'être franchie dans le sort indigne réservé aux personnes sans logis, écrit l'élu. Chaque jour, des dizaines de familles se retrouvent à la rue, sans hébergement. C'est un couple, avec un enfant de 3 ans et demi et une grossesse en cours, qui dort dans la voiture de service du papa. C'est cette famille de 3 enfants — 8 ans, 6 ans et 1 an —, qui va passer la nuit aux urgences de l'hôpital. » Objectif : supprimer 5 000 nuitées par jour en Ile-de-France Sont dans le collimateur de Christian Favier les consignes données par l'Etat de ne plus héberger en urgence une famille si, dans le même temps, deux autres familles ne sont pas sorties du dispositif.

Égalité filles-garçons - Les Olympes de la parole « Les Olympes de la Parole » Ce concours national est organisé par l'Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU), avec le soutien du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, du ministère en charge des droits des femmes et du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes. Il s'adresse aux classes de l'école élémentaire, de collège et de lycée (général, technologique, professionnel et agricole) de l'enseignement public et privé sous contrat. Les lycées français à l'étranger sont également invités à participer. Sujet du concours 2017-2018 Les médias sont en profonde mutation. Modalités du concours Phase 1 - inscription Du 01/09/2017 au 10/01/2018 inclus, les classes candidates s'inscrivent par courriels adressés conjointement à contact@affdu.fr et rcourtaud@club-internet.fr (la fiche d'iinscription est incluse dans le dossier du concours à télécharger ci-après). Phase 3 - épreuves finales Calendrier « Science Factor »

Fondation Jean-Jaurès L'État met l'hébergement d'urgence à la rue « Le gouvernement ne comprend pas ce qu'est l'urgence sociale. » Excédé par les économies drastiques prévues par le gouvernement, Xavier Emmanuelli a jeté l'éponge. L'ancien secrétaire d'État et président-fondateur du Samu social quittera en octobre sa structure d'aide aux personnes sans domicile financée à 92 % par l'État. « Ce n'est plus gérable », a-t-il dénoncé. L'année prochaine, ce sont près de 593 millions d'euros que l'État ne consacrera plus aux hébergements d'urgence. À Rennes : 50 refus par jour « C'est mettre la charrue avant les boeufs », dénonce la Fnars. « En juin, nous avons refusé entre 40 et 50 personnes par jour », explique Daniel Ravier, directeur du Foyer Saint-Benoît Labre à Rennes. À Saint-Malo, les 21 lits disponibles pour les hommes seuls sont suffisants... pour l'instant. « Notre budget est constant. 2 000 nuits d'hôtel dans le Finistère

Related: