background preloader

Tout sur la pédagogie 3.0

Tout sur la pédagogie 3.0
l'enseignement explicite - Entretien avec Steve Bissonnette formapex.com/lexplicite-en-…”@stevebissonnett Article écrit a 17h25 aujourd'hui! Hier De Stéphane Côté's Twitter via Twitter for iPad Suivre @nilremsteph Nouvelle représentation de la pédagogie revampée ici : Tout sur la pédagogie 3.0 3 votes, 3.67 avg. rating (77% score) Leave a Reply Post Comment Utilisateurs en ligne 0 Users En ligne Users: Related:  Les usages du numérique - Sites québécoisStage Outils nomades 7 avril 2015

Weboblogue ActualiTIC | Enseigner demain, c'est déjà maintenant Ecoutez cette émission radio Utiliser ou intégrer les TIC Un courriel de Stéphane Lavoie me fait connaître ce tableau qui peut être utile lors de formation en lien avec l'«intégration» des TIC dans l'apprentissage des élèves. Quelle est la différence entre l’utilisation de la technologie et l’intégration de la technologie par un enseignant dans le cadre de ses activités d’enseignement? La réponse à cette question peut se trouver au travers ce tableau comparatif d’Aditi Rao pris sur Teachbytes (que j’ai librement traduit) : Tableau mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons By-NC-SA 3.0 Il s’agit d’une reprise de cet article. J’aime particulièrement la septième. Merci Stéphane pour la traduction! PS: Le modèle SAMR illustre, selon moi. les effets/impacts possibles de l'«intégration» des TIC dans l'apprentissage des élèves: Mise à jour 6 mai 2013: Source: Oui les TIC, mais pas tout le temps et pour tout.

HYPERCLASSE - HYPERCLASSE L'Hyperclasse est une iClasse™. Ici, on pense en 4 dimensions; on prépare les enfants à être les innovateurs, les créateurs, les décideurs de demain... Imaginez une classe fondée sur le meilleur de la recherche en éducation, sur des méthodes éprouvées qui répondent aux besoins fondamentaux des élèves. Une classe basée sur l'estime et la réalisation de soi, échafaudée sur des apprentissages signifiants et consolidée par ce que le monde actuel a de mieux à offrir. L’Hyperclasse est avant tout un milieu de vie adapté aux élèves; un environnement d’apprentissage stimulant, convivial et motivant; où l’autonomie et le sens des responsabilités occupent une place primordiale; où les technologies sont au service de la pédagogie et des apprentissages. L'Hyperclasse, ce sont les ilèves, le conseil de classe, le désir de se surpasser chaque jour...

Formation à distance continue, du blended learning au digital learning XEnvoyer cet article par e-mail Formation continue, du blended learning au digital learning XEnvoyer cet article par e-mailFormation continue, du blended learning au digital learning Ressources humaines Techniquement mature, pédagogiquement efficient, économiquement profitable : l'e-learning s'impose dans l'entreprise Les MOOCs (Massive Open Online Courses), nés aux États-Unis, ont porté un renouveau de l’enseignement, et ce jusqu’à la formation professionnelle. par Laurène Rimondi La formation à distance est partout. Si la salle reste le mode d’apprentissage privilégié à 95 %, 33 % des salariés ont bénéficié d’une formation à distance, en progression de 9 points depuis 2011, selon une étude du groupe Cegos, publiée en 2013. La France, reine du mix Mais les entreprises françaises restent encore à la traîne : les salariés ont deux fois moins accès à la formation à distance que leurs homologues britanniques (65 %), par exemple. Mouvance participative Le cas Tati Interne ou externe ?

TBI et la stratégie des 3-O La stratégie des 3-O est un outil pédagogique d’intégration des technologies numériques interactives (TNI ou TBI) en classe, tant pour les enseignants que pour les formateurs/accompagnateurs à ces technologies. Son but est d’aider à situer cet outil dans la pédagogie (coffre à outils pédagogiques) de l’enseignant(e). Pourquoi les 3-O ? Quelques éléments de réponse ici et dans le fichier ci-dessous. Vidéos à propos des 3-O Nous avons publié quelques vidéos [1] au sujet de la stratégie des 3-O dans le but d’aider à mieux la comprendre et d’expliquer en quoi le service national du RÉCIT MST peut être utile dans votre milieu. 3-O : trois lieux/espaces pédagogiques complémentaires Installer un tableau numérique (ou autres technologies interactives) dans sa classe crée un « lieu » physique [2] où il est possible de faire de la pédagogie (exécuter un travail [3]). Le bureau et le cerveau (l’élève) complètent les 3-O. Manipulation pédagogique d’objets numériques Présentation Des synthèses

Stéphane Côté Prof 3.0 ... Késako ? Les sept caractéristiques des technopédagogues hautement efficaces Nous venons de lire un court article sur un blogue américain intitulé AlwaysPrepped, ou toujours préparé (dans le sens de préparation ou planification pédagogique). Court, mais plein de bons sens car on y fait référence à 7 caractéristiques incontournables chez l’enseignant technopédagogue. Également, nous vous rappelons que, selon le référentiel des 12 compétences professionnelles chez les enseignants québécois, la compétence #8 est sans équivoque : intégrer les technologies de l’information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d’activités d’enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel. Voici ces sept caractéristiques, traduites en français et augmentées au goût du jour : 1. En aucun temps, ils n’utilisent la technologie simplement pour l’utiliser. 2. Évidemment, ils sont flexibles et sont en mesure de s’adapter aux nouveautés technologiques. 3. 4. 5. 6. Ils planifient d’avance et son rarement à la dernière minute.

Quel est l'intérêt pédagogique des blogues? Quel est l'intérêt pédagogique des blogues? Selon le dossier Pratiques du multimédia : les blog de Franc-parler, malgré que certains projets aient été rapidement abandonnés par manque de temps, entre autres, nombre d’enseignants persistent à tirer parti de l’intérêt suscité par les blogues auprès des jeunes en les intégrant dans leurs pratiques de classe et en exploitant leur potentiel pédagogique. Assisterions-nous au phénomène du « Tout le monde le fait, fais-le donc »? Ces enseignants ont-ils raison? Font-ils fausse route? L’opinion de Serge Pouts-Lajus, co-créateur de l'Observatoire des technologies pour l'éducation en Europe (OTE) et du Café Pédagogique, quant à l’intérêt que le phénomène des blogues présente pour l’éducation laisse peu de place au scepticisme : Il favorise l’expression personnelle par le texte et par l’image. Les témoignages d’acteurs de l’éducation en faveur des blogues sont nombreux. Francparler.org Barbara Juzwiak Dieu, enseignante au Brésil

PLICKERS Évaluer avec son téléphone portable Plickers Principe Plickers est une application servant à faire des QCM en ligne auxquels on répond avec des cartes. L’élève donne sa réponse à une question en tournant sa carte de façon à ce que la lettre correspondant à sa réponse soit en haut. Étudiants en BTS SIO 1re année Lycée Geoffroy-Saint-Hilaire / Étampes Mise en oeuvre L’inscription, gratuite, se fait en rejoignant le site Plickers ( et en choisissant sign-up : Peu d’informations sont nécessaires : Une fois connecté, un menu donne les choix possibles : Pour commencer, il faut créer une classe et y importer ses élèves. Lorsque vous créez une classe avec Add new class des informations basiques sont demandées, avec obligatoirement un nom et éventuellement le niveau (year) et la discipline (subject). Les membres de la classe apparaîssent avec leur numéro de carte et à droite figurent les cartes restantes. Les cartes sont affectées dans l’ordre de saisie des étudiants. De façon à voir son contenu :

Choisir son outil MétaTIC, comment ? Pour vous aider à choisir une « MétaTIC » nous vous proposons de rechercher trois aspects, la possibilité de garder des traces du processus de construction, la possibilité de renvoyer un effet miroir (un écho) à l’élève, la possibilité d’aider au méta-questionnement de l’élève. Ce schéma explicite quelque peu ces « portes ». Porte Traces Plusieurs logiciels permettent de garder la trace du cheminement, du processus, que l’élève a utilisé pour construire son produit final. On peut donner comme exemples les éditeurs de texte suivants : Google Document, epad.RECIT.org, un wiki, etc. Porte Effet-miroir L’effet-miroir offre à l’élève la possibilité de se « voir faire », d’avoir un retour immédiat (un écho) sur son travail (écriture, programmation, etc.), il peut alors réagir/réguler au besoin. Il existe d’autres outils qui donnent ce « retour » à l’élève, par exemple, les outils de corrections de texte ou encore le logiciel de programmation Scratch (lire ce texte). Porte Méta-Questionnement

Portrait d’une réalité qu’on ne peut plus ignorer : les devoirs technos Les élèves ont parfois de la difficulté à reprendre efficacement le collier une fois à la maison le soir et ne sont pas toujours motivés. La technologie fait maintenant partie des outils que les enseignants peuvent leur proposer pour les aider. Un dossier commun de Carrefour éducation et de l'Infobourg Cycles: Préscolaire Primaire Secondaire 1er cycle 2e cycle 3e cycle Thèmes: Pédagogie Pédagogie reliée aux TIC Général Résumé: Par Naomie Briand - 25 octobre 2011 Le texte de ce dossier est disponible en format PDF. Il est aussi disponible en format OpenOffice. Portrait d’une réalité qu’on ne peut plus ignorer : les devoirs technos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada.

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes. Le problème avec la première forme d’intelligence (la résolution de problèmes classiques), c’est que les machines savent l’appliquer. Pourquoi est-il si important d’apprendre à travailler en collectif ? Nous sommes confrontés dans le monde entier à des problèmes qu’on ne sait pas résoudre. Que préconisez-vous pour développer les pratiques collaboratives dans les systèmes éducatifs? Cette démarche scientifique convient-elle à tous?

Related: